Devenir Mécano 🛠 ce n’est pas aussi facile que Wheeler Dealer 📺!

POA visite le CNVA, Conservatoire Nationale des Véhicules Anciens, qui propose une formation généraliste aux métiers de la restauration automobile : mécanique, carrosserie, sellerie, électricité. Dans ce deuxième épisode, Renaud et Cédric rencontrent Joël Berger, le formateur mécanique et métrologie du CNVA, ainsi que William, 30 ans, ex-étudiant en école de commerce, qui a décidé de créer son entreprise dans la restauration après sa formation.

https://www.le-conservatoire.com/

https://www.instagram.com/lecnva/?hl=fr

L’avis des Petits Observateurs !

9 commentaires au sujet de « Devenir Mécano 🛠 ce n’est pas aussi facile que Wheeler Dealer 📺! »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pascal DeVillers

    Bonsoir,
    La mécanique est un vaste domaine souvent déprécié , que je connais bien car diplômé de l’enseignement supérieur en génie mécanique .
    Et qui plus est, la métrologie je la pratique régulièrement étant responsable qualité dans une tôlerie industrielle .
    Il est vrai que dans ce domaine, on va plutôt taquiner le micron que le centimètre et l’équipement de mesure est primordial jumelé à une bonne formation théorique .
    Malgré mes connaissances , je ne suis pas un expert de la mécanique automobile qui est une spécialité à part entière dans le domaine .
    Je vous avoue que malgré tout pour ma part , je suis un peu timide à trifouiller dans un moteur et ses périphériques, j’en connais les principes de fonctionnement et leur rôle , mais delà a avoir la main experte pour réparer , il y a un monde ; celui d’une formation comme celle du CNVA ,
    De plus pour bien travailler il faut avoir un local approprié et l’outillage adéquat .
    Pascal

    Répondre
  2. Thierry

    J’avoue tout regarder sur Wheeler Dealer France et pas que France d’ailleurs !
    Il y a un tas d’incohérences, mais en 40 minutes pour montrer une restauration ce n’est pas facile.
    En tout cas l’émission a le mérite d’expliquer un petit peu la mécanique à des types comme moi qui n’entravons rien à rien …
    Jeune je bricolais un peu l’électricité, Klaxon à trompes, alarmes, autoradio CD et HP de qualité en trouant la plage arrière, maintenant la pose d’une simple petite LED en éclairage dans le coffre déclenche des cris et des alarmes sur mon tableau de bord le véhicule ayant compris que je le privais de son ampoule à filament adoré … bref on ne peut plus rien faire !
    Cette école est formidable, ça fait plaisir de savoir que l’auto n’est pas morte chez les jeunes.

    Répondre
  3. Nabuchodonosor

    Un V8 de 2,5 l en fibre ce qui donne un poids contenu de 900 kg, mais un design loin de pouvoir concurrencer la type E.
    Cette Daimler SP 250 à la méchante gueule de Mérou, pète l’écran.
    Ose-t-ton vous demander de lui prêter attention ?
    😉

    Répondre
  4. François P

    Quelle formidable école qui reuni des passionnés pour dépasser le superficiel et protéger et faire vivre le patrimoine technologique de l’automobile.
    Bravo POA qui donne un éclairage sur le CNVA.
    C’est un veritàble plaisir de voir et d’ecouter toutes ces personnes qui font corps avec les entrailles techniques qui peuvent paraître mystérieuses. Il faut l’avouer mettre les mains dedans et réussir à redonner vie à nos chères bagnoles et un plaisir que l’on aime partager.

    Répondre
  5. Chevance

    Merci encore Poa vous êtes au top ! Et oui Wheeler Dealer France c’est plutôt peinture sur rouille. bravo également au créateurs et aux dirigeants du CNVA . Je vais me laisser tenter par un stage de carrosserie et de sellerie . Bravo à vous

    Répondre