Et si c’était ça la vraie vie ?

Quand une Ferrari GTC4 Lusso de 2018 rencontre une Lancia Beta Coupé de 1977,  laquelle fait le plus d’effet en ville ?

L’avis des Petits Observateurs !

11 commentaires au sujet de « Et si c’était ça la vraie vie ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. guy

    malgré tout l’attrait du Pays d’Auge, je pense que j’aurais été très frustré de conduire un tel monument sur les petites routes normandes et, tout, compte fait, j’aurais certainement été plus à l’aise avec la Lancia.
    cela étant quelle(s) belle(s) voiture(s) !

    Répondre
  2. Georges Piat

    Elle est vraiment jolie cette Lancia, on a toujours une impression de fraîcheur par rapport au design des voitures actuelles. En fait, je me rends compte qu’un beau dessin de carrosserie ne meurt jamais… Et de n’importe quelle époque !

    Répondre
  3. James Bond

    POA-007-RR
    Est-ce à la suite des échanges avec les deux sujets de sa gracieuse majesté autour d’un poiré Beuvronnais que l’idée vous est venue de personnaliser votre plaque d’immatriculation sur la photo de couverture Président ?
    En tous cas, c’est parfaitement réalisé, digne d’un Quatermaster que j’ai bien connu.

    Répondre
  4. eric

    Du vrai POA Merci !
    Ce week end je suis passe sur le Grand Classic Tour 2018 a cote du Mans.
    J’ai vu Gregory Galiffi (direct auto). J’ai ete poli !!!! mais je lui ai parle de POA !!!!! non mais !! :-))
    Il y avait du lourd, voir du tres tres lourd !! bugatti veron c’est du lourd ? 🙂
    mais le plus beau … alfa romeo spider des annees …40 ? 50 ? des Delahaye ! aston annee fin 50 debut 60 magnifique !!!
    Merci aux anglais de venir avec ces voitures et de rouler avec !!!!

    Répondre
  5. Scan

    Cette troisième vidéo italo-normande montre que POA sait d’où elle vient et sait où elle va. Malgré les salutaires évolutions technologiques – on hésitait entre Tour de France et essai auto devant certaines séquences filmées par Waly – comme le drone ou la qualité croissante des images et du son, POA reste capable d’instants volés comme cette discussion informelle et imprévue avec ces Britanniques de passage. Un régal ! Continuez !

    Répondre
  6. Frédéric à Montréal

    Superbe village, mais on dirait presque ou une ville fantôme, puisqu’il ne passe personne jusqu’à l’arrivée du Britannique dont le seul indice qu’il s’agit d’un amateur et propriétaire de beaux véhicules est le tee-shirt…
    C’est quand-même incroyable comme les voitures anciennes, même à peine, font sourire les gens et leur rappellent des souvenirs.
    En tout cas, le rapport prix-plaisir de la Lancia est vraiment incomparable à celui de la Ferrari.
    Au passage, j’ai trouvé l’analyse de Cédric très pertinente et très courageuse, tous les «essayeurs» n’ont pas la sincérité de dire qu’une Ferrari, ce n’est pas toujours agréable ou facile à conduire!

    Répondre
  7. Saint-Ofer

    En 77, en 2+2 GT, il y avait la Maserati Kyalami ou la Lambo Espada voir l’Aston V8… La Beta était une plutôt une auto de taille moyenne, ses consoeurs s’appelaient 323i ou RS 2000 voir Eclat, en « petit » il y avait la R5 Alpine, la Rallye 2 ou la Golf GTI, en très petit il y avait la 104 ZS 1124 ou l’A112 Abarth 3e version… ou 2e, ‘me souviens plus…

    Répondre
  8. Nabuchodonosor

    Président : Penserez à réparer le dossier passager et ôter ce vilain morceau d’adhésif noir de votre superbe sellerie macchiato. Cela ne fait pas sérieux lorsque vous parlez de votre auto… Et vous en parlez si bien. Bon, là nous sommes entre amis, ça passe, cool, on n’ira pas chanter sur les toits que les grosses bagouzes du Sieur Rosburger sont à l’origine de cet accroc…

    A propos de toits, ce qui m’embête est que durant tout le reportage, vous ayez tourné le dos à un magnifique manoir du XVème, aux colombages chocolat construits en encorbellement et remplis d’un torchis café crème, caractéristique de l’architecture vernaculaire en pays d’Auge. Je ne m’étonnerai point que ce témoin du moyen-âge avec sa tourelle d’angle en porte-à-faux soit classé…

    Ses couleurs chatoyantes auraient offert un excellent contraste chromatique au gris argent des deux ritales sous cette belle lumière normande…

    Répondre
    1. Mat Ador

      Mmmoui…
      Échauguette, Poivrière ou tout simplement Oriel.
      Dans le pragmatisme qui les caractérisent, les anglais parlent de « bow-window ».

  9. Frankreich

    Et voilà comment POA devint international…
    En général les Anglais en parlent très très bien, suffit de lire leur presse et voir leurs émissions.

    Répondre
  10. Chapman

    Ah les anglais ! Eux ils savent…..
    Merveilleuse rencontre avec des gens bien sous tous rapports.
    Merci pour cette tranche de vie normande.

    Répondre