Nouveau Jeep Compass 2017 : on aurait tant aimé l’aimer…

Le duo Fréour & Roubaudi essaye le nouveau Jeep Compass en version 2.0 litres diesel Multijet 2, puissance 140 ch, start & stop, 4X4, boîte automatique 9 vitesses, finition limited (38 950 € au 1er novembre 2017) avec les options suivantes : Le pack visibilité (1350 €) comprenant les jantes 18, les vitres arrière surteintées, les projecteurs bi-xénon avec signature LED. Le pack confort (1450€) comprenant la commutation feux jour/nuit automatique, les essuie-glaces chauffants, le volant chauffants/ventilés, le hayon électrique. peinture Granite Crystal avec toit noir (1300 €).

L’avis des Petits Observateurs !

30 commentaires au sujet de « Nouveau Jeep Compass 2017 : on aurait tant aimé l’aimer… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Christophe BONNIN

    Après le café garage, j’avais un peu peur… Mais finalement, c’est une réussite : Un bon son, une belle lumière, des décors incroyables. Super Vidéo.

    Bon… Le Compass a quelques défauts, mais aussi quelques qualités, finalement (bien équipé, pas trop cher et assez jolie). Le cas n’est pas si désespéré.

    Est ce que le Compass est réellement adapté à du franchissement ? En tout cas, le bouclier d’origine descend vraiment très bas pour ce genre d’exercice. Regardez par exemple la vidéo postée il y a quelques jours seulement sur la chaîne « PSA – Citrovidéo » au sujet de l’un des ancêtres de cette voiture (le Jeep Cherokee Limited 4.0L distribué par Renault 1988) . Une vidéo d’époques absolument incroyable à regarder en 2017 : https://www.youtube.com/watch?v=pzbDxiXa_ig

    Les temps ont bien changés, n’est ce pas ?

    Répondre
  2. Fils de Pub

    Je n’irai pas par quatre chemins. La séquence, tout-terrain sur fond de Vercors, que dis-je la démonstration de trial mettant en avant les qualités intrinsèques de votre proie du jour, m’a complètement enthousiasmée, subjuguée et pour dire, contrairement au Compass (sic !), j’en suis encore tout retourné… Loin de moi l’idée de vous savoir aussi habile à mener un tel engin par mont et par vaux jusqu’à ses limites physiques souvent, par-delà l’entendement quelquefois. N’ayez cependant nulle crainte, je saurai, telle la vieille carpe du grand bassin du Luxembourg, taire auprès de FCA et de ses sbires les affres que vous avez fait subir à ce malheureux SUV néerlando-américano-italo-brésilien qui n’en demandait pas tant, comprenant que tout cela est fort utile à mon déniaisement automobile extra VIIème, moi qui, pour seuls horizons de raids exotiques, reste quotidiennement confronté aux bordures de trottoirs du square Boucicaut et aux pavés devant la crèche des Malicieux des Invalides voisine… Merci donc pour cette séquence « émotion » comme l’aurait si bien narré un ancien globe-trotter aujourd’hui hôte de l’hôtel de Roquelaure. Vous pouvez compter sur la solidarité de la petite observation automobile, pour ma part ce sera motus et bouche cousue (d’or et de fil blanc).
    🙂
    Non je blague bien-sûr, merci de vos péripéties provinciales et avant tout de nous permettre de nous en amuser ici.

    Répondre
  3. ques

    Mister Fréour a des talents de comédien, dans le registre de l’humour, de gaffeur, ses tentatives d’aténuation de ses propos vaches mais vrais sur cette voiture des champs de patates, sont illarantes, il peut jouer demain avec clavier !

    Répondre
  4. Pascal DIOT

    Bonsoir la compagnie des petits observateurs,
    Bon pour résumer ce COMPASS c’est juste trompé de costume…..
    C’est un bouseu qui à mis son beau z’habit du dimanche pour aller à la messe.
    Sinon pour rouler dans la bouillasse c’est bien, alors Monsieur Jeep enlevez lui ses fanfreluches à votre COMPASS assumez que c’est un bon petit gars fait pour nos belles campagnes de notre France éternelle …et cela le rendra peut être encore plus sexy pour les parisiens.

    Répondre
  5. Mat Ador

    Bon c’est quoi le problème les gars, le jeu dans la direction ? Comme vous le dites il suffit d’emprunter un chemin forestier passablement défoncé pour ne plus y prêter attention. Nous remarquerons à propos que l’ajustage approximatif des plastiques autour de la colonne de direction nous montre précisément la prise en considération de ce jeu dès la phase de montage… La bonne observation eu été de raconter que pour améliorer les cadences, le Bulldozer (ou Super Sergio pour les intimes), a eu l’idée géniale de faire balancer de la samba sur les chaînes de production à Goiana. En conséquence de quoi, le Compass a maintenant un très bon jeu de jambes mais il ne perd pas le nord (Compass = Boussole), les délais sont respectés et les clients livrés…
    😉

    Répondre
  6. Dubby Tatiff

    Grillé chez Peugeot, grillé chez DS, grillé chez Tesla, grillé chez Mercos, grillé chez Jeep …

    Bientôt sur POA, nous n’aurons plus droit qu’aux essais des Mazda ! 🙂 😉

    Répondre
    1. Patrice Vergès

      J’adore l’humour de Dubby Tatffi. On ne fait pas un métier facile.  » Je rouille pour vous  » suite à l’essai d’une R5 qui rouillait fut de ne plus être invité pendant 5 ans. D’avoir écrit le chapeau d’un article sur Mercedes en portugais vu qu’il vendait d’abord à des Portugais a généré la coupure pub du constructeur, d’avoir fait croire que Chrysler allait sortir ( le 1er avril) une Viper 2 litres nous a coupé toute relation avec ce constructeur à l’époque. D’avoir écrit  » suivez moi à mon panache bleu  » sur les Audi 100 qui fumait beaucoup à la réaccélération a donné lieu à une énorme dispute, enfin d’avoir écrit que la Panda qui n’avait pas de poignée de portes, coupait les mains en pastichant la pub  » la voiture à main lisse  » a donné lieu à une interpellation par le PDG de Fiat France en public devant mes confrères … pas très solidaires comme d’ab ! mais je suis toujours là comme POA dans 40 ans !

  7. lp2b

    En résumé le Compass 2017 serait donc plus silencieux, plus souple, plus précis en boite mécanique en version essence que le même en diesel «  »moteur fort bruyant dans la vidéo » » ..
    Par contre ce qu’il faut retenir c’est sa facilité de conduite et de confort apporté en tout terrain sans pour cela être un véritable 4X4 !
    Extérieurement c’est une belle réussite, même si à certains endroits cela aurait mérité mieux en terme de finitions {à l’intérieur sur une vue j’ai remarqué le raccordement douteux au niveau du volant} .

    Répondre
  8. Pascal DIOT

    Bonjour à toutes et à tous,
    Finalement c’est ça POA quand ont est bagnolard tout fait débat c’est comme les footeux à la radio ,même si t’as jamais touché à un ballon de ta vie ça t’interresse et tu as envie de donner ton avis.
    Moi les SUV beurk,mais je respecte, il en faut pou tous les goûts mème pou ceux qui n’en ont pas,. à part quelques uns comme le STELVIO qui ne trahissent pas les gênes de la marque.
    Vous allez voir que bientôt les « Parisiens » vont se lasser des SUV et un constructeur va leur sortir un John DEERE cabriolet pour faire plus smart et branché que le petit voisin et puis 3mois plus tard on le verra en essai sur AUTO MOTO ou TURBO avec en option une charrue attelée au cul et ont te dira  » Regardez moi ça c’est génial ça vire à plat à 50km/h et en plus on peut labourrer sa jardinière avec. trop top….’
    Je dis ça mais je n’ai rien contre les parisiens les vrais j’en ai été un pendant longtemps.
    Mais ça me fait sourire.
    POA c’est vraiment sympa…

    Répondre
  9. Amok

    Question : ce moteur si bruyant est-il un hommage à celui de la Fiat Croma de la fin des années 80, dotée de la dernière innovation technologique de l’époque, à savoir l’injection directe ?
    Ceux qui ont connu cette voiture s’en souviendront certainement.

    Répondre
  10. yaros78

    Essai jubilatoire, « les Parisiens font du 4×4 » avec des remarques d’anthologie dignes du « planter du bâton »des bronzés, vraiment excellent: « J’aime l’Italie, j’aime les Américains, je suis vraiment ennuyé »… » Mais enfin Renaud, on sait que 99,99% des SUV ne font pas du tout terrain! »… »Mais là, c’est incroyable, elle est dans son élément! »).
    Plutôt qu’a Michel Berger, on pense plutôt à Michel Delpech: « on dirait qu’ça t’gène de marcher dans la boue »… En tout cas, c’est pas un costard, que nos amis taillent à Jeep, c’est un costume de trappeur!

    Répondre
  11. Franky

    Finalement, vous avez essayez votre premier vrai crossover compact ! C’est à dire un véhicule capable de rouler sur route ET en dehors ! Ça change des 3008 et autres qui sont bien à la peine devant la première motte de terre et qui ne sont finalement des berlines (ou des monospaces) déguisés en « katre-katre-baroudeur » !
    J’exagère un peu car un 3008 a le Grip-Control, et un Tiguan peut recevoir une transmission intégrale mais on reste sur une base de routière rehaussée et adaptée à un usage tout terrain et pas le contraire, même si le Compass est un 4×2 en entrée de gamme avec une architecture de routière… tout fout le camp !
    Le Compass est plus « campagne » que « ville » et ne vire pas à plat comme une GTI. Mais est ce qu’un SUV (diesel en plus, avec une plage de régime moteur assez réduite) est vraiment fait pour cela ? Pour s’amuser il y a la 308 GTI, la Megane RS, la MX-5, que des engins proche du sol en comparaison de ces armoires normandes à roulettes qui pullulent…
    Bref, tous ces SUVs sur la route ça devient lassant et ils commencent à devenir la caisse du nouveau « Beauf »!
    Point de vue strictement personnel, j’ai des amis qui roulent en SUV.

    Répondre
    1. joelMX-5

      C’est également ma conclusion. Le Compass cherche peut être à se démarquer de tous les autres SUV avec de meilleures aptitudes en tout chemin ? Il serait intéressant de connaitre la position de Jeep sur le sujet. Et à propos du touché de route et cette fameuse précision autour du point milieu, ce critère m’est si essentiel que je roule en MX-5. C’est un choix qui me font détester les SUV qui ne sont à mon sens pas conçus pour cela. Même si certains s’en sortent mieux que d’autres, le gabarit de ces engins font que des compromis sont obligatoires. Il faut signaler au passage le talent des ingénieurs. Et si vous voulez connaitre un jour une vraie direction, je ne peux que vous recommander d’aller faire un tour chez Lotus, et si possible sur un terrain adapté : le circuit.

      Et ne changez surtout rien, nous vous aimons ainsi 🙂
      Go POA !

  12. Nabuchodonosor

    Ah nom de Dieu c’est pas tous les jours mais quand vous taillez un costard… Vous n’y allez pas avec le dos des ciseaux à broder !

    Vous me donnez l’envie de chanter du Berger : « Ça balance pas mal à Paris, ça balance pas mal…ta, ta,ta… » A propos de celui qui chante et de comparaison alimentaire, Président, vous êtes passés juste à côtés des petits fromages de Saint Marcellin sans les voir… Et les noix du Dauphiné Président ? C’est pas de la merrrde ? Si vous avez pu choper de superbes plans dans les vertigineuses gorges de la Bourne, aucun son en revanche dans l’immense cathédrale karstique de Choranche… Et puis vous avez raté Pont en Royans, son pont Picard et ses célèbres maisons suspendues, et, et, les fameux séchoirs à noix. Je crois d’ailleurs en apercevoir un splendide derrière vous lorsque vous appliquez l’extrême onction au Compass en face du garage des Alpes… Cela ne vous ressemble pas Président, d’habitude vous avez l’œil.

    Alors et puisque vous l’avez taillé en pièces, une fois n’est pas costume, c’est la séquence du bon son du micro que je retiendrai et c’est avec la voix de Jeepé Coffe que je vous paraphraserai : « Aaah que c’est bon le claquement d’un bon vieux diesel agrrricole en pleine campaaagne… Aaah, le Dauphiné éterrrnel… »

    Les chiens aboient et… le Compass trépasse.
    🙂

    Répondre
  13. Pascal DIOT

    Bon ! la situation est grave… On est mal patron !
    Quand un premier Ministre est en désaccord avec son Président une seule solution ; la démission……
    Oui Monsieur, Le président, ce premier Ministre qui vous met dans l’embarra aux yeux du monde entier c’est inadmissible , un remaniement ministériel s’impose !
    Il faut que le commandant CHAPEL le mette au arrêt sans tarder , vous lui avez laisser trop de liberté ,la prochaine fois vous le laissez parler et vous couperez au montage comme on dit …
    Sinon on en revient toujours au même problème on demande à un 4×4 fait pour le tout terrain d’être avant tout une voiture de route .
    On sait bien que 95% des 4×4 achetés ne mordront jamais la terre , ah si peut être celle de Roland GARROS .
    Enfin j’ai beaucoup aimé c’était bien marrant votre petite virée en JEEP COMPASS.

    Bravo POA

    Répondre
  14. Stéphane.nc

    Ah le Vercors !!! Magnifique !!
    JEEP France a du goût. Ca change des lieux communs habituels (Espagne, Portugal…)
    Merci pour ces belles images.

    Le produit ne semble pas vous plaire (le mazout a l’air assez agricole il est vrai); mais dire en fin de vidéo qu’il est dans son élément dans du « gazon » que 98% de la production automobile peut fouler sans crainte….

    Question plus générale : quel est selon vous, et selon les petits observateurs, l’avenir de ces SUV avec les nouvelles règles de bonus malus et la nouvelle norme d’homologation? Une mode en sursis?

    Répondre
  15. chapman

    A vouloir courir trop de lièvres à la fois…..
    Et puis, je ne sais pas si c’est l’effet de ce nouveau micro velu qui envahit parfois l’écran, mais le bruit du mazout est atroce.
    Un peu trop beau pour faire du tout terrain, pas assez moderne pour rivaliser avec les franchiseurs de trottoir.
    En tous cas il est plus joli que le précédent Compass.
    C’est dur de dire du bien d’un truc qui ne nous fais rien hein?

    Répondre
  16. Thierry

    On comprends votre embarras vis a vis de la marque …. mais c’est vrai qu’au bruit, et à votre description du produit, on a plus l’impression que vous faites l’essai d’un Nissan Patrol des années 90 ! C’est un vrai 4 x4, logiquement, mais ce qui gêne c’est l’emballage moderne ! Elle semble compliquée à saisir pour des « parisiens » (sans méchanceté) que vous êtes trop souvent ! Allez essayer un Duster, car hormis une ballade en Taxi il y a qq années, je ne vous ai jamais revu confronté à la marque Dacia, qui comme Jeep aujourd’hui offre un prix et des prestations rustiques.

    Répondre
    1. stephane

      Finalement il nous manque cette conclusion, ce commentaire qui fait la différence entre des professionnels et des essayeurs lambda du net.
      Je saisi cet embarras, mais il est tellement souhaitable d’être objectif et de na pas donner QUE les qualités même bien cachées de certains véhicules mais aussi leur petits moins, un bon commentaire reste à mes yeux celui qui me permet de peser le pour et le contre.
      Je reste sur ma fin, l’accent est placé sur sa « vieillesse » mais en fin d’essai on perçoit un mais qui laisse entrevoir une carrière provinciale voire rurale pour ce JEEP en version essence.

      Même si l’importateur vous boude, merci de cette honnêteté tellement nécessaire pour aider au choix.