Où va le groupe Renault ? Laurens Van Den Acker nous répond

 

Salon de Munich 2021 🇩🇪 Cédric Fréour interroge Laurens Van Den Acker à propos de son rôle en tan que directeur du design de l’ensemble du groupe Renault (Renault, Dacia, Alpine, Samsung, Lada,…) ↓🚗↓ et de l’avenir des marques du groupe.

L’avis des Petits Observateurs !

3 commentaires au sujet de « Où va le groupe Renault ? Laurens Van Den Acker nous répond »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. CBi

    Le premier ministre dans un rôle où il excelle.
    Clair exposé de la stratégie du groupe Renault, et ce qui est rassurant c’est que les dernières nouveautés présentées, Megane et Dacia, illustrent parfaitement cette stratégie.
    Curieux de voir les futures Alpines… et les Lada !

    Répondre
  2. Nabuchodonosor

    Après Gilles Vidal, Laurens Van Den Acker; Bravo POA.
    On sent nettement la montée en gamme de Renault et de Dacia, j’imagine qu’Alpine va aller flirter dans des sphères plus élevées également…
    Mais pourquoi quitter le terrain du Low-Cost, celui sans qui Renault ne serait peut-être déjà plus là aujourd’hui ? Est-ce par peur de l’invasion chinoise ou est-ce en prévision du fait que l’auto du futur sera vraiment durable, sustainable ? Que la fréquence de renouvellement sera désormais plus lente à l’image de ce qu’a instauré Musk en ne redessinant pas ses modèles qui se contentent seulement de mettre à jour leu software ? Alors reste à venir une norme pour des packs de batteries interchangeables et pour des bornes de recharges standardisées… 😉

    Répondre