La Carrosserie, c’est difficile, long, pénible, mais c’est de l’Art

 

 

POA visite le CNVA, Conservatoire Nationale des Véhicules Anciens, qui propose une formation généraliste aux métiers de la restauration automobile : mécanique, carrosserie, sellerie, ↓🚗↓ électricité. Dans ce troisième épisode, Renaud et Cédric rencontrent Romain le formateur de l’atelier carrosserie et Franck un ancien publicitaire qui suit la formation et s’entraine notamment sur sa Volkswagen Coccinelle des années 70.

https://www.le-conservatoire.com/

https://www.instagram.com/lecnva/?hl=fr

L’avis des Petits Observateurs !

2 commentaires au sujet de « La Carrosserie, c’est difficile, long, pénible, mais c’est de l’Art »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. damien

    Mon grand-père a été ouvrier en tôlerie toute sa vie. Un métier rude, notamment car les ateliers étaient eux-mêmes en…tôle. Froid l’hiver, chaud l’été. La vie d’ouvrier, une vie noble.
    Il ne faisait pas de peinture : « chacun son métier ».
    Il adorait le labeur lié à la matière. Il maudissait les voitures « modernes », irréparables, avec très souvent de l’échange de pièce et plus de temps pour « travailler ». Un « beau gâchis ».
    POA a déjà montré des ateliers de carrosserie. Chaque fois, je me demande ce qu’aurait pu raconter mon grand-père à ces gars de Paris.

    Répondre