Bristol 409 (épisode 2) : Sauvée par une Tatra 603 ?

 

L’avis des Petits Observateurs !

27 commentaires au sujet de « Bristol 409 (épisode 2) : Sauvée par une Tatra 603 ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. MF67

    La Tatra est une voiture géniale ! Dommage que la 613, remplaçante de cette 603, n’ait pas eu de descendance ! Les nombreux modèles qui précédèrent la 603, je pense à la Tratraplan, et à la 87 notamment, étaient tout aussi géniaux !
    A côté des Tatra, on trouvait aussi, avant guerre, de très belles choses chez Steyr, en Autriche, et chez Skoda ! L’Europe Centrale a un riche passé automobile, trop souvent méconnu chez nous.

    En France, on a failli avoir notre Tatra à nous, avec Renault qui avait conçu, au lendemain de la guerre, une grosse 11cv à moteur arrière et profil « goutte d’eau » : Ce projet, numéroté 108, fut abandonné au profit de ce qui deviendra la Frégate quelques années plus tard.

    Répondre
  2. Jérôme C.

    Bonjour à tous. Quel beau reportage et quelle découverte étonnante cette Bristol ! Bravo à Gérard pour sa parfaite connaissance des automobiles présentées. En prime la campagne tourangelle, les ruines du chateau de Vaujours et l’élégance flegmatique du propriétaire. Ca redonne instantanément le sourire tout ça… C’est la vraie vie comme dit Renaud.

    Répondre
  3. Pierre_

    Antoine grand sage et collectionneur, Gérard érudi et traqueur de panne, nous invitent à partager leur bonheur autour de deux vaisseaux uniques, rares. Une découverte.
    Passionnant reportage.
    On aimerait aussi un jour pourquoi pas, ouvrir les archives du papa d’Antoine, découvrir son parcours dans le
    monde de l’Auto. Les quelques phrases lâchées par Antoine sur le père sont de bonne augure. Nous pourrions alors tourner ensembles les pages d’un grand livre riche en histoires automobiles.
    Bravo POA.

    Répondre
  4. Hervé91

    C’est vrai que la Tatra 603 et la DS on en commun d’être des voitures d’ingénieur.
    Toutes les deux privilégient les solutions techniques anticonformistes.
    Elles sont aussi impressionnantes et émouvantes l’une que l’autre.
    Et l’enjoliveur en alu strié du montant central de la Tatra rappelle celui de la DS.
    POA for ever

    Répondre
    1. Fils de Pub

      Ce film de propagande (ou de publicité pour les gens de l’ouest) nous montre, un peu mais tout de même à l’insu de son plein gré, de la légendaire tenue de route de cette auto, dont les bruits de couloirs transpiraient à son propos, qu’elle faisait taire plus de dignitaires du parti que le STB aux ordres de Moscou…

      L’histoire eût été # si Adolf n’avait pas choisi la 770K, das großer offener tourenwagen, pour ses campagnes (long soupir)…

    2. John Steed

      Je pense que c’est exactement le contraire mon cher FdP.
      Il s’agit, selon que l’on le regarde de l’ouest ou de l’est, d’un film de propagande (à la grandeur du bloc de l’Est) ou d’un film publicitaire (pour son propre marché intérieur).

    3. Pierre_

      Une belle et longue ‘Page de Réclame’.
      Cette auto semble conçue pour tout parcourt. Une Auto de caractère certainement
      Je vais me plonger très vite dans son histoire, rechercher documents et livres rares.
      Merci cher Mat.
      Bien à vous.

  5. Fabrizio

    Encore un très bon reportage sauce Poa, et les connaissances du ministre sont époustouflantes…

    La CZ a tj été un pays de constructeurs automobiles.
    A Prague et Olomouc se trouve de beaux musées retraçant les prouesses automobilistiques de ce peuple qq peu chahuté par ses voisins.
    …une visite poa s’impose….

    Quant au plagiat de Ferdinand PORSCHE, ce n’est pas du ‘peut-être’ mais un fait établi, puisque lui mm a reconnu “eh bien, parfois, j’ai regardé par-dessus son épaule “

    Il parlait de l’ingénieur en chef chez Tatra, M. Hans Ledwinka.

    Celui qui développa notamment
    ..le châssis tubulaire central (appelé « châssis en épine dorsale ») avec des essieux pendulaires
    ..une suspension entièrement indépendante
    ..un moteur à plat à refroidissement à l’air monté à l’arrière.
    ..une conception automobile avec rationalisation de la carrosserie. (pour permettre la production en masse)

    Adolf HITLER lui mm, a dit à Ferdinand PORSCHE, alors en charge de VW, c’est “le genre de voiture que je veux pour mes autoroutes“.
    D’ailleurs plusieurs ‘dîner’ entre le dictateur et les ingénieurs sont de notoriété publique.

    Le pauvre ingenieur de la marque tchèque sera mm emprisonné pour collaboration pendant 5ans puis partira vivre… en Allemagne!

    Les tchèques, des bagnolards méconnus 🙂

    Répondre
  6. Nabuchodonosor

    Immédiatement cette Tatra me rappelle les autos montées sur vérin que j’allais chevaucher fièrement au manège de la fête foraine… Quelle modernité ! Et puis, inspirer le grand Ferdinand; Les gens de l’Est n’étaient pas si à l’Ouest que ça…

    A propos de Legrand, de la Tatra et de la Bristol, me vient en tête l’air de Delphine et Solange :

    «♫♪ Nous sommes toutes deux nées de père inconnu
    Cela ne se voit pas, mais quand nous sommes nues
    Nous avons toutes deux au creux des reins, c’est fou…
    … là un grain de beauté… qu’il avait sur la joue
    Nous sommes deux sœurs jumelles
    Nées sous le signe des gémeaux
    Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do
    Toutes deux demoiselles
    Ayant eu des amants très tôt
    Mi fa sol la mi ré, ré mi fa sol sol sol ré do ♪♫»

    Bon voyage Michel !

    Répondre
  7. John_Smith

    Que dire qui n’a déjà été dit …… Une Tatra ET une Bristol, vous nous gâtez 🙂
    2 autos que tout oppose, en dehors du nombre de leurs cylindres, mais 2 autos qui m’ont toujours fait rêver tant elles sont décalées. Merci pour ce moment, c’est du très très grand POA !

    PS une petite remarque en passant, le V8 318ci de la Bristol fait partie des moteurs Chrysler série A et ne fait en aucun cas partie de la célèbre lignée des Hemi comme on a pu le lire dans les commentaires, ce qui n’enlève rien à ses qualités d’ailleurs. Quand aux boutons-poussoirs caractéristiques commandant la boite automatique Chrysler Torqueflite, alors que Chrysler les avaient déjà abandonné depuis 1965, c’est rigolo de les voir encore montés chez Bristol en 1967 (on peut imaginer qu’ils écoulaient ainsi leurs stocks). Fin de la minute technique 😉

    Répondre
  8. chapman

    Pitié, monsieur le président, vous devez nous tenir informé du diagnostique. Allumage? Carburation?, désamorçage dans la pente? Vapor lock?
    Très grand numéro de POA.
    Bizarrement, je me demande si la Tatra ne me fait pas encore plus rêver que la Bristol. En plus elle est dans son jus. Je l’imagine bien dans un polar d’espionnage, traversant la frontière entre Berlin est et Berlin ouest, l’hiver, les échappements fumants, les pardessus col relevé, chapeau mou sur la tête……
    Comme au cinéma.

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      Faudrait rechercher, mais il semble me souvenir de l’apparition d’une Tatra dans l’Aveu de Costa-Gavras où Montant campe un apparatchik tchèque (atchoum).

  9. ques

    Je trouve la Tatra plus spectaculaire que la Bristol, c’est un ovni automobile, comme une DS, c’est génial comme ligne, et ça a l’air plus péchu aussi.

    Répondre
  10. Francois

    Bonjour,
    je viens de regarder pour la 3eme fois ce reportage…Que dire de plus…?
    Chapeau bas Monsieur le President
    Tout POA est dans cette vidéo…
    Francois

    Répondre
  11. Jean-Marc

    Merci pour ce magnifique reportage sur deux marques historiques, du vrai POA cela nous change de la Mini du mercredi !
    Les bagnolards vous encouragent sur cette voie…

    Répondre
  12. Hervé91

    Là, je reste sans voix ! Du très grand POA.
    La Tatra 603 m’a toujours fasciné.
    Vous avez placé la barre très haut, Monsieur le Président.

    Répondre
  13. Dubby Tatiff

    Suite au sujet « Quelle voiture pour passer sur POA le mercredi ? », Georges Piat et moi-même vous adressons nos plus vifs remerciements (et admiration).

    Bigre, avoir trouvé une Bristol et une Tatra dans le même mouvement.

    Répondre