Archives de l’auteur : Renaud Roubaudi

QUELLE VOITURE POUR RESTER CONNECTE ?

Quelle Voiture pour rester connecté ? Voilà la question du dimanche matin que se pose le quatuor POA composé…
↓🚗↓de Floriane Brisabois, Julien Rosburger, Cédric Fréour et Renaud Roubaudi. Chaque dimanche matin, POA se pose la question de savoir quelle voiture pour…, un jeu auquel vous pouvez participer en votant à la fin de la vidéo en cliquant en haut à droite. Bon dimanche à tous.

CAFE GARAGE (03.19) : Le retour de Peugeot USA

Au menu du café garage POA de mars, on parle du retour de Peugeot aux USA, de Carlos en résidence surveillée , de l’avenir incertain de l’électrique, de Volvo, d’Infiniti, de Jaguar et d’Alpine, et on reçoit notre invité Eric Leser, auteur d’automobile France d’en haut contre France d’en bas, bref on cause bagnole au bistrot POA
↓🚗↓

 

Souvenirs d’Auto (218) : Une dépannée dépanneuse

Une rubrique pilotée par le Commandant Chatel. Ce « moment de vie » m’a été envoyé par « Gérard-Vincent de Rouen » que je remercie chaleureusement… Cette histoire me fait penser à ces cadeaux qu’on vous fait et qui ne servent pas du tout à ce qu’on imaginait. Si, si…

 

1987. Je casse ma Fuego GTX marron glacé à la sortie d’Evreux dans l’Eure. Vol plané. Normal devant une base aérienne. Jean-Pierre, mon ami, à la place du passager, peut en témoigner.

Mais plus de voiture pour aller au travail le lundi matin. C’est sans compter sur l’aide de Sylvie, ouvreuse de cinéma (elles vivaient leurs dernières séances), à côté de Rouen. Elle me dit qu’elle a une vieille R5, « Mais elle ne démarre pas depuis trois mois, elle reste dans ma cour, je m’en débarrasserais bien ».

Je vais voir l’engin. C’est une 5L, selon moi l’un des premiers modèles à posséder un levier de vitesse au plancher. Donc 1973, avec des enjoliveurs métal et la fameuse teinte orange 331, orange passé, orange grillé, patiné par la pluie et le soleil normand, avec quelques incrustations d’algues sur les joints des glaces latérales (pas une option d’origine).

Bien avant la mode des peintures mates, la Renault est dans son jus, dans la cour et dans ma tête déjà ; elle a un style particulier, je la veux, je la prends, elle est à moi pour 2.000 francs. Plusieurs détails la rendent attachante :

D’abord son tableau de bord simple et beau avec des striures verticales, brillantes, façon toile cirée ou moleskine. Puis ses pare-chocs enveloppants, entre le crème et le gris, émoussés par le temps, ou râpés, ce qui leur donne une allure de vieux velours épais.

Moins plaisant mais spectaculaire, une fois assis sur les fauteuils en simili noir, c’est le trou de 5 cm dans le plancher côté passager ; la troisième passée, l’air défile dans l’habitacle et remplace la ventilation. Pas de buée sur les vitres dans cette voiture ! Comme dit Jean-Pierre avec ses maximes bien à lui : « Ta bagnole, c’est rouille ma poule. »

Mon père est inquiet et prend deux décisions qui vont graver cette R5 dans la mémoire familiale. Il passe sur les parties abimées qui émaillent la carrosserie, un surplus de peinture anti-rouille vert-bouteille destiné à la porte de son garage puis m’offre une barre de remorquage flambant neuve : « Elle te sera utile, en panne tu pourras te faire tracter facilement. »

Son diagnostique semble se confirmer car je passe un contrôle technique chaotique à l’Automobile Club de l’Ouest – les adhérents ont droit à un contrôle technique annuel, et ce C.T. n’est pas encore obligatoire.

Le jour J, la partie mécanique s’avère sans failles mais le gond inférieur de la portière conducteur s’affaisse, l’ouvrant adopte un ton grinçant comme le contrôleur qui me conseille de trouver une porte d’occasion. J’en trouve une très jolie, jaune citron, teinte déclinée dés 1974.

Le décor est donc planté, mon véhicule est désormais orange, avec des pastilles vertes et une porte jaune. Impossible de rester inaperçu et cette voiture est associée à plusieurs petites histoires drôlatiques et bagnolardes.

En voici deux :

Par deux fois la barre de remorquage va servir (mais pas comme mon père l’imaginait). Dans l’une des descentes sous les quais de Seine à Rouen, ma R5 orange-pressée remorque une 104 ZS dont le moteur refuse de démarrer et la tire hors de la trémie pour ensuite la déposer devant le garage Peugeot tout proche.

Un an plus tard, la R5 campus toute récente d’un ami à un problème d’alternateur. Qui s’y colle ? La R5 dépanneuse qui remorque, tracte et tire tout ce qui bouge avec entrain pour rejoindre un garage salvateur.

Quelle santé ! Rouille toujours oui, trouille parcours non ! Étant prof, ma Fuego sur le parking me rangeait dans la catégorie des automobilistes lambda. Mais à la fin d’un cours d’amphi, peu de temps après l’acquisition de cette 5 orange-étrange, une étudiante vint me voir pour me confier :

« Monsieur, votre voiture, elle est vachement rasta ! ».

Cette rubrique est aussi la vôtre !

Racontez vos anecdotes au Commandant Chatel par mail (thibautchatel@icloud.com), il se chargera de les publier. N’oubliez pas que pour « Souvenirs d’Autos » nous cherchons de l’anecdote, de l’humain, de l’humour, de l’émotion.  On oublie un peu l’arbre à came et le Weber double-corps… Et si possible, joignez à votre histoire des photos…. On adore ça chez POA ! Merci.

 

 

Une Tesla à 21 899 €, possible ?

Vous aimez le rendez-vous du mercredi avec les petits observateurs et, souvent, quand une voiture vous intéresse vous vous posez des questions légitimes : qu’elle est son prix marché ? Combien y en a-t-il sur le marché ? Quelle est sa tendance dans le temps ? Où la dénicher ?….

C’est pour répondre à ces questions et bien d’autres que POA et Fabrice Fournier, cofondateur du site le parking.fr, se sont associés. À l’aide de multiples statistiques croisées, le parking peut scanner l’attractivité d’un modèle dans le temps : nombre d’annonces dans le monde, délai de vente, prix moyen suivant les régions, évolution de la côte, couleur la plus demandée, etc.

Un outil d’analyse qui permet d’avoir toutes les cartes en mains.

Pour ce premier numéro de la cote POA, nous revenons sur quelques modèles phares qui ont retenu l’attention des petits observateurs

Honda S2000, BMW Z4M, Alfa Romeo GT V6, Lotus Elise, Tesla Model S et Model 3, BMW I3 et Peugeot 304.

 

Peugeot 304 S (1972) : Parfait pour une première voiture de collection

Découvrez le petit observateur Raphael qui nous présente sa Peugeot 304 S de 1972. Si vous aussi vous avez une voiture moderne ou ancienne, que vous souhaitez venir présenter chez POA à ParisPour cela envoyez nous 3 photos de votre auto à et un bref descriptif vous concernant à : lequipe@poa.tv Si votre voiture retient notre attention, vous aurez 15 mn pour nous convaincre que c’est la plus belle et le tout sera diffusé sur POA.

35 000 km en Renault ZOE : le debrief

Par Patrice Vergès . En trois ans, Bernard a parcouru 35 000 km au volant de deux Renault Zoe : une 22 kWh suivie d’une 41 kWh. Un choix dicté par sa philosophie et un usage adapté à l’autonomie de ce véhicule. Que du bonheur !

Avec des batteries chargées à 100 %, Bernard  a réussi à atteindre 360 km sans climatisation il faut le préciser

Paysagiste, Bernard parcourt entre 100 et 150 km par jour pour visiter ses clients autour du Bassin d’Arcachon. Sensibilisé par la pollution et la nature par son métier, il songe à une voiture électrique pour son usage professionnel en 2016.  » J’ai hésité avec la nouvelle Citroën Méhari électrique qui me plaisait surtout pour son look mais dont l’obligation permanente de recharger les batteries m’a fait me tourner vers la Renault Zoe plus élaborée technologiquement. J’avoue avoir été bien sensibilisé par la remise de 10 000 euros comprenant le bonus écologique de 6 000 euros plus 1 000 euros de réduction concessionnaire plus 3 000 euros de prime de conversion en me faisant reprendre ma vieille Citroën AX diesel roulante donnée et reprise à mon beau-frère pour transporter son bois. Cette Zoe ne m’a coûté autour de 15 000 euros environ ». C’était sensiblement le prix d’une Clio essence bas de gamme.

La recharger tous les soirs

La première version 22 kWh de la Zoe n’offrait pas une autonomie supérieure à 180 km à moins de 90 km/h pour tomber à 100 km si on pointait son gros losange chromé à 110 km/h sur autoroute. Comme il ne l’utilisait qu’en zone périurbaine avec un maximum de 150 km par jour, il n’a pas choisi la Wall-Box à recharge accélérée proposée par Renault mais utilise une prise normale 9 Kva dédiée protégée à l’extérieure de la maison avec le câble de recharge à demeure déjà installé. « Pour la brancher il me faut à peine 30 secondes soit pas plus de temps que mon Smarphone ! Je la branchais tous les soirs en rentrant à la maison pour la recharger autour de 10/12 heures et suffisant pour mon usage. J’ai été très content de cette voiture autant que par ses prestations que j’en attendais que le plaisir de conduite qu’elle offrait. Évidemment avec 180 km d’autonomie maxi pas question d’aller à Bordeaux par l’autoroute (120 km aller et retour). J’ai parcouru avec 22 000 km et comme je n’avais pris qu’un contrat de location de batteries à 79 euros par mois (moins de 10 000 km par an) j’ai du payer un supplément assez élevé lors de sa reprise par la concessionnaire Renault Côte d’Argent fort sympathique et surtout très compétent.

 

Au total, Bernard a totalisé plus de 35 000 km au volant de deux Zoe dont 13 000 avec la plus récente de couleur gris Titanium

Presque 360 km d’autonomie

Début 2018, il l’échange contre la nouvelle Zoe 41 kWh donnée pour 400 km redescendus à 300 km dans la vraie vie. « J’ai choisi la finition Intens, couleur gris Titanium beaucoup mieux équipée (cuir, jantes alliage, clé mains libres). Je n’ai bénéficié que du bonus écologique de 6 000 euros (prix hors bonus de 27 000 euros) mais la concession m’a fait une excellente reprise de la précédente J’ai opté pour un forfait location mensuel de batteries à 99 euros (15 000 km annuels). Évidemment le temps de recharge est beaucoup plus long, autour de 30 heures avec ma prise standard mais comme l’autonomie est bien supérieure, mes batteries ne sont jamais vides. Je me suis pris au jeu d’une conduite économique en activant la touche Eco. C’est assez addictif ! Mon record d’autonomie a été de 360 km mais en roulant normalement et selon la température extérieure, elle retombe à 260 km environ en été ce qui me permet de la recharger seulement un jour sur deux sauf cas exceptionnel. En hiver, par contre, elle chute à 200 km à cause d’une charge réduite (sa voiture couche dehors dans le jardin) et l’utilisation du chauffage.

Franchissant moins de 150 km par jour en zone périurbaine, la Zoe est un achat idéal pour son usage professionnel

Il apprécie particulièrement la qualité de la finition Intens

Le bonheur de ne plus passer à la pompe

Cette autonomie accrue permet à son épouse de lui emprunter sa voiture pour aller à rouler dans Bordeaux. Peu de temps après son achat, le voyant rouge Danger s’est allumé. Batteries mortes ! Un incident très rare d’après son concessionnaire qui lui a prêté une Zoe pendant le mois qu’a duré l’intervention de changement des ces dernières.

Bernard trouve le R-Link pas intuitif et pas fiable notamment au niveau des décroches du téléphone

Un  Mois après l’achat de la version 41 kWh, les batteries ont rendu l’âme ! Un problème très rare entièrement pris à la charge de Renault

 

 » Franchement, à part la tablette R-Link que je trouve pas du tout pratique et qui se déconnecte souvent (téléphone), je ne lui trouve pas de défauts. Elle tient bien la route, elle est confortable, très silencieuse évidemment, bien équipée et avec 88 chevaux et le couple d’un moteur électrique, elle accélère très fort jusqu’à 80 km/h. D’ailleurs, je ne vois pas l’intérêt de la nouvelle version plus puissante de 108 chevaux ».

Bernard a calculé que la recharge de sa voiture lui coûte autour de 4 euros au quotidien contre 9 à 10 euros s’il roulait en diesel auxquels il faut ajouter les 99 euros mensuels de location de batteries. C’est vrai qu’une voiture électrique n’est pas moins coûteuse à l’utilisation qu’un petit diesel du moins sur le poste carburant.

 » En fait, je ne vais jamais sur les bornes de recharge rapides publiques vu que je n’en n’ai pas l’usage. Je me branche uniquement avec la prise Flexi-Charger qui est dans mon coffre sur les bornes à recharge rapide gratuites (43 kWh) des supermarchés lorsque je vais faire des courses. Coté entretien, rien à voir avec celui d’une voiture thermique puisqu’il n’y a pas plus de vidanges, peu de révisions, la carte grise est gratuite. Le seul poste de frais supplémentaire viendrait des pneus avant à cause de son couple très élevé au démarrage qui les use plus rapidement. Et surtout, j’ai le bonheur de ne plus aller à ravitailler à la pompe à essence ! ».

Je ne vous ai pas entendu arriver !

En résumé, Bernard a choisi un type de voiture électrique bien adapté à son usage professionnel et surtout à son kilométrage quotidien. S’il parcourrait le double de kilomètres, l’usage de sa Zoe pourrait se transformer un enfer comme l’a récemment prouvé POA lors de son road-trip avec la Kia-e-Niro sur 277 km aller et retour.

« J’ai une grosse clientèle de seniors sensibilisés par la voiture électrique qui, étonnés ne m’entendent pas arriver chez et je pense que j’en ai fait vendre pas mal à la concession Renault car je trouve cette voiture géniale. Il ne se passe pas une journée où on ne m’interroge pas sur ma Zoe ». Et l’avenir ? Il est certain qu’il achètera un autre véhicule électrique après celle-ci. Il ne sait pas encore lequel car en tant de passionné d’auto (il possède aussi une DS 7 Crossback pour la route), il aime la nouveauté et les gadgets. Il attend néanmoins avec intérêt la nouvelle Zoe 2 100 % inédite dont l’autonomie aurait été portée à 600 km théoriques. Watt en see !

Bernard ne se plaint pas de l »adhérence des Michelin Energy mais note que le couple élevé du moteur électrique les use plus rapidement

QUELLE VOITURE POUR PÊCHO AU MACUMBA ?

Quelle Voiture pour pêcho au Macumba  ? Voilà la question du dimanche matin que se pose le quatuor POA composé…
↓🚗↓de Floriane Brisabois, Julien Rosburger, Cédric Fréour et Renaud Roubaudi. Chaque dimanche matin, POA se pose la question de savoir quelle voiture pour…, un jeu auquel vous pouvez participer en votant à la fin de la vidéo en cliquant en haut à droite. Bon dimanche à tous.