Citroën DS20 Pallas (1971)🇫🇷 c’est toujours elle la reine

Découvrez le petit observateur Michel qui conduit tous les jours sa Citroën DS 20 Pallas (115 ch) de 1971.

L’avis des Petits Observateurs !

43 commentaires au sujet de « Citroën DS20 Pallas (1971)🇫🇷 c’est toujours elle la reine »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Houncheringer

    J’ai toujours eu une larme devant la DS. Les détails qui me tuent de bonheur? Le pare-choc arrière qui englobe les feux et la plaque, les clignotants oranges vers quadrillés sous cornet effilés chromés ou translucides, en bout de pavillon, les feux carénés qui tournent, la ligne qui descends vers l’arrière, les 2 premiers tableaux de bord, les suspensions qui permettent de monter et descendre la caisse. j’entend encore ce moteur un peu bruyant et plutôt puissant (ID 19 1968). Mon grand-père roulaient toujours à fond… 160 au moins voir 180 compteur. Les voyages étaient plus courts. Il y avait même l’option ceintures de sécurité à l’avant. Elle était vers sapin, toit blanc qui devint vert quant il la fit repeindre. Il l’a gardé un bon moment. J’ignore s’il avait souvent des soucis. Je peux juste me souvenir que lorsque j’ai voulu la reprendre, il me l’a déconseillé à cause du coût d’entretien. Ensuite il acheta un R14 TS qui fut loin d’être décevante si ce n’était un avant un brun manquant d’adhérence.

    Répondre
  2. Henri

    Une reine de beauté et de technologie, un hommage infini (ou presque !) à la France et son industrie.
    Et dire que PSA veut désormais nous proposer 2 hauts de gamme (DS9 puis C5) made in China….! C’est tenter de rayer d’un trait l’histoire unique de Citroën et des DS… et bien sur de l’industrie française. PSA ne croit-il plus aux savoir-faire hexagonaux et européens… ou PSA n’a pas assez confiance en soi pour bâtir et assembler des modèles haut de gamme dans ses usines françaises ?
    A cela s’ajoute le contexte de l’immense crise qui touche nos économies due au Covid19 et avoir pour réponse une offre automobile vendue au bas mot 45 K€ en provenance de Chine est une grave erreur stratégique et politique. Le risque de réputation existe pour toutes les entreprises, Citroën et DS devront l’affronter. Cela est navrant de voir arriver une telle situation.

    Répondre
  3. Ju44

    Une vidéo d’un bon quart d’heure qui passe en une minute… C’est ça la DS. Tellement belle sous tous les angles, tellement aboutie, tellement représentative d’un savoir-faire aujourd’hui oublié que l’on peut passer sa journée à l’observer, la détailler, sans jamais se lasser !

    Elle est à la France ce que la Jaguar XJ est au Royaume-Uni, un mythe jamais égalé !

    Quand je vois la floppée de Suv qui peuplent maintenant les concessions, que ne donnerait-on pas pour retrouver des berlines au lignes pures, élancées, élégantes, aussi technologiques et distinctives que celle-ci?

    Répondre
    1. James May

      Le couac c’est que la 21 qui cubait 2 175 cm aurait dû s’appeler 22 car au même moment le moteur de la 19 passait à 1 985 cm3 pour devenir 19A avant de prendre finalement la terminologie de 20…

    2. Dubby Tatiff

      Vous dites cela à un homme qui vient d’apprendre, effaré, que les Mercos 63 AMG ont un moteur qui cube seulement 6,2 litres et que les nouvelles Audi 45 font « entre 218 et 252 ch ». On croit rêver ! Imagine t-on Le Général s’entendre dire par son ordonnance : vous avez rendez-vous « entre midi et treize heures » avec le Ministre Pompidou ?

      Il fut un temps où lorsque l’on achetait une 323 i on avait un moteur de 2,3 litres et pour une Béhème 318 on avait un 1,8 litre. En ce temps là, mon cher Monsieur, on appelait un chat, un chat ! Et si tout fout l’camp y compris en Allemagne, c’est que la civilisation occidentale à pris un coup dans l’aile et que nous ne jouons plus ce rôle de phare du monde qui suscitait naguère envie, jalousie, crainte et respect à la fois.

      Tout ceci est très grave, moi j’vous’l dit !

  4. Guillaume Tell

    Il y a les 19, les 20, 21 et 23.
    Un Petit Observateur averti peut-il nous dire pourquoi il n’y a pas eu de DS22 ?
    Est-ce à cause de l’échec de la Traction 22, à cause de l’attentat du 22 août 62 au Petit-Clamart ?

    Répondre
  5. Docteur_Oliv

    Bonsoir, hier j’ai oublié de parler des poignées de porte, ouverture et blocage ( verrouillage) les mêmes poignées sur AMI 6 mais en plastoc !
    Renaud si tu pouvais arrager une petite Video ? Si non je pense que ceux qui n’ont pas eu la chance de les manipuler auront du mal à imaginer leur fonctionnement.

    Répondre
  6. Nabuchodonosor

    Poade exceptionnelle de ce mercredi sous le second confinement où l’histoire de l’AMI Michel qui avait à l’ID de posséder sa Déesse Athéna, source de jouvence éternelle pour lui. Mais comme il n’avait hélas pas l’as de la tune pour l’apprêter à son goût, il se fit fort de requérir auprès des cieux le don universel de tout réparer. Grands seigneurs ceux-ci lui offrirent des mains lui permettant de transformer en or ce qu’il touchait. Elles lui donneront le VISA de transformer sa PALLAS en un Palladium éternel… Et depuis, l’AMI Michel et sa belle DS coulent ensemble des jours heureux…
    😉
    Nabumytho

    Répondre
    1. Mat Ador

      Mais hélas la Pallas de Michel n’est pas lasse.
      Il l’a regaillardi et elle le lui rend bien !
      🙂
      Mat duTacoTac

    2. Commissaire Juve

      Hélas, c’est là qu’est l’os.
      Je suis sûr, mais alors je suis sûr que c’est encore un coup de Fantomas.

  7. eladso

    la Ds de notre enfance, en toute beauté…

    mon père en a eu une Dizaine entre 1959 et 1972 , toutes blanche à l’exception de la dernière brun scarabée option glace teintée en pallas tissus beige…une merveille avec la glace arrière et l’autocollant apposé en usine , « citroën préfère total »….car total développait les lubrifiant pour Citroen.

    Bravo pour ce reportage en Eure et Loir…

    Répondre
  8. Nabuchodonosor

    Difficile en ces jours de commémoration de dissocier l’image de la DS du Général, d’autant que la magnifique DS20 Pallas de Michel dans son costume strict officiel n’y aide pas non plus…
    Sortie en 1955, la DS va représenter un formidable saut technologique qui fera entrer Citroën au Panthéon de l’excellence automobile mondiale de la seconde moitié du XXème siècle.
    Question philo : Peut-on qualifier l’avènement de Tesla en ce début de XXIème siècle, phénomène comparable ?
    Vous avez tout le temps nécessaire ainsi que ma reconnaissance éternelle…
    😉

    Répondre
    1. Fils de Pub

      Ce qui à défaut d’être comparable reste néanmoins remarquable, est que dans les deux cas le saut technologique correspond aux aspirations du moment.
      Amélioration de la sécurité, de la performance et du confort à l’aune des trente glorieuses, changement de modèle à l’aube du 20è siècle pour entrer dans une ère vertueuse.
      Rendez-vous dans un demi-siècle pour confirmation.
      Bien à vous.

    2. John Steed

      Dans cette hypothèse la question subsidiaire serait quel Général pour faire passer l’auto à la postérité ?

    3. Mat Ador

      Comment comparer ?

      La DS qui a elle-même évoluée au cours du temps était l’évolution de la déjà très avancée Traction alors qu’on peut dire que Tesla qui n’existait pas au 20é siècle est parti d’une feuille blanche.

      Autre objection votre honneur : Voyez Michel, la DS a été conçue pour être réparée par tout honnête homme alors que la Tesla avec ses mises à jours, son contrôle de Big-Brother à distance et son réseau de super-chargeurs exclusifs, vous met le fil à la patte façon GAFAMINATUBATX à la première insertion de votre CB…

      Oui on peut sans hésiter qualifier Tesla d’Eco-Logique, en ce sens qu’elle protège l’environnement, comprenons le sien qu’elle cadenasse à triple tour.
      🙂

  9. Thierry

    Ah mais moi je pleure quand je vois ce que l’on veut nous vendre aujourd’hui (exemple 3008) et quand je regarde cette ligne,
    cette allure,
    cette classe,
    cette reine de confort,
    cette sculpture roulante !
    Mais on a fait quoi pour mériter d’acheter des laideurs ??? Il s’est passé quoi pour que des mecs veuillent faire revivre un mythe avec des DS7 ???
    C’est terrible ………….

    merci en tout cas à ce gentil Petit Observateur Automobile, et félicitations pour son humble mais grand talent.

    Répondre
  10. Philippe

    2 ans pour refaire une voiture. Je n aurais pas eu la patience.
    En tout cas chapeau pour la resto. Les couleurs interieures j adore !!!
    Quelle emotion cette video. Et avec le petit fond de piano. Ca se voit que nos 2 comperes sont emus, ca parle pas beaucoup, ca dit rien. C est un monument cette voiture. Et c est vrai que chaque detail est une oeuvre. Mais comment on a pu arriver au c4 picasso ??!!!

    Répondre
    1. Thierry

      Mais comment on a pu arriver au c4 picasso ??!!!

      Je n’avais pas lu ton commentaire … excellente la concordance de notre longueur d’onde !

    2. ques

      il fut une époque où lorsqu’elle était au creux de la vague, les DS en mauvais état vues dans les rues (années 80) suscitaient les même commentaires que la vue d’un vieux picasso aujourd’hui. c’est moche, c’est gros, c’est flasque !

  11. Neufcentdixespada

    Je me souviens que dans la rue des bagnolards de Douarnenez où habitaient mes grands parents, il y en avait une bordeaux ,siglée « injection électronique « ,je devais avoir six sept ans… mais que signifiaient ces mots si mystérieux, emplis des promesses d’un monde futuriste !!… puis un copain du grand-père se pointa en SM et j’eu droit à un tour du quartier… bon ,la DS ,c’était bien gentil ,mais elle avait pris un petit coup de vieux

    Répondre
  12. Jean-Michel KAGAN

    Superbe voiture et question peinture chapeau, j’ai déjà repris des voitures en sortie du carrossier qui n’avaient pas cette allure.
    Cette DS ne peut pas renier sa filiation, le bruit de l’échappement me rappelle ma traction.

    Répondre
  13. Pierre_

    Une princesse, que dis je, une reine de France cette auto. Une évidence bien sûr.
    Il y a une sorte de silence, le président semble ému.
    Michel a du talent, parle avec retenue de son travail,
    Respect monsieur.

    Répondre
  14. Philippe SOUDRY

    Très beau reportage sur une icone de l’automobile. Quand on rencontre une DS, après c’est plus pareil, c’est plus qu’une voiture, ça s’explique pas !
    Quand j’étais enfant, mon voisin en avait une; jamais une voiture ne m’a autant marqué, je me souviens de tous les détails, et pourtant j’avais 10 ans…..

    Répondre
  15. Docteur_Oliv

    Pour changer une roue, on met la position Haute puis le cric et on baisse la suspension.
    C’est la même chose sur une BX . Extrèmement pratique
    Quand j’étais enfant, de nombreuses personnes nous croyaient riches car à chaque DS je disais : Toto Pépé
    en fait c’était simplement qu’il m’avait acheté la Dinky Toys Crème avec toit Noir…

    Répondre
    1. ques

      quelle heureuse coincidence. le plus grand homme du 20 ème siècle a connu la plus belle des voitures. De Gaulle et la Ds ont sauvé la France éternelle ! Nous leur devons tout !

  16. Christophe

    Quel bel épisode!! Avec une voiture tellement représentative d’une époque…

    Et puis ça change des sempiternelles présentations d’Audi de toutes sortes, si vulgaires à coté de cette belle DS!

    Répondre
  17. Pascal

    Ah la DS, j’ai un sacré souvenir, j’ai commencé à travailler à 16 ans comme secrétaire du directeur d’une usine de métallurgie, et pour aller voir ses clients, le directeur prenait sa voiture, une DS 21 gris métal qu’il aimait conduire et moi je me mettais à l’arrière avec mon bloc-note et en conduisant, il me dictait son courrier que je taperais en revenant, je ne vous dis pas la tête des clients quand ils voyaient arriver la voiture et un petit bonhomme qui descendait de l’arrière et des railleries des collègues quand on revenait et que je descendais de la DS. Toute une époque, et je n’avais pas mal au coeur en écrivant les courriers.

    Répondre
    1. Pierre_

      Bonsang Pascal, un Souvenir sauvage!
      Complétez le vite est transmettez dès que possible à qui de droit.
      Soyez prudent, les patrouilles rôdent à cette heure.
      Oups, je file.

  18. Mat Ador

    Une sacré belle bagnole en toute humilité Michel.
    Ah si le Général vous voyait, il vous ferait sur le champ Chevalier de la Légion d’Honneur.

    Répondre
  19. Francois P

    Un grand moment avec cette auto qui suscite tellement de passion, et pour moi beaucoup d’émotions. C’est toute une époque qui défile dans ma mémoire quand je repense a la D Super 5 que j’ai mené dans toute la France et même au delà durant des centaines de milliers de kilomètres, ce n’était plus un objet ni une voiture mais une complice de toutes mes libres escapades routières.
    Peu de marques ont produit un véhicule avec une telle aura qui a marqué une civilisation automobile comme l’a fait Citroën avec la DS.
    Aujourd’hui cette époque est révolue et les déplaçoires du quotidien ne marqueront pas l’histoire.
    La DS c’était la passion, la France et une certaine idée de voyager.
    Félicitations Michel pour les soins prodigués a ce monument automobile
    Bravo et Merci POA

    Répondre
  20. Chapman

    Même si ce n’est pas la version que je préfère, mon cœur saigne à la vue de ce splendide exemplaire. Cette auto a bercée mon enfance, mon adolescence et les premières années de mon permis de conduire. J’ai tout appris de cette auto, en conduite comme en mécanique.
    Quand j’entends les prix qu’elle atteint aujourd’hui, je me dis qu’on va bientôt ne plus pouvoir rouler avec.
    Au début des années 80 ce n’était qu’une voiture d’occasion au plus bas de sa valeur. Cela m’a permis de faire des choses folles avec. Route et autoroute mais aussi, chemins de terre, prés plus ou moins défoncés, chemins de bois aux ornières profondes, montées et descentes infernales, talus herbeux mouillés.
    J’en ai des SDA à raconter avec cette merveille.
    Merci pour ce petit impromptu et la grande modestie de son propriétaire Michel.

    Répondre