10 choses à savoir sur la Ford Mustang Mach-E 🇺🇸

 

 

Cédric Fréour rencontre Louis-Carl Vignon, président de Ford France, qui est venu lui présenter la Ford Mustang Mach-E 100% électrique. A ce jour, personne ne peut encore essayer la voiture, alors nous avons décidé de retenir 10 points qui font la spécificité de cette Ford Mustang  Mach-E.

L’avis des Petits Observateurs !

19 commentaires au sujet de « 10 choses à savoir sur la Ford Mustang Mach-E 🇺🇸 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Frankreich

    Elle est intéressante techniquement, mais pas très jolie (les Tesla non plus d’ailleurs), mais pas de réseau de recharge, donc out pour moi. Donc Tesla encore et toujours.
    Seules les petites genre Zoe, ou au max ID3 permettent une recharge à domicile et très occasionnellement sur autoroute où le manque de réseau de recharge, les bornes qui marchent pas et autres joyeusetés ne seront pas trop contraignantes. Pour des petits et moyens trajets quotidiens, avec assez d’autonomie pour tout faire dans la journée sur une recharge. Pour les congés et WE, on loue un bon vieux Diesel. Mais au-dessus de ça, pour une vraie familiale capable d’aller partout, il y a Tesla et ensuite l’hybride. Du moins tant que Ionity ne sera pas arrivé à une réelle maturité. Mais comme personne n’en parle (contrairement à Tesla qui a toujours communiqué sur l’extension de son réseau supercharger), ça reste pour moi un horizon flou et lointain

    Répondre
  2. Francois P

    Tout ça pour quoi ? Et c’est valable pour d’autres véhicules du même genre. Je me pose et repose toujours la même question face a ces pseudo évolutions technologiques: Est ce que tout ça répond vraiment a des attentes des utilisateurs ? Quand on pense que déjà la grande majorité des fonctions que l’on trouve dans les voiture des deux dernières décennies ne sont pas utilisées au quotidien, je ne vois pas l’intérêt de toutes cette  » bibeloterie » couteuse qui alourdissent inutilement les véhicules et qui seront sources d’ennuis ou obsolètes très rapidement.
    Ce n’est pas pour tout ça que je vais changer mes voitures, elles iront jusqu’à leur fin de vie ….ou la mienne.

    Répondre
  3. John Steed

    Que le progrès veuille faire la chasse au moindre gramme de C02 ou qu’il cherche à préserver quelques précieux watts dans le cas d’une électrique dont la source viendrait assurément d’une énergie propre, et que pour ce faire, il faille en passer par l’effacement des poignées de portes aussitôt que l’auto se met en mouvement comme le fait Tesla ou Honda sur la e par exemples, ou plus visuellement parlant comme le font tous les avions rentrant leur train d’atterrissage après le Take off, me parait aller dans le bon sens et ne saurait être discuté, mais alors diable pourquoi ces énormes rétroviseurs ?

    Répondre
  4. Phil Verce

    Les poignées de porte ! Voilà l’exemple-type du faux progrès, du gadget inutile. Je ne sais pas si ça fait gagner du poids ou au contraire en rajoute mais franchement, à quoi ça sert sinon à compliquer la conception d’une voiture ? Quant au reste, un déplaçoir, tout simplement.

    Répondre
  5. Dubby Tatiff

    Mais elle est très bien cette bagnole ! C’est quoi le problème ? La ligne est plutôt jolie.

    Quand Tesla pose un écran gigantesque sur le tableau de bord on crie au génie disruptif. Quand Ford fait la même chose cela devient une agression inqualifiable ?

    Mustang ? Ben essayez de vendre des Ford à 50000 balles et vous verrez les clients se pincer le nez. Revoyez le film, Le Mans 66.

    Les poignées de portes ? Heu … c’est vrai qu’elles sont bizarrement foutues ! Haha !

    Répondre
  6. Pascal DeVillers

    Bonsoir,
    Ce n’est pas mon genre habituel d’enterrer prématurément la présentation d’une nouvelle voiture sur POA que j’adore au passage , mais là mon autonomie personnelle à pouvoir regarder cette vidéo n’a été guère que d’une minute grand maximum.
    Je ne suis pas sûr que ce véhicule corresponde aux attentes des fidèles de la marque, non pas à cause qu’elle soit électrique mais pour tout le reste.
    Le pire c’est l’intérieur.
    Coté design extérieur, il paraît que l’avant est de conception US et l’arrière français ; franchement ça se vois que l’époque n’est pas au beau fixe pour ce qui est des relations franco-américaines pour le moment…
    Espérons qu’avec l’avènement de Joe à la Maison Blanche, le design des MUSTANG s’améliore, j’ai cru comprendre qu’il désirait promouvoir la voiture électrique aux États Unis.
    Pascal. .

    Répondre
  7. Philippe

    Le design exterieur est un peu un patchwork de beaucoup de chose. D ailleurs le fait qu un bout soit dessine à un endroit et le reste à un autre…
    L interieur sent le plagiat à plein nez. Ils auraient pu reprendre l interieur de la mustang puisqur qu ils l ont appelée mustang et juste coller leur ecran immonde à la fin. D ailleurs en cas de choc ca part en mille morceaux dans les passagers ou se detachent ?
    Et alors le comble du : faire different pour faire different. Enlever la poignée. Comme ca au lieu de faire un geste pour ouvrir la voiture tu en fais 2. Et coller ce bout de corniere, c est immonde.
    Et pourquoi travailler sur l optimisation des recharges et dzs batteries pour au final mettre ca dans un parpaing roulant pas aerodynamique du tout. C est sacrifié le boulot de r et d fait en amont.

    Répondre
  8. Mat Ador

    Ce n’est pas que je veuille mettre le doigt là où y faut pas mais tout ce digital…

    Franchement, je plains le malvoyant autant que le manchot ou la victime de trouble obsessionnel compulsif surtout quand on te rabâche à longueur de journée de respecter les gestes barrières…

    Admettons, le mec n’a rien de tout ça. Bon, il arrive à sa bagnole et s’aperçoit que son smartphone est déchargé. C’est pas de bol mais pour corser l’affaire, une chiure de pigeon a coulé pile sur le montant B et le chiffon microfibres est rangé dans le coffre qui lui ne s’ouvre qu’au moyen de l’écran central…

    Et bien comme disait Muriel Robin : « On n’est pas dans la M…. »
    🙂 🙂 🙂

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      Le comble viendra pour tous ces laissés pour compte lorsque le véhicule sera équipé d’un pilote automatique…
      🙂

    2. John Steed

      Et oui, pour eux le P.A représente le Graal de la mobilité… Pour peu qu’il puisse pénétrer dans l’auto…

  9. Neufcentdixespada

    Faut quand même être sacrément gonflé pour appeler l’objet « Mustang « ,aussi gonflé que ceux qui viennent de débarquer avec un suv nommé MG dont on commence à voir les pubs,et aussi gonflé d’appeler coupé une voiture à quatre portes sous prétexte que les vitres n’ont pas d’encadrement et que le profil est un fastback.L’extérieur n’est pas si vilain et possède les gimmicks pouvant ,un peu,cautionner le nom… mais .à l’intérieur,mention spéciale à la non intégration des écrans, qui ,pour mieux apprendre de nos habitudes sont peut-être munis de caméras pour nous signifier que « monsieur , le jeudi soir , c’est Georgette qu’on va chercher,. alors mettez la cravate bleue qu’elle vous a offerte… ». Dernier point,c’est bien joli de nous prévoir les pauses kwh,mais encore faudrait-il que les bornes y soient opérationnelles. Un journaliste de tf1 ou m6 en a encore fait les frais dans un reportage diffusé dimanche dernier…

    Répondre
  10. Nabuchodonosor

    Merci à POA et Ford France pour ce galop d’essai, Mustang oblige (hihihi = rire de cheval).

    Personnellement je la rebaptiserais « Musk-ang » tant elle s’inspire d’un compatriote Californien.

    Je dis une connerie comme ça pour changer : Supposons que plusieurs utilisateurs aient les mêmes habitudes hebdomadaires, genre faire des ronds dans la Capitale en semaine et un Paris-Normandie le vendredi soir pour retour à Paname le dimanche (suivez mon regard).

    Est-ce que le machine-learning embarqué les fera tous s’arrêter à la même borne de recharge, au même distributeur à café, au même moment, quelque part sur l’A13 au risque de saturation de ladite borne et dudit distributeur à café où est-ce que la mise en réseau de cette intelligence artificielle rendue alors nécessaire par un afflux d’habitudes concomitantes, suggérera à certains une déviance de ces dernières, en d’autres termes est-ce que la technologie dite facilitatrice ne les incitera pas in fine à modifier à l’insu de leur plein gré leurs sacro-saintes habitudes, autrement dit encore est-ce que tout ce bazar au prétexte fallacieux ne les privera pas en réalité tout simplement de leur liberté ?

    Etre ou ne plus être.
    Here is the question.
    😉
    Nabuquiexpire (DLC dépassée).

    Répondre
  11. Thierry

    Dites le gars il est passé avant le couvre feu ou avant d’aller faire ses courses à LIDL ?
    Non parce que c’est envoyé plutôt rapidement cette vidéo …

    Sinon mouaih bof, je préfère l’originale, la TESLA

    Répondre
  12. Jeckyll

    Juste deux petits commentaires en passant:
    – Je n’ai pas bien compris quel était le problème existentiel que posent avec les poignées de porte traditionnelles; trop simples et donc trop fiables?

    – Suis-je le seul à légèrement flipper lorsque M. Ford nous dit que cette voiture « intelligente » apprend de nos habitudes?
    Et si moi je choisis plutôt d’avoir une vie dissolue et d’appeler ma maîtresse tous les soirs lorsque je suis seul en voiture, est-ce la mustang me proposera le coup de fil le soir où j’emmènerai ma femme à dîner et qu’elle sera assise à côté de moi?
    Nan mais de quoi je me mêle!

    Répondre
    1. Chapman

      Oui, marre de cette « intelligence » qui nous surveille et veut apprendre de nous pour mieux nous contrôler et nous vendre.
      Retour aux quatre roues sous un parapluie.
      😉