Peugeot 106 S16 🏁🇫🇷 une super école de pilotage

 

Découvrez le petit observateur Jérome nous présente sa Peugeot 106 S16.

Si vous aussi vous avez une voiture moderne ou ancienne, que vous souhaitez venir présenter chez POA à Paris. Pour cela envoyez nous 3 photos de votre auto à et un bref descriptif vous concernant à petitesobservationsautomobiles@gmail.com

L’avis des Petits Observateurs !

13 commentaires au sujet de « Peugeot 106 S16 🏁🇫🇷 une super école de pilotage »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Pierre_

    Une 106 xrd, de 95 il me semble, fut une deuxième auto à la maison. Bonne voiture oui, qui nous promena dans les petits massifs de l’Ain et du Jura pour nos escapades sportives, les routes enneigées ne lui résistaient pas.
    Mais après quelques années et bien des kilomètres, les roues arrière commencerent à ‘pencher’ dangereusement.
    Un mal connu d’après certains. Je fis quand même remplacer l’essieu (pièce d’occasion forcément).
    Deux ans et même mal plus tard, je dus me séparer alors à regret de la 106. On s’attache.

    Répondre
  2. BREMOND

    Ma première voiture a été une 106 XT phase 1 avec la Clim bien utile chez moi… L’ai bien aimé…
    Hate de voir le reportage de la TAGORA que mes parents n’avaient pas la V6 mais la GLS…

    Répondre
  3. BUSSY

    Bonsoir,

    J’ai conduit la S16, la XSI, la 205 GTI 1.9 ok ça tient jusqu’au drame……bon bref. Je ne suis pas trop Renault (la marque….pas le président….que ce soit clair) mais franchement la Super 5 GT Turbo c’était autre chose. Encore mieux, la CIVIC 1.6 VTI VTEC.
    Après ici on parle d’école de pilotage…. La franchement c’est un peu excessif.
    Dans ce cas une E46 320D devient une école de pilotage. Propulsion. Ca laisse derriere ces bagnoles (205, 106, GT TURBO….)
    En 1998 j’avais une Honda Accord coupé auto de 2L type CC125 et je les mettais déjà toute derriere sans préparation.
    Franchement reportage pas très objectif. Parlons de vrais bagnole.

    Répondre
    1. BUSSY

      D’ailleurs, je propose un quizz
      Allez chercher une 106 S16 sur les annonces du web et dites se que vous avez trouvé de mieux pour le même prix.
      Bonne recherche.

  4. Mat Ador

    En octobre dernier lors d’un essai sportif en compagnie du Professeur Nemeth vous confessiez que vous étiez un homme coupleux, certes que vous ne refusiez pas une petite cavalcade de temps en temps mais que la vie était pour vous plus belle en balade coupleuse…

    S2K en octobre, 106 S16 en décembre, ben tiens, mmmouai… Vous aimez tout de même bien vous faire secouer la couenne plus souvent qu’à votre tour, avouez-le Président !
    🙂 🙂 🙂

    Répondre
    1. Renaud Roubaudi

      tout à fait entre nous Mat, je n’avais pas déjeuné (nous avons tourné à 14h) et bien … je me suis senti « très homme à la mer en fond de cale » si vous voyez ce que je veux dire. mais le devoir du bagnolard passe
      avant tout !

    2. Nabuchodonosor

      Morceau choisi 15:30 / 15:36 :
      Après sa petite séance de kinésithérapie virile, le moment est alors venu pour Jérôme d’observer, d’un coin de l’œil espiègle, votre réaction Président, certain de vous voir prêt à rendre le repas.
      Mais avec grande classe et tout en finesse vous lui lancez alors : « … On a l’impression que tu pouvais l’amener encore plus loin… »
      Ce qui déstabilise Jérôme qui ne s’y attendait pas, de bafouiller que oui, oui, oui, bien évidemment il en avait gardé sous le pied… Et de ponctuer par un rire convulsif…
      Exceptionnel, Président vous êtes tout simplement exceptionnel.
      Il n’est pas né celui qui vous impressionnera avec sa bagnole, ah ça non !
      😉

    3. FredG

      Pour rappel, le président conduit plus vite en automne… 😉

      Pour info :
      106 XSI :
      – 1360 cm3 98ch en 1991 (catalysée 94ch en 1993) et 1580 cm3 103ch en 1994 jusqu’en 1996
      – Baguette rouge en accessoire insérable dans le creux des baguettes latérales et des pare-chocs

    4. Jean-François BERTRAND

      J’ai le souvenir, lors de l’essai que nous avions fait de mon Gros dans l’arrière pays grassois qui n’est pas particulièrement réputé pour ses lignes droites interminables, alors que nous étions sur la route de Gréolieres suivi par le Commandant et Bertrand dans sa Brougham, m’entendre dire par notre Président que: « c’est bien je roulais sur le couple tout en délicatesse car il était sensible dans les virolos »… De toutes façons, je ne pouvais faire autrement car essayer de taper un chrono avec 2.5t à jeun sur une route de montagne… Pas bon…

  5. Chapman

    Ah c’est donc ça un « sleeper ». Dans le genre voiture qu’on imagine pas avoir des ailes, il y avait ( dans un genre différent et pas sportive pour un sou) l’Ami Super avec son quatre cylindres de GS. Voilà une auto qui surprenait le Pékin blasé qui s’imaginait « fumer » la voiture de papy facilement avec sa 204 ou sa 1100 de base.
    Merci pour cet essai à 7000 tours. Ça fait du bien aux oreilles et ça décalamine les soupapes.

    Répondre
    1. François P

      Oui, la S16 et la Saxo VTS étaient des surprises pour des non initiés. Bien sûr dans une moindre mesure l’Ami Super avec son 1015 faisait aussi son petit effet. J’ai toujours aimé ces autos qui d’apparence banale, laissent perplexe les propriétaires d’autos statutaires. J’ai eu une GS au moteur façon MEP mais sans signe extérieur qui a surpris plus d’une GTI en vue à l’epoque.