Mercedes EQS : c’est qui le patron ?

Mercedes EQS 100% électrique, lA EQS est à l’électrique ce que la Mercedes Classe S est au thermique. Nous vous livrons nos impressions et petites observations à chaud.

L’avis des Petits Observateurs !

42 commentaires au sujet de « Mercedes EQS : c’est qui le patron ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. GilR107

    Julien a démontré indéniablement que Mercedes-Benz a enfin ressorti une Classe S avec son « et après ? » insistant et sincère.
    Parce que rappelez-vous que lorsque Mercedes sortait une Classe S c était un événement attendu et que le résultat finissait toujours par laisser dire : là je ne vois pas ce que l on pourra faire de mieux. Et la dernière fois, que tous les journalistes et clients et fidèles ont été bleuffés pour longtemps, c était avec la W140.
    D ailleurs, je la vois parfaitement dans la lignée de la W140 (par opposition aux 126 et devancières) avec ce côté gros objet massif, lignes effacées et poncées même, imposante mais ni belle ni moche, et la surenchère de tout et de tout ce que les autres n ont pas (encore).
    Les premières portières à fermeture assistées, 30 ans après elles bougent toutes seules.

    Pour mon avis personnel, les appui-têtes orthopédiques, cette dalle simpliste, ces écrans AR collés et récupérés d anciennes Classe A, cette face avant fade identique à une EQA, cette face arrière non travaillée, ce profil d œuf, ne me séduisent pas et me donneraient envie de me tourner vers une TESLA plus exploitable et à la meilleure autonomie.
    Mais Julien l a dit, et il s agit bien d une Classe S.
    Faite pour séduire et ramener du client jeune qui ira vers une A, CLA, GLA, EQA qui fait du volume et de la marge qd on voit qu équipées ces entrées de gamme frôlent les 60 000€ avec des motorisations assez classiques.
    Du coup à 120 000 €, cette S est compet’ ! Attendons de pouvoir la configurer toutefois…

    Et puis et puis, vous ne l avez pas vu POA, mais une S, EQ ou pas, se doit d avoir une étoile en haut du capot !!! Sacrilège ! C est pas une Benz ! C est une Hey Mercedes, snif… Une autre aire.

    Avec ça, le prix des S, old/youngtimer n a pas fini de monter car ceux qui ont les moyens de se faire plaisir ne vont pas tous craquer pour cet Iphone à roulettes, ça c est certains. Et ça commence même aux US, marché qui ne portait que peu d intérêt aux vieilleries allemandes jusqu’il y a peu.

    Répondre
  2. Loïc

    Ben ?! Y a plus personne ? Tout le monde est sorti… c’est sûr, cette voiture n’est pas faite pour un bagnolard mais pour un geek. Quand tu as fini de régler tes écrans, tu t’aperçois qu’avec une voiture tu serais déjà arrivé ! Je crois que je fais partie de l’ancien monde… Bon, je sors aussi.

    Répondre
  3. Arnaud T

    C’est comme avec la nouvelle C4, je suis incapable d’émettre un avis tranché. Celle-ci éblouit, c’est certain, mais n’est-ce pas une fois de plus, un peu trop ? J’aime bien la carrosserie à deux tons et son côté très limousine, même si je n’aime pas la rupture de ligne à l’avant. Quant à l’intérieur, c’est de l’hystérie. Hâte de voir le gouvernement derrière le volant.

    Répondre
  4. Touringske

    En lisant le titre avant de regarder le reportage, j’avais compris tout autre chose, du genre : « de la voiture ou de son propriétaire, qui est désormais le patron ? » ou : « aurai-je encore le droit de la conduire ? » Ce n’était pas çà … ou bien si, tout de même ?
    Et puis, présenter une voiture sur une terrasse, où on l’a déposée avec une grue, au-delà de l’effet que cela fait sur le moment, n’est-ce pas vain, limite vulgaire et involontairement prémonitoire d’une probable perte de sens ?
    Mal au crâne …

    Répondre
  5. Bruno Jullien

    Chers petits observateurs,

    Je m’attendais à une volée de bois vert de la part des abonnés, mais je n’imaginais pas que cela serait aussi violent. C’est ainsi, tous les goûts sont parmi nous.
    Mais plus qu’une affaire d’inclination esthétique, il s’agit bien d’une ligne de partage entre deux mondes. Celui de la mécanique vieux de deux millénaires, et celui l’électronique.
    Je suppose que de nombreux fétichistes du détail, des odeurs, des vibrations ni retrouvent pas leur compte de sensations dans des véhicules aussi filtrants, sécurisants, surchargés de fonctions que l’on imagine même pas.

    Merci à l’équipe — toujours sympathique et positive — de nous avoir fait découvrir ce véhicule qui s’il n’obtient pas tous les suffrages représente beaucoup de travail et de courage industriel et financier.

    Bien à vous,

    Bruno

    Répondre
  6. JL

    Les appuis-têtes en baudruche dégonflée, c’est un nouveau concept tendance ? Je trouve cela vraiment hideux et je ne comprends pas qu’on ait pu valider une telle faute de goût chez Mercedes. Enfin une de plus, une de moins.. Où alors, je ne suis décidément plus dans le coup.

    Répondre
    1. Catamiaou

      C’est vrai que c’est particulièrement dégueulasse ^^
      J’espère que c’est aussi confortable que c’est moche…

  7. COMMANDANT CHATEL

    Une question idiote :
    Comment les anglo-saxons ont-ils fait pourqu’on parle en « pouces » ?
    Je n’y comprends rien.
    Je suis sans doute un vieux con, mais le système métrique c’est mieux non ?
    Ça fait combien « un pouce » ?
    Voilà…
    Pour le reste, c’est une belle auto sans aucun doute….

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      Le système métrique, sans lequel nous ne serions pas sur terre, est vieux comme le monde.
      Il fût donné par Dieu à Adam et Eve afin qu’ils procréent…
      En effet, Adam su le mètre et Eve le centimètre.
      😉

    2. Nabuchodonosor

      Qui veut que je lui cause du système de mesure Impérial, c’est-à-dire du système de mesure anglo saxon basé sur le pied (foot), le pouce (inch), la verge (yard), bref de la mesure de l’homme ???
      😉

  8. Catamiaou

    Perso, je n’arrive pas à me faire mon avis…
    Cette config en met plein la vue mais j’ai peur qu’avec une configuration plus classique le résultat soit un peu « fade ». Trop lisse en quelques sorte…

    Répondre
  9. ques

    Difficile en effet de ne pas rester dubitatif face à l’essor des voitures électriques, qui préservent mieux les marges des entreprises que les finances des acheteurs. Et puis cette obligation de la recharger tout le temps…. quelle plaie !

    Répondre
    1. Thierry

      C’est ce que je me disais en allant à la pompe chercher un peu de SP98 pour ma petite tondeuse Honda … le jerricane me fait deux ans, mais quelle plaie ça pue !

  10. Pascal DeVillers

    Bonsoir,
    Je l’avoue, n’ai pas été très réceptif à la beauté de ce galet étoilé.
    C’est sans doute dû au fait que j’ai ce qu’il faut à portée de main, la plage étant à 60 mètres de chez moi et des galets il y en a de tous les genres, même certains avec des étoiles de mer dessus.
    Non, ce qui a retenu mon attention c’est tout autre chose; l’ingéniosité parisienne à contourner le problème du stationnement en ville en garant sa voiture sur son balcon.
    Le concept est intéressant et le problème de recharge est réglé, le soir on tire le câble jusqu’à la prise sous la table de nuit et hop la voiture charge en sécurité durant la nuit. Le lendemain matin après le petit déjeuner, on saute dans sa voiture, appel à la grue et c’est parti.
    C’est le cas de le dire, il y un créneau de plus value immobilière en devenir.
    Ah ces parisiens toujours en avance sur les bonnes idées !
    Pascal.

    Répondre
  11. Oliver

    Mum… ? Vous auriez dû titrer « L’éloge de la laideur ».
    Comme toute les voitures électriques, elle n’a aucune personnalité. C’est rond, c’est moche on dirait un gros cachalot échoué sur le sol.
    De plus, je n’arrive pas à comprendre comment des constructeurs puissants comme Mercedes ou VAG ont pu céder si facilement devant la pression irraisonnée des écolos-bobos-progressistes (surtout utopistes). Ces constructeurs avaient fini par développer des moteurs thermiques essences ou diesels peu gourmands et peu polluants.
    Rien qu’en France il y a 38 millions d’automobilistes. Imaginez dans dix ans 38 millions de voitures électriques. Alors que nous sommes au maximum de nos capacités de production électrique.
    N’oubliez pas de prendre l’option pédalier dans l’habitacle. Vous pourriez en avoir besoin pour rentrer à la maison.
    D’ailleurs c’est un peu le souhait des écolos-marxistes qui sont derrières ces lois. Voir toute la population à vélo et habillée uniformément. On commence par dynamiter les codes vestimentaires derrière une pensée « cool attitude ». Ces baskets qui ont envahies les rues, le monde de l’entreprise, c’est aussi moche que cette Mercedes cul cul. Puis on stigmatise les amateurs de voitures, et on finit tous à vélo, avec des vestes et des pantalons en toile à bouffer du soja. Personnellement je roulerai le plus longtemps possible en voiture à essence. Un gros Range Rover L322 de préférence. Chaussé de mes Tod’s, je les adore elles sont devenues transgressives.
    S’il ne doit rester qu’un bagnolard, ce sera moi !!!

    Répondre
    1. La cigogne

      Ça, c’est Punk, j’adore!!! No future! Surtout les Tod’s, moi, je vais carrément prendre des mocassins à glands. C’est encore plus transgressifs.

  12. Mat Ador

    On connaissait l’E-Tron, la perle d’Audi.
    Et bien en phonétique la Mercedes du futur s’appelle EX (EQS)…
    Notre belle langue française n’a pas son pareil pour dézinguer les concepts allemands…
    🙂 🙂 🙂

    Répondre
  13. Thierry

    Non mais, je me suis endormi un instant pendant le reportage.
    C’est long et monotone.
    Renaud a envie de la conduire … il n’a pas compris que c’était elle qui allait ou pas le conduire.
    Les couleurs, parlons en des couleurs ! C’est quoi ce mélange ? Une 2cv Charleston était plus chic.
    C’est l’avenir ça ? C’est demain ? Ne me dites pas que c’est vrai ?
    Et Julien qui ne voit que la porte qui s’ouvre et se ferme seule … comme celle d’un réfrigérateur haut de gamme.
    Je ne comprends même pas la démarche de Mercedes … Ford avait démonté sa Mustang pour l’installer en haut de l’Empire à NY mais ça avait un sens … monter ce meuble devant l’Arc quel intérêt ?
    Une chose me rassure …. Tesla peut encore dormir tranquille à mes yeux.

    Répondre
  14. Fils de Pub

    Je ne voudrais pas chiper le célèbre slogan de l’agence Alice pour La Samaritaine, mais…
    Décidément, on trouve tout au Drugstore Publicis !
    😉

    Répondre
  15. Sebring

    Enfin une ligne pure sans artifices gratuits. C’était devenu rare chez Mercedes. Mais je ne comprends pas comment tous ces écrans sont encore autorisés. Ce sont tant d’incitations à perdre la route des yeux. Mais quelle route? La conduite devient secondaire, les voitures seront bientôt totalement autonomes et ça, ça m’emmerde vraiment.

    Répondre
  16. La cigogne

    Est-ce qu’on peut trouver la protection d’écran en verre trempé d’un mètre de large sur Amazon et est-ce qu’il est possible de la poser sans faire de bulle ?
    Personnellement, je ne peux pas m’empêcher d’imaginer cet écran avec une belle cassure en étoile comme un téléphone d’adolescent après trois mois d’utilisation.
    Houps ! J’ai lâché mon portable quand le chauffeur a freiné et les deux écrans sont cassés, celui du portable et celui de la voiture !

    Répondre
  17. Georges Piat

    Ah, c’est beau, non c’est vraiment réussi. La Tesla (sans âme) devient moche tout à coup !
    Bon, le « glass cockpit » façon avion, faut aimer mais j’avoue, c’est spectaculaire. Bravo !

    Répondre
  18. PhareOuest

    Le PM trouve sa carrosserie aussi lisse qu’un galet, et effectivement quand je la regarde, elle me procure autant d’emotion qu’un galet.

    Répondre
    1. Kris

      Un galet façonné par dame nature me procurerait davantage d’émotion que cette tablette hideuse sur roue !

  19. Nabuchodonosor

    Franchement c’est beau, exceptionnel et la technologie inspire vraiment confiance; Le GPS n’a même pas l’air perdu, perché là-haut sur les toits de Paris…
    😉
    Bon ok, je sors aussi

    Répondre