Et si le véritable luxe, c’était partir loin du barnum quotidien ?

Loin des discours sur la performance, la technologie, le statut social, les publicités Lincoln joue habilement sur le ressort intime qui lie un conducteur et son automobile, notamment dans le fantasme de l’évasion. Partir loin du jour au lendemain à la découverte de sa vie, c’est le rôle que joue depuis plusieurs années Mathieu McConaughey, ambassadeur de la marque. A contre pied des codes du luxe traditionnelle, Lincoln trace sa voie qui lui ouvre un boulevard pour les années à venir. Et si le véritable luxe, c’était le voyage ?

L’avis des Petits Observateurs !

9 commentaires au sujet de « Et si le véritable luxe, c’était partir loin du barnum quotidien ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Fils de Pub

    Une face burinée transpirant quelques cicatrices de la vie, une barbe naissante, un sourire ravageur revoilà notre Cow-Boy made in the wild wild west scrutant l’horizon de ses yeux au bleu profond, méditant sur sa monture de la route à prendre… Manque juste le Colt et la Marlboro…
    On the road again !
    FdP

    Répondre
  2. chapman

    Ah ben oui, c’est le mythe absolu. Pour ma part, j’aime bien avoir un compagnon de voyage, une femme de préférence, et je la laisse volontiers conduire tant j’adore faire la sieste quand la voiture roule.
    🙂

    Répondre
  3. ques

    effectivement, voyager « coute » et ne « rapporte pas », c’est donc un luxe ! qui nécessite les deux denrées rares de l’homme : le temps et l’argent.

    Répondre
    1. Thierry

      Entre les autoroutes qui monnaient leur sécurité à prix d’or, et les nationales qui sont des pièges à radar, et qui vont le devenir encore plus avec la difficulté de rester à 80 km/h, oui rouler va être un vrai luxe ! Alors avant d’aller à l’hôtel, de flâner sur la plage ou dans une ville, peut-être que la journée de voyage va être la part la plus importante des frais de vacances.

  4. Francois

    Bonjour,
    Je souscris totalement a cette philosophie et depuis quelques années j’essaye de la mettre en pratique des que possible…. c’est un vrai bien être…on se sent serein, apaisé…conduire dans ces conditions redevient un vrai bonheur et les voitures un réel plaisir

    Répondre