Ford Mustang 2018 : Les légendes ne meurent jamais

Mister Fréour essaye la Ford Mustang 5.0 V8 cabriolet récemment restylé accompagné de Julien, 26 ans, réalisateur, Youtubeur, animateur de MajTv, qui n’a jamais conduit de Mustang. L’occasion de lui laisser le volant pour voir si la magie du mythe opère. Pour infos, notre duo de choc n’a eu que 3 heures pour conduire la voiture et filmer leurs échanges. Croyez-nous, ce n’est pas évident .

L’avis des Petits Observateurs !

19 commentaires au sujet de « Ford Mustang 2018 : Les légendes ne meurent jamais »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Chris

    Hello ! La Ford Mustang est effectivement une voiture de légende. J’ai toujours rêvé d’en conduire une, mais je n’ai malheureusement pas eu la chance de le faire jusqu’à présent.

    Répondre
  2. Gérald

    Ils envoient les locaux en kangoo et en Duster ! C’est ce que j’aime chez Poa, l’humilité… Enfin se faire déposer par un Duster en Mustang V8, et qui en haut du col peut bifurquer sur le chemin en terre pour aller rejoindre les copains à la grange…c’est une pub pour Dacia !
    Très belle route et belles images, c’est là qu’il fallait essayer la Mustang ! Dommage pour la vidéo et les photos mais vous étiez à quelques kilomètres du parc des bisons, c’était raccord avec la bête !

    Répondre
    1. Gérald

      Des fois j’ai du retard à l’allumage ! Je me souviens maintenant avoir doublé il y a quelques semaines sur l’A8 une série de 3 ou 4 Mustang, orange et bleu en convoi, en plaques allemandes, sûrement vos confrères pendant l’essai… Et en plus je les ai doublé…en berlingo 🙂

    1. Pascal DeVillers14

      Bonjour,
      Visiblement PEUGEOT s’en ai bien inspirer également pour la signature AR des feux de sa nouvelle 508.
      Ou n’est ce qu’une sympa coïncidence.
      Pascal

  3. Georges Piat

    Le bouton start and stop qui rougit façon coeur qui bat, on l’a sur la Mini !
    Mais belle auto, avec la folie des sportives d’autrefois…

    Répondre
  4. Maxime de Nice

    Sympa de voir évoluer la fine équipe dans le pays grassois, au volant d’une des dernières voitures de rêve accessibles au grand public (ou presque). Merci POA !

    Répondre
  5. Nabuchodonosor

    En ces temps de tourments gazoilants, de neurones mutants en électrons intelligents, de Teslations industrielles polluant nos certitudes établies de l’enfance, voilà qu’un constructeur, venu lui aussi des amériques et non des moindres puisque s’agissant de celui par qui vint la révolution précédente de la T au début du siècle dernier, abat la carte diamétralement opposée à celle du déplaçoir connecté que l’on veut nous faire avaler en réactualisant son best-seller des sixties, faisant immédiatement vibrer à nouveau en nous la corde sensible du plaisir de conduire que l’on croyait irrémédiablement enfouie à jamais à la rubrique SDA du Commandant Chatel… Enfin de l’humain dans ce monde de brutes !

    Et comme deux mythes valent mieux qu’un seul, nous voilà embarqués à bord de ce Riva de la route sur la célèbre RN85, défrichée par l’Aigle entre le 1er et le 7 mars 1815, à son retour de l’ile d’Elbe…

    Quelle route mes amis, de Grasse à Grenoble, un ruban de bitume à vous réconcilier avec la maréchaussée, un pur bonheur pour bagnolard épris des parfums enivrants de la liberté…
    Merci Cedric et Julien et joyeuses POAques à tous !
    🙂
    Nabuponyquihennitdejoie

    Répondre
  6. Miata-Boy

    Pour avoir drivé une Mustang cabrio rouge (certes avec le petit moteur…) entre San Francisco et Los Angeles lors d’un road-trip mémorable sur la Highway 1 en 2014, je comprends l’émerveillement de Julien et je partage l’enthousiasme du PM. Conduire cette voiture (très facile à piloter du reste), c’est plonger sans retenue dans l’imaginaire US et devenir, le temps d’une virée, « a part of it » !
    Go POA !

    Répondre
  7. edward Schwing

    Bravo pour cet essai, cette voiture fait partie de mes préférées, ce millésime de la mustang est à la hauteur du mythe .
    .Je suis rassuré de constater que le cher Cédric Fréour aime encore les vrais bagnoles avec de vrais moteurs, car a un moment j’ai pu croire qu’il n’en avait que pour l’électrique et les moteurs de moulins à café 3 cylindres.

    Répondre
  8. JOSEL

    Fantastique auto! les américains ne sont pas avare en chevaux et en plaisir des sens. Ils savent si bien nous en donner pour notre argent. La Camaro, la Challenger RT sont dans des gammes de prix équivalente, et avec un sourire a pleine dent quand on appuie sur la pédale de droite! Et de série en plus!
    Elles ont des défauts (la plus Européanisée est la Mustang quand même) mais c’est bon les défauts, on en a tous des défauts. Mais celle qui en a le plus et qui m’inspire la plus grande crainte c’est la Challenger, elle fait froid dans le dos cette voiture, mais qu’elle est attirante! Dans un prochain essai peut être?
    A bientôt sur POA!

    Répondre
    1. Jekyll

      Précisément!
      Malheureusement pour nous, il faudrait être plus fou encore pour dépenser un quart du prix d’achat en malus écologique….

  9. Francois

    Bonjour,
    Quel plaisir monsieur le premier ministre pour la qualité de votre reportage concernant ce mythe qui a retrouvé avec cette nouvelle génération le charme et l’irresistible séduction des series initiales….On lui pardonne tout, sa tendance a la boisson, sa finition approximative ( voir la vilaine boursouflure en haut du siege AR) et mille petits details qui recalerait une européenne …Mais il y a ce bruit magique ( pas celui de nos 3 cylindres actuels… ) ce V8 au souffle inépuisable, ce look envoutant, bref une atmosphère rare et oh combien attachante….
    Je ressens la même émotion quand il y a longtemps, un militaire américain, alors basé en France, m’emmena faire un tour dans une superbe Mustang au son tremblotant d’un rock issu d’un mange-disque posé dans la console centrale…..A cet instant inoubliable j’ai été contaminé et je sais que c’est irréversible, heureusement…
    C’est autrement plus jouissif que tous les SUV du monde….
    Merci POA et Bravo
    François

    Répondre