Matra Rancho, l’inventeur du SUV sans le savoir

Découvrez le petit observateur Laurent qui nous présente sa Matra Rancho X recouverte d’un « covering » camouflage.

L’avis des Petits Observateurs !

19 commentaires au sujet de « Matra Rancho, l’inventeur du SUV sans le savoir »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Docteur_Oliv

    Pour compléter la vision Frimeur, des voitures comme la 1301 Break avec ces Phares Longues Portée ( CIBIE 35 ) ramassait la mise avec sa glace descendante sur le Hayon comme les Breaks US.
    Pour la maitrise de la résine, j’en ai un mauvais souvenir sur un dériveur genre 420, qu’ils avaient nommé Capricorne. il y en a un à Romo !

    Répondre
  2. Neufcentdixespada

    Sympa ,quel volume d’emport!!! Mais l’ »aquarium «  qu’est la cellule arrière très généreusement vitrée m’enclinerait à la renommer Matra Ran -chaud chaud chaud,en l’absence de climatisation !!

    Répondre
  3. Nabuchodonosor

    Plait-il ?
    Nonobstant mes observations passées, vous persistez et signez en reprenant ce titre racoleur, sans y changer mot, Président. Ah, vous ne perdez rien pour attendre :
    https://www.petites-observations-automobile.com/2020/04/matra-rancho.html

    Soit. Tant qu’à vous arranger avec l’histoire, présentez-nous donc ce Rancho comme l’ancêtre du Jeep Wagoneer, parfaitement adapté aux grands espaces sauvages de la Camargue que l’on traversait auparavant péniblement à cheval, ou des marais de cette infinie Brière où l’on cultive le chaume, celui qui coiffe les huttes de nos irréductibles villages gaulois, à ne pas confondre avec l’autre chôme, celui dont on tire une gloire nationale incontestable et par ailleurs, nullement contestée…

    Du reste c’est bien simple, au diable les tensions Est-Ouest, faisons fi des oreilles indiscrètes et osons dire tout haut que c’est la Rancho qui incita Kroutchev à lancer la Moskvitch 410N sur les routes défoncées de feu l’URSS, routes préalablement défoncées de nid de poules A.O.P, Coq Gaulois approved, exportés à vil prix depuis notre généreuse Bresse pondeuse éternelle…
    😉
    Vive la Rancho, vive les Ronchons et vive la France.
    Merci à Laurent et Cocoricooo !!!

    Nabu qui ne s’en laissera pas conter.

    Répondre
    1. André Raimbourg

      Fais pas chier Nabu.
      Si on te dis que c’est français, c’est que c’est français, c’est même écrit dessus…
      Alors fais pas chier et écraaase…

    2. Nabuchodonosor

      Non mais t’as déjà vu ça ? En pleine paix, y chante et pis crac, un bourre-vil, mais il est complètement fou ce mec !
      Mais moi les dingues…
      😉

    3. Pierre_

      La Poularde se brade à l’Est ?
      Décidément tout fout l’camp, j’en ai les pattes cassées.
      Dingue ça 😉

  4. François P

    J’ai toujours aimé les Rancho, c’était à l’époque une auto vraiment différente pour moi qui roulait en 1100 S. Je la trouvais innovante, hyper pratique et avait une bonne gueule.. Elle séduisant les originaux de l’époque et dans la région de Poissy on pouvait en voir pas mal entre les mains des cadres de l’usine.
    Malheureusement souvent mal entretenues elles n’avaient que très rarement une seconde vie et finissaient abandonnées ou désossés avec pourtant peu de kilomètres.
    C’est pourtant une idée géniale bien française mais il est de bon ton d’affirmer le contraire.

    Répondre
  5. Docteur_Oliv

    Pourquoi Voiture de frimeurs ?
    2 raisons : mon parrain, un peu hâbleur, avait une Versailles et photographiées côte à côte, dans la forêt de saint germain, avec la 403, Y a pas photo !
    Un de mes oncles, coiffeur un peu connu avait une Océane….
    L’autre raison, c’est que les SIMCA changeaient toujours quelque chose bien visible à chaque année modèle. Voilà

    Répondre
  6. GMK

    Permets que je me rallie à tes couleurs de guerre, frérot.
    Par contre je suis grave choqué de fou car ne connaissais pas cette jeune gazelle du désert mue par la Singer de ma mémé.
    Si jamais il t’arrive de poser tes fesses sur le rocher de Monaco, passe voir grave ton poto, frérot.
    Je te ferais kiffer comme j’aime devant des machines à coudre de ouf’ qui ne font pas vraiment dans la dentelle…
    Allez salut la famille un grand merci à vous et n’oubliez pas de vous zabonner.
    Bizz’

    Répondre
  7. Dubby Tatiff

    Dans mon souvenirs, c’était la voiture de ceux qui portaient une écharpe « chèche ». Et puis il y avait le Paris-Dakar de Thierry Sabine et son parfum d’aventure. C’était vraiment dans l’air de temps. Bravo à Philippe Guédon d’avoir eu le nez creux, la vista.

    Répondre
  8. Renard pelé

    Bonjour POA,

    Que dire… Merci, merci, merci ! !

    J’adore la Rancho !
    Mon oncle était vendeur Simca. Je me souviens d’avoir passer mes vacances chez lui. Ma tante avait une Rancho orange métallisée. Quelle fierté d’être à l’intérieur de cette voiture extraordinaire!

    Mon oncle se moquait un peu de la qualité de fabrication, en passant la main sur le toit de la cellule arrière. En effet, il retirait le vernis ou la peinture (ou les deux… ?).
    Pourtant le Rancho ne devait avoir que 3/4 ans…

    Vive le Rancho, vive POA, vive la France éternelle!

    Répondre
  9. Docteur_Oliv

    Pour CHAPMAN : J’ai mis longtemps à avouer mon penchant SIMCA parce que mon père aimait les PEUGEOT ! Il trouvait que c’était pour les frimeurs….
    Pour les velours c’est sûr que ç changeait. je me souviens bien des 1307 et 1308.
    Pour le Carbu je suis étonné qu’il n’est pas mis des Carbus WEBER ( double x 2 ) de 1100 Spécial avec la pipe qui va bien ( Oeuf corse ).
    Les pneus BABOULIN était de source Buggy et il y avait des BAB Cross.
    La suspension AR c’est surtout pour le Carry Over mais aussi pour préserver la capacité de chargement.
    Pour ceux qui aiment, il doit rester quelques exemplaires ORANGE sur le site Introuvables NOREV
    Une auto éminement sympathique.
    PS : les feux AR de ???
    PPS pour les ceintures AR, C’est NORMAL la réglementation ne mentionnait que les sièges « Extérieurs »

    Répondre
    1. Chapman

      C’est drôle ça docteur, c’est la première fois que j’entends que c’était une marque de frimeurs. Je trouvais au contraire qu’on ne la ramenait pas en Simca.
      🙂
      En tous cas, Peugeot c’était sérieux, limite austère ha ha…..
      Mais c’est bien d’avoir fait votre coming out.
      😉

  10. Clément

    Ma femme me dit : bien sûr, c’est la voiture du père de Vic dans La Boum !
    Claude Brasseur bien entendu au volant. Tout une époque.

    Répondre
  11. PhareOuest

    Bonsoir,
    merci et bravo au petit observateur Laurent. Le Matra Rancho est le véhicule tous chemins de loisirs intelligent, un suv avant l’heure. Malheureusement à l’époque pas de protection anti-corrosion des tôles (un traitement au Dinitrol était salutaire) et le moteur de la 1100 accoplé à une boîte 4 vitesses était très bruyant, il faisait saigner les oreilles dès que l’on était sur voie rapide ou autoroute.

    Répondre
  12. Chapman

    Pour moi, Simca est ma marque de cœur. Populaires, pimpantes, joyeuses. Mon père roula en P60 dans les années…..60 bien sûr puis dans les années soixante dix mon grand père récupéra une 1100 de base 5cv qui fût des années durant, la mascotte de la maison familiale à Belley.
    Je la récupérais dès mon permis en poche, déjà en dentelle mais toujours vaillante. Je la remplaçais par une version Spéciale , nerveuse et jouissive….. Et gourmande !
    La Rancho me faisait de l’oeil mais restait hors budget pour moi.
    Merci pour cette plongée dans l’univers si pragmatique de la marque Simca.

    Répondre
    1. HADOT Hervé

      Merci pour ce bon moment.
      Ma femme ne comprend pas comment il est possible de regarder ça.
      Moi j’adore. Vos invités sont extras.
      Merci.