Kia Soul électrique : la conduite (épisode 2)

Une bonne surprise cette Kia Soul électrique. A suivre en fin de vidéo, un petit débat sur le bien fondé  d’un design spécifique ou non pour les voitures électriques, notamment la BMW I3.

 

L’avis des Petits Observateurs !

7 commentaires au sujet de « Kia Soul électrique : la conduite (épisode 2) »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Theodoric

    De toute façon, la voiture électrique, si elle pollue peu sur site, pollue énormément lors de l’extraction du lithium, par exemple (mines de Bolivie et leur effets écologiques).
    D’ailleurs les constructeurs ne la vendent plus comme véhicule propre, mais par rapport au CO2 et au bruit. Il n’est pas certain qu’elle soit la prochaine étape de l’automobile, et ce n’est pas Tesla, magnifique auto pour happy few technophiles, avec son réseau privatif de recharge, qui va démocratiser l’électrique…

    Répondre
    1. Stéphane.nc

      Ne suis pas convaincu par le débat sur la propreté ou non de l électrique ( batteries, fabrication de l électricité ). Toute énergie , avec son stockage est polluante à un moment ou à un autre (pétrole et ses marées noires, gaz et pétrole de schistes). Et le diesel est plus énergivore et donc polluant à produire que l’essence. Il est plus facile de « dépolluer » quelques sites concentrés de production d l’électricité que des millions de véhicules individuels qui de plus se dérèglent au gré des entretiens plus ou moins bien faits.
      Le sujet c’est de rendre respirables nos villes et reposer nos oreilles. Le CO2 ne tue pas, les NOX et les particules oui.
      Et dans nos pays la majorité de la population est urbaine.
      Je reviens juste d’Europe, dont Paris et quelques villes de province.
      Une fois de plus mon nez a été agressé par l’odeur du diesel ( le pire c’est que la plupart des locaux ne s’en rendent même plus compte!!!!) et le bruit exaspérant que font ces bagnoles (mêmes les dernières « merveilles » produites en Allemagne) tant à l’extérieur qu’à l’intérieur (si si, les gens ne se rendent plus compte de ce qu’est le vrai silence d’une auto qui ne vibre pas et ne gronde pas, même sur un Premium). Une essence à Paris passe pour une électrique ou une hybride à Tokyo, Beijing, Sydney…
      Il serait temps que les petits rouleurs (majorité des français) ouvrent les yeux, que les concessionnaires vendent autre chose et que la presse auto essaie autre chose que des chaudières à mazout.
      On parle sans arrêt de marché export, d’Asie, d’USA… Allez voir si ça pue le diesel en ville la bas, on en reparle!! N’est ça pas Fred à Montréal?
      Oui pour l’hybride, l électrique si ça permet de vivre correctement de laisser respirer nos seniors et nos gosses. Laissons les diesel pour les grandes, lourdes berlines et SUV qui parcourent 30000 km par an sur autoroute….et encore .

    2. joël

      Complètement d’accord avec toi notamment à propos du bruit. J’ai eu l’occasion de faire un voyage aux Etats Unis au printemps et passer par New York : j’ai tout entendu sur cette ville, et principalement qu’elle grouillait en permanence. Je m’étais imaginé, pour je ne sais quelle raison, que cela allait se traduite par un bruit infernale. Et bien ma 1ère grande surprise a été le silence : quel bonheur ces moteurs essences ! Sans parler des odeurs typiques des diesels totalement absentes…

  2. Guillaume

    Assez étrange, mais j’ai une opinion a l’opposé de Kruczko

    En essayant de rendre la voiture électrique semblable aux autres alors qu’elle n’en n’est qu’a ces balbutiement risque de lui porter préjudice;
    les gens vont forcement faire le comparatif avec le modèle Essence/Mazout/Hybride, y compris sur le prix et l’autonomie ! A ce jeu là elle perdent forcement (sauf Tesla).
    C’est sans compté le contexte actuel ou l’on va plus que jamais acheter une voiture qui offre le meilleur compromis entre le prix , l’usage et le désir.

    Répondre
  3. Kruczko

    Je suis ravi que M. Chambon ait parlé du style des voitures électriques. Je suis intimement convaincu que si le marché de la voiture électrique a du mal à démarrer, c’est certes à cause de l’autonomie qui peut faire peur, mais c’est aussi parce que ces voitures ont très souvent des designs très (trop) futuristes.. en tout cas, un design qui ne fait pas « vraie » voiture mais plus voiture de films voire jouets… Je pense par exemple que si Mini avait une version électrique de son modèle mythique (pas le truc à cinq portes), les citadins se porteraient davantage sur la voiture électrique! Cela s’illustre également a contrario avec la Tesla : ses lignes restent assez simples, pas de courbes comme on peut trouver sur la Leaf, ça reste une grande berline classique! Bref, c’est un point de vue mais tout ça pour dire que la Kia Soul version électrique en ayant eu une grande soeur traditionnelle, peut partir sur le marché avec plus de sécurité, plus de recul..

    Répondre
  4. Fréour

    « Tout est possible » ! C’est super pour Kia – quelle bagnole cette Soul Electrique ! – C’est super pour l’automobile. Merci POA. Et merci à tous les petits observateurs croisés au salon de Paris pour leur amitié, leurs encouragements et leur passion pour l’automobile.
    Keep going Mr Président !

    Répondre