Dacia Spring, l’électrique « abordable » arrive en 2021

Son prix n’est pas encore connu, mais on évoque 10 000 euros aide déduite. Quoi qu’il en soit le Dacia Spring électrique devrait être la moins chère des voitures électriques. Le Dacia Spring vise les particuliers, les professionnels avec une version fourgon/livraison et le marché de l’auto-partage. L’autonomie serait d’environ 200 km (petite batterie oblige pour maintenir les coûts) ce qui destine cette Spring aux usages inter-urbains. Franchement cela devrait cartonner. Seul regret, le Dacia Spring est fabriqué en Chine et sera donc importé en Europe.

 

L’avis des Petits Observateurs !

10 commentaires au sujet de « Dacia Spring, l’électrique « abordable » arrive en 2021 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Barnabou

    Elle va trouver son public cette dacia spring aux alentours de 10000 €. Sûr !
    Pour la voiture de tous les jours qui sert à aller au boulot, faire les courses, emmener les gosses à l’école,…. bref tous ces trajets de la majorité des français peri-urbains, qui en ont marre de balancer 150€ de mazout tous les mois dans le réservoir (entre autres), soit dit en passant.

    Répondre
  2. Philippe

    De l electromenager. Voila ce que devient l auto. Elles se ressemblent toutes, n ont plus aucune ame. Fabriquer avec la froideur des chiffres, des couts. Pas un pet de passion la dedans. Quand je vois ce truc ca me fait penser aux trotinettes electriques qui genent les trottoirs. Ca sert a une poignees de personnes, c est jetables et ca coutera plus cher a retraiter qu a fabriquer.
    Ca devient du jetable. Quand on voit l ariane 4 qui roule encore aujourdhui. Dans 10 ans ta spring aura plus que 80 km d autonomie, tout tombera en lambeau.
    Si les ecolo nous obligent pas a les detruire par une nouvelle loi a la con on va tous finir en bagnole d avant 1990 car on en aura marre de leurs merdes qu ils vendent

    Répondre
  3. jean

    Comme aurait pu le dire Perrache au colonel Milan . Milan [mourant] Perrache… Perrache… c’est quoi cette dacia spring ?
    Perrache : C’est un piège à cons, Monsieur.

    Répondre
  4. damien

    Quand toutes nos usines, sous-traitants et prestataires liés auront fermé, peut-être regretterons nous le temps des diesels propres fabriqués par ici.
    Les anciennes usines seront elles rénovées en hôpitaux d’appoint pour temps de pandémie, pour garder de l’activité dans les « territoires » ?
    Actuellement, les anciennes filatures sont des nids à start-up, alors tous les espoirs sont permis.
    Le pb actuel est que ces bagnoles qui enterrent le monde d’après qui est déjà le monde d’avant sont presque convaincantes.
    Oups, il est déjà l’heure de rentrer.
    Et comme il convient de dire : « prenez soin de vous ». Mais soin de quoi, au fait ?

    Répondre
    1. PhareOuest

      A quelques exceptions près c’est déjà le cas, la France est un désert industriel……Les Chinois peuvent nous remercier de cette gabegie de la prime à la conversion et du bonus « écologique ». Les contribuables que nous sommes ainsi que les futur (les enfants et petits enfants), beaucoup moins.

  5. Bionel

    Dommage qu’elle ne soit pas fabriquée à Tanger au Maroc comme d’autres Dacia.
    Ca aurait permis de contenir les coûts et de réduire l’emprunte écologique due au transport par rapport à la Chine.

    Après il ne s’agit peut être que du fait que la K-ZE ne semble pas trop se vendre en Chine, donc il faut faire tourner l’usine.

    Répondre
  6. Chapman

    Budget serré—->inventivité ?—–> fiabilité ?
    Proposition séduisante pour le meilleur terrain de jeu de l’automobile électrique : la ville…. Pour peu qu’on puisse recharger.

    Répondre
  7. Thierry

    On y va … on fonce droit dedans !
    Demain sera électrique et rien d’autre !
    En tout cas la proposition de Dacia est plus que séduisante.

    Répondre