Fiat 500 e 🇮🇹⚡️ la meilleure voiture de 2020 ?

POA essaye la nouvelle Fiat 500 e décapotable 100% électrique et rencontre le journaliste Maxime Fontanier qui l’essaye également, l’occasion d’une petite discussion sur les voitures électriques et les ↓🚗↓ débats que cela suscite.

L’avis des Petits Observateurs !

26 commentaires au sujet de « Fiat 500 e 🇮🇹⚡️ la meilleure voiture de 2020 ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Neufcentdixespada

    Et qu’est ce qui empêche le petit plaisantin de débrancher la prise dans le parking?? .. sinon il serait temps (vous commencer un peu à l’évoquer ) de causer kwh/100km et de poursuivre avec le prix de même kwh , comme pour le thermique.. dans trop de publications,on a souvent l’impression que ça n’est que secondaire,du moment que la fée électricité fait avancer le bouzin

    Répondre
    1. Thierry

      58,97€ d’électricité au mois je suis à 89,37 actuellement donc 30,40€ d’électricité pour 1100 kms/mois.
      Vous avez les chiffres pour une Zoë 110cv 2020

  2. FABRICE BAUDINOT

    Bonjour,
    Un très bel essai pour cette voiture trop craquante
    Une petite question combien coute une recharge complète de la batterie?
    Merci
    FB

    Répondre
  3. Etienne

    Quelques fois je me dis que si Emmanuel Macron regarde POA, il devrait prendre exemple sur « notre » President » !! Toujours l analyse fine, nuancee, juste. Et comme VGE, on dirait que « notre President » s invite chez nous.

    Bonne idée le feat de Maxime Fontanier, un amateur de bagnole qui fait aimer l electrique.

    Elle est mignonne comme tout cette 500e, surtout quand elle croise l ancien monde (le X6 avant le périph, la 911 993 dans le parking…), mais il faut en avoir l usage.

    Répondre
  4. Denis de La Rochefordière

    Monsieur le Président, cher Renaud, avec le temps, on a l’impression de vous connaître personnellement, et ça vous rend de plus en plus sympathique ! 🙂 vous avez trouvé un magnifique Fiat 500 pour votre épouse, et, comme nous, vous avez craqué pour une belle voiture qui est tombée en panne, la C6, qui devient une célébrité. On adore votre regard positif sur les gens et les situations, et ne ce serait-ce que pour ça, on vous suit avec plaisir. Le coté très fin, technique, ou émotionnel de vos appréciations est toujours pertinent et vous revendiquez votre subjectivité, bravo ! J’ai été scotché par votre joie d’être dépanné par votre ami, ou pour le sens de l’histoire de ne plus pouvoir rouler au centre de Paris ! (Par contre ma femme n’aime pas trop ‘grosse merdo’ et ‘chiadé’’, mais il faut qu’elle s’adapte. )
    Je vous souhaite tout le meilleur pour vous et POA ! Merci chers amis !

    Répondre
  5. Michael OUALID

    Il y’a des pistes alternatives, optimistes, à partir du moment où on ne place plus l’objet automobile comme le centre de la réflexion (vente, volume, performance, écrans, chrome, batteries, etc…) mais « au contraire » comme support d’autres business models (et il y en a plusieurs). A ce moment là, il redeviendra évident d’avoir d’élégantes automobiles légères, solides et durables, car c’est ce qui rendra ces business models d’autant plus efficaces. Et là, on divisera par dix, ou plus, la pollution due à l’industrie automobile dans son ensemble.

    Répondre
    1. Mat Ador

      Je crois comprendre que le business model dont parle Michael Oualid est précisément de ne pas mettre la valeur ajoutée uniquement sur l’auto mais d’en déplacer un part sur les services qui vont autour, en résumé vous ne payez que votre mobilité, voir on vous la rembourse. Pour le constructeur, plus vous l’utilisez et plus elle devient rentable. Le cycle est alors vertueux.

    2. Dubby Tatiff

      Si l’on prend Apple comme exemple de ce modèle, effectivement un écosystème autour des iPhones permet de générer de la marge grâce aux services. Hors, Apple, comment le lui reprocher, renouvelle pourtant très régulièrement ses modèles et avec des marges très confortables.

      Il me semble qu’il faudrait donc de la part des entreprises automobiles motivées pour appliquer le modèle décrit par Michael Oualid, une bonne dose de vertu doublée d’une non moins dose d’abnégation pour résister à la tentation de renouveler régulièrement leurs plateforme hardware ; en l’occurrence la voiture.

    3. Mat Ador

      Comme il ne s’agit pas de mon prêche je pense que son auteur vous en expliquera bien mieux que moi le mécanisme qui, si j’ai bien saisi, ferait plutôt référence à un système d’autopartage ce qui n’est pas du tout le cas de votre smartphone qui navigue entre votre poche et votre oreille toute la journée…
      Pour ma part, j’imagine plutôt le système du caddy que met à votre disposition votre grande enseigne favorite et sans laquelle mise à disposition vous iriez faire vos courses ailleurs. Ce caddy s’amortit bien évidemment sur vos passages en caisse. Toutefois, si tant est que celui-ci évolue un petit peu, la caddy 2.0 pourrait vous proposer différents services payants comme par exemple celui de vous faire livrer à domicile et pourquoi pas vous remplir le frigo. A partir d’un véhicule qui s’amortit par un usage basique répondant à un besoin, il n’y a ensuite plus de limites à l’imagination…
      Michael de grâce, volez à mon secours ou je décommande l’Equus commandée pour Noël.
      🙂

    4. Nabuchodonosor

      Cher Michael,
      J’ai connu il y a fort longtemps une Christiane, pas spécialement fervente du bénitier malgré le prénom qu’on lui avait donné, qui me confessait avoir comme critère premier, qu’il n’y ait pas d’obstacle gênant à ses élans amoureux dont elle était en revanche très fervente entre les sièges conducteur et passager à l’avant, pas de console ni leviers de vitesse donc…
      Çà vous en bouche un coin, hein ?
      😉

  6. Thierry

    Bof pas plus chamboulé que ça ! je ne pige rien à la stratégie de Fiat ! Oui ça a du style mais c’est pour faire quoi ?
    Elle en serait presque trop belle pour rester en ville, vous la voyez à Lyon La Croix Rousse en stationnement vous ? ben non … à Deauville au printemps, ou St Tropez à l’automne oui.
    On annonce une nouvelle 5oo, oui mais alors pourquoi ne pas proposer cette nouvelle carrosserie avec des moteurs thermiques, et surtout avec des vrais moteurs parce que le 69cv non merci c’est même pas la peine ! tiens il y a un nouveau 3 cylindres dans la Tipo pourquoi ne pas l’utiliser, ça ferait une concurrente à la Twingo … ah zut elle a disparu du catalogue en 95 et 110cv, ben concurrente à la Picanto alors en 100cv ! Là l’offre serait sympa. A force de tirer sur la corde 5oo j’ai peur quand même qu’elle lâche au final.

    Répondre
  7. Philippe

    Bien résumé mr le PM : un bijou.
    C est vraiment un bel objet et elle fait beaucoup plus quali que la thermique. J en ai vu une en vrai en concession. Ils l ont parfait et pas dénaturé comme mini l a fait avec la derniere generation de mini alors que le revival etait super.
    Par contre petut detail que je ne comprends pas. Sur toutes les fiat ils mettent le regulateur à droite sur le volant alors qu instinctivement il devrait être à gauche car c est la main qui quitte jamais le volant. Dans une alfa c est à gauche. Pourtant même groupe.
    Je rebondis sur alfa avec une question pour renaud ou julien : est ce le gps embarqué qui est de marque tomtom (ca se voit sur le style d affichage ave la barre verticale a droite) est le même sur la giulia 2020 (que vous aviez essayée ) car vous n en dites que du bien de ce gps. Et puisqu enfin on semble avoir un systeme au top ca m interesse.

    Répondre
  8. GS

    Monsieur le Président

    Puisque vous en parlez, à quand une interview de M. Jean-Marc Jancovici place Saint Georges ? Il a certainement LA petite observation qui le fait tripper quand il enfourche son vélo (électrique?) le matin. Et s’il plaide pour des 2CV à deux litres aux cent, il pourrait aimer le pot de yaourt à électrons (nucléaires)…Bravo pour votre travail, votre enthousiasme intact et votre vision non sectaire de la mobilité.

    Répondre
    1. Dubby Tatiff

      Toute la difficulté d’interviewer Jancovici tient au fait qu’il a construit et qu’il maîtrise un argumentaire tellement cohérent et étayé qu’il en devient inattaquable. Le dialogue devient difficile.
      Il faut trouver un angle : c’est du travail de réflexion.

      Ses solutions pour la mobilité sont déjà connues : voiture légère consommant 2 litres au cent et vélo électrique. Il faudrait arriver à le mettre devant des contradictions. Par exemple, quand il pleut en ce moment à Paris, les vélos électriques restent dans les appartements et le périphérique redevient encombré : l’écologie parisienne est soluble dans la pluie.

      Et puis si on fabrique des voitures plus légères et consommant très peu, on encourage l’accroissement du parc automobile et donc les embouteillages et engorgements citadins : perte de temps et d’énergie.

  9. Nabuchodonosor

    Vu un choix récent fait pour votre bien-aimée Président, on sent que votre enthousiasme débordant, précède l’essai ce qui, si bien-sûr on ne vous connaissait pas un tantinet, perturberait notre quête de la vérité à travers ce reportage au demeurant fort intéressant et bien réalisé. Mais comme votre mauvaise foi n’a d’égale que notre a priori, qu’on se sait tous influencés suivant sa confession et égard son parcours, on ne vous en tiendra nullement rigueur…

    Première observation et non des moindres, la Cinquecento, qui est entre-temps devenue l’icône FIAT, la gamme à elle toute seule, a puissamment joué des hanches pour parvenir à se faire désormais une place dans le cercle fermé du Premium. Qui l’aurait parié de cette marque il y a une paire de décennies encore ?

    Depuis, Turin a cessé de prendre ses pilules bleues et des leçons de design chez Mini qui use et abuse encore de la difformité sans vergogne, pour mater du côté des sorciers de Zuffenhausen qui apurent la 911 à mesure de son évolution. Cette piémontaise est d’une élégance folle, d’un raffinement tout en subtilités et en nuances, en un mot SEXY.

    Et si les ingénieurs ont su tirer parti d’une masse supérieure combinée à l’abaissement du CDG pour en parfaire la conduite (est-ce là déjà un apport de PSA ?), c’est tout à son honneur quand bien même elle perdrait un peu de sa mollesse, mes amantes me disant à l’envie, pour reprendre les propos de notre Premier Ministre (24 :48) : « Moi aussi j’aime bien quand je la sens raide… », ce qui, venant de leurs bouches et mon âge avançant (sic), sonne à mes oreilles forcément comme un doux compliment…

    En l’état de cette agréable découverte, j’abonde donc à la cour des encomiastes.

    Assurément cette Cinq Cent à mis dans le Mille !

    Nabuduvendredi
    😉
    Moralité de l’électrique : Si tu ne peux enquiller des bornes c’est peut-être à cause du manque de bornes.

    Répondre
  10. Chapman

    C’est fou comme Fiat a réussi à faire progresser sa 500 dans la dénaturer. C’est pas comme chez Mini qui semble botoxée à mort, boursouflée par rapport à la première série ( moderne) .
    Reste la longueur de la rallonge comme on dit. L’ami Maxime l’a dit en préambule. Pour voyager, pour le moment, il n’y a que Tesla, non pas tant par l’importance de leur autonomie que par leur faculté à pouvoir être rechargée partout.
    Notre système économique qui attend tout de l’État a pris un gros retard. Peut être les constructeurs européens devraient ils se donner la main ?

    Répondre