Porsche 914 : le compte est bon

POA rencontre Thierry, un petit observateur propriétaire d’une Porsche 914 2.0 litres de 1973. Longtemps mal-aimé, car considéré comme la Porsche du pauvre, ce coupé Targa deux places retrouve peu à peu grâce aux yeux des amateurs qui ont compris qu’il n’y a pas que la 911 dans la vie. En fin de reportage, François Quercy, authentique bagnolard et expert en voitures anciennes, nous livre son analyse de la tendance du marché.

L’avis des Petits Observateurs !

18 commentaires au sujet de « Porsche 914 : le compte est bon »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. johannes

    Quelques précisions. Environ 3500 Porsche 914-6 ont été produites en plus de 115000 à moteur 4 cylindres. C’était à l’époque la voiture à moteur central la plus vendue au monde. Elle était produite chez Karmann. L’usine Porsche de Stuttgart n’aurait de toute façon jamais eu la capacité de produire autant de voitures. Les version 6 cylindre étaient terminées à Stuttgart (trains roulants moteurs, boite et colonne de direction). Près de 80% des voiture sont été vendues aux USA ce qui explique leur rareté en France et le fait qu’elles ne soit pas connues du grand public.
    Le levier entre les sièges n’est pas le Starter mais la manette du chauffage (LOL). Les 914 n’avaient pas de starter. Les modèles 4 cylindres étaient équipées d’injections électroniques (sauf la très rare 1.8 européenne). Il faudra prévoir une nouvelle vidéo en été, sur une petite route de montage avec le Targa dans le coffre… Je vous assure qu’on s’amuse beaucoup.
    Pour plus d’infos, venez lire nos articles sur le site du club Porsche 914 et participez à notre forum gratuit..

    Répondre
  2. Viggo

    Il n’y a pas que la 911 !
    La 550 (celle de James DEAN) avait déjà l’architecture moteur central arrière (plus équilibrée que la 911 et son tout à l’arrière) … le Boxster a pris la suite.
    Pas besoin d’avoir 400ch pour s’amuser, c’est une des raisons du succès des anciennes : des sensations en respectant – à peu près – les limitations de vitesse légales.

    Répondre
  3. tibo

    Je vais être encore la mouche….Une voiture 4 cyl à 80 ou 100 cv pour une tonne, amusante, très (trop) 70’s mais un look, à mon sens, pas très réussi, un peu trop carré, l’habitacle étonne par rapport au reste. L’arrière n’est pas vraiment esthétique, un manque de sportivité pour une Porsche. Peut être est ce une explication de votre remarque sur la Porsche du pauvre. Cela étant, en effet, vu l’inflation des prix sur les Porsche, sans doute un investissement intéressant.

    Répondre
    1. olivier

      formes tendues à la bertone, yen a qui aiment, alternative aux formes rondes de la 911, en auto de toute façon ya que deux formes : raides ou rondes.

  4. Nabuchodonosor

    Un grand coffre à l’avant, un autre à l’arrière et au milieu, à la place des enfants qui pleurent (Cf. la pub de l’époque), un moteur refroidi à air… Architecture au top, sportive ultra efficace au comportement neutre, oui mais ça c’était avant, avant les règlementations antipollution…
    1/2 siècle plus tard, les sportives ont pris du muscle et de l’embonpoint, sans être forcément plus efficientes… Light isn’t it right ?
    Nabucolin’

    Répondre
  5. Piat Georges

    Magnifique, elle est en très bon état. Je me souviens de sa sortie, l’engouement était très moyen et le design ne faisait pas l’unanimité. On la comparait bêtement à la 911.
    Dans un autre genre, elle me rappelle un peu la Matra 530 sortie un peu avant.

    Répondre
    1. Commandant Chatel

      J’ajoute que je partage le sentiment de François sur le prix…
      Je n’avais jamais pensé à ça, mais il a grandement raison (à mon humble avis).

  6. Pascal MOORE

    Encore une formidable POAde qui fait découvrir ou re-découvrir cette  » petite  » Porsche si différente…BALZAC devrait correspondre au numéro 114 donc en rajoutant 01, vous aurez peut-être les descendant du garagiste au bout du fil ! GO POA ! Merci pour cet excellent moment et félicitations à ce propriétaire passionné et à François QUERCY pour ses commentaires judicieux !!! Ca sent fort le GOLDEN MEMBER !

    Répondre
  7. Patrice Vergès

    Chez Porsche, on avait concocté pour Ferry Porsche, une version spéciale de la 914 à moteur flat-huit du proto 908 3 litres dégonflé !

    Répondre
  8. Chapman

    Un ami avait prêté cette voiture à mon grand frère alors que je n’avais pas encore mon permis. Connaissant mon goût pour les belles bagnoles, il m’avait embarqué pour un petit tour d’essai. Nous avions pris l’autoroute jusqu’à Orly et retour.
    Je garde le souvenir d’une folle sensation de vitesse, d’un ressenti très typé karting, curieusement très sécurisant. J’ai retrouvé, dans la vidéo le bruit du moteur, très présent dans l’habitacle, le skaï, le noir partout…et les fameuses pédales à l’envers, comme la Cox de ma copine Anne.
    🙂
    Au retour, au premier feu rouge de la porte d’Orleans, nous attendions sagement que le feu passe au vert quand une R12 break tôlée d’entreprise est venue se ranger à notre hauteur, avec à grand coup d’accélérateur, l’envie d’en découdre. Devant notre manque d’enthousiasme il démarra en trombe en faisant cirer ses pneus sur le gras pavé parisien…..tout seul comme un c..
    On en rigole encore.
    Ce fût une de mes toutes premières leçon de provocation involontaire. J’essaie aujourd’hui de ne pas me laisser surprendre par cette curieuse nature humaine.

    Répondre