DS3 Crossback : premières images officielles

L’avis des Petits Observateurs !

73 commentaires au sujet de « DS3 Crossback : premières images officielles »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Dubby Tatiff

    Et bien ma foi, pour ma part, je trouve les faces avant et arrière originales et séduisantes. J’aime bien l’idée de s’imaginer que deux lames d’air traversent la voiture d’avant en arrière à l’intérieur des flancs en entrant par les prises d’air factice avant et sortant par leur alter ego arrière.

    Ce qui me pose problème, ce sont les flancs. Au delà du creusement des portières en forme de triangle que je trouve trop appuyé, il y a bien évidemment le geste de ce qui est désormais appelé « aileron de requin » que je trouve totalement gratuit et sans justification. Incompréhensible pour moi et ce d’autant plus que cela occulte la vue des passagers arrières. Mais le plus gênant, c’est la garde au sol trop importante et l’espace trop grand entre l’arche et le sommet des roues. Enfin, l’enjoliveur en plastique des arches de roues est d’apparence peu valorisante.

    L’intérieur est original même si je trouve le langage formel un peu trop appuyé et manquant de nuance.

    Répondre
  2. Francois

    Bonjour,
    Evidement comme ce n’est pas une allemande du trio classique des premiums, ce n’est pas bien et de mauvais goût …c’est du moins ce que beaucoup on l’air de penser, mais je dois me tromper …cela étant bon nombre de critiques pourrait s’appliquer aussi a ces premiums en toute objectivité car les ayant assez longuement utilisé je peux témoigner que la réalité et bien souvent moins idyllique que l’image de marque…on ne dit jamais du mal de sa classieuse premium allemande…
    Juste pour dire que j’apprécie ce que fait PSA avec la marque DS, qui ose faire bouger et se donner une identité sans copier uniquement en proposant des véhicules qui se démarquent quelque peu coté style intérieur et extérieur. La DS5 a montré la voie dans la premiere période, la DS3 Crossback poursuit aujourd’hui…Avec beaucoup de persévérance la marque pourra être enfin reconnue avec ses produits et avoir l’image premium….mais la route est longue..( je me souviens de mes premieres Audi…pas top du tout, depuis quel chemin parcouru…)
    François

    J(

    Répondre
    1. Learch

      A la seule différence que la marque Audi ne tombait pas de nulle part comme un cheveu dans la soupe du premier employé venu du service marketing… Elle a une histoire derrière elle, celle de la fusion de quatre marques très connues en Allemagne, les quatre anneaux : Audi-NSU (qui fabriquait de superbes petites « gti » de l’époque, la TTS par exemple et qui a fabriqué LA voiture – absolument géniale, moteur rotatif et design qui a 40 ans d’avance – qui allait inspirer tous les designers d’Audi : la RO80), Hörch (plutôt haut de gamme), DKW (plutôt populaire, de superbes autos très très novatrices, équipées de moteurs deux-temps) et Wanderer (la plus méconnue, plutôt haut de gamme).
      Bref, Audi n’est pas une marque « inventée », mais une suite logique (groupement) de marques allemandes.
      Il vaut mieux comparer DS avec Lexus ou Infinti ou toutes les marques bizarroïdes chinoises…

    2. Lynx

      Alors vous connaissez bien mal l’histoire d’Audi… Car quand VW a ressorti la marque du placard elle était bien morte et enterrée… C’est juste une réutilisation d’un nom! Alors le comparatif avec Lexus, Infinitif et valable également. Et n’exagérons rien Audi n’était pas Mercedes…
      Et finalement il n’y a qu’en France et que des français pour faire un tel procès à DS… Et c’est bien dommage car la qualité des produits sont au rdv!

    3. Learch

      Audi n’est pas la fusion des quatre marques que j’ai cité ?? Ah bon… j’en apprends tous les jours… autant pour moi dans ce cas.
      Que V.A.G. l’est ressorti, bon ok, mais elle existait déjà, donc ? PSA n’a pas ressorti la marque DS, il a inventé une marque en ressortant le nom d’un modèle de Citroën, histoire de bien rendre tout ça très clair…
      Après, les produits DS, mouaif, j’aime bien la DS3… ah mais non elle est née Citroën :o)
      Je ne fais pas un procès à la marque DS, je fais un procès à ceux qui ont eu l’idée saugrenue de créer une telle marque, de cette façon là, en se basant sur cet historique là.

    4. Lynx

      Auto-Union est née de la fusion de 4 marques allemandes (dont Audi).
      Quand VW a ressorti le nom Audi il l’a associé au logo d’Auto-Union.

  3. Fils de Pub

    Observons l’effet du logo DS sur notre organisme.

    Celui-ci est composé de deux chevrons basculés sur la tranche disposés en quinconce, un pour l’arche du D, l’autre formant le bas du S, et d’un troisième pour le haut du S, qui vient s’opposer aux deux premiers…

    Pour faire court, on tourne en rond.

    Répondre
  4. Pascal DeVillers

    Bonsoir,
    Mon avis sur cette DS3 est partagé.
    J’aime bien l’avant qui emprunte des éléments du concept car E-TENSE.
    L’arrière est original assez fluide.
    En revanche de profil je suis moins fan , trop haute,les flancs trop sculptés, ça ressemblerait presque à un RENAULT CAPTUR.
    Concernant l’intérieur , il y a de l’audace ,une vrai sensation de concept car , personnellement j’apprécie.
    DS se cherche un style , cela prendra du temps.
    Pascal

    Répondre
  5. Pablo

    hier, sur le même parcours j’ai eu le loisir de contempler la ds5 et la ds7.
    la 5 était à mes yeux pleine de promesse pour cette marque qui par son adn me titillait. Et aujourd’hui encore je la trouve attirante.
    la 4 est quasi passée sans se faire remarquer (peut être à redécouvrir, quoique…).
    La 7 , , ben j’en ai assez dit de mal.
    Mais là. je cherche, j’aimerais tellement me réjouir pour DS. Ben je n’y arrive pas. Comme c’est lourd!
    Est-ce qu’ils offrent la gourmette plaquée or à l’achat de la 3?

    Répondre
    1. LouMascoun

      Hahaha je ris!

      A vouloir s’approprier une forme géométrique, et l’utiliser à outrance pour masquer la pauvreté du contenue, on obtient l’overdose!

      J’arrive après la bataille, mais j’ajouterai juste que cette DS3 à quelque chose de Méhari (vue de profil) et de Dedeuche (vue de face).
      Ironiquement, j’imagine que ces 2 Citroën mythiques sont certainement les 2 références bannies au sein de DS, qui représente à elle seule le « luxe a la francaise »…
      Quelle arrogance!

      J’aime énormement le travail de Gilles Vidal chez Peugeot et Alexandre Malval chez Citroën (passé chez Mercedes depuis peu!)
      Si je suis si négatif avec DS, c’est probablement à cause de ma constante déception… j’aimerai l’aimer…

  6. aimelauto

    esthétique lourd et chargé …… pas tres elegant, mais à la mode des Suv.
    l’intérieur veut en mettre plein la vue, mais les commodos gros plastoc de Citroen font cheap de meme que le volant et le bas intérieur des portes ….pas tres haut de gamme tout çà ……….
    quand aux poignées rétractables….connaissant le groupe ca va fonctionner un an…et puis les pannes vont se multiplier ……

    -2 interrogations =
    – est-ce que les clients de DS3 suivront sur un Suv plus long ???
    – à quel prix sera vendu l’objet……car faudra pas réver DS est loin d’etre Audi ou meme MINI…..! (espérons que le raté chinois aura donné une leçon qui sera appliqué par les responsables de la marque ??).

    Répondre
  7. Lynx

    Je pense qu’il faut toute raison gardé… Dès qu’il s’agit de DS j’ai l’impression que forcément la voiture est trop chargé (les mêmes qui reproche aux allemandes d’être trop triste et fade) il faut pas de chrome, mais on adore Facel Vega ou la traction qui en avait à foison… Citroën DS est une voiture extraordinaire et mythique, mais il est impensable et impossible (malheureusement) de la récréer… PSA a décidé de se servir de ce nom mythique pour créer une marque haut de gamme, pourquoi leur reprocher d’exploiter ces deux lettres si attachante ! Quand VW a sorti du placard Audi ils ont fait la même chose et aujourd’hui en France nous avons la possibilité de rouler dans du haut de gamme français réjouissons nous!
    J’ai l’impression qu’il faudrait refaire une C6 en lisant les commentaires, j’en possède une, c’est une voiture absolument formidable, mais regarder les chiffres de ventes… Maintenant regarder ceux du DS7… C’est ça la réalité !
    Longue vie à DS et vivement la berline ou la limousine ! 😉

    Répondre
  8. Tizio

    La démarche semble volontairement clivante. On aime (« surdessinée »), on n’aime pas (« surdessinée »). Est-ce là le moyen de prendre une petite part de marché ?

    Répondre
    1. Wawan

      C’est un peu l’objectif.
      Soit on fait quelque chose avec des partis pris esthétiques tranchés, au risque que ça plaise à quelques uns et que d’autres détestent, soit on écoute les études clientèles, ça ne déplait à personne, mais ça ne plait pas non plus et ça se vend moyennement (cf. les Renault du fin de règne Pélata).

  9. Lynx

    J’ai du mal à comprendre les commentaires si négatif… D’autant que sur d’autres sites les commentaires étaient plutôt positif !
    Personnellement je trouve cette voiture réussie! L’arrière est vraiment très sympa, l’avant original, et expressif sans être agressif… L’intérieur est probablement le plus beau dans cette catégorie de voiture… Un bémol à mon humble avis d’amateur…les aérateurs losanges un peu trop visible…
    Bravo DS !

    Répondre
  10. Pcur

    Le design des ds ne se contente pas d’être raté il est fatiguant ! On a l’impression que les designers ont regroupé tous les gimmicks stylistiques de l’époque sur une même voiture

    Répondre
  11. Gran Turisto

    Cohérent avec le reste de la gamme… que dire de plus?…
    Je reste toutefois hébété par l’alignement console centrale/aérateurs/écran… qu’on m’explique (non, en fait je m’en fiche…)
    Encore une fois pas pour moi… Next!

    Répondre
  12. oufjeflotte

    Toutes les critiques et les applaudissements cités ci-dessous sont justes, mais un détail m’a quand même donné le sourire: du cuir clair sur les sièges et la planche de bord avec un ciel de toit clair dans une française ! ENFIN ! Et si les designers (qui a dit marketeurs ?) de chez DS avaient regardé du côté de chez Volvo ?

    Répondre
  13. yaros78

    Erratum: les bagnolards et non les bagnards…Les bagnolards sont de vrais bagnards, merci les traducteurs automatiques (c’est comme la voiture autonome, cela ne marche pas à tous les coups) :-)!

    Répondre
  14. yaros78

    Je suis impressionné par le caractère systématique de la déclinaison sur la voiture des études marketing. Ou comment faire riche en « jeter » pour impressionner le voisin: si le prix est abordable (le premium à un prix modique, merci la LOA), cela pourrait bien fonctionner, et pas seulement auprès des Chinois..
    O tempora, o mores, sale période pour les bagnards!

    Répondre
  15. Eric-Emmanuel d'Alsace

    Elle me fait penser à une Citroën GS Pallas du 21ème siècle (surtout l’avant). A voir en vrai car c’est difficile d’apprécier, d’évaluer un design aussi torturé uniquement sur photographies…
    Pourquoi avoir fait une marque avec DS? J’aurais préféré une nouvelle Citroën DS inspirée de l’ancienne. Les « teutons » peuvent dormir tranquille 🙂

    Répondre
    1. WeLove FrenchCars

      Pour en vendre beaucoup plus qu’a l’époque par exemple , dans 10 ans votre commentaire n’aura aucun sens ,
      Bravo Ds Automobiles de se projeter. Il y aura une gamme complète de 6modèles DS différents dans 3 ans …

  16. Nabuchodonosor

    Beaucoup de coups ayant été portés dans les commentaires ci-dessous nul besoin que ma plume n’assène le coup de grâce pour cette auto que je n’aime pas trop même si par certains côtés j’imagine que j’pourrai aussi faire partie du lot… Les bobos, les bobos…
    😉
    Nabo

    Répondre
  17. Arnaud T

    Vue de l’extérieur, j’aime son avant, son arrière, son gabarit, je n’aime pas du tout son aileron.
    Vue de l’intérieur, la première impression est positive mais elle ne dure pas très longtemps, c’est l’overdose de losanges.

    Bilan : à voir en vrai.

    Répondre
  18. Velam

    Bonjour à tous,

    DS se veut une marque non seulement premium mais également de luxe. Lorsque l’on évoque le luxe, il faut parfois y voire une certaine forme d’excentricité voire outrancier. Il ne faut pas confondre l’image luxueuse voulue par DS et la notion d’élégance qui sont deux choses différentes. Comme le dit si bien Frankreich, si le look de votre voiture de « Luxe » vous lasse, vous en changé comme d’une paire de chaussure ou un sac de sport.
    Sinon je trouve que DS reste cohérent avec ses ambitions et c’est courageux dans un monde ou les référence « premium » sont si consensuelles.

    GO POA

    Répondre
    1. Velam

      Bonjour Xavier,

      le luxe français c’est aussi LVMH, Gautier, Lacroix, P. Rabane, Boucheron, Chaumet, Baccarat… qui ne sont pas tous des exemples de sobriété.

  19. Yves

    Le style extérieur est un peu « compliqué », l’opposé de lignes simples, mais cela plaira à certains. Toutefois, l’aileron de requin ne m’a jamais plu. DS a voulu se donner un « genre » pour se démarquer, pour être reconnaissable. Sur la 5 portes, cela frise le ridicule. En tous les cas, c’est au détriment de la visibilité, donc de la sécurité, tout comme la meurtrière à l’arrière (quel mot idoine). Quant au tableau de bord, il m’inquiète. Je ne connais rien aux canons de l’ergonomie, mais j’ai un doute sur l’accoutumance de l’œil à ces formes de losanges (et peut-être à sa lassitude). Ces comme les compte-tours dont l’aiguille tourne en sens inverse, cela demande un « travail » supplémentaire du cerveau. On ne verra jamais cette coquetterie (c’est un euphémisme) dans le cockpit d’un avion. Alors DS essaye de faire « joli », original, « classe », mais moi je pense à la sécurité, qui passe par la simplicité.

    Répondre
    1. Alain

      Bonjour Yves.
      Tout à fait d’accord, le rappel de l’aileron de requin de la DS3 coupé sur une version 5 portes casse la ligne de la voiture, et réduit la visibilité des places à l’arrière. Pour les losanges du tableau de bord, je les ai sur ma DS7. En fait le regard porte sur les informations, vitesse, consommation, nombre de km que l’on peut faire encore. Pour l’instant je n’ai pas ressenti de gêne. Par contre les poignées de porte, c’est beau, j’aurai bien aimé avoir la même chose sur la mienne.

  20. Huiledecannes

    Bravo ! Il est vraiment dessiné ce DS3 ! J’adore les poignées, le tableau de bord, les aérateurs, le graphisme des touches, le splendide dessin des sièges en cuir façon bracelet (déjà vu mais tellement chic) bref, il fait tout de suite HDG et moins ostentatoire que le DS7.
    Je pense qu’il va faire sa place…
    Reste plus qu’à terminer les concessions DS… ça c’est pas la petite affaire…

    Répondre
  21. Pecheur

    J’ai eu du mal au début; et pourtant plus je la regarde et plus j’aime et crois la comprendre… Ce qui m’a séduit en premier c’est son gabarit, la façon dont elle est posée sur le sol.
    Et puis l’avant me fait penser à la GS, alors…

    Répondre
    1. Tony 959

      J’aimerais tellement aimer DS, une marque française qui veut défier les premiums allemands, anglais et suédois.
      Mais à chaque fois, je suis déçu. Pas un seul modèle ne trouve grâce à mes yeux. Le style est beaucoup trop chargé, comme si DS devait en mettre plein la vue pour s’affirmer. Ou marquer les esprits. De ce pont de vue, c’est réussi. Mais pas forcement dans le bon sens.
      Des lignes compliquées, des chromes en abondance… C’est trop, beaucoup trop. Je passe donc cette fois encore.
      En attendant avec une certaine fébrilité, la grande berline DS9.

  22. Frankreich

    Je trouve que beaucoup de commentaires sont négatifs, ça me surprend. Je découvre ces images et je suis vraiment séduit. J’adore ! Et je pensais que ce serait assez unanime. Bon voilà les goûts et les couleurs, en tous cas c’est très travaillé, trop pour certains. Ca pourrait lasser rapidement son proprio, plus vite en tout cas qu’un dessin épuré et lisse. Mais dans ce segment chic, je pense que les modèles sont faits pour se garder moins longtemps, surtout avec l’ascension des locations.
    Beau boulot, face aux T-Roc Q2 et compagnie, cette DS3 a beaucoup de potentiel et d’atouts.

    Répondre
    1. NewbeetleRacing

      Tout a fait d’accord , toutes les personnes à qui je l’ai présenté en photo sont conquis ( toutes CSP confondues ), et pour l’avoir vue en vrai
      je sais que la plupart des commentaires des trolls du dimanche n’ont aucune chance d’atteindre le succès annoncé de cette jolie et innovante auto made in France .

      Bravo DS

  23. Romain

    > Les productions actuelles tendent globalement à afficher des lignes esthétiques plus simples ; DS choisi une direction complètement inverse.
    > La mode est aux intérieurs grand écran, sans bouton : DS continue de placer un écran haut percher avec une multitude de boutons
    La marque a le mérite d’être a contre courant et c’est probablement la seule manière d’exister par rapport à ces concurrents.

    On peut discuter le style, que je trouve à titre personnel bien trop chargé. L’accumulation de détails, de répétitions (à l’image des losanges partout partout partout) ne me donne pas l’impression d’une élégance d’ensemble. Cependant, ce que je retiens du récent DS7 Crossback, c’est que la proposition était assez juste d’un point de des prestations (gabarit, espace intérieur, confort d’utilisation) et des technologies. Si le DS3 Crossback poursuit dans cette voie, alors DS me parait avoir une chance de se faire une place puisque les modèles auront le mérite d’être différents et bien pensés. Reste à savoir si le design ne va pas rebuter trop d’acheteurs potentiels, d’autant qu’ils choisissent depuis longtemps des modèles bien plus consensuels.

    Enfin, je m’interroge sur la durabilité des matériaux et des assemblages des modèles DS. Parce qu’il est une chose de vouloir en mettre plein la vue pour attirer et vendre, et une autre de construire une auto faite pour durer, facile à vivre. A ce jeu là, les Allemands ont tout de même une immense longueur d’avance.

    Répondre
  24. JFR

    Enfin de l’audace et du style! Bravo à DS qui sort un cross over urbain avec des airs de prototypes de salon ! Certes le style est loin d’être consensuel mais honnêtement, ça décoiffe : la face avant est large et la calandre impose la marque et positionne le produit, les hanches sont elles-aussi larges et le véhicule est monté sur de grandes roues accentuant une ligne de caisse déjà haute et une surface vitrée très réduite. La poupe est tręs réussie. Le dessin est dans son ensemble assez équilibré. On regrettera le coup de crayon forcé dans le bas des portes emprunté à l’ancienne classe A Mercedes. Il n’apporte rien. Quant au décroché au niveau du pillier b, s’il s’intègre dans une carrosserie trois portes, il est inutile et mal intégré dans le dessin de la berline cinq portes. Mais la surprise vient aussi de l’intérieur où là aussi on se retrouve dans l’univers du prototype ou de l’étude de style. DS bouscule les codes du segment, qui en général prônent le classicisme et sont tristes à mourir… d’ennui. Là c’est intéressant et loin d’être neutre. Les univers proposés font envie et sont bien pensés. DS surfe sur la vague haute couture à la française inaugurée avec le DS7 crossback. Espérons que les assemblages et la qualité percue des matériaux seront à la hauteur. A suivre donc…
    GoPOA

    Répondre
  25. Jean-Paul de Nantes

    Intéressante ! DS construit une identité originale, spécifique, clivante … et c’est très bien ainsi.
    D’ailleurs, Très souvent ceux qui n’aiment pas les DS n’ ont pas les moyens de les acheter 🙂

    Répondre
    1. Willyb94

      Design lourdingue surtout à l’intérieur. Des losanges partout jusqu’à l’overdose. Des commandes de clim/radio non alignés avec l’écran tactile. D’ailleurs quasi tous les constructeurs ont la manie de coller cette tablette en haut de la planche de bord sans la placer dans la console centrale, je trouve ça moche, pas intégrée du tout. Mais bon, visiblement c’est la mode.
      On dirait que DS a besoin d’en rajouter pour exister sur le marché du haut de gamme. Dommage.

      Je ne parlerai pas de luxe ici. Sans rien au dessus de 4 cylindres c’est rédhibitoire. De même, absence de bois précieux dans l’habitacle ni service à Champagne. Et oui il faut se donner les moyens …

  26. SLIMAN.M

    Pfff.. que dire, c’est pas simple! en photo c’est une chose mais dans la rue?
    Une chose est sûr: les losanges à outrance (écrans, bouches d’aération, habillage, sellerie.. ) me sortent par les yeux!

    Le coup de crayon à le mérite de susciter le débat (qui débute!), c’est audacieux mais la clientèle va-t-elle suivre?

    Répondre
  27. SIL

    Bonsoir à tous,
    2 choses me déplaisent,
    Les portes arrière et l’aileron de requin trop petit…..(normal c’etait Prévu pour des 3 portes).
    J’attends de voir en vrai, la face avant me semble bien plus élégante que celle de la DS7.
    J’aime beaucoup l’arrière.

    Répondre
  28. Learch

    Je ne comprends pas PSA avec cette histoire de marque DS… mais bon passons… et je ne comprends plus Ploué : il me donne l’impression d’avoir oublié son savoir automobile !

    Que Microlino propose un « Bleu Zurich », un « Turquoise Paris » et un « Marron Barcelone », passe encore, ce ne sont pas des bagnolards à la base, mais des fabricants de trottinettes, ils ne sont pas censés avoir une culture automobilistique suffisante pour éviter ce genre d’erreurs… on leur pardonne.

    Par contre que Ploué propose des losanges dans son dernier SUV PSA, je ne comprends pas. Pourquoi pas une étoile à trois branches pendant qu’il y est ? Ou un cheval cabré ? Depuis les années 20, le losange c’est Renault.
    C’est pour faire bling bling ? Y’avait d’autres moyens… Même si ce genre de véhicules ne s’adressent pas à des bagnolards, je trouve ça dérangeant…

    A moins que ce ne soit le signe que l’univers automobile est de plus en plus envahi par des personnes issues des grandes écoles (de commerce ? De marketing ?) ayant une culture automobile nulle mais une influence sur le directeur du design ?

    Ou alors Ploué veut travailler avec Ghosn ? Ce SUV est la version moderne de la Poire ? :o)

    Répondre
    1. Learch

      Nous sommes donc trois à penser que c’est un clin d’oeil à ce grand succès que fut la Poire… ;o)

      Grand succès car la Poire a déstabilisé les futurs acheteurs : un moteur de Peugeot dans une Renault ! Pourquoi pas un moteur de Renault dans une Mercedes (hein ? Mais non je ne l’ai pas dit ! :o). Quand on dépense beaucoup d’argent c’est pour acheter des valeurs sûres. Pas une Peunault (ou une Regeot) !

      J’enfonce le clou : l’automobile est un objet occidental, européen, inventé en Europe (le continent), il a une histoire (ancienne), des codes, une culture. Les acheteurs du monde entier, s’ils s’intéressent un peu à cet objet, connaissent cette histoire et cette culture. Or, on ne fait pas n’importe quoi avec une culture. On ne perturbe pas les acquis culturels en faisant n’importe quoi.

      C’est pour ça que les chinois vont avoir un mal de chien à vendre des bagnoles chez nous (comme les japonais on eu du mal au début) : comment voulez-vous que l’acheteur du continent européen s’y retrouve ?! Il y perdra son latin (ou son germain). Les chinois, grand commerçants devant le soleil levant, ont cru qu’en copiant un design par-ci, en le collant à un autre design copié par-là et en rajoutant un nom qui ressemble de loin à une vielle marque centenaire occidentale, ils allaient vendre leurs caisses comme des baguettes (chinoises)… et bien non. Mis à part le prix, rien ne décidera un occidental à acheter leur « trucs ». Car ça n’évoque rien. Dacia a eu du mal, et c’est pas gagné, s’il n’y avait le prix… Des Lancia rebadgées Dodge ou Chrysler et des gens intelligents ont cru que ça allait marcher ? L’automobile n’est pas un produit comme les autres, ce n’est pas un baril de lessive…

      Et j’ai bien peur que Citroën avec sa marque DS ne veuille imiter les chinois sur son propre territoire, ce qui est un comble ! J’ai bien peur que certains chez PSA croient travailler chez Procter & Gamble… Maintenant la marque DS a peut-être de l’avenir en Chine, vu que les chinois n’ont pas l’automobile dans leur culture…

      Mais à Beijing ils ont de la ressource, du coup ils rachètent les marques européennes : plus d’image de marque à créer, car c’est long est coûteux de construire une image de marque, parfois il faut même gagner des compétitions et inventer des trucs pendant des décennies… bien plus facile de racheter l’entreprise qui a déjà une image de marque. Ils sont dans le capital de Mercedes, je ne sais plus s’ils sont entrés chez PSA…

    2. Thierry

      Tout est dit … et plus basiquement, la DS3 première génération a marché un temps, dans mon quartier et à mon grand étonnement elle a même remplacé quelques Audi ! Puis elles ont quitté le bitume pour être remplacé par de nouvelles germaniques. Je n’ai aucune idée de ce que valent ces produits sur le marché de l’occasion, mais comme une Dacia dans les mains d’un technicien sortant d’un Espace, elles sont en maintenance avec les mêmes hommes qui s’occupent d’une Xzara Diesel. Apple est légitime dans le haut de gamme, pas DS.

    3. Learch

      Tout à fait, d’autant plus qu’historiquement, Citroën a toujours fait le grand écart entre le haut-de-gamme et le populaire :
      depuis les années 20 et la Trèfle vendue avec la B14, en passant par la 2cv/la DS, et la 2cv/la SM, et la Dyane/la Cx, et l’Ax/la XM etc jusqu’à la Saxo/la C6.
      Qu’est-ce qui les empêchaient de créer une nouvelle Citroën haut de gamme ? Ayant DS comme nom… DS30ie par exemple (puisque V6 3 litres). Surtout que Ploué a fait des clins d’oeil à la DS sur la C6…
      Sans parler des marques que PSA possèdent : une Panhard&Levassor V6 ça aurait de la gueule pour un haut de gamme, non ? Les allemands l’ont bien fait avec Maybach.
      Je persiste à croire que cette marque DS est une stupidité du service marketing…

    4. Nabuchodonosor

      Messieurs, messieurs, allons…

      L’art optique vous joue des tours, les entrelacs stylistiques DS ne versent pas dans la louange du losange vasarélien mais dans celle du diamant taillé à même la place Vendôme.
      Naturellement on aurait souhaité que, venant de Citroën, on nous parle davantage de contenu technologique et de l’ADN qui a traversé l’histoire des chevrons, mais est-il utile de la rappeler, la nouvelle divinité du raffinement, du luxe et de l’avant-garde à la française souhaite s’émanciper…

      Humm… Enfin je vous le concède, cela ne sonne pas encore aussi clair qu’un diamant sans inclusions et cette reproduction à l’excès du logo façon Vuitton me donnerait vite le tournis…

    5. Learch

      Encore plus que l’utilisation du losange, c’est le fait de jouer aux chinois sur son propre territoire qui me laisse pantois… Citroën et Bonux sont deux marques différentes…

      Qui plus est Citroën et DS ne sont pas détachées car le nom de l’une est le nom d’un ancien modèle de l’autre…. les bras m’en tombent. Comme si Toyota avait créé la marque Celica au lieu de Lexus… et encore non, pas vraiment, car la Citroën DS est un mythe automobile dans le monde entier !!!

      Et puis créer une marque automobile grâce à quelques gri-gris graphiques, vouloir grâce à ça en faire une voiture haut de gamme, franchement, est-ce sérieux ? Qu’ils inventent/fabriquent des moteurs ou des chassis réellement spécifiques à DS !

      Bref, pour moi, conclusion : il y a trop de monde au service marketing/commercial de PSA. De toute manière, si on est une bonne entreprise, les envies de la demande on s’en fiche, rappelons-nous les mots d’Henry Ford : « Les gens peuvent choisir n’importe quelle couleur pour la Ford T, du moment que c’est noir.”

      Mais nous vivons peut-être un temps ou seul l’image compte, ou seul un logo peu créer une marque… quand on a vu des Opel devenir Saab, des Mitsubishi devenir Citroën, des Fiat devenir Chrysler, des Samsung devenir Renault (et j’en passe et des pires), des objets fabriqués dans la même rue chinoise devenir Puma, New Balance ou Nike, des sportifs devenir ministres, alors oui, pourquoi pas une bagnole nommée DS sortie de l’imagination de quelques réunions brain-storming animé par un business-manager qui projette un powerpoint depuis son iPad pour expliquer commet il va performer dans le segment F grâce à quelques gimmick inventés par des designers graphistes…

  29. Greg Petrolhead

    Dommage que tout soit « sur dessiné »… les flancs ,l’aileron sur le côté qui n’apporte rien et réduit la visibilité. Les losange aérateurs pas centrés , etc , etc . … En enlevant tout ce qui est « overdesign » au photoshop, on aurait de la classe et encore assez d’ originalité ! Une voiture belle et séduisante en somme .
    Dommage !

    Répondre
    1. La fée PasChiez

      Vous l’avez vu en vrai ou répétez vous bêtement l’avis de certains qui ne l’ont toujours pas vu ??

  30. Jean-Nicolas

    Pardon mais le profil et la planche de bord est un peu difficile… pour être poli j’en dirais clivant

    Sinon la face avant et arrière ne manque pas d’agressivité mais cela sera t’il suffisant ?

    Il a au moins le mérite d’exister

    Répondre
    1. PhareOuest

      je n’adhère pas du tout à ce design tarabiscoté extérieur/intérieur et cette calandre disproportionnée. Par contre J’aime bien les poignées façon Tesla

  31. Vincent

    En regardant cette DS4 CB, j’ai comme l’impression que les designeurs ont mis tout ce qui leur passait par la tête …
    Autre point, je trouve que le concept du sigle DS répété à l’infini dans chaque partie de la voiture est lourd ( je le perçois dans le bosselage de l’aile mais peut être devrais-je arrêter de le chercher partout ).
    Reste que j’attends de le voir en vrai, je craquerai peut être en trouvant ce regard louche charmant 😉

    Répondre