Range Rover première génération : le Boss, c’est lui

Le trio POA part à la rencontre de Laurent, un petit observateur bricoleur fan de Range Rover. Pour POA, Laurent nous ouvre son garage et il nous présente son Range Rover première génération de 1985 qu’il a modifié à sa sauce en y ajoutant des pare-choc premières générations, en peignant le toit en noir, en surélevant la suspension et en mettant des jantes récentes. Le résultat est sublime et Floriane, Cédric et Renaud sont sous le charme. Après avoir fait le tour de ce modèle, Laurent nous emmène à bord de son deuxième Range Rover (génération 2) pour une balade dans les bois en compagnie de la Suzuki Ignis pour une confrontation à suivre dans l’épisode 3.

IMG_9599IMG_9585IMG_9598IMG_9596

Range Rover Reborn -Range Rover Reborn -6Range Rover Reborn -8Range Rover Reborn -11Range Rover Reborn -12Range Rover Reborn -10Range Rover Reborn -9Range Rover Reborn -7Range Rover Reborn -1

L’avis des Petits Observateurs !

16 commentaires au sujet de « Range Rover première génération : le Boss, c’est lui »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Outdoor74

    Bonjour !
    Grand moment. C’était en 1983. En octobre ou en novembre. J’avais 12 ans. En rentrant du collège avec mon frère et quelques copains, nous voyons un Range à un carrefour. Nous nous exclamons et disons à nos copains que c’est justement un Range comme celui-là que notre père va acheter… avant de nous rendre compte que c’est lui-même au volant ! Très grand, au demeurant. Le volant. S’en est suivi une escapade à la mer, une autre en Auvergne l’hiver où le range était royal dans les ornières boueuses et dans la neige. Puis le voyage initiatique en Laponie et au Cap Nord. Ce Range a connu ensuite l’Ecosse et l’Islande. C’était un Range un peu spécial ( comme tous, me direz-vous !) : il était noir d’origine avec un double filet rouge. Probablement une série spéciale, ressemblant au Range de la Reine. Il avait encore une boite 4, là où à la même époque la boite 5 est adoptée. Mon père m’en a fait cadeau en 2005. Et puis en 2010 j’ai commis « LA » boulette de ma vie : je l’ai vendu. Il couchait dehors, avait besoin d’une peinture neuve et quelques frais. Grosse boulette, je m’en veux énormément. Papa, mille excuses !!
    J’espère qu’il y aura une suite à cette histoire, ayant fait une proposition de rachat. J’aimerai beaucoup le remettre en état. Nous verrons bien.
    J’ai eu également un Range Vogue Injection, et aujourd’hui un L322 noblement motorisé aussi.
    Quelques séquelles, donc…

    Répondre
  2. Mustang98

    Maintenant que j’ai vu la vidéo, je confirme les assertions de Laurent !
    Le V8 est magique dans sa version EFi 3,9L, mais le 3,5L à carbus reste le graal originel… S’agissant du diesel… Le VM a accusé certaines fragilités mais était le moteur des fourgons Iveco Daily, d’une redoutable efficacité ! Le 200 TDi relève de l’horloge agricole, le 300 TDi qui lui a fait suite avait un rendement un poil meilleur, mais était surtout plus souple…
    Enquiller les vitesses avec le 200 TDi, confine à une séance de squats pour la jambe gauche !!!
    Il me semble que les jantes alu sont celles des Discovery II, celles du Range en version Vogue sont de mon point de vue plus jolies et élégantes.
    N(en déplaise à Mme la Ministre de la Féminité, la rehausse de 5cm et les gommards en 7.50×16 lui vont à merveille, sans parler du gain en garde au sol comme en souplesse de fonctionnement, mais il faut alors des amortisseurs un peu plus durs que la monte d’origine… Impérial sur la route, mais royal sur les pistes… Bluffant de facilités en franchissement !!!
    Vive les Land Lover’s !!!
    Pour rien au monde je n’ changerai le mien de 1991, na !

    Répondre
  3. Piat Georges

    Ah c’est géant ! A l’arrière, tu fais monter les corgis (chiens préférés de la Reine) !
    Je me souviens, c’était le premier 4X4 qui roulait à 140 sur l’autoroute. Sur la doc d’époque, on voyait un couple glamour qui allait en Range au concert et qui se retrouvait dans les dunes un autre jour. Les SUV actuels n’ont rien de l’aristocratie du Range Rover. Quelle classe mes amis, James Bond quoi !

    Répondre
  4. Pascal MOORE

    Souvenez-vous de l’épisode ( le lendemain matin ) de la série tv « AMICALEMENT VOTRE  » (1971 ) qui permis au grand public de découvrir la toute première version de ce véhicule exceptionnel !!!

    Répondre
  5. Mustang98

    Je n’ai qu’un mot : MERCI !
    Je ne m’attendais pas à ce que ma requête d’hier trouve SA réponse aujourd’hui même…
    Mes respects du jour M. le Président et MM les Ministres… J’adore !
    C’est lui le Boss et celui de Laurent est juste magnifique dans sa couleur moutarde !

    Répondre
  6. ques

    super chouette le Range ! La classe à la campagne comme à la ville, on peut le jour arpenter les champs et le soir arpenter les champs pour se faire déposer au Fouquet’s pour diner avec Jhonny et Nicolas !

    Répondre
  7. Chapman

    Madame la ministre à je trouve raison quand elle dit que ces (très) grosses roues américanisent un peu la ligne du Range…….Peut être des pneus une taille ou deux moins hauts?
    En tous cas belle restauration. C’est en effet de cette couleur que je l’ai vu pour la première fois en 71 en expo à Paris. Et ça lui va comme un gant.
    En ce qui concerne le tracteur, plus récent; hormis les qualités indiscutables de couple et de fiabilité du moteur diesel…..ce bruit casse un peu le charme à mon goût.
    J’attend la mimi petite Ignis avec impatience.
    🙂

    Répondre
    1. Mustang98

      D’accord avec vous en ne considérant que le physique de brique Lego !
      Car pour le reste y’a pas photo comme dirait l’autre… Le Bronco a fait vieillir les Land Series, mais à la sortie du Defender 90, il était largement dépassé avec ses ressorts à lames Av/Ar… Le Range est à des années lumières du Bronco en terme de confort mais aussi d’efficacité en TT…
      L’oeil de Floriane touche là sa limite !!!
      La légende s’est éteinte avec le P38, quant au Velar 2017 qui plaît tant au Prez et au 1er Ministre… Bof ! Même si les caractéristique en mode TT ont été préservées… Je ne pense pas en croiser un jour prochain au passage d’un gué dans 80 cm d’eau !!!

    1. Shirtyfolk

      J’ai eu la chance de faire mes premières armes en tant que conducteur novice sur une version jaune moutarde identique à celle du reportage,
      Je me souviens qu »elle penchait terriblement même à l’arrêt, ne possédait plus de 1ère et que son impériale avait une fâcheuse tendance à s’affaisser sur les sièges arrières. Pourtant je lui trouvais une classe folle très probablement sublimée par le râle du V8 3.5 L. Géniale.