Et si vous changiez de vie pour l’automobile ?

 

POA visite le CNVA, Conservatoire Nationale des Véhicules Anciens, qui propose une formation généraliste aux métiers de la restauration automobile : mécanique, carrosserie, sellerie, électricité. Dans ce premier épisode, Renaud et Cédric rencontrent Stéphane qui dirige le CNVA, Nathalie, une ex-contrôleuse de gestion qui s’est reconverti et a ouvert son garage Classic car spirit après avoir suivi la formation, et Jérôme un hôtelier qui suit la formation de mécanicien. 

L’avis des Petits Observateurs !

6 commentaires au sujet de « Et si vous changiez de vie pour l’automobile ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Thrace

    Il existe aussi des sections de Cap et bac pro de mécanique automobile dans le secteur public ! De même que des Formations complémentaires d’initiative locale dans ces mêmes établissements, publics ou privés, dépendant de l’Education Nationale. Nul besoin de payer des fortunes pour se former, et parfois ces FCIL post bac sont de grande qualité (option Véhicules de collection, de sport, …Etc.). Cela mériterait d’être dit, tant dans ce pays on finit par oublier l’enseignement professionnel, les CFA, par dédain des métiers manuels, et on laisse prospérer des officines hors de prix dont toutes ne sont pas de la grande qualité de celle dont vous faites la promotion.

    Répondre
  2. Mat Ador

    Je prédis qu’à très court terme, les belles mécaniques seront vénérées comme le sont les beaux marque temps aujourd’hui.
    Big Brother n’est pas fait pour nous, on a trop besoin de liberté.
    Merci POA de nous le rappeler.
    Vous êtes béni Urbi et Orbi !

    Répondre
  3. Chapman

    Alors il est où le cabriolet anglais vert de l’autre jour?
    Ce centre de formation est enthousiasmant. L’éclectisme des origines des étudiants en dit long sur la qualité de l’initiative.
    J’attends la suite

    Répondre
    1. Philippe

      Des qu il y a de la passion ca vient de partout. Les ecoles de pilotes avion pro c est pareil.
      J aurais bien aimé entendre le pilote reconverti. Il y en a plein qui changent de vie en ce moment

  4. Nabuchodonosor

    Superbe reportage et non moins superbes personnages, merci POA.
    Non, non, non, la bagnole n’est pas morte !
    Je ne sais pas si elle mène à tout, mais on a le sentiment que tout mène à la bagnole.
    J’en veux pour exemple Fréour : En jouant aux Lego, il aurait pu être maçon; Et bien non il a choisi la bagnole…
    Bravo !!!
    😉

    Répondre