Que faut-il savoir avant … d’acheter une Jaguar à moteur V12 ? 🇬🇧

 

Alexandre Guirao, ministre des voitures de collection de POA, nous livre ses conseils pour choisir une Jaguar à moteur V12. Que faut-il savoir ? Que faut-il regarder ? Pour illustrer son propos, Alexandre ↓🚗↓ nous présente deux Jaguar, une Jaguar Type E V12 et une Jaguar XJS V12. Alexandre Guirao dirige la société Classic Auto Invest , il conseille les acheteurs et les vendeurs de voitures de collection.

Photos Alban de Montchalin

 

L’avis des Petits Observateurs !

19 commentaires au sujet de « Que faut-il savoir avant … d’acheter une Jaguar à moteur V12 ? 🇬🇧 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ju44

    Une nouvelle rubrique qui a la bonne idée de remettre à l’heure tous les « on-dit » et légendes urbaines à propos des moteurs Jaguars qui ne seraient soit-disant pas capables de faire plus de 100 mètres sans perdre une bielle et allumer leur tableau de bord comme un sapin de Noël…

    En effet, comme toute mécanique, cela se doit d’être entretenu en temps et en heure, et surtout utilisé fréquemment. Je le constate d’ailleurs sur ma XJ40 4,0 avec son six en ligne, lorsqu’elle reste deux mois à l’arrêt, il faut un bon 15km pour que le moteur retrouve son équilibre, sa rondeur, sa fluidité et son allant. Ainsi il retrouve ses caractéristiques de coucou-suisse et les qualités qui font sa réputation.

    Impatient de voir les autres sujets de cette rubrique, en espérant que cela torde le cou aux idées reçues sur les mécaniques anglaises et italiennes notamment, qui certes si elles ne sont pas parfaites, ne sont quand même pas toujours aussi catastrophiques qu’annoncées !

    Répondre
  2. Nabuchodonosor

    Diable que ces V12 sont désirables. Heureusement que le savoir du Professeur Guirao tempère nos ardeurs et nous fait redescendre sur terre…
    Passionante rubrique.

    Un ami qui comprit mon envie, m’invita un jour à prendre le volant de son Aston DB7 V12.
    Au premier bout droit, en fait une belle ligne droite de 3 km, je mis pied dedans pour voir ce que la belle avait vraiment dans le ventre.
    420 chevaux, je m’attendais à que les pneus arrières cirent, que la gomme crie sa douleur débordée de toutes parts par la cavalerie aussi je m’accrochais au volant prêt à remettre la bête sur la bonne trajectoire à la première incartade…
    Il n’en fût rien. La boîte auto passait les rapports sans laisser le V12 s’exprimer tout en haut des tours, il y avait de la puissance certes, mais elle restait feutrée, veloutée et je compris au freinage que le poids de l’auto ne m’inciterait guère à l’attaque dans les virages qui se profilaient maintenant….
    😉

    Répondre
  3. Pascal MOORE

    J’ai suivi avec beaucoup d’intérêt les explications et les conseils d’ Alexandre Guirao, ministre des voitures de collection de POA, toujours très à l’aise et prodigue de commentaires. J’ai déjà remarqué dans ses précédentes interventions que cet homme était un passionné. C’est toujours intéressant d’écouter des passionnés. P.O.A. inaugure désormais une nouvelle rubrique et je ne peux que m’en réjouir, surtout si on évoque également le panache !

    Répondre
    1. Dubby Tatiff

      D’une manière générale, il faut saluer la qualité de l’ensemble des intervenants que le gouvernement de POA a réussi à rassembler derrière l’étendard de la France éternelle. dont le fier gallinacé qui lui sert d’emblème a le regard fixé sur la ligne bleue formée par cette Jaguar.

      Nous sommes gâtés.

  4. damien

    Le problème du V12 ce serait bien le garagiste.
    C’est un univers à part entière. Ce n’est pas vraiment le genre de truc qui s’improvise.

    Répondre
  5. Dubby Tatiff

    Je propose un petit jeu. Saurez-vous reconnaître grâce à sa silhouette, la voiture qui est bâchée.

    PS : les explications du Professeur Guirao sont claires, comme toujours.

    Répondre
  6. Pierre56

    Ce fut la voiture personnelle préférée de Lady DIANA pour se rendre seule (et incognito- LOL) à sa salle de sport, Joan COLLINS l’appréciait également pour aller faire du shopping du côté de Miami, quant à Charles TRENET, ce fut sa dernière auto, un coupé… toutes des V12 comme celle de Miss Dior, une blanche millésime 1995, qui parait rose avec les filtres de la vidéo . https://www.youtube.com/watch?v=h4s0llOpKrU&fbclid=IwAR0PDXGuqLpXC7iypXeZXGdQkK5CkHkjsyHb1ZE389oUmnKWwO22BOPxPaE

    Répondre
  7. Chapman

    J’adore ces garages ou les voitures sont encore plus belle et en meilleur état que lors de leurs sorties d’usine.
    Merci pour ce qu’il faut savoir. J’attend les prochains avec impatience.
    Euh, ça va rien à voir mais je me désespère de Mme Brisabois. Ou Est Floriane ?

    Répondre
  8. Bébel

    A cœur ouvert, un vrai livre ouvert. Bravo.
    En fait Monsieur Guirao, avec toutes ces anciennes en observation vous tenez plus du Ministre de la Santé du gouvernement POA.
    Sauf que là, question virus, vous êtes bien piqué.

    Répondre
    1. pierre56

      Super rubrique, expertise très précise , et je continue de penser que ces autos, et tout particulièrement la XJS, surtout à partir de 1992, procurent plus de plaisir et moins de soucis en 4.0L (AJ6 ou les toutes dernières AJ16) que les V12 (5.3l ou 6.Ol les derniers)
      La XJS bleue cuir magnolia avec passepoils est magnifique, c’est l’une des toutes dernières, millésime 1995, reconnaissable à son cuir très souple et ses jantes à bâtons (uniquement V12 de 1995).
      « La meilleure voiture du monde » fut largement appréciée par M. le Premier Ministre il y a 5 ans, Audiman au volant de son Boeing 747 avait largement apprécié le combo des couleurs et la volupté du moteur avec son gros ventilateur à l’avant associant chaque accélération à un bruit roque et puissant , bien plus sexy, que sa descendante, la XK8 avec deux petits ventilateurs insignifiants
      https://www.petites-observations-automobile.com/2015/04/le-bonheur-en-jaguar-xjs-cabriolet-episode-5.html

      Comme disait Gandhi « la vie est un mystère qu’il faut vivre et non un problème à résoudre », mon choix est fait depuis plus de 20 ans : XJS 4.0l – 6 cylindres