Le réenchantement automobile au menu du Café Garage de juin

Au menu du café garage de Juin dédié au petit observateur Benjamin : 1) le réenchantement automobile confirmé par deux études, l’une de l’institut Montaigne et l’autre d’Aramis, qui constatent un regain d’intérêt de l’automobile auprès des jeunes générations. 2 ) Les difficultés d’UBER qui, au-delà de ses mauvais résultats financiers, doit faire face à un procès de Waymo (Google) pour vol de document confidentiel autour de la voiture autonome ce qui a obligé UBER à se séparer d’Anthony Lewandoski (ex-ingénieur Google en charge de la voiture autonome chez UBER) car ce dernier n’a pas souhaité coopérer avec la justice. 3) La victoire de la Suzuki Swift face aux citadines françaises dans un comparatif organisé par l’Auto Journal 4) Les suites du Diesel gate avec l’implication de la marque Audi.

Retrouvez l’étude de l’institut Montaigne ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

21 commentaires au sujet de « Le réenchantement automobile au menu du Café Garage de juin »

  1. Gérald

    Je viens d’apprendre avec le café Garage le décès de Benjamin.
    On ne se connaissait pas et pourtant nous sommes partis tous les 4 avec Charles en road trip pour trouver des pièces pour la mini, un bel après midi avec des jeunes passionnés humbles et sympas… Tu étais bien trop jeune Benjamin pour nous quitter si tôt… Merci Renaud et Cédric d’avoir rendu hommage à Benjamin, POA c’est aussi la vraie vie, avec toujours une pensée sincère et humaine dans les moments difficiles.

  2. Régis

    Excellentes réflexions! un des meilleurs café-garage! Très rassurant de voir que l’auto-passion n’est pas morte. j’aime également votre analyse sur la généralisation des tendances automobiles futures reposant essentiellement sur une vision urbaine des besoins en déplacement. Le paysage automobile va changer, c’est certain, mais pas partout et pas en même temps. Toujours un plaisir de vous écouter.

  3. lp2b

    De nouveau un grand café garage.

    Il faut que les constructeurs continuent à élaborer des voitures qui font envies au consommateur et déclenchent l’acte d’achat du véhicule (pas gagné actuellement), sans oublier bien sur le ou les besoins réels des acheteurs.

  4. Piat Georges

    En fait, on pourra toujours inventer des concepts en tous genres mais le seul paramètre qui sera à prendre en compte, ç’est le besoin et l’envie des consommateurs. Et cette idée me plaît bien !
    Merci à vous tous, la discussion est toujours bien menée, c’est toujours un plaisir.

  5. Dubby Tatiff

    Je poste ici cette réflexion concernant une actualité du jour : Richard Hammond (Top Gear/The grand tour) vient d’avoir un accident avec une voiture électrique de sport sur un tournage. L’accident consiste en une sortie de route dans un virage ne montée. La voiture verse en contrebas et fait un tonneau. Une sortie de route spectaculaire mais finalement sans gravité, la preuve en est que le conducteur s’extrait lui-même du véhicule retourné et n’est blessé qu’au genou, fracturé.

    En revanche, ce qui m’interroge au niveau sécurité, c’est que le véhicule électrique prend feu est est détruit.

    Quid de la sécurité des batteries en cas de choc ? Protection, blindage ? Coupure ? Il y a un sujet à développer me semble t-il.

  6. Nabuchodonosor

    Énorme Café-Garage ou l’on apprend que les C3 existent et que les A7 ne sont pas des ascètes.
    Mine de rien, sacrée mise en scène au Bon-Coin, du très grand art décidément. Un PM POA très dandy, donnant la réplique à un (une) Ministre de la Féminité plus resplendissant(e) que jamais et qui vous dévore des yeux. Un cadrage plan-taille et cette petite figurine vintage bien placée dans la vitrine en arrière-plan, juste là pour déstabiliser dans l’audience les trop rares mâles à l’affût (il y en a au moins un, mais je le tairai)… Et puis vint ce grand moment de vérité, je vous cite Madame le (la) Ministre: « Tu regardes dans les études ou même concrètement… » Quel aveu, tout est ici résumé, inutile d’enquêter il suffit d’observer; Décidément rien ne remplacera jamais la vraie vie, ouf !
    On le sait les études ne satisfont que ceux qui les ordonnent. Opposer les agréments de commodité, de plaisir et de confort est abscons. Quand des mots peuvent tout à la fois signifier une seule et même chose, selon la façon que l’on les exprime et/ou que l’on les perçoive, l’analyse qui s’ensuit ne peut qu’être sujette à interprétation. Et quand celle-ci se base sur des réponses inhibées de tous les sondés ou presque (98 à 99 %) qui ne voient nullement l’automobile comme un symbole de réussite sociale ni une expression de la personnalité, on frise l’hérésie et on voudrait les désenvoûter. Foutaise, qui n’a jamais eu l’impression d’être scruté, analysé, soupesé, jaugé, jugé, en descendant de sa propre voiture ? Une étude n’est pas non plus à une contradiction près… Nos fringants ministres relevant que pour les 15-25 ans la voiture est plus que jamais un objet de rêve et que leurs intentions d’achat sont orientées en priorité vers les prémiums fussent-ils des V.O. Et leurs ainés les millénials de confirmer qu’ils restent, tout comme leurs braves vieux, attachés à la possession… Que l’on me fasse moine si posséder et rouler en premium est complètement étranger à l’expression de la personnalité et n’a rien à voir avec la réussite sociale… Mais ça devrait calmer tous les affairistes qui nous promettent du service, qui aimeraient nous uberiser pour mieux nous dépouiller… Et bien non je vous le dis Mylène, tout n’est pas chaos, à côté, tous les idéaux ne sont pas des mots abimés, il est une nouvelle génération ré-enchantée qui plus est en marche. Vive donc le printemps et les petites autos qui gazouillent, vive la jeunesse qui est notre plus belle promesse pour des lendemains chantants et bagnolants, vive POA et Go POA…

    « Les oliviers sont bleus ma p’tit’ Lisette, l’amour joyeux est là qui fait risette, on est heureux Nationale 7 ».

    A Benjamin !

    Narienbu (enfin pas encore)

    1. San Francesco d'Assisi

      Si vous sentez la vocation monter en vous mon fils, n’hésitez pas, je reste à votre écoute.
      I nomine Patris…

  7. Mustang98

    Bonjour du bout du monde aux grands et petits observateurs ! Il y aurait tant à dire/écrire sur tout ces sujets… Pour faire court, je plussoie le titre de ce CG06/17… Mes autos : RR V8 3.9L Vogue SE de 1991 (100% origine sauf le capot !) qui roule tous les jours depuis son achat en 1998 (y-compris des sessions de TT pur et dur en sorties club le WE) et une 2CV AK350 de 1970, en cours de restauration… Étant aussi motard (Guzzi Stelvio NTX 2009), ce serait bien d’avoir aussi des Petites Observations Motomobiles…

  8. pierre

    il faut tout de meme pas oublier de regarder dans le rétroviseur…..
    10 ans en arrière, ……….
    – c’etait 2 modeles hybrides au catalogue mondial (Prius et Civic).
    -quasiment pas de bus au gaz ou electrique dans nos villes.
    – Uber inconnu…..
    – coté carburant la seule alternative au diesel et 98 ….c’etait le Gpl…..

    quand on voit le chemin parcouru c’est gigantesque !

    Nos stupéfiantes Tesla, et autres Golf GTE…..qu’on voit un peu partout font partie du paysage auto., les bornes de recharge se multiplient meme dans les supermarchés….les navettes commencent leur autonomie et un nombre important de Bus roulent propre dans nos rues………..
    le changement a été radical et extrêmement rapide , et ça ouvre un avenir à 10 ans prochain…..assez extraordinaire et stupéfiant, et promet de nous fait vivre une période fantastique.

  9. michaël oualid

    Si les études sont bien là, les analyses sont complètement faussées.
    Les budgets publicitaires sidérants des constructeurs automobiles (1500€ par voiture) contraignent totalement les avis, les envies, les marchés.
    Sans parler des impossibilités techniques, l’autonomie des produits n’est juste là que pour ne pas payer les chauffeurs, tu parles d’un futur.

    Evidemment que tous, nous avons besoin de nous déplacer pour des tas de bonnes raisons, en particulier pour ressentir la liberté de s’extraire de ce monde compressé.
    Evidemment que le design est un outil primordial pour nous révéler un monde meilleur, sauf quand il est utilisé pour hurler un vide de sens servant à masquer l’absence de stratégie. Idem pour les éléments de langage technologiques ridicules.

    Tous les paramètres sont liés (dieselgate, carsharing, rêve de 911, barres de toit, uber, yougtimers, driverless…) et sont plombés par cette vision produit moyenâgeuse qui pèse sur le CO2, l’économie et le rêve automobile .
    Il faut ouvrir tout ça.
    Je reviens et ça va barder sérieusement!

  10. Stéphane.nc

    Dingue ça !!
    Il y aurait des gens qui vivent au delà du périphérique? Lisez Christophe Guilluy tout y est.
    Peut être n’ont ils pas un beau garde temps suisse à couronne comme Madame la Ministre…..mais avoir absolument besoin d’une bagnole pour vivre traduit il une passion pour la voiture?

    Je note que les attentes de performance et de puissance comptent pour 21% des millennials et 15% pour la moyenne contre 45% pour la sécurité et 45% pour le respect de l’environnement. Montrez cette étude aux plumitifs qui continuent d’essayer des bagnoles familiales avec des critères de spéciale de rallye.

    La bagnole c’est avant tout un plaisir pour 9% des sondés (en effet, on sent la grande passion !), une commodité pour 38%, l’autonomie dans ses déplacements pour 35% (on rejoint là également la commodité, car dans la France périphérique les transports en commun étant ce qu’ils sont….le choix est vite fait).
    1% de réussite sociale et 1% d’expression de la personnalité = ce qui a structuré la bagnole pendant des décennies est révolu. Parlez en aux pubeux…..

    UBER : le modèle économique est simple et assumé. Obtenir un monopole en sponsorisant au besoin les conducteurs (une bonne part des pertes énormes) dans certaines villes. Bref c’est anti libéral au possible, comme avec la plupart des GAFA. Vivement le prochain Sherman anti trust act !!

    Comparo : « allo, le journal? Il y a une erreur dans votre essai! Si si je vous assure, d’ailleurs j’en parlais à la régie publicitaire pas plus tard que tout à l’heure….ils avaient d’accord avec moi…. »

    Je me souviens quand Renault s’est lancé dans l’électrique que les dirigeants de VW en ricanant disaient « nein, pas pour nous ». Un petit diesel gate et un Elon Musk plus tard et hop, le plan produit s’électrifie massivement avec des milliers de suppressions de postes. Il n’y a pas que le paysage politique qui se recompose.

    1. Chapman

      Pour ce qui est de la réussite sociale et de l’expression de la personnalité, je crains que le premium Allemand fasse encore rêver un peu plus de 1%……même si je désapprouve absolument cet état de fait.

    1. Shirtyfolk

      Il y a quelques semaines de cela, en pause devant ma boîte, je voyais passer devant moi un quidam juché sur un joli monocycle électrique son iphone vissé à l’oreille, en pleine discussion…De la science fiction il y a 30 ans et une certaine vision des nouvelles mobilités grâce aux progrès fulgurants des batteries. En tant que bagnolard, cela m’a troublé