Peugeot 508 PSE 360 ch 🏁🇫🇷 Cédric et Julien au coeur du débat

L’avis des Petits Observateurs !

12 commentaires au sujet de « Peugeot 508 PSE 360 ch 🏁🇫🇷 Cédric et Julien au coeur du débat »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Henri

    Les Peugeot 508 berline et SW sont des modèles alliant style et toucher de route de haut niveau. Ces versions PSE viennent sublimer les qualités fortes de Peugeot de tenue de route, de confort et de rendement… et aussi de fiabilité.
    Finalement les normes nouvelles qui imposent de construire des modèles hybrides rebattent les cartes de la concurrence avec les allemands et leur étendue de moteurs essence et diesel. La fin programmée des 8 et même 6 cylindres qui étaient une spécialité germanique ou presque signifie une opportunité stratégique pour Peugeot et d’autres. Avec Peugeot on sait une chose : les liaisons au sol sont soignées, donnant à la conduite un plaisir renouvelé ou nouveau y compris et avant tout dans l’utilisation au quotidien.
    Carton plein alors ? Je le souhaite car Peugeot continue d’assembler une large part de ses modèles en France et quand les usines de Sochaux, Mulhouse, Rennes tournent à plein régime c’est très bon pour les zones d’emploi et l’économie dans ces régions et au delà en tenant compte des fournisseurs disséminés.

    Répondre
  2. Nabuchodonosor

    Mes souvenirs d’enfance sont jalonnés de Peugeot, les amis, la famille et jusqu’à la maison j’ai été entouré de Peugeot. Pour vous dire, c’est une Peugeot qui m’a accompagné pendant mes études universitaires, j’ai même embrassé pour la première fois celle qui allait devenir ma femme dans une Peugeot…

    Et puis, l’âge avançant, on va goûter ailleurs avec plus ou moins de bonheur et l’on se dit que forcément que l’on reviendra tôt ou tard à ses premières amours…

    Depuis, j’ai bien ouvert par trois ou quatre fois les portes d’une concession du Lion dans le but de renouer avec la maison, visiter le stand sur un salon de l’auto, laissé ma carte pour qu’un conseiller commercial me recontacte… Oui mais je n’en ai jamais reçu aucun retour, pas le moindre email, appel, mot, ne serait-ce qu’une simple considération, un simple bonjour ou même un regard de salutation même de loin, de derrière un comptoir…

    Ces bagnoles doivent se vendre comme des petits pains pour qu’un homme d’âge respectable correctement sapé qui reluque les carrosseries l’œil humide, passe en fait pour un parfait inconnu…

    Voilà près de quarante ans que je roule alternativement Allemande ou Japonaise et je crois qu’aujourd’hui les jeux sont faits. Bien que je louche toujours devant une ravissante italienne, que je me réajuste à chaque fois devant une sublime anglaise et que je sois prêt à jeter mon perfecto sur la large banquette de la première américaine qui passe, rien ne va plus côté françaises, je visionne votre reportage et malgré les attraits incontestables de l’auto du jour, plus aucun goût ne me vient à la bouche…

    Dites, est-ce grave, Docteur ?
    😉

    Répondre
    1. Chapman

      Mon cher Nabu, je crois que j’ai une solution à vous proposer. Un jour peut être, je raconterais dans un SDA un peu aigre mon humiliation dans une concession Citroën il y a une quinzaine d’années. D’ici là je vous livre l’explication qui m’a été donné à l’époque par quelqu’un qui gravitait dans le monde du commerce automobile.
      Les vendeurs sont plus intéressés par la commission du crédit qu’ils vont pouvoir vous fourguer et du coup, ne se penchent sur votre cas que si vous semblez en avoir besoin.
      Un homme ou une femme, portant beau (ou belle) affichant une mise de bonne facture et le port altier de ceux qui payent cash, n’intéressent pas le commercial blasé. CQFD
      😉

    2. Nabuchodonosor

      Le vendeur de téléphone vends du crédit et le banquier des téléphones, le monde est ainsi Chapman.
      Ceci dit je ne vois aucuns intérêts à payer cash une auto neuve qui perd 20% une fois la porte de la concession franchie…
      La base de la relation client est me semble-t-il la considération.
      Je l’ai vérifié avec les japonais : Qualité du produit, sérieux du SAV, respect du client. Quand on y a goûté, difficile d’aller voir ailleurs…
      J’en conclu que leur politique d’options « All inclusive » Overseas n’est pas le fruit du hasard.
      Une auto sans emmerdes c’est quand même pas mal, surtout pendant que le crédit courre !
      😉

  3. Pierre_

    Vivement un commentaire sur le retour d’expérience, un avis des essayeurs.
    Parce que là… comment dire… un peu compliqué quoi.
    Je suis curieux de la suite.

    Répondre
  4. Neufcentdixespada

    Un bon point à Peugeot pour oser le sortir en break!! ( la prochaine 308 sw aura t elle droit à cette déclinaison ?). … par contre ces «essais » totalement statiques,c’est moyen moyen, vivement la suite

    Répondre
  5. Philippe

    Ce qui ressort des autres essayeurs : conso élevée et surtout en mode sport ou hybride la batterie tient pas longtemps et quand c est vide on n a plus 360ch.

    Répondre
  6. Georges Piat

    Quand j’entends qu’il a fallu étudier un châssis qui soit en mesure de suivre les performances du moteur, je pense, entre autres, au châssis adaptatif de BMW qui a déjà quelques années d’existence. C’est marrant mais en France, on a toujours l’impression de tout inventer.
    Ceci dit, la voiture est superbe et fait sûrement bonne figure face à la concurrence.

    Répondre