Venturi 200 Transcup : Notre Ferrari à la française

Découvrez le petit observateur Christophe qui nous présente sa Venturi Transcup de 1992, un cabriolet produit à seulement 65 exemplaires. Venturi est une marque artisanale française de ↓🚗↓ voitures de sport et de prestige des années 90.

L’avis des Petits Observateurs !

14 commentaires au sujet de « Venturi 200 Transcup : Notre Ferrari à la française »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. GilR107

    Quelle beauté !!!
    Je me souviens baver dessus dans les présentations d’une vieille revue AUTOMOBILES SPORT ET PRESTIGE à la sortie des coupés puis TRANSCUP (je crois qu’elle était présentée dans un rouge-rose métallisé).
    La classe ces MVS VENTURI.

    Répondre
  2. Pascal DeVillers

    Bonsoir,
    Dans mon jeune temps lors des cours de physique, j’avais eu du mal à comprendre l’effet Venturi.
    Comme quoi tout dépend du professeur, là j’ai compris tout de suite.
    En fait , c’est un accélérateur d’émotions.
    Merci Christophe et Renaud.
    Pascal

    Répondre
  3. JBB

    très beau reportage, quelle auto ça fait rêver, du pur plaisir! Président, il faut nous éclairer sur le mystère de la lexus ouvreuse!!!

    Répondre
  4. Pierre

    Quel souvenir de mon bref passage chez VENTURI à l’usine de Couëron sur les bords de Loire. Effectivement, les FERRARI inspirés du style VENTURI sont sorties après , tout comme les jantes aluminium qui ont marqué le style de ces deux marques.
    Voitures très bien construites, la peinture bénéficiait d’excellentes installations , même si les Transcup avaient parfois quelques soucis d’étanchéité , elles sortaient d’usine nickel, puis avaient quelques infiltrations, sans doute liées à la déformation des matériaux composites utilisés pour le toit et des variations thermiques provoquant une légère rétractation des matières?
    Le plus gros souci de cette marque fût probablement la valse des directeurs et des stratégies mises en oeuvre après les fondateurs, un coup on misait tout sur la course, un coup on fabriquait un gros monosapce puissant (le PARCOURS) puis on se lance dans la Formule 1, puis les véhicules électriques de compétition à Monaco…
    Les commentaires des journalistes auto étaient en tout cas dithyrambiques sur les Coupé et Transcup, et à juste titre.
    En tout cas, elle reste belle et ne fait pas son âge, » une JAGUAR dans une 911″ qui coutait deux fois moins cher à entretenir à l’époque!

    Répondre
  5. Philippe

    J ai pas été emballé. Surement top à conduire mais ca ressemble à tout et à rien je trouve à l exterieur.
    L interieur je trouve sympa.
    Par contre le prv fait un bruit degueu. Ai debut je me suis demande si ils avaient pas mis le moteur de la rancho dedans

    Répondre
  6. Houncheringer

    Quelle ligne!!! Tellement belle, tellement équilibrée! Tellement désirable! Bravo d’être allé au bout de votre passion. L’auto semble neuve.

    Quid des pneus et autres consommables? Le moteur, Ok, c du PRV, mais le reste? Le coût à l’usage est il raisonnable?

    Rouleé pour nous, réjouissez-vous de ces joyaux si rares. Et quel bonheur d’en profiter aussi grâce au Web.

    Merci POA, Utub, Sosh, Apple…Hihi

    Répondre
  7. Jean-François Bertrand

    Ça faisait pas mal de temps que je me demandais si je n’allais pas devoir me sacrifier à acheter une MVS même une toute simple 200-210 pour que notre Président puisse la présenter le mercredi……..
    Je vois que quelqu’un c’était déjà dévoué… c’est beau l’esprit bagnolard ! En tout cas je remercie beacoup Christophe pour ce service car je ne sait pas quand est-ce que j’aurais pu mener cette tâche à son terme….
    Et quel sens du sacrifice cher Christophe ! Pas moins de trois ! J’en suis pantois !
    J’ADOOOOOORE cette voiture ! Un châssis du tonnerre, je me souviens encore des propos dithyrambique de fines plumes comme Rosinsky ou Bey-Rozet dans Sport Auto. Elle tenait la dragée haute au 964 et autre 348.
    Au point d’être presque sous motorisée dans ses premières versions d’après leurs proses.
    Un intérieur à faire pâlir de jalousie un XJ-S.
    Et une ligne aussi sobre qu’à tomber par terre.
    La voiture de rêve de mes 18-20 ans… mais pas que…
    Merci merci merci !!!

    Répondre
  8. François P

    Superbe auto, mais MVS fait partie de mes regrets.
    Début 1990 dans le but d’acheter une MVS et plus exactement une 2.80 spc, le vendeur me donna rendez vous avec d’autres potentiels acheteurs sur le circuit de Mortefontaine. Ce fut un moment inoubliable et je fus totalement seduit. Hélas pour des raisons familiales le rêve ne se concrétisation pas et quand je vois cette magnifiqueTranscup j’aimerai être être plus jeune de 30 ans

    Répondre
  9. Mat Ador

    Merci POA de nous avoir fait découvrir cette marque française.
    Il aura donc fallut attendre ce jour de 2021 pour voir votre premier reportage sur Venturi, c’est dire la rareté.
    Le modèle de Christophe fait très classe et pour quarante mille euro il mérite véritablement toute notre attention.
    Je vais de ce pas m’enquérir du bouquin, clé d’entrée du Saint Graal…
    😉
    Petit aparté, soit l’un de vos prochains reportage s’intéresse à la Lexus UX, soit Julien a franchit le pas…
    Belle fin d’été à tous !

    Répondre
  10. CHAPMAN

    Voilà une marque à côté de laquelle je suis totalement passé. Il faut dire que je ne m’intéresse pas vraiment au sport auto. Cette MVS est splendide et le système de toit est épatant et lorsqu’il est fermé, donne une autre allure à l’auto, cette d’un coupé très fin.
    Bon, vu la diffusion, je ne suis pas prêt d’en croiser une dans ma campagne d’autant plus que de cette couleur, je pourrais bien la confondre avec une Ferrari.

    Répondre