Volkswagen ID3 🎙🇧🇪 Pourquoi le plastique n’est-il pas moussé ?⚡️

POA répond aux questions des petits observateurs à propos de la nouvelle VW ID3.

📍Lieu de Tournage / Thegoodboothcompany.com

L’avis des Petits Observateurs !

11 commentaires au sujet de « Volkswagen ID3 🎙🇧🇪 Pourquoi le plastique n’est-il pas moussé ?⚡️ »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonnin Christophe

    Les plastiques moussées de cette ID3 ou la révolution VW après la Coccinelle et la Golf… de la course à la voiture électrique pour tous.

    On se souvient des paroles de Carlos Tavares.  » […]Le monde est fou.[…] Je ne voudrais pas que dans 30 ans on découvre quelque chose qui n’est pas aussi beau que ça en a l’air […] ».

    Depuis, les années passent les unes après les autres. La course est lancée. Le temps et l’histoire nous diront de combien (et pour qui) ce pari sera gagnant.

    Mais avant de passer commande de votre ID3, prenez le temps malgré tout de visionner le tout récent documentaire « La face cachée des énergies vertes » proposé par ARTE et dans lequel le président de Volkswagen Group France s’exprime. Reportage visible jusqu’au 22/01/2021 :
    https://www.arte.tv/fr/videos/084757-000-A/la-face-cachee-des-energies-vertes

    Votre défi sera alors d’essayer de ne pas trop trembler au moment de signer votre bon de commande.

    POA prend des photos du monde automobile dans la plus incroyable transition de son histoire. Cela mériterait peut être un petit Café Garage pour commenter ce reportage. Michaël Oualid pourrait participer en « Guest Star » (certaines de ses idées y sont évoquées).

    Répondre
    1. PhareOuest

      Excellent reportage à visionner ssans modération du début à la fin
      Minute 57 au salon de genève la réponse du responsable de Polestar (Volvo électrique) est vraiment affligeante…

      A voir égalementLes véhicules hybrides rechargeables, pas aussi écolos qu’on ne le croit
      https://www.europe1.fr/societe/les-vehicules-hybrides-rechargeables-pas-aussi-ecolos-quon-ne-le-croit-4007545#:~:text=L'ONG%20Transports%20et%20Environnement,que%20laissent%20entendre%20leurs%20constructeurs

    2. Michael OUALID

      Cher Christophe,
      ce très complet documentaire d’Arte confirme parfaitement que la solution écologico-socio-économique ne peut pas être à chercher du côté de la technologie.
      Tout simplement parce que la technologie est un outil pas un objectif. Il nous faut juste une vision, nous avons déjà tous les outils nécessaires pour la mettre en oeuvre.
      Ces derniers temps nous confondons la fin et les moyens. Et c’est pour cela que toutes les conversations tournent en rond. Le problème n’est pas le pétrole ou les batteries (80 fois plus lourdes), ni même l’automobile. Le problème c’est de confondre modernité avec accumulation, progrès avec technologie.
      Il faut changer le vieux business model de « vendre toujours plus de toujours plus de produit » pour en inventer d’autres reposant sur des automobiles simples et durables dont la valeur ajoutée serait immatérielle et hors du produit physique. Ce n’est pas compliqué dés lors que l’on met en valeur les colossaux flux économiques autour d’une automobile, plus de 100K€ de chiffre d’affaire (assurance, énergie, entretien, parking, péages, tourisme, centres commerciaux,…) pour la vie d’une voiture populaire, et ceux avant même d’imaginer d’autres Apps plus moderne (car sharing, distribution d’énergie renouvelable, Hollywood, tuning,…).
      Le bon sens nous hurle depuis toujours que simplicité et légèreté riment avec sobriété, sécurité, durabilité et beauté.
      Le documentaire démontre que nous n’arriverons à rien en remplaçant le pétrole par l’électricité, la voile ou la vapeur.
      Tout simplement parce que le problème n’est pas là.
      C’est de la matière grise qu’il faut injecter à l’automobile pour l’alléger de tous les travers de notre système économique périmé. Ce sont exactement les même travers que la malbouffe congelée ou les tee shirts bradés, sauf que pour les bagnoles cela prend des proportions bien trop importantes.
      Suite au prochain épisode…

  2. Francois P

    Aucune importance, dans 40 ans elle ne sera pas un collector et on n’aura pas le plaisir qui existe quand on s’installe dans une Xj40 ou même dans la premiere Golf

    Répondre