Un siège de DS à bord du Charles de Gaulle, ça c’est la France éternelle

POA vous emmène sur la passerelle du porte-avions Charles de Gaulle, où son commandant, Guillaume Pinget, nous dévoile son nouveau siège, celui d’une… DS ! Un entretien et une visite exceptionnelle débutée par un petit tour en DS9…

L’avis des Petits Observateurs !

20 commentaires au sujet de « Un siège de DS à bord du Charles de Gaulle, ça c’est la France éternelle »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. passion cata

    Je suis tout de même un peu surpris.
    On arrive avec notre premier ministre quand même !!! On aurait pu s’attendre à être reçu par l’Amiral !!!
    Mais mis à part ce petit couac protocolaire, ce reportage était très chouette !

    Répondre
  2. Henri

    Merci pour cet intéressant reportage : c’est exceptionnel de pénétrer dans un tel navire de guerre. La France éternelle… je ne crois pas mais la France puissance nucléaire assurément !
    La France qui participe à l’équilibre du monde alors même que certains grands pays sont éloignés des idéaux de démocratie… Je m’égare… Enfin non pas tout à fait quand on rappelle que PSA (bien avant Stellantis) a décidé d’assembler la DS9 en Chine, dans un pays totalitaire, où le parti communiste règne en maître absolu et écrase les droits de l’Homme. Allez lire les compte-rendus du 100e anniversaire du PCC, fêté le 30 juin. C’est édifiant de voir la puissance et la violence des mots employés, notamment contre l’occident. Ce n’est pas avec ce pays que des exercices militaires du Charles de Gaulle seraient envisageables dans des eaux lointaines !
    Alors oui, assembler une voiture qui se veut le haut de gamme français en Chine est un choix industriel sinistre à bien des égards à commencer par le manque de confiance dans l’industrie française. Quel journaliste aura l’audace d’enquêter sur cette DS9 pour réussir à savoir la part de pièces réalisées en UE puis exporter en Chine avant de revenir dans une DS9 en Europe ? (et la part de pièces réalisées en Chine pour être complet).
    Au passage M. le PM, n’exagérons rien ! La DS9 est bien finie mais de la à parler d’artisanat d’art… c’est faire offense justement à des artisans français et européens au savoir-faire hors pair. Quand à l’adjectif cuiré…Hum… « garni de cuir » n’est-il pas plus juste et plus élégant avec cela sous-entend de quantité ou de profondeur de matière ?!
    Me revient en mémoire un relieur vénitien rencontré il y a dix ans environ, proche de La Fenice, qui a fini par fermer boutique… sa production artisanale et locale a été balayée par le commerce de babioles représentant le Ponte Vecchio et la place St Marc fabriquées en Chine et vendues aux hordes de touristes débarquées de leur navire de croisière qui détruisent une partie de la cité des doges. Finalement le luxe automobile c’est sûrement un modèle des années 50 à 70 : une MB série S, un Jag XJ, un Land Rover 1ere génération, la Lancia du Président… et pourquoi pas une Peugeot 504 TI avec TO et intérieur en cuir fauve ! Quelle classe et quelle identité à côté de cette fichue DS9 !

    Répondre
  3. MATHIEU BODIN

    Jamais de « mon commandant  » o u de « mon capitaine » dans la « Royale » mon 1 ministre ,ce n’est pas votre chérie …..

    Répondre
  4. Georges Piat

    Magnifique reportage avec de vrais questions.
    Pour ce qui des commandes de lève-vitre, je ne comprends pas trop le choix de la centralisation car on est obligé de quitter la route des yeux pour actionner les poussoirs… Ce serait plus pratique dans les contre portes non ?

    Répondre
    1. Philippe

      Je peux vous dire que pour avoir eu une ds5 qui avait les leves vitres sur la console centrale, cette position est beaucoup plus aisée que sur la porte. Car en général on conduit toubours de la main gauche et c est la main droite qui se balade.
      Sinon super reportage. Comme toujours une grande humilité des militaires.
      Bravo poa d avoir pu nous montrer ca. Je sais pas comment vous avez fait mais beavo

  5. Bdhy

    Très déçu par ce reportage !
    Pas un mot de Cédric sur les finitions du tableau de bord moussé ou pas, pas une seule question de Julien sur la consommation en gr d’uranium aux 1000Kms, pas un seul commentaire de Renaud sur cette youngtimer qui devrait lui rappeler ses jeunes années, pas un seul conseil d’Alexandre sur ce qu’il faut vérifier avant d’acheter, et pas une seule offre de la part de Jean pour une éventuellement LOA … je ne suis pas intéressé !
    Et en plus çà ne rentrerait pas dans mon garage !

    Répondre
  6. Saint

    Bon j’ai la commande d’un autocollant de 8 m de diametre, 18 de 30cm pour les avions, 5 pour les voiturettes style voiture de golf, 35 pour les chaloupes de secours, 3558 pour les missiles, et un étanche pour le sous-marin d’attaque en forme de cône pour mettre sur l’hélice (et 11 pour les porte avions américains… la France éternelle POA pour la projection mondiale (je vous en met une 10 d’autre avec comme indication Poutine Obersavoritch Automobilovitch ? pour la russie ?) bon pour les 20 derniers avec puce GPS bien sur.

    Quand je pense aux pilotes comment ils vont être trop jaloux du commandant

    Répondre
  7. Eric

    Mille mercis Cédric, d’abord parce que julien n’est pas là, c’est un sans faute. Beaucoup de plaisir à vous écouter et regarder. Et j’attendais impatiemment votre avis à propos de cette ds9. J’ai découvert avec surprise le siège du porte-avion car j’ai fait mon service dans l’état major de la marine à Toulon quand il était en construction.

    Répondre
    1. PhareOuest

      Pour info , la construction du Charles de Gaulle c’est à la DCN-Brest entre 1990 et 1996, pas à Toulon………..

  8. Hubert Neyrial

    10 ans d’autonomie avec ses 2 chaudières nucléaires, c’est autre chose que le fuel (que les Rafale vont engloutir)!
    Beau clin d’œil ce siège DS au porte avion à siège Jag’
    Merci !

    Répondre
  9. Nabuchodonosor

    Ah les stars sont fatiguées et comme Didier Deschamps, notre bon Président a fait rentrer les remplaçants…
    4.4.2, 4.3.3 ou 4.3.2,1, l’équipe des garçons-coiffeur vaut largement l’équipe A, c’est dire la richesse de votre banc !
    Allez les gars, on y croit d’autant que les apparences semblent sauves, puisque votre M’Bappé à barbe ne tirera pas le fatal péno ce soir…

    Apprendre par contre, que le poste de commande du porte étendard de la marine française soit équipé d’un siège chiné dans le XIIIème chez les frères Tang, alors là pardon je ne voudrais pas en faire une jaunisse mais j’en reste, comment-dire, sur le cul…

    « Fran-an-ce », comme disait le Général de son vibrato légendaire, « ressai-ai-sit toi Nom de Dieu ! »

    Plus sérieusement, bravo à toutes vos équipes, au Commandant Pinget et aux autorités militaires de Toulon, pour ce magnifique reportage à bord du Grand Charles.
    Vivement le second volet qu’on mate un peu de quoi retourne la DS9 au crash test… A la catapulte…
    😉
    Moussaillon Nabu

    Répondre
    1. Mat Ador

      Lui reste 18 ans. Bienvenue dans le monde de la conso et de l’obsolescence programmée…
      🙂 🙂 🙂
      D’ici là, le Cdt du CDG aura changé de fauteuil 2 ou 3 fois…
      🙂 🙂 🙂
      Euh, mes respects…

  10. Francois P

    Ce petit extra maritime de POA me procure une énorme émotion. je m’explique, bagnolard depuis toujours mais pas que, puisque ancien de l’Aéronavale j’ai connu tout cet environnement technique des porte avions, porte hélicoptères et des aéronefs mais surtout l’intensité de la vie au sein de la marine ou les valeurs humaines ne sont pas que des mots vides de sens.
    Bravo et merci pour ce petit moment d’intenses souvenirs.
    Excellent choix pour ce fauteuil de DS new génération sur la Charles De gaule , j’ai souvenir qu’au mess des officiers mariniers sur la porte avion Arromanches 2 fauteuils de DS pallas ont séjournés quelques temps mais c’était il y a…..Cedric n’était pas né

    Répondre