Café Garage Février 2016 : le retour annoncé d’Alpine et la nouvelle stratégie de DS.

Au menu du Café Garage de Février 2016, le retour d’Alpine, la comparaison avec la stratégie de DS et l’avenir de Ferrari au sein du groupe Fiat Chrysler Automobiles. Pour débattre de ces sujets : Madame la ministre de la féminité, Ministre d’Etat, Floriane Brisabois, Monsieur le premier Ministre, Cédric Fréour, et Renaud Roubaudi.

L’avis des Petits Observateurs !

87 commentaires au sujet de « Café Garage Février 2016 : le retour annoncé d’Alpine et la nouvelle stratégie de DS. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Denis L.

    Je visionne avec retard cette vidéo, il faut dire qu’il faut trouver un peu de temps, 50 minutes c’est long. Mais il faut au moins ça! Bravo!
    Pour le sujet Alpine vous avez tout les deux raison! Floriane d’abord car quand on veut faire du premium quand on s’appelle Renault il faut soigner sa com comme personne tellement il y a d’a priori et de préjugés ( qui ne sont pas arrivés par hasard soyons honnêtes). Le moindre faux-pas est fatal. Et Cedric car au final si le produit est mauvais ça fini par se voir. Quoique quand je vois la gamme DS… Mais Bon ça c’est un avis personnel. En revanche là où je ne suis pas d’accord avec Cedric c’est que le produit Alpine est bon, pour le moment. Le design retro est bien Là on ne peut pas le lier, la parenté est évidente! Alors certes il n’y a pas de folies elle est tirée à quatre épingles, il n’y a rien qui dépasse mais il faut savoir ce qu’on veut, on se pamme devant les lignes des allemandes et on les dénigrerait dés qu’elles habillent une voiture française? En plus elle à un petit coté latin, subtil mais qui la démarque. Là où cela va se jouer c’est sur l’architecture, on parle d’un moteur central arrière, croisons les doigts! Gageons que les gens de chez Renault ne soient pas assez stupide pour nous pondre une mégane trophy maquillée en Alpine. Sinon le beau plan com ne sera juste qu’une escroquerie en effet!
    L’un ne va pas sans l’autre!
    Pour Alfa, la Guillia est magnifique à regarder, enfin une réponse aux allemands qui ne soit pas allemande! Ce qui me laisse perplexe c’est qu’ils veulent redevenir motoriste à travers cette voiture… Quand on sait la complexité des moteurs actuels et la difficulté à les mettre au point marié à la « rigueur » italienne je crains fort que les premiers clients qui vont essuyer les platres ne ruinent la réputation du modèle et tuent le poussin dans l’œuf.
    Enfin j’ai passé un agréable moment à vous écouter!

    Répondre
  2. yaros78

    Beaucoup de plaisir à assister à ce débat, à la tenue beaucoup plus élevée que ceux du bistrot à coté de chez moi. Deux observations: d’abord, je trouve déontologiquement douteux, pour employer un terme mesuré, d’avoir associé des journalistes français « leaders d’opinion » au lancement de la marque DS. La presse, y compris automobile, ne devrait pas être un relais du plan com’. Certes, c’est un peu naïf de dire cela, mais les très intéressantes informations qu’a données Floriane ne peuvent qu’accroître le doute que nous avons tous sur l’indépendance des journalistes et la pertinence de leur jugement (sauf s’agissant de POA, naturellement).
    Par ailleurs, les appréciations portées sur Alfa et FCA sont un peu superficielles et ont d’ailleurs été déjà partiellement balayées par les présentations à Genève: la rumeur sur les crash tests (jamais confirmées, mais comme dit Beaumarchais, calomniez, il en restera toujours quelque chose…), la chronologie de la stratégie de FCA (le plan et les investissements étaient lancés depuis longtemps lorsque GM a été approché, et ce n’est un secret pour personne que Marchionne veut continuer à conclure des alliances) la situation financière de FCA (qui est resté profitable pendant toute la crise comme l’a fort justement mais in extremis rappelé le Premier Ministre dans les dernières secondes). C’est vrai que le plan de relance d’Alfa a sans doute eu, en termes de délais d’exécution, les yeux plus gros que le ventre. Mais la Giulia est bien là à Genève, les commandes seront officiellement prises au 15 avril, il y a sans doute eu des retards pour lancer la production d’un modèle 100% nouveau (pas si fréquent dans la production automobile, y compris pour les produits DS qui partagent plateformes et moteurs avec Citroën, même les tableaux de bord de la C4 et de la DS4 sont les mêmes, je concoure avec le Premier Ministre sur le fait que ce qu’il faut, avant toutes ces affaires de com’, c’est d’avoir d’abord un bon produit).
    Je pense qu’il serait bon d’éviter cette condescendance bien française vis à vis des Italiens, même si le lancement de la Giulia Quadrifogilo fin juin 2015 à Arese ne brillait effectivement pas par sa modestie, et si les annonces chez FCA sont parfois un peu ambitieuses et sujettes à révision. Mais ils savent faire de très bonnes autos, et ils pourraient bien commencer à le montrer comme ils le font aujourd’hui à Genève.
    Quant à la disparition de Fiat, avec le succès de la gamme 500 (dont la 500X qui bénéficie des synergies avec sa cousine Jeep Renegade), le lancement réussi en Italie de la Tipo qui pourrait bien devenir une des meilleures offres low cost du marché, le cabriolet 124 avec sa déclinaison Abarth, ce n’est peut-être pas totalement l’indication qu’on va fermer la boutique (comme on l’annonce partout en France depuis 20 ans)
    Allez, à votre santé, Monsieur le Président et Madame et Monsieur les Ministres!

    Répondre
  3. JB

    Un Café Garage de 40 minute? Oui, 1000 fois oui! c’est la bonne formule! Continuez à prendre le temps de développer les sujets, c’est ce qui vous différencie.
    Merci Floriane pour ce décryptage des trucs de comm’ des constructeurs, c’est bien d’entrevoir l’envers du décor.
    Concernant l’Alpine, je suis moi aussi un peu sur la réserve, mais bon, ce n’est déjà pas un massacre comme Gordini.

    Répondre
  4. Commandant Chatel

    Passionnant Café Garage ! « Spécial » Bravo à Floriane pour sa brillante démonstration (bien préparée à la Léon Zitrone qui ne s’embarquait jamais sans munitions..)
    Une remarque personnelle sur l’Alpine que j’aime beaucoup :  » Le bleu est évident donc surtout on la fait blanche », moi j’appelle ça compliquer où c’est pas simple !

    Répondre
  5. Pierre

    BRAVO BRAVO BRAVO
    1. Mr Renaud laisse parler, j y croyais plus!
    2. Sujet méga passionnant et instructif
    3. une juste touche de sérieux qui vous rend plus crédible.
    MERCI
    Pierre

    Répondre
  6. Arno

    Bonjour,

    Ma question est que l’Alpine ne sera pas du Nissan rebadgé Alpine ? Par exemple le moteur, il vient de quelle banque d’organe : Renault/Nissan ?

    Cdt

    Répondre
  7. Theo

    Excellent échange, mais à une époque où le salaire moyen français stagne à 1600€/mois, qui peut encore s’acheter une voiture à plus de 20000 € ?

    Répondre
    1. Fils de Pub

      @Theo :
      1 600,00 € / 3 = 500,00 € taux d’endettement max autorisé. 500,00 x 43 mois = 21 500,00 € capital + intérêts inclus. Au bout de ces 3 ans et demi, vous voilà propriétaire d’un véhicule d’une valeur +/- 50% de son prix initial, soit 10 000,00 €. En théorie c’est la somme que vous pourrez en tirer pour racheter un nouveau véhicule de même valeur que le 1er. Ce capital en poche, il ne vous restera alors qu’à financer les 10 000,00 € manquant par un prêt sur 3 ans qui vous coutera 2 x moins cher. Et ainsi de suite…
      Un problème, une question ? La réponse est toujours près de chez POA. « Merde à la déprime ».
      Jacques

    2. Stéphane. nc

      @ fils de pub
      Bon calcul d’endettement mais où met il le loyer / remboursement du crédit immobilier?
      Remboursé? Bonne étude à ce sujet de la Banque de France en 2013 sur les impacts négatifs pour l’économie française d’avoir un immobilier aussi cher. Se trouve facilement sur GOUGUEULE.

      Bref, dans ton exemple, l’acheteur est propriétaire et n’est plus très jeune….
      http://www.caradisiac.com/En-France-l-acheteur-de-voiture-neuve-a-55-3-ans-105472.htm

      Déja posté mais permet de revenir sur la question des essais presse. Vroooommm, jolies jantes tape cul, toucher de route…..pour un public de seniors?
      Le reste ce sont de rares -semble t’il- « jeunes » privilégiés (en faisant partie je ne crache pas dans la soupe) ou de la LLD

    3. Triporteur56

      Je n’ai pas l’habitude de mettre de commentaires voir pire, de les lire sur les sites internets, mais j’avoue que POA, c’est LE site automobile que je préfère, mais aussi LE site de l’analyse marketing et économique….en un mot : J’ADORE

    4. Fild e Pub

      @Stéphane.nc
      La question portait sur l’achat (et non la location) d’une voiture (et rien d’autre) à 20 k € pour un revenu net de 1,6 k € mensuel; J’ai répondu que c’était donc possible.
      Donnez moi votre revenu, enfin le chiffre me suffira, et dites moi quels sont vos besoins auto/bateau/immo/rolex*/etc. que je vous étudie un plan de financement had hoc.
      Un problème, une question ? La réponse est toujours près de chez POA. « Merde à la déprime ».
      Jacques
      * Attention, il vous la faut à l’approche de la cinquantaine…

    5. Theodoric

      @fils de pub
      ce n’était pas pour moi ( la vieille Triumph TR6 du dimanche me suffit à fantasmer) mais j’essayais juste de réfléchir au sens d’une belle voiture comme cela dans une société qui tend à se paupériser. Que cela n’enlève ni plaisir ni optimisme à qui peut se la procurer !

    6. Fils de Pub

      @Theo alias Theodoric
      Si vous avez le bonheur de rouler en TR6, alors s’il vous plait ne vous posez pas trop de questions existentielles pour les autres, c’est très gentil à vous, mais régalez vous et profitez du plaisir de piloter ce pur chef-d’œuvre automobile, le coude à la portière.
      Et n’oubliez pas la Rolex où mieux une Bremont dans votre cas, à arborer au poignet.
      Jacques.

  8. Henri

    Très intéressant à écouter, vous cessez de vous couper la parole !
    Ayons en tête cependant que dans les pays les plus riches et les.plus grandes villes se développe la notion de déplacement qui associe X moyens de transport et où la voiture individuelle personnelle voit son influrence décroître, rapidement parfois, au profit de la voiture partagée et de différents autres modes de déplacement dont le vélo (San Diego lance un plan important de pistes cyclables par ex) et bien sur les transports collectifs. A l’inverse dans les pays en développement la voiture progresse nettement souvent en première accession (en Inde par ex).
    Nous verrons bien le produit final d’Alpine mais il me semble très prometteur car Renault progresse en qualité produit (Espace).
    FCA comme vous l’avez souligné est une entreprise rentable mais son centre de gravité n’est plus à Turin mais bien plus à l’ouest via Amsterdam. On peut le regretter, mais d’autres constructeurs ont eux aussi connu des changements notables sur un plan financier, voir PSA récemment, Ceci a pour conséquence sur les produits une dure réduction de modèles et même de marques chez FCA mais aussi des succès puisque la Jeep Renegade fait tourner les usines Fiat du sud de l’Italie. Tant mieux pour le mezzogiorno.
    Dernier mot à Mr le PM, ils sont peu nombreux les banquiers à rouler en Ferrari. Vous savez bien mieux que moi que les premiers débouchés des bolides de Maranello se situent du côté du golfe persique et de la Chine plus encore… Quand au titre lancé récemment à NY il subit bien davantage les incertitudes économiques qui pèsent actuellement sur les marchés que le plan produit de FCA.
    Cheers.

    Répondre
  9. Edie

    Pour une fois je rejoint cedric sur alpine non sur le savoir faire
    De l’usine de Rouen car les chassis sport et les moteurs ils connaissent, mais sur l’image produit car ce que craint encore une
    Fois cc’est la recuperation de moult piece de tableau bord et de sellerie de la banque renault comme la defunt RCZ un belle habillage exterieur et c’est tout.
    Quand a DS j’ai ramené ma voiture en révision et dans le hall il y avait la gamme complete de DS et ayant un peu temps j’analyse
    Quand ce petit monde était badge citroen je trouvais très bien et bien fait certe un peu cher, mais maintenant avec le sigle ds (=premium……)rien n’a changer hormis les phares et la calandre, la je crie au scandale car a 47000 € une DS5 cela reste du citoen et pourtant je defend a fond l’automobile francaise, et je craint la même chose pour alpine car a mes yeux il aurait été préférable de vendre les produits sous leur vrai marque
    Renault alpine, citroen ds..et non de vouloir faire du premium avec des noms d’emprunt
    Et tres bien de ne plus vous couper la parole, cela ete un tres grand cafe garage, merci a vous

    Répondre
    1. Vincent76

      Ce n’est pas Rouen … mais Dieppe …

      Quand aux pièces, vu l’intérieur de la vision … cela ne ressemble à aucun modèle existant chez renault, mais bien à celui de l’A110.

      La seul chose que Renault fournira c’est la base moteur qui sera « gonflé » en passant par Alpine … comme le Berex a toujours fait.

  10. Vincent76

    D’ailleurs, j’ai visité, il y a quelques années l’ancienne usine Alpine qui est dans le centre de Dieppe, devenu concession Renault depuis.

    Il y a encore la pièce où était moulée les coques de l’A110 , on marche sur 30 cm de polyester …

    Vous devriez essayer de faire un reportage là-bas, ce serait sympa.

    Répondre
  11. Vincent76

    Excellent café garage … avec des super anecdotes de Floriane.

    On en redemande !!!

    Concernant Alpine, j’habite pas loin de Dieppe et je peux vous dire que le A du logo est toujours resté sur l’usine, même pendant ces années d’abstinence … tout le monde était persuadé de la renaissance de cette marque.

    Venez au rassemblements sur la plage de Dieppe et vous verrez des alpine venant de toute l’Europe …

    Pour moi, ce qui compte, et c’est ce qui est le gène de l’A110 … c’est le rapport poids / puissance … un gros moteur ne veut rien dire si la voiture est trop lourde … c’est ce qui a (en grande partie) tué l’A 310.

    Allez, continuez comme ça … on vous adore …

    Répondre
  12. Crespel Cedrix

    Quelle qualité d’analyse…Un vrai plaisir à écouter.
    Cedric ! Si tu veux honorer ce prénom comme il se doit et venir boire un muscadet à ta prochaine visite en Presqu ile… : //// ELLE EST WHAOOOOuuuu…. ////
    A sa conduite, enthousiaste, tu seras padawan. !

    😉

    Répondre
    1. Freour

      J’arrive !

      Tu sais, c’est drôle et pas plus tard qu’hier, on rediscutait de la nouvelle Alpine sans fin avec un très proche ami qui ne loupe pas un épisode de POA. On a conclu, unanime et d’une voix : « la plus géniale c’est celle de Cedrix ! »

  13. Titikun

    Allez pour mon 1er post je me lance…

    Pourquoi blanche ?
    Pour moi :
    Concept Célébration : Bleu
    Concept Vision : Blanc
    « A120 » de série au salon de Paris : Rouge

    Longue vie à POA que je suis depuis des années sans jamais poster :$

    Répondre
  14. bigblue

    Le groupe Fiat se cherche et fait avec les moyens du bord…des 4X4 US, des utilitaires Fiat, une Guilietta, tous rebadgés et bricolés pour leur faire traverser la mare dans l’un ou l’autre sens, du cash avec la mise en bourse de Ferrari, une 500 qui n’en finie plus, mais elle est jolie, elle marche, et puis comment faire évoluer l’évocation d’un produit du passé n’ayant pas connue de vraie remplaçante (dans l’imaginaire collectif du moins). Après, le reste de la gamme n’existe plus, ou si peut, Lancia à disparu, Alfa survie, laissons le temps au temps, la Tipo arrive, déclinée en plusieurs variantes de carrosseries et à des tarifs un poil au dessus des Roumaines de Carlos, la Giulia tant attendue par les Alfistes depuis 1993 (fin de la 75) et les allergiques aux Allemandes depuis 2011 (fin de la 159) entre enfin en production, l’espoir est la !!! n’oublions pas les leçons du passé, le groupe PSA, dans une situation similaire à FIAT il y à quelques années à été sauvé par des actionnaires Chinois et l’état Français, à fermé des usines et licencié à tour de bras (et pas que dans les usines…), et Citroën à failli passé à la trappe dans la bagarre. FCA vivra, comment ? trop tôt encore pour le dire…

    Répondre
  15. Frankreich

    Ca faisait un moment que je n’avais pas consulté le site et ça me manquait, grand bonheur de vous retrouver.
    Pour ceux qui le peuvent, je vous recommande d’aller voir en replay sur la 5e l’émission « Duel » diffusée hier soir sur le combat 2CV // 4L. C’est formidablement fait, traitant à la fois des aspects industriels, commerciaux, sociaux, communication, tout en traçant en creux un portait de l’évolution de la société. Un grand bonheur

    Répondre
  16. jacquet julien

    Chère gouvernement Bonjour,
    avant de mettre le moindre commentaires sur vos propos j’ai pris le temps de revoir ce Café Garage qui va rester dans les anals.
    Tout d’abord quelle joie et quelle plaisir de vous écouter!!! Et le compliment est sincère. Grâce à vous, moi qui suis passionné comme tous sur POA par la bagnole; je suis au coeur de l’actualité auto.
    Qui plus est je comprends mieux pourquoi et comment les choses se fonds.
    Parlons maintenant du fond.
    Alpine. Mon cher Cedric nous ne sommes qu aux 1er photos de cette voiture. Attendons encore un peu avant de critiquer. Je sais l’attente est longue mais quand vous l’aurez dans vos mimines et que vous verez son comportement sa puissance sa tenue de route… Vous pourrez nos faire vos commentaires éclairés. Pour le moment c’est encore un peu tôt. Pour le choix de la couleur ce blanc je me demande si ce n’est pas parce que c’est une couleur à la mode qu’ont voit de plus en plus. En bleu ce sera mieux. Pour le moment je me réserve de tout commentaire et de toute remarque. J’attends encore un peu.

    Merci Floriane sur cette présentation de la gamme DS. Ça fait quelques mois que vous avez rejoins POA et j’attendais avec impatience ses confidences sur l’envers du décor de PSA.
    je constate que ces Messieurs vous ont laisser parlé. A si il faut passer par un piscine Ball pour enfants pour s’exprimer mais au moins maintenant vous avez des armes devant ses messieurs.

    Enfin l’avenir de l’auto italien. Et la je partage complètement les craintes de notre chère président. J’ai peur de voir mourir Alfa par manque de rentabilité. De mémoire il me semble avoir souvenir d’une futur berline présente en 2006 pour remplacer la 156.
    ça fait longtemps que j’espère cette nouvelle berline et elle ne vient pas. Je comprends en vous écoutant pourquoi. Par contre je suis plutôt ravi et séduit par le renouveau de Maserati. Leurs SUV le kubang jadis remis va arriver. Le Levante à l’air sympa j’ai hâte de le voir à Genève dans quelques jours.
    je sens que le salon de Genève et celui de Paris vont être des plus passionnant.
    Pour finir je suis quand même heureux pour Renault qui grace sa Talisman élue la plus voiture de l’année; revient dans le haut de gamme. Comme dis Renaud souvent certaines marque ont par période le vent en poupe. C’est le cas car les nouveaux qu’ils présentent ont de la geule. J’en suis même à attendre l’arrivée de leurs nouveaux koleos. Si ils m’entendais sur TOP GEAR.
    bref l’auto est morte donc vive l’auto AND GO POA

    Répondre
  17. Thierry

    Tout est dit … moi aussi je pense me repasser ce C.G. dans un moment, bravo à Floriane pour son analyse juste, et son écrasant savoir ! Preuve s’il en est qu’elle est la pièce maîtresse autour de laquelle s’articule maintenant POA.

    Cédric je pense que vous faites une erreur dans votre analyse sur l’Alpine et ce que son image dégage. Surtout quand vous ne voyez nullement en elle les traits de son aînée.

    Merci à vous 3 pour cette brillante réunion de réflexion.

    Répondre
  18. guy

    c’est le moteur qu’on lui greffera qui emportera le morceau !!!

    et pendant ce temps là, le scootériste à côté reste stoïquement collé à son I-phone et par moment, tendons l’oreille, il pollue le son !!!

    Répondre
  19. Teddy

    Un super café garage ! Vous faites quelque chose que plus personne ne fait dans notre société actuelle : vous prenez le temps de poser les choses, d’aller au bout de vos idées et ça fait du bien!

    Concernant Alpine, le concept me plait bien, alternant subtilement modernité et clin d’oeil au passé.
    Pour ce qui est de FCA, l’équilibre est à mon avis très fragile, surtout en Europe : Lancia est quasi morte, Alfa peine à sortir du coma… C’est le Renegade qui tire l’ensemble du groupe. Mais vont-ils pouvoir longtemps s’appuyer dessus ?
    Et puis il y a Fiat, ou plutôt la gamme 500. En fait, le plus gros reproche que j’aurais à faire à Sergio Marchionne (même si je sais que cela ne va pas l’empêcher de dormir) c’est d’avoir tué la Punto. C’est elle qui, très joliment dessinée par Giugiaro a véritablement sauvé Fiat de la faillite au milieu des années 2000! La 500 n’est arrivée qu’après! Maintenant, qu’est devenue la Punto? Plus grand chose, alors qu’elle était la voiture la plus vendue en Europe il y a encore moins de vingt ans ! (en 97 ou 98 je crois).

    Au final, ne pourrait-on pas conclure en disant que dans l’automobile, c’est un peu comme dans House of cards, tout est une question de pouvoir et de lutte d’influence ?
    Ego de Carlos Ghosn capable de retarder un plan produit, Sergio Marchionne qui use apparemment de procédés pas très légaux pour tenter de sauver les meubles…
    Sans oublier la presse dithyrambique au début de la décennie avec DS qui semble maintenant ne plus vouloir y croire. Moi-même je suis frustré avec DS mais je préfère attendre le futur plan produit pour pouvoir m’exprimer définitivement (là encore, une question de temps…).

    Répondre
  20. kris

    Tout a été écrit ici !
    Donc mille bravo pour la qualité de ce café garage dont les 40 minutes se sont écoulées omme une lettre à la poste !
    Je m’en vais d’ailleurs le re-écouter au volant de ma voiture d’ici quelques minutes (sans l’image bien entendu)….

    Répondre
  21. Fréour

    Merci. Merci à chacune et chacun. Un immense double merci d’ailleurs.

    D’abord car nous avions (très) peur que 42 minutes ne changent se Café Garage en somnifère !

    Ensuite et, surtout, parce qu’une fois encore, les commentaires des toute la communauté de petits observateurs (de la première comme de la dernière heure) prouve qu’il y a toujours un épisode 2 au Café Garage et qu’il se joue ici, tous ensemble, et que l’un ne peut allers sans l’autre !

    Tellement d’ailleurs que comme « Gérald » devant les 42 minutes : on a envie de réagir, d’argumenter, de débattre ou d’apprendre encore et encore à chaque ligne lue. On va tâcher d’être à la hauteur du niveau au prochain Café Garage.

    Ah, un oubli : mon Alpine idéale (clin d’œil à Stéphane nc) aurait été bleu… électrique ; bleu comme les A110 d’origine et électrique comme son moteur qui aurait promis 500 kilomètres d’autonomie, un zéro à 100 en moins de 3 secondes et aurait d’emblée pris la pole position des coupés/bolides/2 places mondiaux en l’absence – toute provisoire – de concurrentes… Bref, un sacré panache qui aurait justifié 50/60ke, se serait inscrit dans la stratégie électrique de Renault et aurait offert une super carte de visite là où Alpine est inconnue (c’est-à-dire partout ailleurs qu’en… France)… Que des voyants verts ; d’une modernité inouïe ; peut-être même qu’Elon aurait applaudit !

    Amitiés Péoaesques à tous.

    Go POA.

    Cédric

    Répondre
    1. Amok

      Ah, voilà le complément que l’on attendait.
      L’Alpine oui, pourquoi pas, mais une Alpine d’aujourd’hui, un vrai évènement, une efficacité atomisant la concurrence comme cela avait été le cas avec la A110.
      Sinon, ça fait petit bras et n’intéressera que quelques nostalgiques…

    2. Stéphane.nc

      Juste une idée. Pourquoi ne pas inviter un ou deux petits observateurs lors des cafés garages?
      > Interactivité du gouvernement avec sa communauté.
      > Les PO proposeraient un thème sur lequel ils ont une expertise, une expérience, une appétence …..et interviendraient sous l’autorité du President 5 minutes (?) avec rebond du gouvernement….

    3. Frédéric à Montréal

      C’était le contraire d’un somnifère, Cédric. Un café garage mémorable!
      Et j’aime beaucoup l’idée que tu te ferais de la nouvelle Alpine… à la façon Tesla en fait!

    4. Jerome M

      Tout d’abord un grand merci pour cet échange passionnant. C’est très intéressant d’entendre vos arguments.
      Pour ma part je ne suis pas d’accord avec votre vision d’Alpine idéale. Cette voiture doit rester authentique, je crois que c’est le maître-mot. Il faut de l’émotion dans la ligne, dans le son du moteur … il faut que ce soit « vivant ». Si on lui met un esthétique d’Audi sans âme et qu’on lui retire la voix en lui greffant un coeur électrique, que reste t-il ? Et puis les premiers qui vont indirectement vendre cette auto ce sont ceux qui vont se souvenir de la première berlinette, il faut donc « piquer » leur mémoire. Avec une bonne communication, on pourra même penser que la marque Alpine ne s’est jamais éteinte et qu’elle a plus de 50 ans. Un peu comme Mini qui, on l’oublie, n’a qu’en réalité qu’une quinzaine d’années mais qui puise toujours le passé et ça marche.

  22. Benjamin C

    Super passionnant votre débat chers membres du gouvernement de POA. Merci de partager ça.

    Je vous trouve dur avec FCA et en particulier Alfa Romeo. Je pense que vous oubliez un paramètre, Alfa change de positionnement avec cette tant attendue Giulia. Un changement de positionnement pour de vrai (pas comme DS qui se contente de rendre pimpante une C3 ou une C4), c’est à dire que la Giulia n’aura rien à voir techniquement avec sa devancière. Elle devient une propulsion, elle aura une version ultra sportive, une architecture complètement différente… Ce n’est pas une refonte partielle d’un ancien modèle comme sait si bien le faire le groupe VW… Cela est totalement inédit qu’un constructeur change totalement de positionnement et surtout d’architecture… Il parait donc normal que ça soit plus compliqué et long que de lancer un simple nouveau modèle dérivé d’un ancien…

    Concernant Alpine, je trouve formidable cette future A120. Quelle nostalgie, je trouve l’analogie avec l’A110 parfaite. Ca me rend heureux et fier qu’une voiture française comme celle ci refasse surface aujourd’hui, quand on ne parle plus que de diesel, électrique, SUV et voiture autonome. Enfin un peu de bagnole FRANçAISE, ça fait du bien…

    Répondre
  23. Stefan

    Ne me sous-estimez pas Marchionne !

    (Moi, allemand, je vais jamais oublier quand Marchionne est allé en Maserati jusqu’à la porte du « Kanzleramt », donc le lieux de travail de la chancelliere, pour présenter a Merkel son propos d’achat de Opel.)
    On va voir le produit du futur , comme dit Renaud , sur la base de cette gamme B comme dit Floriane, et au nom de Fiat, peut être au nom de future 500.
    Marchionne, contrairement a Ghosn et a Tavarez, dans ce discours là du futur il a quand-meme un grand atout: Il est américain. He speaks american, and Google and Tesla show the way…

    Là, vous jugez ce grand capitain industriel, qui à quand-meme l’esprit et le coeur italien, sur les problèmes de development de la Giulia, qui est un produit qui n’est pas du futur , dont Roubaudi parle, mais du passé:
    une berline qui doit faire concurrence aux berlines allemandes et en plus montrer une dernière fois  » l’ingegneria meccanica » sublime italienne…

    Le futur, probablement , sera autre chose. Meme s’ils ont quand-meme prouvé une dernière fois avec la Giulia qu’il savent imaginer encore des bagnoles « succulentes » à un design bien supérieur et inspiré que celui des Allemands.

    Répondre
    1. Ronan

      Salut Stefan,
      De par mon expérience personnelle (en y ayant vécu deux ans) les américains parlent parfois beaucoup trop pour masquer la vérité: un serveur de restaurant te dira toujours qu’en fait il est acteur mais attend un rôle, *le* rôle de sa vie (I’m not really a waiter, I’m an actor and I’m waiting for my big break!).
      La où je veux en venir est que Marchionne est à bonne école, talks the talks but doesn’t walk the walk.
      Je m’appelle Ronan Toutlemonde et ne suis ni analyste financier ni spécialiste automobile, je fais juste quelques observations amateures:
      * Lancia, coulée.
      * Gamme Fiat ridiculement fine pour un pseudo généraliste ! 500 et Panda (la + vendue en Italie), 2 oeufs dans le même panier, que se passera-t-il quand le client en aura un peu marre de la 500, jeu dangereux.
      * En un an, coup sur coup, deux arnaques de « restylage » : Fiat 500 et Giulietta, y’a plus d’argent ?
      * Un an et demie entre la présentation de la Giulia et sa mise en vente….Aïe….
      * Pas de renouvellement de Spider et Brera, là encore quelle petite gamme de voiture aussi chez Alfa !

      Bref, Marchionne peut parler Américanglais (excellent au demeurant) autant qu’il veut mais ça ne sera pas une garantie de réussite, la preuve est qu’il n’arrive déjà pas à convaincre Mary Barra.
      En l’état actuel des choses, j’ai certainement peu confiance en FCA……

  24. Cyrille de Nantes

    Que du bon ! Bravo à tous, je sais pourquoi je ne lis plus la presse généraliste automobile, qui ne sert que de support de com de l’industrie.

    Donc je ne suis pas en phase avec Mme la ministre : tester les nouveaux auprès de personnes experts, pourquoi pas, mais faire participer la presse au développement de produits, presse qui bourre le crâne de conduite sportive, de diesel, de mousse, de mousse et de mousse…..
    Perso, j’accroche pas sur DS : un design putassier, avec des produits à valeur d’usage réduit. Je constate que l’on retrouve des femmes quinqua au volant de DS3, des hommes quinqua à volant de DS4, voire DS5 pour les plus fortunés. DS, en l’état, est l’arqué type d’un profil de consommateur abrouti par le discours publicitaire, où la voiture doit être le reflet du bon goût, l’excellence, du luxe, d’un certain statut social… : au secours. DS est pour les vieux, c’est les seuls particuliers à avoir l’argent pour acheter des voitures neuves.
    Une analyse fine de la montée en puissance de Lexus (qui touche à la maturité) aurait été bénéficiaire à DS, dont le projet a pourtant du potentiel : dommage que DS appartienne à PSA…

    Pour Alpine, je comprend les propos du premier ministre, mais je suis plus optimiste : Renault Sport présente une réelle compétence de mise au point châssis (voir Mégane RS et les évaluations d’Evo). Si les performances sont au rendez-vous : l’offre produit (design + châssis + mécanique suffisamment puissante) sera complète et pertinente. Au delà de la référence historique, l’Alpine me fait penser à la GT86, ou BRZ, qui n’a pas convaincu, manque de caractère mécanique : nous avons le flacon, à voir si le parfum tiendra ses promesses.

    Chapeau bas pour ce café POA

    Répondre
    1. Chapman

      Raide mais assez juste au sujet de DS……
      J’ai malgré tout quelques jeunes collègues qui roulent en DS3….. D’occasion il est vrai
      🙂

    2. Cyrille de Nantes

      Oui, la voiture neuve est histoire de vieux pour les particuliers.

      En complément :
      http://www.autodeclics.com/dossier_automobile/61146-une_enquete_derangeante_remet_en_question_les_ventes_d_automobiles.html

      DS, aurait été capable de sortir l’équivalent d’une IS 300h, présentant une présence, une finition, une identité, une technologie, et de réels avantages pour les pros libéraux et flottes (60% du marché), j’aurai plus d’indulgence pour une stratégie pragmatique et ambitieuse pour voir plus de DS dans l’espace public.

  25. Frédéric à Montréal

    Magistral!
    Le son est bon. Un véritable aboutissement.
    Chacun a le temps de parler.
    Les sujets intéressants et abordés en détail.
    On apprend énormément de choses… (Les deux Carlos, le summum du grotesque. Pour qui se prennent-ils?)
    Floriane prend sa place et ce qu’elle dit est passionnant.
    Très intéressant aussi ce qu’explique Cédric sur FCA.
    Sans oublier les conclusions de notre cher président. Un très grand moment.
    Vive POA, et… Vive Alpine!

    Répondre
  26. DIDIER ( Pas de Calais )

    – Débat très très enrichissant, permettant à nous Petits Observateurs d’en connaitre un peu plus sur la stratégie & les coulisses de chaque groupe automobile ; Ca c’est du JOURNALISME Auto avec un grand  » J  » FELICITATION au Gouvernement –
    – Cà nous change grave du préretraité de M6
    BRAVO à vous trois et continuez dans ce sens, nous on adore !!
    GO POA

    Répondre
    1. Henri

      Ce n’est pas sympathique de traiter Dominique de la sorte, mais sûrement bien français dans la forme… et, au final, bien stérile.
      Je ne vais ici défendre un journaliste automobile qui a démontré son talent…
      Et cela ne retire rien celui de l’équipe POA.
      Cheers.

    2. Nabuchodonosor

      Rendons à César ce qui est à César, car les émissions TV autos, tout comme les magazines papiers ont longuement animés notre passion avant l’arrivée du web. Sauf erreur Auto-moto et Turbo demeurent les plus anciennes émissions de leur chaînes respectives et cela n’est pas dû au hasard. Si le format connecté gagne aujourd’hui en popularité, si le ton décalé de POA et d’autres blogs nous plaisent tant aujourd’hui et nous permettent de poster nos avis, c’est parce que, profitant de ce média universel et interactif, ils s’animent en réaction de leurs prédécesseurs et seraient donc bien différents si leurs ancêtres ne les avaient pas précédés…

  27. Julien

    Très intéressant !
    Je suis entièrement d’accord pour que les constructeurs réduisent leur gamme, afin d’avoir uniquement les modèles qui montrent leurs réussites.

    Répondre
  28. Piat Georges

    Tres belle l’Alpine. Grand succès, je ne sais pas. Déjà du temps de « l’ancienne », on en vendait pas des tonnes car cette auto est exclusive.
    Quant à Fiat, la Tipo pourrait cartonner car jolie et pas trop chère.
    Et pour les jeunes qui ne peuvent rien acheter, on importera peut-être la Kwid…
    Sinon, très beau Café Garage.

    Répondre
  29. Daniel

    C’est quoi le problème du Premier Ministre avec les marques françaises ?!
    Un traumatisme dans l’enfance ? 🙂
    Jamais d’enthousiasme, parfois dans le hors sujet et souvent manquant d’objectivité.
    Monsieur le 1er ministre, vous pourriez devenir Ambassadeur de l’industrie automobile Allemande auprès du ministre des affaires étrangères !

    Alors c’est vrai qu’elle ne fait pas nouvelle, le problème (qui est mondial) c’est que cette alpine ressemble à d’autre ou rappelle certains traits d’autres modèle et Floriane à raison, Renault ne la pas sortie d’un chapeau hier, on la connait bien depuis les 24 heures du mans l’année dernière.
    Peut-être faut-il aller chercher l’effet Waouh chez les constructeur Allemands qui rivalisent de créativité dans les dessins de chaque nouveau modèle…

    Répondre
  30. Stéphane. nc

    Quelle joie pour le Petit Observateur « canal historique » que je suis de voir cet aboutissement : générique top, 42 minutes qui défilent comme de rien.
    Bravo Renaud !
    Je ne peux bien sur de ce côté de l’écran me rendre compte de la masse de travail et de folie que représente POA mais chapeau bas.

    Bravo Floriane! Ca y’est ! Des infos, des bonnes from inside the business. Keep going!
    Même si les rivalités de nombrils hypertrophiés des 2 Carlos sont pathétiques…Alpine mérite sa chance.

    Je suis en tout état de cause très fréourien ce soir.

    Au delà de la bagnole, je commence à en avoir vraiment ras le bol de la com’ qui est d’autant plus insupportable qu’elle vise très souvent à habiller du vide. Les électeurs occidentaux en ont plein le dos et j’ai la faiblesse de penser que les consommateurs / clients (quelque soit le produit) également. Certes Beigbeder dans 99francs avait fait dire au Dir Marketing de Maldone « il ne faut pas prendre les clients pour des cons mais ne jamais oublier qu’ils le sont »; moi je pense depuis fort longtemps que les populations (même en dehors du périph) sont moins connes qu’on veut bien le penser…mais je m’égare avec ces considérations de bas étage.

    Je ne serai pas incohérent en disant que plus ça va plus je languis la Model 3, pour la ranger dans mon garage. Certes Elon communique comme nul autre patron auto mais il a avant tout une vision (déjà posté mais tellement bon https://www.teslamotors.com/fr_FR/blog/secret-tesla-motors-master-plan-just-between-you-and-me) et il délivre des produits (et quels produits!!!)
    Des produits au Whaou Factor (le mien en tout cas) au top!

    Car , et j’en termine, je suis triste de voir mourir l’automobile qui m’a vu grandir. Que signifie une marque quand on joue au mécano (plateformes, composants….)? Que tout est tout, cloné, consanguin, un jeu d’assembleur (cf article des Echos posté cette semaine). Elle ne signifie Rien.
    Plus rien? Si……de la com’…..

    Répondre
  31. s.

    cette Alpine est très bien !

    bravo Carlos 😉
    mais c’est aussi avant tout un projet du bureau marketing !
    y’a t’il encore des ingénieurs chez les fabricant automobile ? des rêveurs? de vrais créateurs ?
    la pub et le marketing on bouffé les Paul André , les Ferdinand tous ces types qui font que l’automobile est ce qu’elle est aujourd’hui grâce à ses icônes
    .

    pour combien de temps ? on attends la 4l et la 2 cv
    c’est ridicule , car le marketing se tourne en arrière au lieu de voir ce qui peut se produire dans les 4 prochaines années. c’est d’une incroyable tristesse !

    bonne nuit les amis

    Répondre
    1. Stéphane. nc

      +1
      Pas prendre de risques, recycler, faire cracher à court terme
      Le cinéma, la musique….tout pareil

      Tesla, Tesla, Tesla…..

  32. Chronogps

    Pour moi le principal problème de la nouvelle Alpine c’est le positionnement prix/caractéristique : Quelque part entre une 4C et un Cayman, le tout à un prix qu’on murmure aux alentours de 50K€. Comment une telle aventure peut avoir un avenir ? Il se vend combien de Cayman par an ? 10 000 ? Au moins 1/3 aux US… Renault n’y est pas présent. A la louche Alpine s’attaque à un marché de quelques milliers d’unité en Europe… Véhicule image ? Y’a pas de gamme à vendre à côté… Bref je m’interroge.

    Répondre
    1. Stéphane. nc

      Sûr que ne rien faire évite le plantage

      Coluche : « avec la capote Nestor je suis pas né je suis pas mort »

  33. Nabuchodonosor

    Floriane, Cédric et Renaud, excusez moi mais vous nous semblez si proches que je me permet de vous appeler par vos prénoms, je n’aurai que deux mots : BRA et VO !
    Ex-cel-lent Café Garage, 42 min. 29 sec. de discussion argumentée autour des stratégies, plans produits et marketing des trois groupes que sont l’Alliance Renault Nissan, PSA et FCA et de l’avenir de leur marques respectives. J’ai appris mille et une choses: GRAND MERCI POA, je vais pouvoir aller visiter Genève avec un autre regard…
    De votre débat passionnant, un sujet m’interpelle et me titille, celui de l’avenir de cette mode du néo-rétro qu’à su faire renaître avec le succès que l’on sait au tout début des années 2000, BMW avec la Mini, puis FCA avec la Cinquecento, me rappelant que VW l’avait fait quelques années auparavant avec la New Beetle mais avec un succès moindre, le remake n’était probablement pas assez assimilable par le client au modèle de référence, sa commercialisation étant d’ailleurs stoppée depuis cinq ans maintenant (Idem pour la C3 de 2002 à2009). Parce que, justement cette Alpine que l’on nous a montré, blanche comme la pureté virginale (sic), entre tout à fait dans cette définition stylistique…
    Question : Puisque un modèle original a une durée de vie, variable il est vrai, quelle est celle de son « repeat 2.0 » ? Et question corollaire, que reste t’il d’original finalement dans un repeat 2.0 ?
    Il me semble que l’exemple que tous ce monde de chefs égocentriques, de stratèges et de marketeux rêve d’égaler est celui de la 911 dont le succès ne se dément pas, même si elle a eu son petit creux elle aussi au début des années 2000, tiens tiens, avec la version 996, contestée à raison par les puristes. Mais la 911 n’a jamais été un remake ni un repeat revisité, mais l’évolution, l’amélioration d’elle-même, sa mise à jour d’un point de vue avant tout technique (Voir à ce propos les révélations intéressantes du nouveau patron de Honda). Ce qui tend à nous tromper est que stylistiquement ses succédanés lui ressemblent beaucoup, mais on ne peut pas la classifier dans le néo-rétro…
    J’ai, au fond, le sentiment que, lorsque l’on regarde dans le rétroviseur pour lancer un nouveau produit à tel point qu’il singe son modèle de référence, à tel point que faute de grande idée ou par peur du lendemain l’on fait patiner l’histoire, l’Automobile avec un grand A, ne progresse pas. Et sans progrès il n’y a pas d’avenir.
    A vous lire…

    Répondre
    1. Mat Ador

      E-N-O-R-M-E Café Garage ce soir
      Après des applaudissements nourris en standing ovation, nous vous bissons et demandons le rappel sur scène…
      GO POA, GO POA, GO POA

    2. Maître Capello

      Applaudissements debout avec la salle, partagés par moi-même.
      Petite Observation, la quatrième café sur la table, celui du caméraman, est froid…

    3. Mat Ador

      @Nabucco,
      Il existe au moins un parallèle troublant dans l’histoire de l’Art et plus précisément dans celle de l’Architecture: A deux reprises, alors que l’humanité subit de grandes transformations, l’Art se replie sur lui-même comme pour mieux se réinterpréter.
      Je veux parler de l’Ordre Classique dont les canons furent définis par Athènes puis complétés par Rome.
      Oublié durant tous le moyen âge, le voilà qu’il ressurgit lors des grandes découvertes au XVème siècle de notre ère, à la justement dénommée Renaissance à compter de laquelle séviront quelques illustres tels Andréa Palladio, Michelangelo, Leonardo Da Vinci ou François Mansart et plus tard Germain Soufflot ou Claude Nicolas Ledoux.. Puis au XIXème arrive la mécanisation, l’humanité bascule alors dans lère industrielle et l’Ordre Classique renait par la pensée de non moins célèbres architectes tels qu’Eugène Viollet Le Duc, Georges-Eugène Haussmann, Charles Garnier etc.. Cependant que de nouvelles techniques de nouveaux matériaux se développent, le train, les gares, les viaducs, les constructions métalliques de Gustave Eiffel, puis la naissance de l’automobile. S’ensuivra tous le mouvement moderne… Cette histoire du reste est sensiblement la même dans tous les autres arts…
      Aujourd’hui, à l’aube de cette révolution connectée dont on ressens dont on vit les prémices, il n’est peut-être pas de hasard que le design automobile se replie sur les bases de ce que fut sa quintessence technique, soit les années 60, à la fin des 30 glorieuses…

  34. Ronan

    Pour illustrer l’incompétence (appelons un chat un chat) et les fausses promesses d’Alfa Romeo, AUJOURD’HUI MÊME :
    Jamais le mot « restylage » n’a autant été synonyme d’arnaque, Alfa Romeo change une calandre (d’apparence métal à apparence plastique/carbone) et voilà la « nouvelle Giulietta »!
    J’adore Alfa mais là….vergogna !
    Pensez aux Frédérique Barteau de ce monde qui demain matin vont se lever et devoir aller en concession convaincre de potentiels acheteurs que la « nouvelle » Giulietta est bien meilleure que l’ancienne grâce au nom qui maintenant se trouve sous le feu arrière droit et non plus sous la poignée de coffre…..

    Jamais un café-garage n’aura d’illustration plus apte le jour même de sa diffusion, jamais, je vous le garantie ! 🙂

    Répondre
  35. Gérald

    On est avec vous, on a envie de couper la parole, d’intervenir, de rigoler, de chambrer, bref vous inventez un truc nouveau, on est entre potes, c’est vraiment top ce café garage.
    De plus, les sujets passionnent, Alpine, alfa, DS, des icônes de l’automobile…
    Bravo Renaud de rendre hommage à Renault pour l’aboutissement de leurs projets, soutenez cette Alpine, elle est belle, réussie, attirante; la vraie descendante stylistique de l’A110, ce qu’elle n’aurait jamais dû cesser d’être à l’instar de la 911…
    Go Poa !

    Répondre
  36. Benoist Speedster

    Bonjour vous trois,

    Je regarde cette vidéo.
    Cette fois-ci je suis à 100% pour les arguments de Cédric franchement après avoir eu deux Alpine je peux vous dire que cela fait 14 ans que je mets sous après sous de côté pour m’acheter la nouvelle Alpine. Et là… Flop…. Une Audi… Je suis très déçu. Pourquoi avoir fait une A 110 de 2016 ?
    Le gabarit d’une 2+2 mais avec deux places…
    Quelle tristesse.
    Pas d’invitation de Jean-Charles REDELE au Turini : lamentable.
    Et pourquoi blanche ?
    Célébration = Bleu
    Vision = Blanc
    A120 = Rouge.
    Vous verrez la A120 sera présentée en Rouge au Mondial de Paris.
    Que vais-je acheter comme voiture de sport française ? Maintenant…. Une Pariss ? J’espère qu’elle sortira.
    Bravo pour votre Café Garage.
    Je vous aime.
    Benoist

    Répondre
    1. JimmyB

      J’ai pensé à la même chose, même si j’apprécie beaucoup Alpine, les feux arrière m’ont fait furieusement penser à l’Audi A4.

  37. pierre

    Pour Alplne, oui c’est …. une bonne nouvelle !……….. et tant mieux pour l’étincelle qu’apportera cette sportive,
    ça ne peut que redonner de l’image dans une marque Renault connue pour ses produits à faible sex-appeal et avec une image en Europe de marque de bas de gamme . Ca ne pourra que servir cette image.
    Apres si on veut chez les dirigeants en attendrent des bénéfices ou des futures exploitation.il faut vendre avant tout ……et toucher un public large…………
    quand on regarde les difficultés qu’ont, dans le segment des sportives à image les Mac Laren ou Lotus…..par ex. ça fait réfléchir.!!!
    Surtout que hormis en France où ce nom garde une mémoire, je doute qu’en Allemagne, Pologne ou Suède ……Alpine veut dire quelque chose (à part à quelques sexas bedonnants….), à la cible de clientèle actuelles de ces sportives qui risquent de passer à coté de ce modèle .
    On croit trop souvent dans l’automobile aujourd’hui qu’un service Com. suffit…….(service qui pourrait demain se pencher sur des cigarettes ou des lave-vaisselles)………l’automobile c’est encore aujourd’hui (aussi à cause et grace à son prix) c’est surtout un produit, de l’émotion et une qualité de services pour l’usage. .et c’est heureux !

    Répondre
  38. Christophe BONNIN

    Fascinant.

    Quand 42 minutes passent aussi vite que les 10 habituelles, c’est qu’il y a un tour de force qui s’est passé.

    Vous parlez automobile comme jamais cela n’a été fait avant vous. Alpine, DS, La rivalité des grands patrons Français, les stratégies financières et plans produits chez FCA. C’est juste incroyablement passionnant. Tout.

    L’angle que vous avez pour attaquer tous ces sujets, c’est le bon.

    Merci, Merci… Merci. Ce que vous faites, c’est juste dingue.

    Répondre
  39. Bullitt06

    Floriane , Renaud ,Cédric , le meilleur café garage de tous les temps !!! Non mais sérieux je l ai regardé 3 fois tellement y a d infos!! Quel régal , merci y a rien d autre à dire .special tanks pour Floriane pour la genèse de ds.vive poa.

    Répondre
  40. Orjebin Jean-Paul

    Voila du tres bon Café Garage.
    Pour le sujet Alpine, je vous propose l’avis d’un invité de marque, j’ai cité Jacques Cheinisse, le Monsieur Alpine des années 70 puis responsable du produit haut de gamme chez Renault.
    Il donne son avis , le voila:
     » Je me réjouis bien sûr de la renaissance d’Alpine mais je ne partage pas l’enthousiasme général sur le projet A50, puis Célébration, puis Vision car je ne le trouve pas au niveau d’ambition d’Alpine ! Après 20 ans d’éclipse du marché, il ne suffit pas, à mes yeux, de ressembler à une Berlinette pour se relancer durablement. C’est du marketing à la Grand-Papa… bien sûr la « Vision » semble bien faite, dans l’air du temps et va satisfaire les amateurs européens de la marque, ce qui va générer quelques centaines de commandes. Mais après ?? Je suppose que pour commencer à rentabiliser ce projet il faudra largement dépasser les 10.000 ventes : c’est sûrement possible, je crois plus que jamais à la pérennité du « concept Alpine » de l’Auto-Plaisir-Authentique. Mais pour y arriver, il faut délibérément viser au-delà du marché français sinistré et même européen : comment séduire les « jeunes » vrais Amateurs américains, japonais, russes, chinois sinon par une offre clairement décalée en design, en technologie et en prestations. Tout cela, la Berlinette A 110 pouvait le revendiquer dans les années 1960, mais, pas encore la bien sage Vision, aujourd’hui , HELAS. »

    Répondre
  41. Chapman

    Il y a beaucoup à commenter sur ces commentaires. Je me navre un peu que tout soit affaire de com’ et que finalement ce ne soit plus les ingénieurs qui fassent rêver mais des commerçants qui se contentent d’évoquer le passé. Cette Alpine est magnifique comme la mini ou la 500. Je lui souhaite tout le bonheur du monde et les meilleures ventes qui soient mais à toujours se référer au passé j’ai peur que nous passions à côté du présent.
    Ce format long de « café garage » est parfait et très bien maîtrisé.
    Enfin, messieurs, quand une dame renifle, on sort son mouchoir………..propre !

    🙂

    Répondre
  42. Louis de Lyon

    Je n’ai regardé que la moitié de la vidéo, mais je suis ravi que vous preniez le temps pour discuter des sujets, vous écouter (merci Pow !) et apporter plein d’infos. Bref, POA semble avoir trouvé une certaine maturité avec ces cafés, en ajoutant une grosse louche de « coulisses de projets » qui permet de dépasser la simple discussion de café (!) et d’être « distinctif » !
    L’explication de Floriane sur la communication de DS et l’invitation de journalistes au cours du développement est très instructive : est-ce une pratique habituelle chez les constructeurs ??
    Concernant Alpine, je partage l’avis du P. Fréour : pas d’effet Waouh, la faute à un style de compromis (entre premium et sport, entre rétro et moderne, entre blanc Audi et bleu Alpine, …) qui n’appelle pas de reproche majeur mais ne fait pas appel à la passion comme on l’attendrait d’Alpine …. bref, c’est le « syndrome Audi » !
    Vivement le prochain café ! Go POA !

    Répondre
  43. Dubby Tatiff

    Plein d’infos. Passionnant à suivre. Bravo. Avec ce format, j’imagine que vous préparez le terrain pour recevoir des invités ? Ce serait une bonne idée que de faire intervenir des spécialistes sur tel ou tel domaine abordé.

    Répondre
    1. Emile CHOMBIER

      J’avais un coup de fil à passer à mon Notaire hyper important, et j’avais envie de m’assoir bien tranquillement à la terrasse d’un café, car le problème était épineux, et je devais me concentrer. Finalement je me suis retrouvé à côté des 3 personnes discutant de bagnoles, de DS, d’alpine, de constructeurs, de stratégie…bref, je n’en pouvais plus, je n’entendais pas le Notaire au bout du fil., et je n’ai rien compris à ses explications. Bref, j’ai fini par laisser tomber. D’un seul coup, la femme à ma gauche, a pris une espèce de jouet articulé et a menacé les deux hommes. C’était bizarre…. Je ne sais pas qui sont ces gens….

    2. John Steed

      Chombier, c’est donc vous l’espion envoyé spécial de Tavares que l’on voit sur la gauche de l’écran pendant les trois quart du débat… D’ailleurs l’atmosphère était lourde et remplie d’espion, tous les passants étaient au téléphone…

    3. yanndo

      Quand on voit les fautes de goût et de conception des premières ds (sauf ds3),on se demande à quoi ça a servi de consulter les journalistes.
      -Les proportions des véhicules sont ratées
      -le pare brise arrive au dessus des roues avant.
      -Les volants sont trop grands et moches
      -là planche de bord arrive au niveau du menton.
      La ds4 perchée sur des talons ressemble à rien.
      -technologie et moteursi sont trop léger. ..Et je t en passe.
      -Merci les spécialistes