Daimler V8 SP 250 🇬🇧 elle rêvait de concurrencer la jaguar Type E

Découvrez Stéphane et Arthur qui nous présente leur Daimler V8 SP 250, une voiture que l’un possède et que l’autre entretien.

L’avis des Petits Observateurs !

23 commentaires au sujet de « Daimler V8 SP 250 🇬🇧 elle rêvait de concurrencer la jaguar Type E »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Outdoor74

    Karl Lagerfield a dit un jour d’un mannequin dont j’ai oublié le nom : Elle n’est pas « belle », et est « pire que belle ».

    Répondre
  2. Pascal DeVillers

    Bonjour ,
    Une belle petit auto .
    Vu de face ca ressemble à une croisement entre une DS pour la partie supérieure du capot et un poisson rouge pour la partie basse .
    Pascal

    Répondre
    1. Pascal DeVillers

      Et pour l’arrière ,ça tire sur le coté ailes de cygne qui parade sur un lac
      Pascal

  3. Philippe

    Elle a son charme. La face avant d une citroen ds et l arriere de je sais pas trop quoi.
    En fait ils ont trop chargé le design.
    Le bruit du v8 est vraiment dingue, les variations de son.

    Répondre
  4. Sebring

    Le charme des moches…. Pas si moche en fait après cette brillante explication de texte. Et puis elle est un peu comme ces femmes qui « n’ont pas un physique facile » mais dont on tombe amoureux tant elles s’appliquent à nous rendre heureux.

    Répondre
    1. Neufcentdixespada

      Et le contraire est aussi valable!!que ce soit pour les autos comme pour les femmes(oooooh ,l’affreux Neufcentdixespada qui place femmes et autos sur le même rang… désolé ,j’admire autant les unes que les autres)

    1. Chapman

      Ah non je ne l’ai pas oublié cette Stag un rien maudite. J’adore le dessin de Michelotti. Par contre le V8 était lui aussi très peu fiable. Des problèmes de refroidissement si je me souviens bien.
      Mais il me semble que ce Daimler est plus abouti

  5. François P

    J’aime ce genre de voiture que l’on dit « difficile », il faut de la patience, du savoir faire et de la persévérance. Ensuite seulement elle vous gratifie de toutes ses qualités et devient absolument attachante.

    Répondre
  6. CHAPMAN

    La beauté des laids, des laids, des laids, se voit sans délais, délais.
    En l’occurrence, il suffit d’en prendre le volant.
    Au fait, est ce ce moteur que l’on trouve dans les Jaguar 250?

    Répondre
  7. Robinson

    Son design baroque me fait penser à la Panhard Dyna X.
    En miniature, elle a été produite pour CRIO, en plastique soufflé, surmoulage de l’originale SPOT-ON en zamak au 1/42e qui existe dans de nombreux coloris.

    Répondre
  8. Nabuchodonosor

    Disons que cette bagnole à un physique différent, pas facile au premier abord, mais on finit par s’y faire.
    Une Barbara Streisand de la production automobile, pour reprendre l’expression consacrée du Premier Ministre.
    Quant à qualifier le doux bruit de ce petit V8, et bien je dirais qu’il « bignole ».
    Un peu comme le mérou…
    OK, je sors.
    😉
    Na-bouffon

    Répondre
    1. Bébel

      Ah c’est poilant.
      Mais il parait que le poil s’tond ?
      Comme le mérou…
      😉
      Non, ne fermez pas la lourde, je sors aussi.

    2. Fils de Pub

      @Robinson
      Désolé mais je ne comprends pas le lien entre Amy Winehouse et mérou-bignoles ?

    3. Lieutenant Columbo

      Si lien il y a, enfin il y eût, c’est plutôt entre WineHouse et Vínbúðin, le monopole islandais de distribution de boisson alcoolisées, vu dernièrement à la rubrique gas-station.

    4. Sebring

      Comme ce V8, le mérou a une peau fragile. C’est connu, à peine on la touche, la peau de mérou….pète.

    5. Mat Ador

      Gueule de mérou-pètes, mérou-stons, mérou-bignoles, ça va, les boules quoi… A qui le tour ?
      Heureusement que les deux échalotes de service n’ont pas fait de burnouts avec leur bijou de famille au cours de ce test-icule sinon on en aurait eu pleins les balloches…
      Hein ? Ah ben je sors aussi…
      🙂

  9. Touringske

    Mais ils sont géniaux ces deux propriétaires amoureux de leur voiture ! Quel humour et quelle philosophie de vie ! Et rouler au quotidien avec une ancienne, je valide à 100 % pour le faire également (mais, je l’admets, avec une monture plus fiable). Merci POA de trouver chaque semaine l’occasion de nous surprendre et de nous émouvoir.

    Répondre
  10. Thierry

    Moche moche … moi je ne la trouve pas si moche que ça, et puis 1959 est une excellente cuvée pour l’automobile, pensée pour la Mini, et pas que pour elle hein Commandant !

    Répondre