Android automotive 📲 les constructeurs vont-ils abandonner la bataille ?

C’est une véritable révolution, les constructeurs automobiles passent le flambeau à Google et son Android Automotive pour gérer les interfaces et OS des voitures…. Renault, Nissan, Mitsubishi, Volvo…↓🚗↓ Polestar et bientôt le groupe Stellantis vont intégrer le système d’exploitation californien. Julien Rosburger va vous expliquer cette petite révolution.📲

L’avis des Petits Observateurs !

20 commentaires au sujet de « Android automotive 📲 les constructeurs vont-ils abandonner la bataille ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Mat Ador

    Quand, à cause des normes castratrices et des investissements industriels qui filent vers l’électrique, on n’a plus rien à vendre au rayon moteurs, on se rabat alors sur ce type de finesses logicielles pour occuper les journées des vendeurs…
    Comme on sait leur décrépitude programmée (aux logiciels), on axe alors l’argumentaire autour de la LLD, dont les mensualités peuvent se caler sur la retraite, afin de laisser croire le client que par cet artifice il préservera pour un temps son standing. A compter de cinquante mille euros le bout, le senior y est particulièrement sensible. Il n’en utilisera pas dix pour cent mais il pense toujours faire effet auprès de mamie et parmi ses relations et sait qu’après deux ans le système fera encore le bonheur d’un quadra parvenu cherchant à monter en premium pour toiser un beau-papa ramolli qui, de toute façons n’entrera jamais dans les multiples sous-menus de son gendre pour vérifier du prestige de l’auto.
    L’écran faisant totalement écran à sa capacité de jugement.
    L’important est qu’il se dise « Ma fille peut être heureuse, j’ai fait un bon mariage ».
    En ce sens, notre Julien ferait un gendre idéal, n’est-ce pas ?
    🙂

    Répondre
  2. Theodore

    En réalité, à part le GPS de temps à autre, le chauffage et quelques réglages selon les saisons, qui a besoin de ces usines à gaz électroniques ? Quand je roule, je regarde le paysage, la route, je converse avec mes passagers, je m’amuse à bien conduire, bref, je vis. l’électrique, quand elle gère les aspects techniques de la voiture de façon transparente, oui, mais ces écrans, ces menus, ces icônes, ce smartphone ambulant, pourquoi ?

    Répondre
    1. Laurent

      Tout à fait, mais sans oublier l’indispensable aide pour optimiser les incontournables recharges nécessaires pour ne pas devoir pousser le bestiau jusqu’à la divine prise énergétique qui va bien.
      Quand au bling bling visuel avec sa surcouche graphique plus ou moins épaisse, c’est l’équivalent du plastique moussé du tableau de bord, mais ce n’est pas cela qui donnera la banane à son conducteur. A quand les soucis de mise à jour logiciel de Goole Automotive quand l’électronique ne sera plus supporté ?
      Les tentacules du monstre Google sont inquiétantes pour nos vies privées et pour la diversités des solutions techniques, mais il semble déjà avoir gagné…

  3. Bdhy

    Bonjour,
    çà devient bien compliqué tout çà, les constructeurs proposeront bientôt des stages de prise en main !
    (perso j’ai passé des heures sur les tutos vidéo Renault pour maîtriser a peu près mon Captur et Easy-link )
    Une marque très maline a elle trouver la solution (à mon avis) :
    https://youtu.be/VODkBpAyWbc

    Répondre
    1. Bernard LIGEN

      Tout à fait, et POA en a très bien parlé de cette intégration réussie de votre smartphone dans la Sandero de base !
      Pourquoi intégrer dans une auto destinée à durer le plus longtemps possible (à cause du bilan environnemental), un truc aussi périssable qu’une puce et un OS de smartphone ?
      ça me paraît complètement irrationnel.
      Autant intégrer physiquement votre smartphone, que vous remplacerez comme vos pneus, quand il sera usé.

  4. Neufcentdixespada

    Mouais,il y a peu ,la grande révolution allait être la «  voiture qui conduit toute seule »… les constructeurs semblent ne plus trop communiquer là dessus ….

    Répondre
  5. Thierry

    Quand je vois l’équipe POA en promenade, mes yeux se pose toujours sur un Iphone ou autre marque, clipsé sur les ailettes de la ventilation, donc ….

    Répondre
  6. François P

    C’est intéressant, Julien connait bien le sujet et ses explications claires.
    Cela étant je ne trouve pas tout ça super indispensable au quotidien et on se lasse vite de toute cette débauche de menus et sous menus qui n’apportent rien à la sécurité et au plaisir de conduire.
    J’en bien peur que les constructeurs n’ont plus que ça à nous proposer pour essayer de donner une identité à leurs produits de plus en plus insipides.
    Toutes ces fonctionnalités on les à déjà en partie sur nos smartphones alors,..

    Répondre
    1. Chapman

      Oui, finalement avec notre smartphone on a toutes ces fonctionnalités dans tous les véhicules que l’on prend. La De Dion Bouton, d’arrière grand papa, la traction de grand père, la R16 de papa, la Simca 1100 de maman (émancipation oblige) et ma Montego adorée (si si) à la fin des années 80 …. J’étais si fier de mon auto radio à tiroir.
      Et même dans l’auto tamponneuse du samedi soir!

  7. Nabuchodonosor

    Il était un temps pas si lointain où une bonne carte Michelin et son guide gastronomique associé assurait l’ordinaire… Et si l’on commençait à claquer du bec suffisait d’appuyer sur le champignon pour rejoindre le tord-boyaux. Quant au réglage micrométrique du rétro, notez qu’on avait ça déjà dans une deux-deuche de première génération. Le réglage était certes manuel, mais la main était reliée au cerveau qui dirigeait très bien tous seul les opérations…
    L’androïde me parait un poil présomptueux et je me demande jusqu’à quel point l’usurpateur de Mountain View ne nous prend pas pour des Gogols ?
    Non mais.
    😉

    Répondre
    1. Chapman

      Au tord boyaux
      Le patron s’appelle Bruno
      Rien qu’à humer l’mironton
      T’as la gueule pleine de boutons
      Il s’agit d’un boui-boui bien crado
      Où les mecs par-dessus l’calendo
      Se rincent la cloison au Kroutchev maison
      Un Bercy pas piqué des hannetons

      Avec TripAdvisor, pas sûr que Pierre Perret retrouve l’adresse « au tord boyaux »….. Tant pis pour Bruno et son vieux jambon au vieux beurre.

    2. Bébel

      Ouaaai, pousse ta beuglante Nabu,
      parce qu’en terme de surcouche ils en tiennent une bonne, les gars de la sil-« hic »-cone vallée…

    1. Chapman

      Pour la vie privée, il faut se priver (c’est le cas de le dire) de téléphone et de carte bleue.
      Pour la carte bleue, avec l’ambiance « no cash » qu’on est en train de mettre en place, il va vraiment falloir passer du côté sombre de la force.

    2. Philippe

      Mon telephone a le gps desactive en permanence. Tous les trucs google etc sont desactives.
      Mais dans cette voiture ?

    3. Thierry

      Ca me fait toujours un effet étrange ce genre de réflexion !
      Pourquoi tout désactiver ?
      C’est un téléphone ou un smartphone ?
      Quels risques ?
      Je n’arrive pas à connecter avec ce type de pensée ?

    4. Thierry

      De toute façon les voitures sont toutes équipées de l’appel d’urgence automatique, donc LOCALISÉES