Nouvelle Volkswagen Polo : Plus Polf que Polo !

Par Patrice Vergès. Vous rappelez-vous de cette pub géniale, où devant le vendeur ahuri, le futur acheteur d’une Volkswagen en concession hésitait entre la Golfinelle et le Tourelf. Cocktail réussi entre la précédente Volkswagen Polo et la nouvelle Golf, cette 6ème génération aurait pu s’appeler Polf !

Avec sa silhouette plus épanouie (4,05 m), la nouvelle Polo se rapproche de la Golf 7

Vue d’arrière, presque un air d’Audi avec une ceinture de caisse haute et des flancs plus massifs

Depuis quelques instants, au volant de la nouvelle Volkswagen Polo, je me torture les boyaux de la tête pour trouver une note originale à mes réflexions et être digne de POA. Peine perdue. Direction parfaite, position de conduite idéale, précision et douceur des commandes, instrumentation lisible, agrément et onctuosité de son petit 3 cylindres TSI essence turbo de 95 ch, bonnes suspensions quoique tarées fermes, sièges plutôt généreux. Sa finition est sérieuse respirant la qualité, son habitabilité en progrès autant aux coudes qu’aux genoux permet de se sentir dans une voiture du segment supérieur, sa capacité du coffre est en hausse. Tout est désespérément bien ! Où est-il le temps où j’écrivais que la Mini était une voiture alibi pour ne pas aller le dimanche chez sa belle-mère, en prétextant une panne qui souvent n’était pas qu’un prétexte.

Petite Golf !

Alors comment rendre vivante la lecture d’un essai à travers ce flot de louanges ? Les lecteurs de POA qui sont souvent plus au fait de l’actualité automobile que ses essayeurs savent déjà que cette 6eme génération, best-seller du constructeur en France avec 40 000 ventes annuelles, est bien plus vaste que la précédente avec 8 cm en longueur et 7 en largeur en rejoignant le gabarit de la Golf III du début des années 90. Cela dit, de son coté, la Golf a aussi forci avec 4,22 m contre 4,05 m pour l’ex petite fourmi.

C’est vrai aussi qu’avec une silhouette plus agressive et plus épanouie, elle fait davantage songer à une Golf… voire une Audi. Notons que cette grosse fausse citadine se veut bien moins austère que la précédente avec des coloris plus vifs et une planche de bord plus pimpante du moins si on n’achète pas la version de base Trendline triste comme un jour de pluie en automne et si on succombe à quelques options bien tentantes.

90 % des ventes de cette nouvelle génération 100 % originale à la plate-forme plus généreuse devrait se faire en motorisation essence notamment en 3 cylindres TSI 1000 cm3 turbo 95 ch qui remplace avantageusement l’ancien 4 cylindres 1,2. Un moteur épatant (mot d’avant) plus soyeux que le PSA, généralement silencieux sauf à hauts régimes où son feulement me ravit comme tous les 3 cylindres avec, en prime, un start-stop exquis. Malgré sa petite cylindrée, la Polo n’a pas peur de s’aventurer sur la route où on regretterait presque que la boîte mécanique ne compte que 5 rapports contre 7 pour la DSG facturée 1620 euros.

Phares 100 % led à partir de Carat (option 1600 euros) équipée aussi d’antibrouillard de série

Conseillée par un ami

Excepté des rétroviseurs et des rangements pas assez généreux, et encore pour chicaner, rien à redire ! Les possesseurs de Volkswagen Polo en sont souvent les meilleurs vendeurs. J’ai appris que c’est d’abord le bouche à oreille qui fait vendre une Polo. Le collègue de bureau, du tennis ou le beau-frère très satisfaits de leur Polo en font vendre bien avant la pub, les essais des journaleux ou le talent du vendeur en concession.

VW prétend qu’à équipement égal, la nouvelle Polo évidemment plus connectée est plus chère de seulement 200 euros que l’ancienne voire moins coûteuse à équipement égal. Pipeau ! Comment quantifier 5 chevaux supplémentaires liés à un cylindre en moins. En résumé, il faut débourser près de 20 000 euros pour disposer d’une Polo 95 ch Confortline assez bien équipée. Ce n’est plus un prix de petite voiture et environ 1000 à 2000 euros de plus que ses nombreuses concurrentes du segment. Mais la gamme commence à 14 430 euros en version 65 ch MPI atmosphérique Trendline.

Planche de bord linéaire très visuelle. Le bandeau de couleur est une option

L’instrumentation analogique qui permet une lecture rapide respire la précision d’une montre suisse

Montée en gamme

Comme ailleurs, si on observe une baisse des cylindrées et des puissances, on remarque une véritable montée en gamme au niveau des finitions. Pour ce faire, VW propose la Carat à un tarif inférieur à celui de la précédente en espérant doubler ses ventes grâce à son équipement de série (GPS, jantes 16 pouces, feux led). Ce qui n’empêche pas qu’il soit encore nécessaire de passer par la case options pour disposer d’une Polo encore plus attirante notamment au niveau des coloris et c’est certainement son plus gros vice. La lecture des tarifs est d’ailleurs assez déprimante et j’avais commencé à calculer le prix d’une Polo full option mais estimant que ma journée ne suffirait pas, j’ai préféré passer à autre chose.

Commandes manuelles préhensiles… comme avant

Au fait, en voulant baisser la radio, tellement habitué à l’écran tactile, j’ai tâtonné dessus. Erreur fatale, le son de la radio se manipule, comme avant, à l’aide d’un gros bouton bêtement rond et le chauffage se commande encore par des touches dont le fonctionnement se comprend rien qu’en les regardant. C’est beau la vie !

08 Les passagers assis à l’arrière sont les grands gagnants de l’allongement de l’empattement

Agrandi de 72 litres, le coffre cube désormais 351 litre

Malgré ses 1000 cm3, la Polo n’a pas peur de prendre la route !

L’avis des Petits Observateurs !

16 commentaires au sujet de « Nouvelle Volkswagen Polo : Plus Polf que Polo ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. aimelauto

    en attente de la future Audi A1 …….
    qui avec cette nouvelle plate-forme va changer la donne actuelle….pour du « encore » meilleur !

    Répondre
  2. Hugo

    Bientôt on aura des moteurs de tondeuses boostés. Dans une polo, un gcv 190 cm3 de 110 cv lol !! On dira qu’il remplacera avantageusement le 1.0, ou le 0,5 l… Au prix de 30000 € peut être…

    Cette voiture n’est pas belle et la qualité semble bonne mais standard et pas meilleure qu’auparavant. Pourtant sur ce genre de voiture on aime la grande qualité.

    Répondre
  3. Louis de Lyon

    La voiture est à l’image du décor (le quartier Confluence à Lyon) : de l’habillage hype et une bonne dose de marketing pour des prix bien au-dessus du marché (et une tenue dans le temps assez douteuse) !
    Au moins, elle résiste à la mode des compteurs digitaux …

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      Je préfère l’analogie au bon vin mon Commandant, si vous me le permettez : Elles se bonifient !
      🙂
      Nabuchodonosor 15 litres

  4. Christophe BONNIN

    Ce Orange est bien sympa. Dommage de ne l’avoir jamais proposé sur un Scirocco, par exemple.
    C’est un peu cher… Mais la future Audi A1 qui sera construite sur la même plateforme nous aidera surement à relativiser la chose.

    Répondre
  5. Mustang98

    Pffff ! 20.000 boules pour une grosse citadine connectée et montée en 16″ ; c’est cher ! Quand bien même elle est siglée Das Auto.
    Quoiqu’à 200 €/mois… Ça peut l’faire.
    Mais pourquoi alors, je préfère encore une Twingo (I) Baccara ?

    Répondre
  6. Lieutenant Columbo

    On sait tous que ce n’est pas très à la mode par les temps qui courent de faire la Polo-gie d’une vévé surtout de ce côté-ci de l’atlantique, chez tonton Sam où dorment sur des parkings géants des centaines de milliers de vévé diesel neuves ou presque que plus personne ne veux… Et bien je dois dire que vous vous en sortez très bien M’sieur Taprice, parce que v’là qu’à la lecture que je viens de faire à voix haute de votre reportage sur cette Beetle, ma femme s’est mise en tête d’en acheter une en orange. Oh mon Dieu si je m’étais attendu à ça ! Faut que j’vous dise M’sieur que ma pension n’est pas bien fameuse et que le fonds principal qui la constitue est composé d’un mix avec pas mal d’actions vévé dont le cours s’est effondré depuis 3 ans. Alors vous comprendrez M’sieur pourquoi j’ai répondu à ma femme que ce n’était pas le meilleur moment. Vous savez M’sieur, ma femme, elle croit que l’Ap-Polo a été mise au point par la Nasa. Elle est souvent dans la lune M’sieur savez-vous et pas très au fait des autos je dois bien le dire… Pas comme moi bien-sûr, mais ça c’est parce que je suis un fervent lecteur de POA M’sieur, et que grâce à POA je dispose de toutes les infos les plus pointues concernant les bagnoles. Tenez, je sais même qu’on peut les louer pour pas trop cher, enfin si on ne roule pas trop…
    Allez salut et ne changez rien surtout, POA c’est d’la balle… De golf héhéhé…
    😉
    Tieunelant Colfumbo

    Répondre
  7. Julien

    J’adore cet humour décalé de maître Vergès et j’aime beaucoup cette voiture dont la ligne est beaucoup plus valorisante que l’ancienne mais ses prix sont stratosphériques !

    Répondre
    1. ED

      Prix stratosphériques ?? Elle n’est pas pire que ses concurrentes ! Une polo TSI 95ch confortline est à 18 030€ contre 17300€ pour une C3 shine avec le 1.2 82ch certainement beaucoup moins agréable à mener sans turbo… Niveau équipement c’est à peu près la même chose : la C3 offre la clim auto, la Polo le front assist…

    1. Thierry

      En tout cas ce ne sera certainement pas Flop …. bonne auto, mais à la réputation de fiabilité totalement surfaite malheureusement !