Quelle est la voiture de 2018 ? Bonne année 2019 !!

Quelle voiture essayée en 2018 voulons nous garder personnellement ? Voilà la question du dimanche matin que se pose le quatuor POA composé de Floriane Brisabois, Julien Rosburger, Cédric Fréour et Renaud Roubaudi. Chaque dimanche matin, POA se pose la question de savoir quelle voiture pour…, un jeu auquel vous pouvez participer en votant à la fin de la vidéo en cliquant en haut à droite. Bon dimanche à tous et bonne année 2019 !!

L’avis des Petits Observateurs !

17 commentaires au sujet de « Quelle est la voiture de 2018 ? Bonne année 2019 !! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1. Francois

      Excellent choix ! J’ai essayé longuement la version puretech 225 Opéra…ca change agréablement des classiques allemandes..

  1. Nordmann

    L’équipe POA était dithyrambique sur la Mercedes classe A200 modèle 2018.
    Pour moi c’est la voiture de l’année

    La preuve j’en ai acheté une !

    Répondre
  2. Franck

    La Volvo bien mais trop chère et pas fun, l’Alpine très bien mais plus de mon âge et comme j’ai déjà donné avec le modele S, je ne recommencerai pas avec moins bien qu’est le modele 3… Pour moi ce sera la nouvelle Mustang qui me correspond mieux…
    Bonne année a tous les fans de POA et a son gouvernement

    Répondre
  3. Bonnin Christophe

    En France, la Model 3, c’est bien la voiture promise à 35 000$ qu’on pouvait pré-commander en 2016 pour une livraison prévue en 2017 et qui ne se fera finalement pas avant 2019 dans sa finition à 60 000 euros, sans options et sans l’incontournable autopilote ?

    Mais alors, comment pourrait elle être la voiture de l’année 2018 alors qu’elle n’a pas existé chez nous cette année ?

    Répondre
  4. Nabuchodonosor

    Modèle 3 Smartphone sur roues qui a politiquement le vent en poupe ou A110 French Cancan du plaisir retrouvé faisant battre tous les moulins rouges de mon cœur ? Non, plus qu’une auto ou une autre, ce qui pour moi aura marqué 2018 ici-POA, c’est la révolution silencieuse qui s’est opérée au sein de notre gouvernement, sans revendication ni gilet jaune au vent debout.

    A toute princesse tout honneur, c’est la présence plus effacée de Floriane que nous regretterons probablement le plus. Son charme et sa bonne humeur, son franc-parler et sa pertinence vont nous manquer.

    D’une lassitude de moins en moins dissimulée, nous avons ensuite assisté à la lente dérive de notre Premier Ministre; Le Dieselgate, l’avancée par la technologie de Tesla, auront eu raison de ses convictions les plus ancrées. Oui l’année écoulée aura consacré le divorce entre Audiman et les anneaux enlacés. N’en déplaise à Doktor finiz’ion c’en est presque fini du plastique moussé et des accostages sans bavures, qu’on se le dise…

    Cette année aura aussi été celle de la consécration de 36.15 Julien. Son apport indéniable à l’image et au son, son travail en off et son expertise sur l’intelligence artificielle embarquée auront marqué les esprits, tout comme son bizutage à bord de la GTC4 Lusso.

    2018 vit également, sauf erreur, POA Prod’ s’installer au 50 de la rue Saint Georges, à deux enjambées de la désormais célèbre Place qui depuis chaque mercredi, accueille et met en lumière sous les feux de ses projecteurs un petit observateur de France ou de Navarre venu nous présenter son bolide sur quatre roues. Et je crois me souvenir que c’est Samuel qui ouvrit le bal à bord d’une statutaire W123.

    Rappelons-nous, 2018 fût aussi l’explosion en plein vol du Ministre du futur et de l’innovation qui après nous avoir martelé, des mois durant, la justesse et la frugalité de son ascèse, fit une rentrée fracassante sur nos écrans à bord d’une fusée américaine tel un baril de poudre prêt à faire sauter la banque…

    Et puis comment parler de l’année qui s’achève sans évoquer la merveilleuse rubrique « Souvenir d’Auto », SDA pour les intimes, pilotée par le Commandant Chatel d’une main de fer, mais gantée tout de même, rubrique dont le tachymètre passa la barre symbolique des 200. La grande Classe.

    A l’école des fans tout le monde a droit à son 10. Il n’y a donc aucune raison et par respect envers tous ceux qui se sont donnés pour nous et pour toute la filière automobile dans son ensemble et qui nous tiennent en émoi chaque jour, je donne un 10 à tous.

    Amicalement vôtre et avec mes meilleurs vœux pour 2019.
    😉
    Nabuchodonosor

    Répondre
    1. Pascal DeVillers

      Bonsoir cher Nabuchodonosor,
      Dans cette révolution insidieuse et rampante vous avez oubliez la disparition d’un mythe sacré; je veux parler de la JAG XJ 40 sacrifiée sur autel de Sainte HIDALGOR exterminatrice de chevaux vapeur .
      Notre président aurait pu la revendre en petits morceaux afin que chaque chapelle PEOESQUE de notre belle France puisse exhiber dans un reliquaire aux chromes rutilants un reste de la vieille anglaise en mémoire des jours heureux.
      Bonne année à tous et même à CG sans arrière pensée.
      Pascal

  5. Bullitt06

    L alpine A110 , elle m à envoûté au mondial de paris ,c était la première que je voyais en vrai .si j avais le budget et la patience de l attendre ……

    Répondre
  6. Pierre_

    Fou et dépensier, je prends l’Alpine pour mes fils.
    Pareil auto est interdite pour mon vieux dos, puis je me rue chez Peugeot commander le longiligne break 5008.
    Le Volvo est superbe évidement.
    Bonne fin d’année à toutes et à tous.

    Répondre
  7. Georges Piat

    L’ALPINE !
    J’en ai croisé une la semaine dernière et j’ai cru que c’était une ancienne… Véridique. Je me dévisse la tête quand j’en vois une !
    Géniale d’avoir ressorti cette icône. On l’a attendue longtemps d’ailleurs.
    A bientôt pour la bonne année. Vive POA !

    Répondre
  8. COMMANDANT CHATEL

    Hum… l’Alpine, sans hésitation.
    Hier, je tournais des plans d’illustration sur la Croisette à Cannes. Soudain, que vois-je garée ? Une Alpine bleu de France !
    Gasp ! Glurp ! Hulk !
    Demi-tour, je gare ma fière Berlingo… et je cours, comme un idiot, vu que l’Alpine n’allait pas s’envoler.
    BREF, ça doit bien faire 30 ans que je n’avais pas fait un truc pareil.
    Bonne année à tous !

    Répondre