Audi S1 Quattro 🇩🇪 Du sport moussé à l’allemande, Cédric adore

Découvrez le petit observateur Maxime qui nous présente son Audi S1 Quattro.🇩🇪

L’avis des Petits Observateurs !

17 commentaires au sujet de « Audi S1 Quattro 🇩🇪 Du sport moussé à l’allemande, Cédric adore »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Neufcentdixespada

    Il eut été plus sympathique de filmer un roulage à bonne allure(après « reconnaissance « ) sur la portion située entre Mulsanne et Arnage qui est agrémentée de quelques virages ,plutôt de de subir le flot des voitures du côté des Hunaudières…

    Répondre
  2. eladso

    mis à part le site mythique du circuit des 24 heures , pas passionnant tous cela. une Audi quatro de poche, bruit moteur de sportive ? pas vraiment.et côté mousse pas d’isolant sous le capot moteur, Audi s’uberise….low cost …….descente en gamme confirmée sur les A1 de nouvelle génération avec de plastique dur sur les contreportes même la voiture du peuple et de l’Est fait mieux….comme disait Shakespeare « ignorance breeds contempt »…

    Répondre
  3. John Steed

    Ce n’est pas pour vous chicaner Julien, mais vous auriez pu, entre deux intarissables éloges et autres flagorneries dispensées par notre Premier Ministre à l’endroit de la bavaroise aux quatre anneaux et aux yeux injectés de sang, tenter d’en placer une et de nous parler un peu de ce circuit mythique. En commençant par l’endroit où vous étiez : La chicane Forza.
    Compte tenu des vitesses folles atteintes par les LMP1, l’ACO avait fait ajouter sauf erreur au début des années nonante deux chicanes sur les 6 kms de la célèbre ligne droite des Hunaudières. La première, qui pour la circonstance fait office de Place St Georges était la chicane Playstation. La concurrence étant rude dans le monde des jeux virtuels, elle prit en 2012 le nom de Forza…
    Hum, voili, voilà, voilou…

    Répondre
  4. Mat Ador

    Nabu l’a très bien dit, POA sans une pincée de mauvaise foi ne serait plus POA.
    C’est entendu, comme d’hab’ toute la salière y est passée…
    Mais qui d’autre mieux que notre PM pour nous parler d’une Audi ?
    Parce qu’on est des petits observateurs avertis, c’est précisément cela qu’on aime, l’onanisme du Premier Ministre aguiche notre voyeurisme. Ne boudons pas notre plaisir.
    Et remercions Maxime qui, à l’insu de son plein gré, a tenu la chandelle…

    Répondre
  5. Philippe

    Je me reponds à moi même. Pourquoi ne pas avoir aborder les côtés negatif, les petits trucs qui gênent comme on le fait à chaque fois ?Par exemple le coffre. La premiere fois que j ai ouvert le coffre d une s1, j ai hésité entre m evanouir ou m ecrouler de rire.
    Beaucoup trop de partialité dans cette essai.

    Répondre
    1. Thierry

      Mais les rencontres du mercredi n’ont jamais été des essais garçon !
      Voir et revoir, les mercredis Place St G. de la Panda cubique à la Dacia malice … jamais « essai » n’a été le sujet. !
      Et quand Renaud demandait d’ouvrir le coffre c’était juste pour voir si la chiffonnette était présente, et qu’un vrai bagnolard était bien venu.

  6. Philippe

    J attendais dd voir les autres commentaires pour savoir ce qu en pensaient les autres. On a un peu le meme sentiment, ca declenche pas les passions. A moins que le plastique mousse et l finition micrometrique soient les qualites premieres d une sportive, qui n en est pas une. 1400kg, tout le poids sur l avant. Les audi sont parfaites pour accelerer tres fort en ligne droite mais c est tout. Une 208 gti ou autre va plus vite sur circuit car 300 kg moins lourd.
    Et la rs3 n est pas plus sportive. Ca pousse tres fort mais on se fait chier et ca sous vire. Voir l essai par vilebrequin. Led vraies compactes sportives sont civic megane focus etc
    J ai l impression qu audi ou vw sont plus des religions qu autre chose.

    Répondre
    1. François P

      C’est certain on n’est pas en présence d’une sportive mais l’aura d’Audi amplifie la subjectivité. Il en faut pour tous les goûts et le choix d’une auto repose sur une grande part d’irrationalité et c’est heureux sinon qu’elle tristesse de posséder et d’utiliser une auto et nous ne serions pas des bagnolards ou des POA.
      Le PM s’emballe, s’emballe, en fait des tonnes mais on en redemande , on aime et il ne nous déçoit pas c’est là tout le charme et l’intérêt des vidéos de POA

  7. Nabuchodonosor

    Bravo Maxime !

    Mais allez-y mollo avec notre Premier Ministre.

    Avec votre S1 vous l’avez émoussé. Il a commencé à caresser le pommeau en alu moleté à double denture croisée, puis il est monté dans les tours pour ne plus jamais en redescendre. A un moment j’ai bien cru qu’il allait perdre les eaux…

    Je vous accorde qu’il y a Premier Ministre et Premier Ministre (suivez mon regard). Même avec toute la mauvaise foi que cela suppose, sans celui-ci, POA ne serait pas tout à fait POA.

    C’est qu’on y tient à notre Premier Ministre…
    😉
    Nabunonessentiel, confiné, chom’dé et frustré.

    Répondre
    1. Thierry

      Excellent n’ayant rien à dire sur cette auto qui m’inspire autant qu’un réfrigérateur, la substantifique moelle de cette vidéo c’est CEDRIC !

    2. Nabuchodonosor

      Que serait la langue française sans votre vigilance protectrice, Maître Capello ?

      Merci d’être venu maousse à ma rescousse me donner un coup de pouce, l’essentiel était dans la mousse.
      Tout émoustillé donc, sa frimousse vigousse se trémousse comme une gamousse sortie de sa brousse de ce bel intérieur moussé, surmoussé, styromoussé au grand dam de tous les antimousses usés comme de vieux peillassous fermentés au pamplemousse comme une maredsous qui éclabousse au beau milieu de la cambrousse.
      😉
      Nabous qui glousse n’amasse pas…