Audi S3🇩🇪 le charme discret de la bourgeoisie en survêtement

POA organise son mini salon confiné avec les dernières nouveautés de cette fin d’année 2020.

Jean, Renaud, Julien et Cédric ont chacun 5 mn pour faire leurs petites observations sur l’Audi S3 ↓🚗↓

📍Lieu de Tournage / Thegoodboothcompany.com

L’avis des Petits Observateurs !

19 commentaires au sujet de « Audi S3🇩🇪 le charme discret de la bourgeoisie en survêtement »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. JK73

    Je ne comprends pas pourquoi il est dit et répété que les habillages intérieurs sont moins biens sur cette nouvelle version. J’ai actuellement une 8V restylée. Il n’y a que le sommet de la portière qui a du plastique moussé. La Console centrale est également en plastiques durs sur la 8V. J’ai essayé le nouveau modèle J’ai perçu le un niveau de qualité au moins équivalent mais un design plus actuel qui change vraiment l’ambiance intérieure (sans rentrer dans le coté bling bling de Mercedes) Le seul point qui ne me convient pas est le garnissage d’entourage du levier de vitesse qui est en plastique laqué (traces de doigts) en boite auto ( à priori mat pour les boites manuelle). En générale lorsque toutes les versions sont sorties, il y a plus d’options pour les finitions intérieures notamment « cuit étendu » qui permet d’avoir des garnitures en cuir sur les accoudoirs des portes et de chaque cotés de la console centrale … J’en suis à ma 5e Audi et sans hésitation j’achèterai cette A3 l’année prochaine. Je trouve qu’Audi est un bon compromis entre la mercedes too much ou la BMW trop classique pour moi. J’apprécie également chez Audi de pouvoir choisir un véhicule avec un toit ouvrant et des sièges sports chauffants en cuir sans être obligé de payer des options qui ne m’intéressent pas (assistances à la conduite, GPS, grandes jantes, clignotants à défilement, ….)

    Répondre
  2. Francois S

    On se répète mais Audi n’est plus ce qu’elle a été.
    Non pas qu’elle soit « trop » ou « moins » , mais juste qu’elle ne peut plus se positionner en challenger aux marques pretium historiques que sont BMW ou Mercedes.
    Hier leur force était de faire aussi bien voir mieux pour moins cher….mais ça, c’était hier.

    Répondre
  3. joelMX-5

    Il est vrai qu’Audi est passé maître dans l’alignement des différentes pièces que composent une automobile et cela aussi bien sur les éléments extérieurs qu’intérieurs.
    Un exemple avec les demi coques de la colonne de la direction.
    De là ensuite à y mettre une telle somme, c’est une autre histoire.
    Comme toujours, on retrouve dans ce mini salon confiné, du POA au ton toujours juste. Bravo !
    Un très grand merci à toute l’équipe pour la qualité de votre travail 🙂

    Répondre
  4. Phil Verce

    Je réagis aux propos de Philippe, qui répondait lui-même à Chapman pour lui dire cordialement que je ne suis pas d’accord avec lui, ni sur Audi, ni sur Apple.

    Tout d’abord, je précise que je n’aime pas l’évolution stylistique prise par Audi ces dernières années. On est passés de belles carrosseries fluides et pures qui faisaient la réputation de la marque à un style plus massif avec plein d’arêtes, limite bling-bling. Pour moi, le mauvais tournant en la matière a été pris avec le restylage du Q7 en 2015. Même la très belle et très pure A5 a été abâtardie lors du restylage, avec une face avant anguleuse et un capot nervuré que je trouve moches. Nous verrons si Audi revient aux sources d’ici quelques années avec l’électrification de la gamme. C’est d’ailleurs pour cela que je suis passé du V6 TDI d’une A4 Avant au 4 cylindres d’une TT Quattro Mk3; aucun autre modèle de la gamme ne me tentait sur le plan esthétique.
    Mais là où je ne suis pas d’accord avec lui, c’est quand il dit que quand on est bagnolard on ne peut pas aimer les Audi. Certes, ce ne sont pas forcément des voitures aussi amusantes que d’autres comparables en gamme mais elle font superbement le job, c’est-à-dire rouler en toute efficacité. Bien sûr, je n’ai rien contre le fait de se faire plaisir en roulant en Camaro en Mustang. J’ai déjà roulé en V8 américain et c’est un plaisir rare, mais en même temps le réalisme étal fiscalité punitive ainsi que les tarifs des assureurs me font redescendre sur terre. Ou alors, il faut rouler avec un modèle plus ancien mais c’est une autre problématique.

    En ce qui concerne le monde PC vs Apple, la controverse est du même acabit. Qu’est-ce qu’aimer l’informatique ? Si c’est aimer bidouiller, en effet il ne faut pas acheter du matériel Apple. Je suis membre de Macbidouille depuis 2003 et franchement j’ai vu l’évolution du matériel Apple, on ne peut plus rien bidouiller., c’est vrai. Mais j’ai peut-être une conception différente de celle de notre ami Philippe de ce qu’est l’usage d’un ordinateur. Pour moi c’est un outil que je dois pouvoir utiliser au quotidien sans me prendre la tête et dont l’ergonomie doit me faire oublier ce qui se passe à l’intérieur. Je fais du traitement d’image fixe haute définition avec un iMac acheté neuf en 2009 (et bien dopé en mémoire) et un portable 15 pouces qui lui date de fin 2013. Je n’ai jamais eu le moindre problème avec et ils sont toujours réactifs même si on a fait mieux depuis. Aucun de mes amis utilisant des PC, même haut de gamme, n’a rencontré ma même longévité. Certes, si on veut jouer il vaut mieux prendre du PC. mais j’arrête là en rappelant simplement que si Apple a bien été rattrapé depuis, c’est bien Apple qui a fait évoluer en profondeur le monde de la téléphonie mobile. Et j’ajoute que j’ai travaillé longtemps sur les deux plateformes simultanément: Mac et PC.
    Je préfère donc quand on dit « je n’aime pas Audi et Apple pour telle ou telle raison » que de dire « les gens qui aiment Audi et Apple n’aiment ni la bagnole ni l’informatique ». Saisissez-vous la nuance, mon cher Philippe? 🙂

    Donc, pour en revenir à des propos de bagnolards, je trouve aussi que cette S3 c’est un peu le dernier des Mohicans. La fiscalité punitive et l’électrification inéluctable vont certainement faire disparaître les voitures sportives (et les GT) et que ceux qui en possèdent une actuellement feraient bien de la conserver longtemps. Resteront les supercars mais c’est un autre monde. Personnellement, je n’ai jamais vraiment été emballé par l’A3 toutes versions confondues jusqu’à l’apparition de la version tricorps. Mais cette S3 sportback, musclée et discrète me ferait presque aimer la carrosserie bicorps.

    Répondre
    1. Chapman

      Réponse pleine de subtilité à laquelle j’adhère complètement même si, ni Audi, ni Apple ne trouvent grâce à mes yeux. En ce qui me concerne il s’agit surtout de leur stratégie de com’ qui me sort par les trous de nez.
      Pour le reste, tout est affaire de goût et d’usage.
      Merci #phil verce

    2. Philippe

      Droit de reponse 🙂
      J ai pas dit t aimes audi, t aimes pas les bagnoles. J ai dit l inverse 🙂
      Honnetement, le bagnolard, plaisir de conduire, belles lignes, modele mythique… c est pas des audi qui vont etre citees à la pelle.
      Pour l informatique, ceux qui programment, qui jouent, qui font du traitement d image utilisent des pc. Tu peux utiliser un mac mais ca va te couter le double et ca sera moins performant. Par contre ca sera design et rien a parametrer.
      Voila ce que je disais.
      Quand je vais a automedon (j adore cette manifestation pas elitiste comme retromobile) tous les ans je ne vois pas d audi ou alors 2 ou 3 mais je ne saurais pas dire quels modèles.
      Voila ce que je voulais dire.
      Et 75 000 euros dans une compacte de 300ch pour voir un ecran 4k pour le gps, non vraiment pas pour moi.
      En plus les ajustages et les ecrans sont peut etre top mais les dessous techniques ne le sont pas autant.

  5. Etienne

    Merci POA pour ce salon, vraiment une belle réalisation !!

    Cedric fait a mon avis fausse route, je regardais justement les côtes des différents modèles S de chez Audi et ça ne me semble pas être des produits recherchés dans le sens noble du terme. Et malheureusement les S3 n ont aucune spécificité mécanique ni historique sportif qui vont les faire rentrer dans l histoire auto. La gamme S a été totalement banalisée par la gamme RS.

    Je trouve dommage tout cet acastillage sportif, c est un peu comme un costume avec des Stan Smith.

    Répondre
  6. Mat Ador

    Une bien belle auto en effet, mais une ambassadrice du monde d’avant.
    Et je ne vois pas ce modèle devenir Collector car malheureusement pour lui le monde d’après est déjà là.
    🙂

    Répondre
  7. François P

    Un véhicule qui promet ( mais aujourd’hui on ne peut plus passer à l’action) et des tonnes de technologies qui vous « positionne“ son proprietaire avec le logo Audi. Je trouve ça bien que ceux qui aiment puissent encore trouver des autos comme celles la.
    Par contre les écrans super Hautes définitions ne servent pas grand chose. Quand on conduit et qu’on jette un coup d’oeil sur l’écran on se fiche si il a le top du top en pixels du moment que c’est lisible immédiatement. Sauf à vouloir jouer à l’arrêt mais ça Tesla le fait mieux encore.

    Répondre
  8. rs69

    la vache 75 000 euros pour un volant, de beaux écran bien défini et le haut du tableau de bord en plastique moussé, je trouve qu’Audi fait payer cher à ses clients le dieselgate. je ne suis pas monté dans cette S3 mais dans une A3 haut de gamme toute option je trouve que clairement la qualité des plastiques laisse vraiment à désirer pour le niveau de prix. Certes l’infotainment est surement l’un des meilleurs de la production automobile actuelle mais est-ce que cela est aussi important que ça, sachant que la plupart du temps se sera Android auto ou le carplay qui sera utilisé. Finalement je trouve que le choix de Mazda est plus pragmatique mettre le minimum sur l’infotainment avec la possibilité d’utiliser son smartphone c’est bien suffisant.

    Répondre
  9. Georges Piat

    Jolie sportive, très bien finie en effet, avec cette légère fente entre le capot et la calandre.
    J’attends quand-même votre avis quant au confort sièges/suspensions.
    (Un peu petite pour un go fast !)

    Répondre
  10. Nabuchodonosor

    Cette S3 est un peu le sommet inaccessible dont on rêvait plus jeune. Elle est l’héritière de ces GTI qui nous ont fait trop souvent tourné la tête pendant que la raison nous frustrait de ne pas parvenir à en jouir à satiété… Elle est aussi et bien-sûr l’héritière de la fameuse Quattro qui imposera sa suprématie en rallye à l’aube des années 80. L’arme absolue qui aurait fait de moi le roi de l’asphalte…

    Mais le temps a arrondi la ligne de crête, l’environnement a changé et puis la répression omnipotente m’a calmé comme mes lombaires qui à mesure des points perdus se sont tassées. Quant à la représentation sociale, passé un âge je dois dire que je m’en tamponne un peu le coquillard.

    C’est con parce qu’aujourd’hui les banquiers sont devenus beaucoup plus proches. Quitte à donner dans le charme et la discrétion des anneaux, je regarderais donc plutôt du côté d’une belle A6 voir une A8 de seconde main. C’est certes renoncer à tous ces gadgets digitaux que nous commente si bien Julien mais qui ne s’utilisent qu’à l’arrêt. Or je suis d’une génération formatée qui ne prend son pied qu’en roulant…
    😉
    Nabuvieuxjeu

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      Merci à POA de nous avoir offert ce salon qui fait de nous de véritables privilégiés du salon depuis notre salon.
      Toc, toc, toc. Au théâtre ce soir, les décors sont de Roger Harth, les costumes de Donald Cardwell.
      Un grand merci donc aussi à Ze-Goude-Bouffe-Compagnie.
      Tout était parfait, manquait juste les cahuètes…
      😉

  11. Thierry

    Mince je viens de me rendre compte d’un truc …
    Je regarde les vidéos Audi / POA juste pour écouter Cedric !!!
    J’adore … un bonbon d’humour !

    Répondre
  12. Philippe

    75000 euros vous achetez un 4 cylindres de 300 ch ? Bah pas moi !
    75000 mais vous avez 500ch en v8 en v6. Et vous avez du plaisir de conduite. D accord moins de plastique moussé.

    Répondre
  13. Chapman

    Cher président, je suis comme vous, un peu embêté de rester froid à un tel déploiement de luxe et de gadgets. Quand autour de moi, les collègues s’extasient sur la dernière Audi, je suis partagé entre un sentiment d’exclusion, comme si je n’était pas du même monde, incapable de comprendre pourquoi cette marque parle aussi fort à toutes les classes sociales et la conviction d’une forme d’attrape couillon qui nous en met plein la vue avec des modèles inaccessibles pour mieux nous refourguer des bas de gamme alourdis d’options plus onéreuses les unes que les autres.
    J’ai lu parfois des commentaires dithyrambiques insinuant que ceux qui disent ne pas aimer sont des jaloux qui envient secrètement les heureux possesseurs de ces trop belles autos.
    Moi qui ai des goûts qu’on pourrait qualifier d’éclectiques, j’ai toujours compris et admis que d’autres n’y souscrivent pas.
    Curieusement, cette marque semble véhiculer une image de discrète bourgeoisie. À mes yeux c’est au contraire une volonté d’afficher une réussite conforme et bien conventionnelle.

    Répondre
    1. Philippe

      Audi c est un peu le apple de l auto. Ceux qui s y connaissent vraiment et qui aiment l auto (ou l informatique dans le cas d apple) n achetent pas ça.
      Et comme apple ca en met plein la vue, c est cher pour ce que c est et on a mieux pour moins cher. Et puis comme apple, et tesla aussi, c est quasi une religion.