Gatsby le magnifique aurait roulé en Clenet 🇫🇷🇺🇸🎄

Alexandre Guirao, ministre des voitures de collection de POA,  nous présente la Clenet une voiture américaine crée par un français (Alain Clenet) dans les années les années 70 qui reprend le style des Mercedes 500K des années 30.

L’avis des Petits Observateurs !

21 commentaires au sujet de « Gatsby le magnifique aurait roulé en Clenet 🇫🇷🇺🇸🎄 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ju44

    Ça c’est de la bagnole! Une ligne qui fait rêver, le tout avec une facilité d’usage toute américaine et une présentation qui fleure bon la vieille Angleterre…

    Rouler avec ça, c’est l’assurance de mettre sa vie normale en pause, pour se transformer le temps d’un voyage en quelqu’un d’autre… jet-setteur, milliardaire, dictateur… ce sera selon l’histoire et le conducteur ! Elle invente la route autant que le voyage !

    Répondre
  2. Kit36

    A cette époque c’était la mode des répliques,il y avait de nombreux constructeurs notamment un ex-collaborateur d’Alain Clenet (Bill Mathews) qui se lança dans la construction d’un modèle quasi similaire la Marco Diamante avec des ailes,calandres & capot moins » taillées à la serpe » ressemblant plus au anciennes Mercedes SS & SSK.
    La guéguerre des néo-classiques !

    Répondre
  3. Pierre_

    En 1980 à Annecy (74), naissait la SUNCAR.
    Réalisée par Guy Duport constructeur de voiturettes du même nom, le premier modèle appelé Arpège reçut un moteur de Renault 5 ts. Les affaires cessèrent en 1986.
    Bonne Année 2021.

    Répondre
  4. Pascal LIGER

    La marque CLENET est très exclusive , mais cependant la meilleure façon d’en voir une rouler est au cinéma ou dans des séries télévisées , dans des films tels : The Man with Bogart’s Face( 1980), Ocean’s Eleven, (2001 ), S.O.B. de Blake Edwards (1981 ), la série télévisée Dynastie…. Une voiture rare, qui fît environ une quarantaine d’apparitions filmées, toutes versions confondues.

    Répondre
  5. Pierre_

    Jamais sur terre il n’y eut d’amoureux
    Plus aveugles que moi dans tous les âges
    Mais faut dire que je m’étais crevé les yeux
    En regardant de trop près son corsage
    Une jolie fleur dans une peau de vache
    Une jolie vache déguisée en fleur
    Qui fait la belle et qui vous attache
    Puis qui vous mène par le bout du cœur.
    Bonne fin d’année à tous les Petits Observateurs.

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      ♪♫…Le ciel l’avait pourvu’ des mille appâts,
      Qui vous font prendre feu dès qu’on y touche,
      L’en avait tant que je ne savais pas,
      Ne savais plus où donner de la bouche…♫♪
      😉
      Je souhaite à POA une année 21 du Tonnerre de feu,
      faite de belles rencontres avec de sacrées bagnoles et de sacrés bagnolards…

      « Mourons pour des idées d’accord, mais de mort lente ».
      G.Brassens.

  6. Mat Ador

    Les échappements truqués étaient-ce en vue de futures normes de pollution ? Visionnaire le Clénet.
    Merci POA pour cette énooorme découverte comme quoi 2020 se terminera sur une note optimiste…
    🙂
    Meilleurs vieux !!!

    Répondre
  7. Nabuchodonosor

    Quelle histoire extraordinaire de cette auto néo-rétro et quel aventurier ce Clay-Nay, j’en reste tout baba.

    Me revient qu’à la fin des années septante, j’avais moi aussi commis dans ce type de délire, euh toute proportions gardées bien-sûr. J’avais fait monter un radio cassette Pionneer avec ampli et équalizeur, le même que dans l’auto de Gatsby, pour transformer mon carrosse en night-club roulant. Deux énormes caissons de basses obturaient ma lunette arrière. La fièvre du samedi soir avait frappé. Mais côté retour sur investissement ce n’était pas le top, le dispositif ne m’ayant jamais permis de pécho grand-chose…

    Comme on dit en Savoie : Arvi et à l’an qu’vint !
    😉

    Répondre
  8. COMMANDANT CHATEL

    J’adorais cette auto et ce Clénet capable de vendre du sable dans le désert.
    Avec mon associé à l’époque, François Berthelot (notre boîte s’appelait TORPÉDO PRODUCTIONS) on rêvait de faire une « BERTEL » (pour BERthelot et chaTEL) une réplique de cabriolet traction sur base de 305…
    Hum…
    On a vite compris que notre boulot c’était de faire de la pub radio…. et qu’on y arriverait jamais !
    Bon « bout d’an » à tous, comme on dit dans le midi.

    Répondre
    1. Pascal LIGER

      Il n’y a pas de  » S  » au mot BANDE, mais vous pouvez en mettre un au mot  » Niaquoué « . Le mot Niaquoué étant injurieux, votre adresse IP sera communiquée à qui de droit.

    2. Saint Sylvester Stallone

      Merci m’sieu Ligier, je n’ai jamais été très fortiche en auto-graphe.
      Pour ce qu’Adrienne m’en a lu, niaquoué vient de l’occitan gnaque et se dit propos de quelqu’un à l’esprit combatif.
      C’est ensuite que ça a merdé…
      Oueeehh !!!

  9. Chapman

    Ah chouette, je me souviens du buzz ( on appelait pas ça comme ça à l’époque) autour de cette voiture et de son créateur. Ça faisait beaucoup d’effet en ce temps là. Il faut bien avouer qu’aujourd’hui ça fait un peu kitch.
    L’histoire de la cellule de l’habitacle est quand même incroyable. Merci à Alexandre de me permettre de réactualiser mes souvenirs. Pour moi c’était une cellule de Mini…. Il ne fait pas bon devenir vieux.
    Quand même, quel culot de vendre un tel paquebot avec un si petit habitacle !

    Répondre
  10. ATOURN

    Une belle découverte à la POA, une curiosité qui ne laisse pas indifférent … Merci à toute l’équipe pour votre sens du partage …votre bonne humeur est incontestablement communicative 😉

    Répondre
  11. Jean-Michel KAGAN

    Je suis un bagnolard convaincu, mais là c’est une des rares voitures que je n’aimerai pas avoir. Aucune classe, aucun travail d’artisan carrossier , le support du cendrier fait très bas de gamme, que dire des rétroviseurs et cerise sur le gâteau, les échappements factices à l’image de cette voiture.

    Répondre
  12. Francois P

    Je me souviens parfaitement de cette sympathique auto dont on parlait beaucoup a l’époque de sa sortie. C’est vraiment pas mal, même s’il y a un peu d’esbrouffe. Aujourd’hui c’est la genre de véhicule qu’on aimerait trouver pour de belles ballades.
    Ce sujet est typique de POA, merci pour ce clin d’œil d’une époque ou l’auto n’était pas encore l’objet de tous les maux

    Répondre