Un restomod pour Lancia 2000 HF ? Full led, Bleutooth, Kit Main libres…

Renaud emmène sa Lancia 2000 HF chez « ma petite italienne » pour une mise niveau de ses éclairages et de son système audio. L’occasion de découvrir José le créateur de l’entreprise et également de Classic Auto Elec, une société spécialisée dans l’électricité pour les voitures anciennes.

L’avis des Petits Observateurs !

31 commentaires au sujet de « Un restomod pour Lancia 2000 HF ? Full led, Bleutooth, Kit Main libres… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Henri

    Très intéressant reportage ! Ca fait vraiment plaisir d’écouter des professionnels de l’automobile qui ont à coeur de restaurer, de réparer.
    Je crois que nous sommes nombreux à penser à l’avenir à changer des éclairages sur nos anciennes car c’est vrai que la nuit tombée avec un modèles des années antérieures à 2000 on est vite mal à l’aise comparé aux projecteurs des modèles récents.

    Répondre
  2. Touringske

    Il y a trois ans, Classic Auto Elec m’a conseillé et vendu – à distance – un allumeur électronique pour mon Allemande des années ’70 en échange de l’original devenu impossible à régler tellement il était usé et désormais introuvable en bon état. Il est parvenu par la poste chez mon garagiste qui en a équipé ma voiture. L’intervention est réversible et le moteur démarre désormais sans problème. Je pense pour ma part qu’il est admissible de doter des véhicules d’améliorations technologiques ponctuelles sans les dénaturer. La décision doit se prendre au cas par cas.
    C’est sûr, ces débats acharnés mais courtois nous manqueront …

    Répondre
  3. restiamo originali

    C’est pas tant la perte du coté origine qui est génant, celui qui veut installer une barre de LED façon
    4×4 sur le capot sa Type-E…………..ben libre à lui, c’est son auto, il fait ce qu’il veut avec.
    Le problème, c’est que les libertés prises avec l’éclairage d’origine, vont engendrer une minorité de
    modification dans les règles de l’art ne gènant pas les autres usagés sur la route et une majorité de
    penibles faisant n’importe quoi avec leurs phares pour des raisons d’ignorance et de budget!

    Répondre
  4. restiamo originali

    Aie, aie,aie……! les modifs à la « jean-marie clé de douze » sur une si belle et rare auto.
    On roule tranquille en ancienne, la nuit, pas besoin de deviner la route comme si on attaquait
    comme un jeune boutonneux les routes de campagne au volant de la dernière génération
    de Golf GTI.
    Si le portable sonne, ben un p’tit arret et on discute tranquillement, après tout, je suppose que
    cette auto est utilisé dans un cadre de loisir/plaisir, non?
    Je comprends les améliorations pour fiabiliser ou rendre une auto plus sure, comme le freinage,
    mais l’éclairage « full led » plus blanc que blanc……………………….bof!

    Répondre
    1. Dubby Tatiff

      C’est réversible, si j’ai bien compris. On peut donc revenir à la version d’origine en cas de revente par exemple.
      Et si entre temps on désire rouler en sécurité la nuit avec un éclairage plus moderne, où est le problème ?

      Et puis cette notion d’origine est toute relative. Est-ce que l’on doit mettre de l’huile d’origine ou bien de l’huile plus moderne qui fait que le moteur s’use moins ? Dans ce cas, faire une entorse à l’origine permet de pérenniser le moteur ! Paradoxal, n’est-il pas !

      Et puis une ampoule, c’est un consommable. Lorsqu’une ampoule grille doit-on la remplacer par un modèle d’origine même si il existe un modèle plus récent et plus performant ?

      Et les pneus, même question. Faut-il respecter la monte et le modèle d’origine ? Et si j’ai envie de remplacer mes pneus usés par une marque ou un modèle plus performant ou plus sécurisant ? Que penser des propriétaires qui râlent contre les pneus TRX et changent discrètement leurs jantes pour une monte en pouce ? Que penser des possesseurs de Type E qui posent un second ventilateur de radiateur pour pouvoir rouler sereinement dans les conditions de circulation actuelle ? Et les plaquette de frein ? Faut t-il impérativement respecter les matériaux d’origine avec de l’amiante ou bien bénéficier des progrès en ce domaine ?

      Où est la limite ? A chacun de se la fixer.

    2. Nabuchodonosor

      Il reste cependant un cas où j’accepterais bien volontiers de rouler en version pure d’origine :
      Si en roulant à bord d’une ancienne, elle me redonnait, physiquement s’entend, mes vingt ans…
      😉

    3. restiamo originali

      Bien d’accord avec vous messieurs…………….mais ayant remarqué le point d’interrogation dans le titre, je donne
      mon avis.
      Heureusement que la question de l’origine pur malt ou pas est sujet à controverse, ça permet d’alimenter les longs
      débats de bagnolards au coin du feu lors des soirées d’hiver quand les belles anciennes dorment sous les baches
      moelleuses au fond du garage chauffé de leur propriétaire.
      Et puis je dois avouer une choses………j’écrivais mon commentaire en regardant cette vieille boite de CE 40/45w sur
      l’étagère de mon garage, alors forcément!!!! sourire

    4. Rarrife

      Pour reprendre Pierre Desproges et en première approche Dubitatif ne veux pas dire éjaculateur précoce, mais : je suis dans le doute … le doute m’habite !!!
      Par ailleurs la médecine nous offre actuellement les moyens de résoudre cette Énorme difficulté . Soyons ici bas rassuré .
      Donc Dubitatif, il faut lire ou se documenter… le jaune existe et ce n’est pas qu’une boisson anisée, mais aussi une couleur de laide, jolie , adaptée , conforme aux normes , de quoi blanchir tous les doutes présents dans quelque esprit par encore informés. Des lors c’est fait… vous voici éclairés .Eurêka .
      A bonne en tender Salut .Alphonse Allais.
      Roulez petits bolides.
      Rarrife .

    5. Dubby Tatiff

      Je suis absolument ravi de constater à quel point les préoccupations normatives sont à ce point présentes à l’esprit des commentateurs de cette vidéo. Et on dit les Français, indiscipliné. Quel bel exemple du contraire.

      Toutefois, cela n’est pas le sens de mon intervention. J’avoue que jaune ou blanc, la couleur des phares m’importe peu mais je comprend que cela puisse être un sujet sensible pour les amateurs. Que de débats enflammés cela avait suscité en son temps, lorsque la France éternelle était passée aux phares blancs après avoir un des rares (le seul ?) pays à utiliser les phares jaunes. Tiens d’ailleurs, c’est quoi l’état d’origine des phares d’une voiture importée en France avant cette date de modification de la législation : l’état en fonction de la loi au moment de l’importation (phares jaunes spécifiquement montés pour le marché français), l’état lors de sa conception dans son pays d’origine (phares blancs), l’état de la loi à l’heure actuelle (phares jaunes ou blancs autorisés) ?

      Pour ma part, je me suis contenté de relativiser une approche un peu strict de ce que doit être un état d’origine en élargissant le débat aux pièces d’usure en général.

    6. Etienne

      Cher Dubby Tatiff,

      Je ne suis pas certain que votre comparaison soit tout à fait juste.

      Si le possesseur d une ancienne ne trouve plus le pneu, l huile ou la plaquette d origine, ou telle pièce mécanique, cela semble être une évidence qu on remplace par du récent ou contemporain adaptable. C est d ailleurs un peu le partenariat de POA avec Elf !!

      Mais ce n est pas tout à fait le cas ici, notamment pour le poste de radio et le Bluetooth puisqu il s agit d updater un véhicule avec une technologie qui ne lui était pas accessible à l époque.

      D ailleurs je découvre que cela est possible avec cette vidéo et que cela a du succès, car je croyais que les possesseurs d anciennes essayaient plutot d être le plus proche de l origine.

      J avoue n avoir aucun avis sur le cote légal soulevé par Thierry mais la réponse m interesse.

      Et puis le principal est que notre Président ait le choix, et que ce choix lui apporte plaisir et satisfaction. En le remerciant de nous faire partager cette aventure !!

      Pour conclure, je répète ce que j avais dit sur un autre sujet : la luminosité de ce gris clair est incroyable, et cette couleur va superbement à cette voiture. D ailleurs, cher Président, quel est le nom de cette belle peinture ? Merci de votre éclairage, si je peux me permettre !!

    7. Dubby Tatiff

      Cher Étienne,

      De la même manière que je n’ai fait aucun commentaire ni jugement de valeur sur les lumières jaunes ou blanches et de ce qu’il est convenable de faire ou de ne pas faire, je n’ai fait aucune comparaison entre deux situations.

      J’ai pointé quelques cas de figure qui jettent, de mon point de vue, le trouble sur la quête de l’état d’origine et de sa possible définition.

  5. François P

    Ces petites améliorations sont înteressant et améliorent le confort et l’usage des véhicules anciens surtout concernant l’autoradio. Bons nombres de domaines peuvent être bonifiés de façons presqu’invisible sans dénaturer l’âme de l’auto cependant j’ai des gros doutes concernànt l’éclairage et plus précisément la face avant ou la réglementation est stricte et n’autorise pas le genre de modif évoqué.
    Superbe auto tout de même faite pour rouler, rouler,..

    Répondre
    1. Thierry

      Elle a passé le contrôle oui Renaud, mais parce que le contrôleur n’a pas fait son boulot !
      Entre les laxistes et les trop zélés, c’est compliqué.
      Il est gravé sur le phare le type d’ampoule qui doit être utilisé et homologué, POINT ! Mais loin de moi l’idée de faire de la moralisation, mais tout comme une publicité pour de l’alcool, POA en responsable devrait quand même dire « modification non homologuée ».
      Ils sont gentils les garçons de « Ma petite Italienne » mais ils ont faux sur toute la ligne.
      Pour faire de la route de nuit très souvent, il y a un gros gros relâchement de la part des automobilistes, entre les borgnes et les kékés en phares complètement ternis, avec ampoules LED de AliExpress ou Wish, nos yeux en prennent pour leur grade !
      Par contre pour les stops, les clignotants et autres éclairages de plaques, c’est bien moins gênant.

    2. Renaud Roubaudi

      j’ai beaucoup roulé avec la Beta de nuit sans trop y voir loin; je viens de rouler pas mal de nuit 300km avec la 2000 sans jamais avoir eu d’appel de phare en face, et j’y vois beaucoup mieux;
      Vous avez sans doute raison mais je vous trouve dur de jugement sans avoir le détail : ma petite italienne à pignon sur rue depuis pas mal de temps et convertit beaucoup d’ancienne en feux led, ils fournissent l’Europe entière pour les faisceaux électriques et FCA héritage fait appel à eux. Je le voie mal monter des ampoules non homologuées, c’est leur quotidien depuis 10 ans, je vais vérifier avec Alexandre, mais il est spécifié que le faisceaux de lumière est conforme à la législation. Ce ne sont pas des amateurs mais des professionnels reconnus.

    3. François P

      Tant mieux mais surprenant.
      Après question à 2 centres de CT différents ceux ci m’ont affirmé qu’il était interdit de modifié la souce lumineuse sur les phares avant par contre les ampoules led sur les autres éclairages sont toleres
      Enfin l’essentiel
      Enfin l’essentiel c’est que cette belle Lancia vous offre des plaisirs màgnifiques

    4. Thierry

      L’article de L’Automobile Mag est assez récent :

      Une amende de 135 € et un risque d’immobilisation en cas d’utilisation

      Dans ce cas, si un véhicule circule avec des feux non homologués, que ce soit à cause de leur couleur, de leur puissance, de leur capacité d’éblouissement ou parce qu’il s’agit d’éléments de tuning, le conducteur peut recevoir une contravention de quatrième classe, de 135 € pouvant être minorée à 90 €, et voir son véhicule être immobilisé ou envoyé dans une fourrière.

      De plus, en cas d’accident responsable provoqué par l’usage d’un éclairage non homologué, l’assureur peut choisir de ne pas indemniser le conducteur, de par son non-respect de la loi. Un cas difficile à prouver, mais l’assureur peut diligenter une enquête allant en ce sens.

      Les grandes marques militent pour une homologation contraignante

      Les grandes marques de lampes (Philips, Osram…) font, elles, bien plus attention à la position des LED, ainsi qu’à leur taille et puissance afin de produire des lampes LED adaptables respectant les critères légaux, et capables de bien fonctionner avec le réflecteur/lentille d’origine.

      Philips a d’ailleurs obtenu une homologation pour ces produits en Corée du Sud, tandis qu’Osram a lui le droit de commercialiser les siens en Allemagne pour un usage hors route (alors que toutes les autres lampes LED adaptables sont carrément interdites de ventes de l’autre côté du Rhin). Mais malgré ces produits qui respectent les contraintes légales, ces deux grandes marques sont toujours soumises à l’interdiction d’usage des LED adaptables sur la route en Europe.

      Elles militent donc pour une évolution de la réglementation Européenne autorisant ces LED à condition de respecter les critères légaux, ce qui permettrait, en plus de l’autorisation d’usage de ces lampes éclairant plus blanc, de forcer les fabricants moins scrupuleux à se conformer à la législation s’ils veulent vendre leurs produits au grand public. Mais de l’aveu d’un expert d’une grande marque, le sujet n’avance malheureusement pas très vite.

      Des puissances lumineuses souvent surévaluées

      Concernant la puissance lumineuse, beaucoup de produits « exotiques » annoncent des valeurs considérables, parfois supérieures à 10 000 ou 12 000 lumens ! Rappelons que la législation réglemente cette puissance lumineuse à 2 000 lumens par projecteur en l’absence de lave-phares, et à 3000 lumens par projecteur si la voiture en est équipée, et ce pour tous les types de sources lumineuses. Les xénons aillant par ailleurs la particularité de devoir embarquer en plus un correcteur d’assiette dynamique entre 2 000 lumens et 3000 lumens. A titre d’information, une ampoule H7 halogène délivre entre 1 500 et 1 700 lumens. Les valeurs record annoncées par certains produits LED sont donc dans tous les cas illégales, ou au mieux l’addition des puissances de plusieurs lampes, et au pire des valeurs « laboratoire » que l’on ne retrouve pas en usage sur la voiture. D’autant qu’un autre phénomène a une grande importance, la température.

      Un mauvais refroidissement fait chuter très vite la puissance d’éclairage

      En effet, ces lampes LED embarquent en partie arrière un gros refroidisseur (radiateur, et parfois même un ventilateur intégré) destiné à évacuer la chaleur de la partie électronique, ce qui impose un encombrement nettement plus important. Ce dernier peut même empêcher le montage sur certains véhicules où l’espace manque derrière le projecteur. Sans oublier que le cache poussière et protège humidité équipant les projecteurs de la voiture peut lui aussi être trop petit. S’il est assez large pour loger ce gros refroidisseur, ce cache risque toutefois de chauffer, mais surtout d’empêcher un refroidissement correct de la partie arrière soumise à une forte chaleur (jusque près de 150°c en fonctionnement).

      Cette forte élévation de température de la partie électronique peut entraîner une baisse assez rapide de l’éclairage (la puissance lumineuse de ces LED chute, parfois jusqu’à 50 %, avec l’élévation de leur température). Dans ce cas, la puissance d’éclairage peut sembler bonne à l’œil juste après l’allumage, mais elle risque de décroître de façon très sensible après 4 à 5 minutes d’utilisation.

      Des cas de mauvais, ou non fonctionnement

      Enfin, certaines de ces lampes LED refusent de fonctionner (ou fonctionnent quelques instants puis s’éteignent) sur les modèles récents aux circuits électriques multiplexés. On note aussi des allumages de témoins de défaillance sur certains modèles. Il faut donc parfois rajouter un boitier « anti-erreur » pour que cela fonctionne. C’est donc beaucoup de tracas pour un résultat pas du tout assuré côté qualité et puissance d’éclairage avec les produits d’entrée de gamme, sans oublier un risque avéré d’éblouissement des autres usagers, et l’amende qui peut en découler avec la marée-chaussée…

      Bref, vous l’aurez compris, nous vous déconseillons très fortement d’utiliser ces ampoules LED adaptables non homologuées pour un usage sur la route. Et en dehors d’un usage routier (terrain privé, compétitions…) mieux vaut choisir les produits de grandes marques, qui sont certes beaucoup plus chers, mais offrent de bien meilleures garanties de fonctionnement, de durée de vie, et de performances d’éclairage.

    5. Renaud Roubaudi

      j’ai demandé à Auto Elec un « éclairage » sur le sujet. patience. en revanche, vous n’avez pas regardé la vidéo, les lampes utilisés de dernière technologies n’ont plus besoin de refroidissement arrière (comme c’était le cas avant). franchement Thierry je crois qu’il utilise des correspondances, le faisceaux porte plus loin mais pas plus haut et consomme moins. de plus les relais et fils ont été modifiés. Mais patience, José de Auto Elec a vu les commentaires sur YouTube et il prépare les éléments de sa réponse pour la semaine prochaine.

    6. Mat Ador

      Merci de votre éclairage insistant sur le sujet. Mais je vais prendre un peu la défense de Renaud qui visiblement plaide ici la bonne foi.
      Qu’est-ce qui vous permet d’affirmer qu’il ne s’agit pas d’ampoules de grandes marques ?
      Sur le site web du fournisseur Laser Car, il est précisé qu’ils utilisent des chips led (des puces donc) de grandes marques. Ils recommandent même la plus grande prudence face aux copies. Je ne mets pas le lien vous pouvez y aller seul. En tout état de cause la responsabilité échoit au professionnel qui fait la transformation.
      Or si Renaud a une facture en bonne et due forme faisant mention des modifications effectuées, établie par un professionnel inscrit et reconnu, qui de surcroit a mené lui-même l’auto au C.T, je ne vois aucune raison de l’en inquiéter quand bien même la légalité de ses feux pourraient être soulevée en cas d’accident grave subi par un tiers…
      😉
      Appel de phares à tous les bagnolards !

    7. Laurent

      Il y a maintenant 25 ans, j’avais échangé les ampoules code européen P45T R2 de ma R5 TL par des versions halogène !! Et il y avait un progrès notable de mon éclairage mais la durée de vie des ampoules étaient très courtes…..

      Je ne peux que comprendre l’intérêt non négligeable pour la qualité de l’éclairage du passage aux LED, mais malheureusement, à priori, la législation n’a pas suivit… Il suffit d’aller sur les sites de Philips ou Osram et lire les petites notes de bas de page… Homologation CE: Niet… et interdiction d’usage sur la route. Ceci dit… pas sûr que la maréchaussée verbalise.

      On ne peut qu’espérer que le législateur s’intéresse à ce sujet et qu’on puisse acheter des ampoules ayant une homologation route qui nous garantisse que le faisceau lumineux est correcte.

  6. Thierry

    J’ai regardé maintenant et je ne suis pas convaincu par l’emploi de ce type d’éclairage … des ampoules 100w interdites sur route (on en trouve de marque Philips) respectent le spectre lumineux et sont pourtant (et heureusement !) refusées à un vrai contrôle technique.
    Au cas où l’on veuille vraiment en installer, installer des Osram ou des Philips et rien d’autres.
    L’autoradio est très classe quant à lui.

    Répondre
  7. Chapman

    La vache, 150 watts l’appel de phare! Ça ressemble au flash des radars. Avec quatre phares dans les mirettes la gars en face il peut se payer des Persol…
    😀
    Bien l’auto radio!
    Dites président, vous la conduirez quand votre Lancia ?

    Répondre
    1. Mat Ador

      Vous ne comprenez rien Chapman…
      Ça se mérite une Lancia surtout quand on postule au très select club H.F.
      Après le relooking à grand frais par le Docteur Guirao, après l’électricité auto, viendra le temps du motoriste qui redonnera toute sa vigueur au vaillant 2,0 litres. Ensuite le sellier viendra garnir l’intérieur de cuirs pleine fleur au tannage végétal à l’extrait d’écorces de châtaignier, comme savent si bien le faire les Maîtres italiens et, ce faisant, dégarnir le portefeuille du Président cela va sans dire. Il faudra penser également à rafraichir la monte pneumatique du grand manufacturier Pirelli. Avec l’astiquage en règle des bois précieux du volant Nardi, le detailing viendra enfin parachever la préparation de la belle en vue du Concorso d’Eléganza de la Villa d’Este prévu à l’automne en présence de quelques invités triés sur le volet…
      On est là sur une autre planète…
      🙂

    2. Chapman

      Ah mais tout à fait Mat, notre président a toutes les chances au concours d’élégance de la Villa d’Este., les cheveux poivre et sel assorti au gris de la carrosserie.
      😀

  8. Thierry

    J’ai pas encore vu la vidéo, mais ce n’est absolument pas autorisé ? Et pourtant c’est super efficace, je sais je l’ai fait sur une ancienne (qui n’a pas le contrôle des ampoules).
    Bon zou … je vais aller voir la vidéo.

    Répondre
    1. SiL

      Origine ou amélioration, vaste débat…..
      Il y quelques années (durant le siècle passé), un architecte en charge de rénover des habitations réalisés par Lecorbusier et étant confronté à ce dilemme, avait posé la question à ce dernier (encore vivant).
      Le sujet était: faut il faire refaire des menuiseries en bois en simple vitrage pour rester dans le mimétisme absolu de la réalisation initiale ?
      Réponse de Lecorbusier: non, il faut remplacer les menuiseries obsolètes par des fenêtres en aluminium à double vitrage qu’il aurait utilisé si elles avait été disponibles lors de la réalisation initiale.
      Nous parlons là de maisons encore utilisées de nos jours et non de maisons « musées ».
      J’aurais tendance à faire la même analyse, pour un véhicule d’époque exposé dans un musée, gardons le en parfait état d’origine avec ses qualités et ses défauts. Pour un véhicule ancien (ou pas), utilisé régulièrement, il ne faut pas hésiter à faire des améliorations qui pour la plus part sont réversibles et surtout rendent l’utilisation de ces véhicules bien plus agréables au quotidien.

      J’ai une très belle Audi TT quattro de 2001( 20 ans), que j’utilise hebdomadairement sur laquelle j’ai changé énormément de pièces et je peux vous dire que seuls les experts sur ce véhicule peuvent voir la différence. Ces (R)évolutions ont totalement changé le comportement de ma young timer dans le bons sens du terme (suspensions, freinage, autoradio high-tech (caché sous le superbe cache en aluminium massif)…. Je peut donc profiter de ma voiture avec certaines technologies contemporaines, un freinage digne de ce nom (surtout sur la descente de certains cols), un châssis efficace pour une conduite sportive. C’est une vrai « bagnole » avec un look que j’adore, mais avec beaucoup de défauts d’origine (châssis de Golf 4) que ces modifications ont en grande partie corrigées.

      Concernant la superbe Lancia de Renaud, je ne peux qu’approuver surtout que c’est fait avec beaucoup de goût.
      Merci pour le partage de cette vidéo passionnante.