POA à l’honneur dans Direct Auto

 

Merci aux équipes de Direct Auto pour ce sujet sur l’univers 2.0 dans l’automobile. On y découvre Antoine, un jeune « CarSpotter » qui roule en Lancia Kappa SW , notre ami François de Garage Bagnole et Rock and Roll que l’on retrouvera dans quelques semaines pour un sujet commun et …. POA.

L’avis des Petits Observateurs !

12 commentaires au sujet de « POA à l’honneur dans Direct Auto »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ju44

    POA, le seul média automobile que je suis, avec direct auto de temps à autres 🙂

    Les autres sont devenus des succursales des concessions Audi, trop convenu et sans intérêt pour moi !

    Répondre
  2. JACS

    Le passage de POA est vraiment trop restreint ( comparé aux autres) on peut même se demander si ce n’est pas voulu pour ne pas donner trop d’importance a un Media en vogue qui pourrait faire un peu d’ombre!
    POA c’est la voiture autrement et pour être très franc toutes ces émissions actuelles qui se ressemblent trop n’ont plus vraiment l’adhésion du public qui se lassent très vite du politiquement correct ! Bravo au trio

    Répondre
  3. Neufcentdixespada

    C’est la meilleure émission auto de la Tnt,j’ai eu un moment peur qu’elle soit supprimée par le groupe Canal , et elle est timidement revenue… j’aime bien parce que diversifiée et présentée par un gars qui aime la voiture sous plein de formes

    Répondre
  4. Nabuchodonosor

    Fidèle, je t’absous par la miséricorde de Roubaudi qui délie au Café tout ce que ses apôtres délient au Garage…
    Reprenons tous en chœur :
    POAter Noster.
    Notre POA, qui es aux Mieux
    Que ton nom soit sanctifié
    Que ta séquence vienne
    Que ta volonté soit faite au micro comme à la GoPro
    Donne-nous aujourd’hui notre Poade de ce jour
    Et pardonne-nous nos audiences
    Comme nous pardonnons aussi à la presse papier
    Et ne nous soumet pas à la Teslation
    Mais délivre-nous ton idéal
    Amen
    😉

    Répondre
    1. damien

      C’est dingue, à un moment j’ai cru voir la lumière des feux, une lumière jaune.
      Et j’ai même cru entendre un moteur thermique. Un 6.

  5. Pascal DeVillers

    Bonjour,
    J’ai effectivement eu l’agréable surprise de voir ce reportage sur DIRECT AUTO , dimanche dernier en replay .
    J’ai été un peu frustré du trop court passage concernant POA , en revanche vous y êtes qualifié de spécialistes .
    Néanmoins, c’est une émission que j’apprécie , Grégory GALIFFI est sympa et passionné , dommage que le passage de la COVID ait eu un impact sur la diffusion pendant un long moment .
    J’aime bien la diversité des présentations et souvent une large place est faite aux anciennes .
    Je préfère largement à AUTO MOTO et TURBO qui m’ennuie car trop standardisées .
    Pascal

    Répondre
  6. Thierry

    Je regarde moins cette émission … déjà C8 n’accepte pas l’enregistrement !
    2 – Le replay est dispo quand ils le veulent.
    3 – Le tout entre dans le Groupe Cnews et autres dont je n’apprécie pas le contenu !
    Dommage Gregory pour l’avoir croisé est un type passionné et passionnant ! Il mérite mieux que ce qui reste de son émission.

    Répondre
  7. Alexis TOURN

    Je me souviens que lors de l’essais POA de la MX5 en 2015, Renaud et Cédric avaient croisé la route de Grégory. Petite anecdote, ce dernier avait alors raconté avoir lui-même été possesseur de 2 des précédentes générations et trouver le ND trop confortable, trop sophistiquée à son goût. Quoi qu’il en soit, il est agréable de constater qu’une émission comme DirectAuto puisse faire une petite place aux passionnés dont POA est d’une certaine manière, l’un des plus fiers porte-drapeaux … GO POA 😉

    Répondre
    1. Thierry

      Si c’est pour qu’on se rappelle de la voiture plantée sur son chassis, franchement c’est petit … c’est vraiment petit !

  8. ques

    Il est très sympa François de Garage Bagnoles et R and R, et il mérite la légion d’honneur pour ne pas avoir craqué en réparant cette C6 maudite qui ne méritait au départ rien de mieux que de servir de banque de pièces, ou de partir au broyeur.

    Répondre