Mercedes 200 W123 : 35 ans et pas une ride

Découvrez la Mercedes 200 W123 du petit observateur Samuel. Si vous aussi vous avez une voiture, moderne ou ancienne, que vous souhaitez venir présenter chez POA à ParisPour cela envoyez nous 3 photos de votre auto à et un bref descriptif vous concernant à : lequipe@poa.tv Si votre voiture retient notre attention, vous aurez 15 mn pour nous convaincre que c’est la plus belle et le tout sera diffusé sur POA.

L’avis des Petits Observateurs !

37 commentaires au sujet de « Mercedes 200 W123 : 35 ans et pas une ride »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Henri

    Merci pour ce témoignage sympathique et qui montre combien les youngtimers sont attractives.
    Le nombre important de modèles produits, notamment les W123, et la dimension internationale de MB sont des éléments positifs pour les pièces détachées.

    Répondre
  2. Chris

    Hello ! C’est une vraie merveille. Elle n’a effectivement pris aucune ride. À moins qu’elle n’ait été retapée, ses propriétaires successifs l’ont bien entretenue. Par ailleurs, la couleur me plaît beaucoup.

    Répondre
  3. Flying Tommy

    Votre W123 est magnifique Samuel…et le serait plus encore avec de belles plaques minéralogiques MAILLEFAUD, pleinement autorisées sur les véhicules de plus de 30 ans.

    Bravo pour le choix de ce véhicule peu commun pour quelqu’un de votre âge, mais absolument fidèle en tout point à ce qu’on devrait attendre d’une Voiture, tout simplement.

    Et merci à POA pour cette nouvelle rubrique très prometteuse !

    Répondre
  4. Franck

    Bonjour,
    Un superbe moment avec Samuel et sa W123 très bien conservée et qui roule presque tous les jours avec, vraiment que du bonheur.
    Pas fan mais des souvenirs comme beaucoup avec cette incontournable Mercedes que je connais mieux en 240
    J’attends avec impatience les prochaines présentations
    Merci POA
    Francois

    Répondre
  5. Pascal MOORE Twice Golden Member

    Bravo Samuel, pour l’état intérieur et extérieur de cette voiture, malgré ses 35 ans. Un conseil : roulez tous les dimanches ! Les voitures s’usent terriblement lorsqu’elles ne roulent pas. Cette voiture est une icone des années 80 ! Il faut absolument la mettre en COLLECTION !

    Répondre
  6. Dubby Tatiff

    Ce qui me fait marrer c’est que dans l’annonce à candidature pour cette nouvelle rubrique, RR disait aux petits observateurs qu’ils auraient 10 minutes pour vanter leur véhicule.

    Et paf, dès le premier épisode on en est déjà à 15 minutes de film.

    Je vous fiche mon billet que d’ici trois mois la rubrique aura des épisodes de 25 minutes.

    😉

    Répondre
    1. Dubby Tatiff

      C’est partie prenante du concept POA : c’est mouvant, comme la vie. On annonce un truc et on fait autre chose.
      😉

  7. gaetan

    Super nouvelle rubrique qui annonce des grands moments POA !
    Pour le reste, j’adore cette merco, et son propriétaire en parle très bien. On sent qu’il y a de l’amour !
    #GOPOA

    Répondre
  8. Nabuchodonosor

    Magnifique reportage une fois de plus, POA c’est des histoires de bagnoles mais aussi et surtout des histoires d’hommes et de leurs bagnoles, je dis d’hommes par ce qu’en l’occurrence il s’agit de Samuel, mais j’aurai pu tout aussi bien parler de femmes cela va sans dire…

    Allez, Samuel Ministre du budget ?

    Le diable se cache souvent dans le détail et à mon sens, celui qui tue dans cette W123, ou plutôt qui est censé protéger, c’est l’appui tête. C’est au milieu des années 70 que l’on voit fleurir sur les autos des appuis têtes d’origine. DS le proposait déjà mais seulement pour le passager, et c’est Volvo qui, de mémoire, le monte en premier, rigide sur le haut du dossier de ses véhicules. Pour Volvo ce n’est pas un élément de confort mais exclusivement de sécurité pour éviter le coup du lapin. Tout comme chez Saab qui complète le siège d’un chauffage…

    Avec un coussin rembourré, bien moelleux revêtu de velours et sa petite concavité de confort dans son milieu, celui de chez Mère-cos’ est une invite à y poser sa tête voir sa nuque… D’ailleurs Mercedes ne tardera pas à installer également ses repose-têtes à l’arrière… Le dessin de profil du siège surmonté de son appui-tête ovoïde hantera longtemps les marges de mes cahiers de brouillons.

    Grâce à Mère-cos’ je découvrais l’ergonomie…

    🙂

    Répondre
  9. Gran Turisto

    Super reportage, inauguré par une Mercedes orange aux couleurs du logo POA… Il y a des signes qui ne trompent pas! Chance, calcul, hasard?… 😉
    Et encore une fois Place Saint-Georges, quartier de mon enfance avec une voiture de mon enfance, je me croirais presque dans la rubrique du Commandant!
    J’ai toujours aimé cette voiture et l’aime de plus en plus, surtout en coupé et en break que je trouve d’une grande élégance. La berline sert aussi, je crois, d’illustration dans le dictionnaire pour les termes « longévité, indestructibilité, etc. » Je préfère aussi les phares rectangulaires, plus « agressifs » que les ronds, plus placides…
    Cette catégorie de véhicules incarne une certaine vision de l’écologie, amha. Ils ont été produits depuis longtemps, fonctionnent parfaitement, ne nécessitent que du carburant (peut-être beaucoup pour celui-ci, mais bon, par rapport à un pachydermique SUV…) et un entretien relativement aisé quelque soit l’endroit sur la planète… Et en plus procurent du plaisir…
    Pour ceux que ça intéressent ou ceux qui ne connaissent pas, voici le site d’un Californien qui cherche, restaure et vend des Mercedes des 70/80, dont majoritairement des W123
    http://www.mercedesmotoring.com
    Je trouve la démarche très intéressante et les voitures sont en général à tomber par terre…

    Répondre
  10. Chapman

    Merveilleux, on a l’impression de voir un épisode de  » la vérité si je ment » , la même bonne humeur, la même joie de vivre et d’échanger, la même tchatche heureuse et drôle. Samuel, ne changez jamais !
    Bravo pour la Mercos. De cette série mes préférés sont la coupé et la break. Mais cette couleur est toute une époque….. J’adore !

    Répondre
  11. JB

    Couleur magnifique ! Ca respire la solidité, j’aime cette planche de bord taillée dans la masse, pourtant, pour avoir conduit quelques mercos de ces années là, je persiste à penser que c »est plus un déplaçoir d’excellente qualité qu’un engin passion . En BVA, avec un CX de 0.44 ça ne doit pas avancer des masses. Petite question : pourquoi y a t’il des optiques de 280 ?

    Répondre
  12. Christophe BONNIN

    Très bien, le reportage et la voiture… Mais, il me manque quelque chose. J’aurais bien aimé en savoir plus sur l’histoire de la voiture. A t’elle été restaurée a un moment ou un autre de sa vie, ou simplement maladivement conservée par un propriétaire extrêmement exigeant ? Même si les Mercedes de l’époque sont très solides, une voiture comme celle ci ne traverse pas 35 ans en restant dans cet état là… par hasard. Quelque part, j’aurais préféré avoir le témoignage du précédent propriétaire, celui qui a eu la volonté de lui faire traverser toutes ces années et savoir quels étaient ses motivations. Mais peut être, cet homme, n’est il plus de ce monde. Un tel héritage cédé pour seulement 3000 euros… Espérons que Samuel en fasse un véritable projet de vie pour lui et que cela ne soit pas qu’un simple investissement comme évoqué à un moment dans le reportage.

    Répondre
    1. Christophe BONNIN

      Quand il est évoqué le sujet du rétroviseur électrique, j’entends le nom de « Pierre Carron ». Est ce bien le précédent propriétaire de la voiture ? Est ce bien du Peintre/sculpteur dont il s’agit ? Est ce lui qui à possédé cette voiture pendant 35 ans ?

  13. Georges Piat

    Elle est magnifique ta voiture. A l’époque, les blocs optiques faisaient très moderne. Merci pour ces commentaires passionnés.

    Répondre
  14. Viggo

    Enfin la W123 ! Mon fils en a une de 1985 (240D un monstre de solidité) depuis ses 18 ans (19 ans aujourd’hui) et il l’utilise tous les jours et parcourt en moyenne 500 km par semaine. 72 cheveux pour 1500kg peuvent paraître ridicules mais finalement on s’y fait très bien. Il a d’ailleurs parcouru 1500 km dans la journée pour aller au Danemark l’été dernier sans aucun soucis.
    Tout est simple et solide, on s’occupe bien sûr nous même de l’entretien. Il fait des émule : un pote de son âge vient d’acheter une W124 (300D un régal à conduire) et un autre cherche une W201 ,W124 ou W123 … bref les jeunes bagnolards ça existe !

    Répondre
  15. Pascal DeVillers14

    Bonjour,
    la Mecedes superbe , Samuel génial pour communiquer son engouement pour sa voiture et le concept du reportage l’essence même de POA.
    Que désirer de mieux pour passer un bon moment.
    Du bonheur en barre.
    J’adore…
    Pascal

    Répondre
  16. Jean-François Bertrand

    Super poade !
    Superbe Mercedes de la vraie, increvable, qui n’a pas été surdésignée, avec une finition qui 35 années plus tard n’a pas bougé d’un poil de moquette ! On reparlera des ajustements micrometrique et de la tenue dans le temps des productions d’ingolstadt dans autant d’année.
    C’est vrai on a tous des souvenirs dans une w123, c’est vrai, chez des amis, en voyage entre deux correspondances entre la gare de Lyon et la gare Montparnasse, au salon de Genève où j’ai bavé devant, et fait des pieds et des mains pour avoir la brochure.
    Par contre je ne me souvenais pas de la double tonalité d’avertisseur!
    Mercedes est le concurrent germain de Rolls, sur ce coup là, match nul!
    En tout cas merci Samuel pour cette voiture et cet humour si plaisant!
    Si un jour le hazard vous mène dans le Sud, ce sera un plaisir de comparer nos tonalités respectives ! Et pourquoi pas interpréter une petite sonate pour Mercedes et Bentley et « tut » majeur !

    Répondre
  17. MF67

    Super ce reportage !
    Sans être un grand fan de Mercedes, j’avoue que celle-ci m’a toujours attiré tant elle dégage un sentiment rassurant ! Elle est aussi visiblement incassable, vu l’état exceptionnel de cet exemplaire ! Je me souviens que l’on voyait encore pas mal en circulation il y a une dizaine d’années. C’est effectivement l’archétype de la berline Mercedes: élégante, sobre, classe, robuste. L’intérieur beige est splendide !
    Ce que j’admire aussi c’est de voir des jeunes de ma génération (fin 90’s environ) apprécier et rouler avec des anciennes, et ce peu importe la marque ou le modèle ! Je me souviens lorsque j’ai acheté ma première ancienne, une GS, à 14 ans, je ne pensais pas qu’il y avait autant de jeunes passionnés d’anciennes : Mais s’il y en a autant c’est que la bagnole, ce n’est pas foutu !

    Bravo à Samuel !
    Vive les jeunes en anciennes !

    Répondre
  18. palace

    Ahhhhhhhh! Génial enfin!
    j’en ai actuellement 2 break et berline + une w126 ( et précédemment un break jaune et une berline turbo diesel us)
    c’est toujours un plaisir a conduire, et pour moi le c’est le summum de la voiture « mécanique » (sans électronique).
    Merci!

    Répondre
  19. 24heures (X350)

    Réflexions en vrac :
    Souvenir perso en ce qui me concerne : grand taxi à Marrakech et Agadir (pas dans le même état bien sûr…)
    En termes d’intérêt historique, une auto (en break) pionnière du turbo diesel avec la 604!
    Très bel état pour celle-ci, juste dommage que ce soit une 200 et non pas une 230 voire 280…
    Après, il est dit « années 80 » dans le sujet, or c’est une auto que j’associe clairement et sans hésiter aux années 70 (ne serait-ce que par les teintes de caisse, des selleries…). Années 80, c’est sans hésiter – à nouveau – la W124…

    Répondre
  20. Dubby Tatiff

    Très sympa, Samuel.
    Et une bien jolie caisse.
    Ma wish-list s’allonge de jour en jour en fréquentant POA : une Volvo 262 C grise avec le toit en vinyle, une Citroën SM bronze, une Mercos W123 vert pomme, une Lancia Beta 2000 HPE (pas volumex) bleu marine, une Jaguar XJC 6 chocolat glacé avec le toit en vinyle, une XJS V12 cabriolet, et une Austin Traveller.

    Répondre
  21. Scan

    Au top! J’adore aussi la couleur. Mon oncle en a eu deux, en diesel, pleins de souvenirs aussi.
    Il faudra faire aussi bien dans la suite de la rubrique, tant pour le petit observateur que pour sa guimbarde! Ça commence très fort !

    Répondre
  22. Maxime de Nice

    Ça y est… J’ai envie d’en acheter une ! Bravo et merci à Samuel pour ces réjouissantes 15 minutes en compagnie de cette splendide Benz « orange mécanique ».

    Répondre
    1. Thierry

      Je suis sorti du reportage en allant sur Le Bon Coin et La Centrale …. il est déjà bénéficiaire avec ses 3000€ ! Elles sont nettement plus chères !!!

  23. Gérald

    Génial ! la voiture est aussi intéressante que le propriétaire ! Merci Samuel pour cette dose de bonne humeur communicative ! Super aussi les deux caméras, on ne va plus pouvoir s’en passer !

    Répondre
  24. Frédéric à Montréal

    Une excellente voiture pour commencer, il y en a en effet partout dans le monde, et surtout un propriétaire aussi sérieux qu’amusant qui n’hésite pas à se mouiller pour la montrer à POA.
    Une excellente première vidéo où la capacité de Renaud à établir le lien avec son interlocuteur fait merveille.
    Cette série promet d’aller bien au-delà de la simple bagnole, ce qui est bien me semble-t-il sa mission depuis toujours. Si les autres épisodes sont du même calibre, c’est une véritable étude anthropologique à laquelle nous sommes conviés! La voiture pour rapprocher les gens, quelle bonne idée… Je suis pour!
    Vivement la suite, c’est déjà ma rubrique favorite!

    Répondre
  25. Commandant Chatel

    J’ADORE la W123.
    Mon frère avait un break 300 TD… quelle caisse Infatigable.
    Et un ami avait la même que celle de Samuel. Il l’a achetée neuve et gardée 20 ans !
    Cela fera bientôt l’occasion d’un Souvenir d’Auto dont le titre sera (je fais du teasing) LA MERCEDES QUI NE VOULAIT PAS MOURIR…
    Amitiés à tous et BRAVO Samuel, elle est TOP ta caisse.

    Répondre
  26. Thierry

    Il est trop cool Samuel ! Et l’orange de son auto est juste magnifique !!
    Certainement une couleur voulue par le marché Allemand, car en ces temps là, les couleurs vives étaient moins chères à assurer (car plus visibles sur la route, donc sécuritaires)
    Beaucoup de CX Allemandes étaient dans des coloris assez discutables d’ailleurs …
    Bravo Samuel, nous avons tous des souvenirs avec cette auto, personnellement les trajets en taxis beiges outre Rhin.

    Répondre
  27. Miata-Boy

    Ce petit Samuel est juste merveilleux d’enthousiasme, d’humour et de joie de vivre. Très POA quoi ! Moi, je l’adore, ainsi que sa super caisse orange sous le pluie.
    Je sens que cette nouvelle rubrique va le faire grave !!

    Répondre
    1. Collomp

      Bravo Samuel, bravo POA,
      Ta présentation est excellente je te souhaite de réussir dans tes études et de garder longtemps ta Mercedes.
      Un petit conseil : fais vidanger ta boîte auto ET son convertisseur de temps à autre ( 40/50 000 km) et fais
      nettoyer ou remplacer le filtre. Tu n’en verras plus la fin. A l’époque les taxis privilégiaient cette transmission qui,
      vidangée à point, durait éternellement. Les automatiques actuelles robotisées durent moins longtemps et coûtent
      une blinde à réparer.
      Longue vie au berliner Taxi
      Jean