Peugeot 304 S (1972) : Parfait pour une première voiture de collection

Découvrez le petit observateur Raphael qui nous présente sa Peugeot 304 S de 1972. Si vous aussi vous avez une voiture moderne ou ancienne, que vous souhaitez venir présenter chez POA à ParisPour cela envoyez nous 3 photos de votre auto à et un bref descriptif vous concernant à : lequipe@poa.tv Si votre voiture retient notre attention, vous aurez 15 mn pour nous convaincre que c’est la plus belle et le tout sera diffusé sur POA.

L’avis des Petits Observateurs !

27 commentaires au sujet de « Peugeot 304 S (1972) : Parfait pour une première voiture de collection »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Jean-Paul Orjebin

    Je me souviens être allé au Grand Prix F1 de Suède 1975 avec cette auto, elle était gris métal et les sièges comme ceux de Raphaël avec les gros appui-têtes.
    A deux en nous relayant nous avons fait le trajet d’une traite soit 1700km à l’aller, à la vitesse ou nous roulions, les chiens n’avaient pas le temps de pisser sur nos roues. Au retour l’auto était encore plus rapide, sans doute en l’honneur de Lauda et de sa victoire.
    Beaux souvenirs, belle et bonne auto.
    Gardez la longtemps Raphaël .

    Répondre
  2. Pascal DeVillers

    Bonjour,
    La 304 coupé c’est ma petite madeleine.
    J’en garde de sympathiques souvenirs dans les années 80, un copain en avait une et nous faisions souvent nos virees nocturnes du week-end avec et c’est exact l’ambiance verte de l’éclairage du tableau de bord était particulière .
    Je me souviens d’un soirée mémorable un vendredi soir . Après les cours à l’IUT direction Paris pour un concert de The POLICE , intérieur cuir ,habitacle enfumé et musique à fond .
    Je la trouve très élégante personnellement je la préfère de loin à la 204.
    Raphaël et Benjamin sont très sympathiques tous les deux et la voiture est dans un bel état, c’est vrai que l’ennemi des voitures de cette époque c’est la corrosion. .
    Encore un super reportage, je l’ai regardé 2 fois.
    Les rendez vous du mercredi j’adore chaque fois c’est la surprise avec des hauts et des bas mais c’est ça qui est bien, il en faut pour tout le monde et là aujourd’hui c’est beau ,sympa et accessible que demander de plus!!!
    Pascal

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      Aah The Police… Mes plus belles années…
       » Roo-xanne, you don’t have to put on the red light
      Those days are over
      You don’t have to sell your body to the night »
      ♫♪♫♫♪

  3. Fifitroiscentquatre

    « Parfait pour une première voiture de collection »
    Et bien je rejoins à 100% cette réflexion.
    Ma première voiture de collection fut une berline 304S, moins connue avec le même moteur que le coupé S.

    Que de bons souvenirs. Excellente auto, fiable et qui envoyait du bois avec son gros carbu double corps de 35, dont on entendait l’aspiration à chaque accélération.
    Modèle S oblige, les vitesses étaient au plancher. Manquait un 5e rapport, comme beaucoup de modèles de cette époque. D’autant que le moteur était plutôt brillant, avec de franches montées en régime.
    De plus le confort était de bon aloi, et le fameux toit ouvrant cher à Peugeot était présent d’origine.
    J’ai vraiment bien profité de cette voiture pendant 4 ans (j(ai même traversé 2 fois la France avec) avant de la revendre avec 85 000 km d’origine pour financer un autre projet.

    Répondre
  4. Pierre_

    Voilà une bien belle ancienne qui réconcilie tout le monde .
    On se rapproche doucement de la 104..
    Merci Raphaël
    Merci Renaud.

    Répondre
  5. Oren

    Belle voiture, belle présentation, un vrai plaisir !

    Ayant grandi dans une 504 berline injection de 71, du même bleu et intérieur cuir de la même couleur, j’ai presque l’impression de la revoir car les similitudes sont nombreuses : regard, aspect des contre-portes, certaines commandes (comodos ou tirettes de chauffage), certains compteurs, horloge rectangulaire, enjoliveurs, rétroviseurs… Pas forcément les mêmes pièces (quoique les économies d’échelle existaient déjà), mais a minima la même ambiance.
    Quant au lion « doré » sur la calandre, il me semble que la 504 l’avait aussi et ça allait particulièrement bien avec cette couleur de caisse.
    Que de souvenirs… Souvenir aussi du moment où mes parents l’ont vendue (trop vieille, trop chère à entretenir au quotidien, grrr) et où je l’ai vue partir sur un plateau avant qu’elle ne prenne un bateau vers l’Afrique où elle roule peut-être encore aujourd’hui ? Quelques mois après, j’ai eu mon permis et regrette encore qu’elle n’ai pas été ma première auto…

    Raphaël, conservez précieusement votre belle bleue !

    Répondre
  6. Mat Ador

    Je lui trouve un regard Sophia Loren à cette auto, le même sans doute qu’avait croisé Gérard Welter et qui le marqua à vie.

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      Exact : Une Peugeot c’est d’abord un regard.
      Mr Vidal vous répondra que c’est dans l’ADN de la marque.

  7. MF67

    Très belle 304 !
    Un des rares coupés Peugeot à ne pas avoir été dessiné par Pininfarina, mais par le bureau de style Peugeot, sous la direction de Paul Bouvot, et il faut admettre que c’est très réussi ! La 204/304 coupé doit être aussi une des premières Peugeot à hayon (hors-utilitaire), élément que l’on trouvait pas sur les berlines, à cause du côté « utilitaire » (La 104 Phase 1 est un bel exemple, avec sa malle façon GS). La 304 S, plus puissance, avait été conçue pour répondre à la concurrence d’alors qui proposait des 7CV « Sportives » (entendons là, plus puissantes, plutôt que sportives…), telles les Simca 1100 Spécial (puis TI), R12 TS, et GS X/X2.

    Mais surtout la 204/304 c’était une révolution chez Peugeot : Première traction-avant de la marque au Lion, très conservatrice.

    Répondre
  8. Georges Piat

    Trés belles lignes tendues, c’est un design Italien de cette époque et cela se voit tout de suite. La 104 ZS (coupé) était de la même lignée.
    Ceci dit, ces voitures n’étaient pas données. On était pas dans l’auto « populaire » ce qui explique certains raffinements.
    On a l’impression qu’à l’heure actuelle, les voitures sont comme soufflées de l’intérieur quand on compare les époques… Les contraintes de sécurité sont passées par là.

    Répondre
  9. Stephane CVS

    Très sympathique cette auto. J’ai eu comme l’impression d’etre revenu dans les 70´ avec cette Peugeot et à son volant Henry KISSINGER des annees 70´ ……… Ouaf ouaf ……………
    Bravo à son propriétaire en tout cas pour le soin qu’il lui apporte …….

    Répondre
  10. Dubby Tatiff

    Vraiment une très jolie voiture. Un très bon choix.

    Petit souhait personnel : Si un petit observateur possédant une Lancia Beta HPE désire nous la présenter, je lui adresserais par internet interposé mes plus vifs remerciements et bénirais sa descendance pour les douze générations à venir.

    Répondre
    1. Fritz

      Il semble qu’elle soit déjà dans les tuyaux, si l’on se réfère aux propos du Président lors du live.

    2. Dubby Tatiff

      Ah, magnifique. Merci !

      C’est au bout du compte une des rares voitures qui m’aient agréablement marqué durant mon adolescence, à tel point que si je devais avoir une voiture de collection elle pourrait être celle-ci. Un très beau break de chasse très élégant, très pur, presque qu’orthodoxe avec ses strictes deux portes, son hayon et son grand coffre.

      Je me demande si notre Alain Delon national l’a conduite dans une de ses films ? Pas certain.

    3. Alain Delon

      Alain Delon ne conduit pas, Alain Delon pilote.
      Et dans ses films Alain Delon pilotait des Lancia.
      Alain Delon vous remercie d’en prendre bonne note.
      Alain Delon

  11. Nabuchodonosor

    Feu Tantine Kiki en possédait une de la même couleur. J’ai encore l’odeur de ces superbes fauteuils en mémoire. Cinquante ans après, c’est Incroyable. Pareil pour le bruit à l’échappement… Merci Raphaël de nous faire remonter tout ça… D’azur semé de billettes d’or au lion du même, armé et lampassé de gueules, brochant sur le tout le grand lion d’or de bourgogne armé et lampassé de gueules, sur champ d’azur parsemé de billettes d’or sans nombre, tel se décrit le Lion Franc-Comtois crée sous le règne du Comte Palatin de Bourgogne Othon IV qui cherchait à fuir l’Empire Romain Germanique par un rapprochement avec le Royaume de France… Voilà d’où vient l’or du Lion sur fond d’azur. Et votre 304 S en respecte parfaitement les codes.
    (Voix solennelle) Genou à terre Raphaël : Par la pointe de cette épée portée sur votre frontibus par le Président Roubaudi 1er, acceptez d’être fait chevalier des bagnolards de la France éterneeelle® ci sur la Place Saint Georges…
    ♣♣♣♣♣

    Répondre
  12. kris

    Une étudiante dans ma promo avait de mémoire le copié-collé de cette coupé ! C’était en 1991 à Caen… en Normandie !! 😉
    Très bien conservée et son propriétaire actuel est très sympathique.

    Répondre
  13. chapman

    J’ai possèdé, du temps où cette auto n’était qu’une simple occasion, une 304 cabriolet. J’en garde un merveilleux souvenir. Elle était vive, légère, effectivement silencieuse pour l’époque et très fiable. J’avais, sur les conseil d’un ami, bloqué en position permanente le ventilateur du radiateur. Circulant beaucoup en ville à l’époque, elle pouvait avoir tendance à chauffer un peu dans les embouteillages.
    J’ai beaucoup circulé avec, dans toute le France. Pas mal de coups de soleil, des cheveux souvent sales avec les poussières de la route (pas de filets anti remous) . Je garde aussi un excellent souvenir de son éclairage très puissant.
    La rouille était la maladie de l’époque d’à peu près toutes les autos. Peu avant que je ne m’en sépare, les cailloux d’une route fraîchement gravillonnée avaient traversé le passage de roue et avaient finis sur mes chaussures.

    Répondre
    1. chapman

      Bravo à Raphaël pour cet excellent choix d’un modèle en état extraordinaire. Ce bleu est très chic et lui va très bien. Si je devais en racheter une aujourd’hui, je choisirais aussi le coupé, il est vraiment très élégant.
      Au fait, mon cabriolet était un peu plus vieux et son compteur était en longueur….. C’était bien aussi, ça faisait un peu plus rétro….. à l’époque.

      😉

  14. Jean-Francois BERTRAND

    Une de mes Françaises préférée !
    Elle est dans ma wish list depuis des années !
    Certains lui préfèrent la 204 parce qu’elle a les vitesses au volant…
    En ce qui me concerne j’aime son style plus moderne, je trouve que c’est un bel exemple où l’évolution ne fait pas regretter la précédente génération.
    Plus généralement, ces 204-304 sont pour moi nos MG B GT à la française, notre interprétation continentale du petit coupé populaire.
    J’adore ! Very clever choice !

    Répondre
    1. jean

      J’aurais aimé entendre le moteur tourner avec l’échappement spécifique aux modèles S (Berlines et coupé) qui ronfle gentiment.
      Très belle auto, élégante dans laquelle on se projette facilement au quotidien

  15. Pascal MOORE

    Elle est bien sympa cette PEUGEOT 304 S, et son propriétaire également ! Une POADE comme je les aime ! Je vais essayer de refaire une POADE car je n’ai pas eu mon sticker POA des mains du Président himself ! Non, je plaisante, j’ai commandé le mien sur le site POA et tout va bien.

    Répondre
  16. PhareOuest

    La passion de la voiture ancienne en toute simplicité. Bravo et merci Raphael de nous avoir présenté ce beau coupé Peugeot 304 S

    Répondre