Comment une Corvette C4 nous interroge sur l’avenir de l’automobile…

Floriane interview Renaud à propos de la Corvette C4, une américaine de 1985 que Renaud adore. L’occasion d’une balade qui vire à la discussion sur l’avenir de l’automobile.

L’avis des Petits Observateurs !

17 commentaires au sujet de « Comment une Corvette C4 nous interroge sur l’avenir de l’automobile… »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pascal DeVillers

    Bonsoir,
    En regardant ce reportage, et cette conersation ouverte , j’ai retrouvé une ambiance de confidence comme dans l’émission Le Divan animé vers la fin des années 80 par Henry CHAPIER.
    Président vous tenez là un concept .
    Hormis cela est ce l’âge ou bien la lassitude, mais je suis comme Floriane, je m’y perds dans cette avalanche de surenchère d’effets stylistiques qui au final font que beaucoup de ces nouveaux modèles se fondent dans un brouillard opaque uniforme .
    Et je ne m’étendrai pas sur la débauche de gadgets inutiles.
    Pascal

    Répondre
  2. La cigogne

    Mme la ministre a quitté le monde de l’industrie automobile depuis trop longtemps pour comprendre le concept absolument génial de la nouvelle C4. Une idée qui est certainement brevetée et qui consiste à avoir une voiture pré-cabossée pour l’utilisation dans notre magnifique capitale qui n’est peuplée que de personnes obsédées par le respect du bien d’autrui (surtout quand ils se garent).
    D’ailleurs, c’est pour cela que les plaques allemandes sont aussi rares dans la capitale que les pingouins dans la Sahara.
    Sinon en étant plus sérieux, moi aussi ancien de la même boutique que Mme la ministre et repenti, je suis entièrement d’accord avec elle. C’est un univers à la dérive que je ne comprends plus. Pourtant, je fais des efforts.

    Répondre
  3. Renard pelé

    Bonjour,

    Quel intéressant échange ! Ça m’a fait du bien de vous entendre (la jolie Corvette est passée un peu en 2nd plan du coup).

    Je partage beaucoup de choses avec ce qui a été dit. Je me pose notamment cette même question sur la démarche des constructeurs, qui en très forte majorité, sont dans le toujours plus sportif, plus puissant, plus équipé, plus lourd…
    J’ai beaucoup apprécié la démarche du cactus de Citroën ou de la Prius IV. C’était audacieux d’aller vers un toujours plus mais différent. L’idée de toujours pouvoir se déplacer, sans avoir des accélérations en progression mais une réduction de la consommation dans le viseur et un meilleur confort physique. Le public n’est pas tout à fait prêt encore pour tout ça au regard du succès mitigé.

    Quant au débat sur l’automobile chinoise, me concernant, je comprends la nécessité d’en parler, c’est une réalité. Par contre, je m’oppose à investir dans une auto venant de là-bas en raison du manque criant de respect des travailleurs et de l’environnement.

    Vivement un prochain échange de cette veine. Plein de sobriété et de clairvoyance, vous vous êtes finalement donner le temps. Ne vous mettez pas forcément cette barrière, vous risquez de frustrer votre imaginaire et votre auditoire.

    Bonne journée à tous

    Répondre
  4. CBi

    Amusant à 14:55 : alors que Floriane se plaint des voitures modernes qui grossissent, grossissent, grossissent, on voit la Corvette C4 dominée par l’énorme silhouette de la voiture qui la suit… une Mini !

    Répondre
    1. Frédéric

      Ce n’est pas une Mini qui suit. C’est une « béhème » rebadgée !!!
      🙂
      Plus sérieusement, le Corvette n’est pas une si « grosse » voiture. Elle a d’ailleurs fondu depuis la C4. J’ai eu une C6 Z06 qui dépassait à peine les 1.400 kg, tandis qu’elle était moins longue qu’une 911 contemporaine.
      N’empêche que pour m »être souvent garé à côté de Minis (des vraies…), j’étais effectivement plus bas.

      Quant à la discrétion, il s’acère effectivement difficile de conjuguer grosse cylindrée et faible bruit (même avec des clapets à l’échappement).
      Je ne suis en revanche pas convaincu que le rouge soit une couleur « forcément » voyante. La quasi totalité de mes voitures sont (ou furent) noires. Mes expériences personnelles m’ont convaincu que c’est plus la silhouette atypique qui attire l’œil. Fut-elle en noir. Une amie me dit d’ailleurs un jour à ce propos n’avoir « jamais réalisé combien on attirait le regard dans ce genre d’engin, même garé. » (une Viper SRT10… noire). Outre-Atlantique, un tel véhicule attirerait bien moins l’attention que par exemple, une Citroën C6 !
      Pour abonder dans ce sens, j’ai souvenir au mitan des années 80 de la CX Prestige de l’Ambassadeur de France qui attirait tous les regards des moscovites… HAHAA…

      Mais toutes deviennent hélas les derniers témoins d’un monde dont l’évolution récente les condamne.
      Plaudite, acta est fabula !

  5. Thierry

    Moi je suis abonné POA comme je le suis sur Amazon Prime ou sur Netflix et puis voilà que cet épisode arrive, et que j’ai des doutes sur ma santé mentale … ou alors sur ma mémoire, ou alors encore pire, il me manque des épisodes pour relier l’ensemble ! emoji = PAS CONTENT …

    La Cadillac de Renaud a disparu … elle serait en vente ?
    J’ai cru l’apercevoir dans une vidéo, rangée au fond d’un garage ?

    La Mercedes du Commandant n’est plus ? … je me souviens qu’il parlait d’un Kangoo ou d’un Partner du temps d’une tempête dans le Sud.
    Et notre Floriane n’aurait plus sa petite anglaise deux places ?

    Elle est belle cette Chevrolet, il y a la même dans mon quartier en noir !
    le propriétaire est passé du vieux beau dans les années 2000, à un vieux con pollueur et totalement irrespectueux de notre tranquillité !

    en quoi … 15/20 ans !

    Répondre
  6. Nabuchodonosor

    Quel plateau de Pentecôte : Floriane et Renaud, c’est… Fromage et Dessert !
    Morceaux choisis : « Cédric n’est pas là ? il n’a pas un rendez-vous ? On a tous notre temps… Mais quel bonheur ». « Allez, mets toutes tes jambes et toutes tes shoes ». Vous êtes d’une forme olympique !
    😉
    Lève-vitres électriques sur la console centrale repris sur la C3 pluriel et phare Pop-up de chez Transformer… Un comparatif bien senti entre C4 et C4, sachant Président que, la ‘Vette doit beaucoup à la Raie alors que pour la Citron qui lui pisse à l’arrêt… Les généalogistes hésitent encore…
    Le problème de la ville ce n’est pas tant l’automobile que sa densité qui fait qu’elle ne sait faire autrement que consacrer son espace public à la voirie… Cela crée des problèmes de voisinage, forcément… Voyez, même les garages se planquent en sous-sols.
    😉

    Répondre
    1. Pascal DeVillers

      Bonjour Nabu,

      Pour rester sur le thème de l’art culinaire et du menu de fête religieuse , il me semble que le plat traditionnel à la Pentecôte, c’est du veau si je ne me trompe pas ? .
      Or de toute évidence la maitresse de maison a fait une bourde lors de la composition du menu pour le plat principal , cette voiture est loin d’être un veau, mais plutôt du cheval sauvage croisé avec une bonne vache à lait pour le FISC français lors des passages au PIT LANE .
      Ce n’est pas très catholique tout ça !
      Bonne journée.

  7. Chapman

    Ce petit tour dans le quartier de mon enfance m’a fait bien plaisir. Rue Monge, rue cardinal Lemoine, place du Panthéon…. Un drôle de parfum pour moi. Si la voiture ne me parle pas tant que ça, elle est tellement en dehors des clous qu’elle m’en devient sympathique. Votre amicale conversation montre qu’une auto c’est mieux que le canapé du psy.

    Répondre
  8. COMMANDANT CHATEL

    Je suis tellement d’accord avec Floriane sur ces gros SUV que je ne comprends pas non plus…
    Et d’accord avec Renaud sur le bruit.
    J’ai acheté une 924 avec une ligne Inox que je retire pour remettre le pot d’origine, beaucoup moins bruyant.
    Pour me balader je n’ai pas besoin que ça fasse « vroum vroum »…
    PS: Floriane, je tiens mon petit carton de conversion à ta disposition…

    Répondre
    1. Dubby Tatiff

      POA et The Grand Tour sont mes deux mamelles bagnolardes. J’ai vu dans The grand Tour, j’espère ne pas confondre avec Top Gear ancienne époque, l’apparition d’un nouveau mode de conduite appelé « Neighbourhood » ou « voisinage » qui réduit le bruit de l’échappement de certains véhicules à propension ostentatoire, afin de ne pas déranger ses voisins, faire aboyer les chiens, déclencher les alarmes et ne pas risquer les vengeances sous forme de dénonciation anonyme aux services fiscaux pour la véranda installée sans permis de construire.

      Bref, tout bien considéré, ce mode Neighbourhood » n’est en fait que le mode de fonctionnement normal d’une automobile avant que n’apparaissent la mode des valves d’échappement qui court-circuitent les silencieux. Autrement dit, ce nouveau mode de conduite vient résoudre un problème qui a été crée de toutes pièces.

      Hihi 🙂

      Blague à part, j’habite en ville et je me demande parfois ce qui passe par la tête des propriétaires de voitures dont l’échappement fait un raffut pas possible et émet des borborygmes disgracieux en roulant à 30 km/h entre deux feux rouges. Franchement, l’automobile se suicide et se fait éjecter des villes en favorisant de tels comportements. Entendons-nous bien, je comprends parfaitement le côté amusant et salle gosse de ces échappements. A 16 ans, je faisais pareil avec mes motos. Et je ne dis pas que du haut de mes 50 ans, sur une petite nationale, entre deux radars dûment repérés, je ne m’amuserai pas moi aussi à faire vroum vroum en faisant du bruit. Car je suis resté un enfant au fond de moi. Mais à 30 ans passés, en ville, au volant de sa Mercos GLTruc AMG … y fô grandir un peu et penser à autrui.

  9. PhareOuest

    Bonsoir, merci Monsieur le Président pour cette agréable ballade et pour vos échanges au son du V8.Merci Madame la ministre pour votre lucidité, votre clairvoyance sur la production automobile actuelle.
    Pour le reste, ben c’est l’Amérique dans toute sa splendeur, une voiture exubérante et »bruyante ». On sait que c’est pas bien (surtout à Paris), mais que c’est agrèable de cruser avec le glougloutement du V8 dans les oreilles.

    Répondre
  10. François P

    Petite ballade très intéressante à bord d’une belle corvette qui appartient à une époque où on ne vous obligeait pas à culpabiliser au volant d’une voiture plaisir.
    Vos discussions sont dans l’air du temps et il faudrait des heures pour faire le tour des sujets abordés.
    J’aime aussi cette Corvette même si elle n’est pas à mes yeux la plus homogene, je m’en contenterais avec délice.
    Un peu bruyante ? Pas vraiment, il me semble juste que moteur ne tourne pas formidablement bien, elle a besoin d’espace et une conduite énergique pour retrouver le ramène en accord avec son plumage.
    J’espère que cette vidéo en appellera beaucoup d’autres

    Répondre