Land Rover 70 ans

L’avis des Petits Observateurs !

10 commentaires au sujet de « Land Rover 70 ans »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Outdoor74

    Bonjour !
    c’est vrai que c’est beau. Beau et émouvant. Pourquoi donc Land Rover communique sur un véhicule dont ils viennent d’arrêter la production ???
    Décidément, l’humour Anglais…

    Répondre
  2. Vincent

    Jamais un Range Velar n’y mettrait ses pneus tailles basses…

    Remarquons que Land Rover appartient au groupe indien Tata ! Etonnant, n’est-il pas ?

    Répondre
  3. Learch

    Ce que j’ai toujours bien aimé dans le land, c’est son côté hyper-pragmatique. Comme un véhicule militaire. De l’utile, rien que de l’utile, rien à fiche du futile, de l’apparence, du design, des machins-bidules chromés qui servent à rien et des courbes qui n’ont aucune fonction pratique… de l’utile, du pratique, du performant, de l’efficacité. Cerise sur le gâteau, ce 4X4 cubique est super beau, à rendre jaloux Giorgietto Giugiaro… Mais comment ont fait les ingénieurs anglais pour faire des bagnoles magnifiques en se souciant du design comme de leur première cuillère de porridge ? (Austin Mini, Lotus Seven, Land Rover etc). Allez comprendre…

    Répondre
    1. Pierre_

      Le paradoxe anglais!
      Créer des autos dans le style que vous décrivez .cubique., soit le mauvais goût anglais avec la réussite que l’on sait.
      Puis tournons la page et regardons maintenant le profil des AustinHealey, Jaguar, MG, Triumph. Irrésistible, unique.
      Ainsi il va de ce pays. Le ‘design et le non-design’.
      L’anglais est insupportable, c’est bien connu !
      Bien à vous.

    2. Learch

      C’est vrai qu’ils sont Insupportables…

      Prenez Sir William Lyons, alors excellent patron (formé à dessiner des courbes de profits mais absolument pas formé à dessiner d’autres courbes) il prend son carnet une après-midi de week-end ennuyeux, va dans son jardin, tranquillement, et dessine celle qui sera/qui est la plus belle berline du monde jamais construite, la Jaguar MK II, comme ça, seul entre ses rosiers, sa cup of tea et sa pelouse (bien taillée cela va de soi). Imaginez Carlos Ghosn, dans sa somptueuse villa de Saint-Tropez ;o)) prendre une feuille et dessiner la plus belle berline du monde, impossible n’est-ce pas ?
      Le pire est que Sir Lyons réédita l’exploit quelques années après en dessinant la Jaguar XJ, soit la deuxième plus belle berline du monde jamais construite. Oui, ces rosbeefs sont énervants, n’est-il pas ? On peut même légitimement se poser la question : à quoi sert une école de design (qui n’existaient pas avant les années 90) ?

      Prenez maintenant la Bristol 603, si vous la regardez dans les détails, si vous faite des petites observations vous ne pouvez conclure qu’une chose : cette voiture est un gag. On dirait un Escort mk2 étirée, ou une Reliant agrandie avec une roue en plus, bref ça ne ressemble à rien… Et pourtant… le tout dégage une puissance, une classe, un je-ne-sais-quoi d’extraordinaire. Avec même un profil d’aile d’avion intégré que Gabriel Voisin aurait admiré. La grande classe absolue ! Insupportables… https://www.carandclassic.co.uk/car/C945184

      Parlons maintenant des intérieurs… là il n’y à rien à dire, que ce soit pour les maisons, les pubs ou les bagnoles, les anglais sont tellement au-dessus de tout le monde, maîtrisent et survolent tellement le sujet qu’il n’y a pas de discussion possible. La rigueur froide germanique ne peut en aucun cas rivaliser (n’en déplaise à notre Premier Ministre). In-su-ppor-ta-bles ! :o)

  4. Jean-Francois BERTRAND

    Certe ce film est très téléphoné, avec tous les clichés et les fantasmes de la société actuelle (on retrouve ce genre de message dans tout le mouvement vintage) : reprendre le temps de vivre, conserver, réparer avant de jeter…
    Choses que beaucoup d’entre nous espèrent et aspirent, mais que la société financiarisée nous empêche au quotidien.
    Il en reste une chose dans se message, c’est que lorsque qu’un objet, quel qu’il soit, est bien conçue pour une fonction précise, sans fioriture ou autre touche de design marketée, sa pérénité est assuré.
    Messieurs les designers, les matketeurs, à bon entendeur je vous salue !

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      Yaka !

      Au pied de l’Himalaya dans des contrées jadis colonisées par le Royaume, Land communique sur la longévité éteeerrnelle de son joyau nous faisant croire à une idylle…
      Mais c’est sans compter sur mon Sanskrit-ique.

      Est-ce par nécessité ou par vanité que les autochtones entretiennent et rafistolent leurs vieux Lands ? Là-bas comme ailleurs cela tient tout à la fois du miracle et du génie.
      Or, fort de 1,3 milliards d’habitants aujourd’hui, la société de consommation galopante rattrapera cependant vite l’ancien empire Moghol et les nouveaux Land Ratantatatisés y prospéreront franchissant de nouveaux horizons pour atteindre les cimes imma(tri)culées.

      Above & Beyond, il ne s’agit pas d’un feu de Bengale, le pays vient du reste de chiper la 4è place mondiale des immatriculations à l’Allemagne… Ach…
      🙂
      Goud’ moorrning Sirr !

  5. regis

    Bonjour !
    ça me fais penser à une ancienne pub pour les 4×4 Toyota où on voyait une rue complètement défoncée dans un village et on lisait :
    le nom du village / 1000 habitants / 200 4×4 toyota / pas de garage .
    là avec ces vieux land , pas de plastiques ( ni durs ni moussés ) , pas de mode autonome ( à moins d’oublier de serrer le frein à main et de mettre une vitesse ) , pas d’écran ni d’électonique .
    on met de l’essence ( beaucoup quand même ) et ça roule !
    bonne journée !
    régis

    Répondre