22000 € d’écart entre le plus cher et le moins cher des 3008. Est-ce justifié ? 🇫🇷

POA compare le plus cher et le moins cher des nouveaux 3008. Entre les deux, 22 000 euros d’écart. Est-ce justifié ? Cédric et Julien nous répondent.

L’avis des Petits Observateurs !

36 commentaires au sujet de « 22000 € d’écart entre le plus cher et le moins cher des 3008. Est-ce justifié ? 🇫🇷 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Huile de cannes

    33000 c’est quand même un budget, pour ce prix on peut trouver un MERCEDES GLC de 3 ans avec moins de 50.000 kms, avec boite auto et pleins d’options…pour un entretien pas plus onéreux…
    Je ne comprends pas trop l’intérêt d’acheter un bas de gamme neuf quand on voit l’offre pléthorique en occasion…

    Répondre
    1. Mat Ador

      Point de vue ô combien partagé HDC.
      Pour 33 k€ je vous ai dégoté un Lexus RX Sport Executive full options de 3 ans et 130 000 km garanti 6 mois mieux disant en CO2 mais un poil plus gourmand en carburant car essence. Pour l’entretien bous pouvez dormir sur vos 2 oreilles, le mien à bientôt 400 000 km et il se porte comme un charme.
      Le neuf c’est juste intéressant en entreprise puisque le crédit ou les loyers sont déductibles tous comme les frais de route. Et de fait, en faire profiter un collaborateur ou soi-même si l’on est le chef, permet de rouler « pour l’entreprise » en neuf, garanti et à bon compte.
      Je ne vous fait pas un dessin ?
      🙂

    2. Huile de cannes

      Je coche toutes ces cases, mais pour des raisons professionnelles non dissimulées mon véhicule est un Partner, en location pure.
      Choix le plus rationnel en entreprise, sauf si on veut racheter son véhicule après la location, là on retombe sur ton schéma Mat…;-)
      Par contre qui va vouloir en 2020 d’une boite mécanique sur un SUV ???
      J’ai l’ EAT8 même sur mon Partner ! c’est une très bonne boite qui manquait cruellement au groupe PSA, cette 3008 en boite meca sera invendable dans 3 ans…

  2. joelMX-5

    Excellente idée cette video !

    Je trouve par contre que l’association combo plaquages bois / cuir rouge est une faute de goût.
    A moins que cela ne vienne du rendu en vidéo ?

    J’aurai tendance à associer le rouge au sport et j’aurais plus vu de l’alcantara à la place du bois ou bien avec le bois, un cuir de couleur crème par exemple.

    Mais tous les goûts sont dans la nature, dit-on.

    Et merci à tous les petits observateurs pour vos commentaires !

    Répondre
  3. RS69

    Super versus très bonne idée de Julien, a refaire avec une BMW ou une AUDI ou les écarts risquent de nous surprendre tellement les différences sont grande entre une entrée de gamme et une full option.
    Sinon vous oubliez le nouveau RAV-4 hybrid rechargeable dans les concurrents de ce 3008…

    Répondre
  4. Touringske

    Excellente idée ce comparatif, probablement à répéter avec d’autres modèles.
    Par ailleurs, constater que la version « basique » n’est finalement pas si mal, cela fait sourire quand on se remémore le prix annoncé au départ : 33.000 euros, ce n’est pas si mal non plus. Et pour cette somme rondelette, heureusement que Peugeot offre mieux qu’une brouette !

    Répondre
  5. Bébel

    Très bonne idée mon p’tit Juju ce comparatif.
    En plus vos gros plans sont sympas. Ils mettent en reliefs les défauts d’ajustage capot, nez de capot au-dessus du bloc optique (2 :35) ou de raccord de teinte entre la portière et le panneau d’angle arrière (4 :05) par exemples… 33 ou 55 k€, c’est toujours ça que les deux partagent…

    Répondre
  6. Neufcentdixespada

    Autre question que l’on est en droit se poser:doit-on préférer un 2008 haut de gamme à un 3008 d’entrée de gamme?… vous avez quatre heures…

    Répondre
    1. Thierry

      Elle impressionne la 2008 de par sa taille, c’est vrai qu’hier j’en avais une garée au loin, il m’a fallu un bon moment avant de dire c’est une 2008 … non c’est gros … ah ben si

    2. Dubby Tatiff

      Je suis monté dans un 2008 récemment et … la place pour les passagers avant comme arrière est comptée avec parcimonie. C’est un critère un peu rédhibitoire pour moi.

  7. Mat Ador

    30 minutes sur une vingtaine de km, voilà comment se déroule le nouveau cycle du WLTP, censé refléter une plus juste consommation, celle du bagnolard de laboratoire moyen en 2020.

    Seulement voilà que l’histoire se répète déjà. Cette fois les constructeurs n’ont même pas eu à intégrer de programme pernicieux pour tromper l’homologation. Il suffit d’un moteur électrique accouplé, d’une batterie calibrée et chargée pour détromper les chiffres de la consommation réelle. Le ver est dans le Crit’air. Résultat sans appel pour le 300cv hybride Pigeot: 1,3 litres en cycle mixte et +/-30 gr/km de C02. Bref, le solex est largué et il s’en faut d’un cheveu qu’il ne passe pas en énergie positive, qu’il ne produise pas de l’oxygène et ne rende pas un peu de son pétrole à la sortie du pot.

    Bingo, c’est Boni et prime à la conversion, même pour ceux qui optent pour la location. Et c’est là qu’on rigole puisque, dixit Jean Pagezy, le succès est tel que les loueurs, craignant d’en avoir trop sur les bras dans deux ou trois ans, réajustent dès à présent leurs loyers…

    Heureusement, dans ce remake du je t’aime moi non plus, une nouvelle taxe pompilienne freinera bientôt les ardeurs pondérales de nos très chères amantes.

    On attend avec impatience la parade fiscale en saison 3 depuis nos écrans de contrôle.

    Répondre
    1. Fils de Pub

      Je veux bien prendre les paris.
      Pour ma part, je suggère une batterie de puissance complémentaire qui viendrait se charger dans le coffre comme un bagage roulant sur un support type brancard pour ambulances.
      De fait, lors de l’homologation, ce surpoids n’est pas inclus dans le package de base.
      300 kg de moins. Et hop, le tour est joué.
      🙂

    2. Mat Ador

      Ou alors un prolongateur d’autonomie thermique façon groupe électrogène que l’on accouplerait à l’auto suivant le besoin mais qui bien-sûr serait absent lors des tests.

      Dans le coffre, sur la galerie ou encore en remorque, rien ne parait pertinent.
      Mais imaginons un module qui viendrait s’accoupler à la carrosserie, se connecter, tous deux reposant sur l’entraxe du train arrière à la manière d’un bogie porteur de TGV… Cela donnerait une auto 2 en 1. Une compacte électrique à faible autonomie pour la semaine et les trajets pendulaires, une berline hybride avec coffre et donc prolongateur d’autonomie pour le week-end et les voyages…

      La première pouvant être louée en LLD chez PCA service, la seconde en location courte durée.

      Messieurs, à vos esquisses !
      🙂

    3. Nabuchodonosor

      C’est bien ça Mat
      Les autos d’aujourd’hui ne sont plus construite pour couvrir un besoin ni même combler un marché, mais pour permettre leur propre renouvellement et accessoirement permettre à toute la filière de tourner, ce en s’adaptant des nouveaux textes prétendument écologistes débattus et amendés grâce au lobbysme générateur d’affaire…
      Avec le statut qui correspond au rang dans lequel nous pensons nous voir inscrire dans la société par le choix d’une gamme, d’une finition, d’une personnalisation, on nous vend donc de l’optimisation fiscale, du financement et de la valeur de revente, parfois jusqu’à l’entretien et l’assurance. On est assez loin des revendications écologiques sous tendues.
      Ah, consommation. Quand tu nous tiens.
      😉

  8. Alain L

    Mais pourquoi toujours associer les prix bas à la laideur??? (voir Dacia) ras le bol des tissus Noirs ou Gris et Noir!! Au 21è siècle on pourrait quand même avoir un peu plus de choix c’est ce qui fait la qualité de l’ambiance à bord (parole de designer), il n’y a pas que le tableau de bord, à la comparaison des photos (en faisant abstraction des matières) il n’y a pas match, l’intérieur rouge l’emporte haut la main!!!
    Entre le tissu basic et le cuir Connolly on a quand même du choix!!!

    Répondre
  9. Joe

    Vous ne parlez pas beaucoup de la perte significative de volume de coffre et également le réservoir plus petit. L’hybride rechargeable est décidément le pire des 2 mondes.

    Répondre
  10. Joe

    Franchement, aussi sympa qu’est le 3008, l’hybride rechargeable ne me parle pas du tout. Je préfère une ID.4 avec 520km d’autonomie WLTP. Même la version la plus chère avec une débauche de technologie la 1st max et au même prix. On en a beaucoup plus pour son argent et du vrai silence tout le long pas que 40/50km et surtout un vrai coffre (pas amputé comme le 3008 hybride plugin).

    Répondre
    1. Philippe

      L avantage de la plateforme peugeot justement c est que conteairement a ses concurrents les batteries n empietent pas sur le coffre. Elles sont placees sous la banquette. Pour ca que l assise etait plus inclinee vers l arriere.

  11. Nabuchodonosor

    Excellente idée ce face à face des deux extrêmes au catalogue d’un même produit.

    Or le problème du choix ne devrait se résumer à l’auto puisqu’il appartient à l’homme. On le sait, l’envie crée le besoin. La première coche pourtant toutes les cases nécessaires et même un peu plus si on la compare à ses pairs d’hier qui étaient déjà plus que suffisants. Mais la seconde, habile et perfide, truffée de sucres d’orge, se fait fort de nous faire dépenser dans l’inutile. Il y a l’être et le paraître et dans nos sociétés effrénées, avides de toujours plus, c’est ce dernier qui bien souvent l’emporte. Le paradoxe est que c’est précisément par le haut de gamme que l’on titille notre nouvelle conscience écologique dont le bon sens devrait nous ramener vers l’essentiel, c’est-à-dire à choisir par défaut la plus humble qui ne peut revendiquer ce titre puisqu’une version plus juste est offerte sur d’autres marchés…

    J’ai beau douter de tout, je ne peux douter que j’ai conscience de douter et que j’existe pendant que j’ai conscience. “Je pense, donc je suis”. Descartes
    😉
    C’était la minute philo du cogito, de Nabu

    Répondre
  12. Etienne

    Tres bonne idee de video.

    Julien a bien bosse le sujet : l entree de gamme pour le rapport qualite prix, la GT Hybrid 4 pour le cote « bleu blanc rouge on a une voiture de 300cv ».

    Pas forcément convaincu par la nouvelle face avant du 3008 avec les stries sous les phares, les phares plus petits et les crocs verticaux, ca le rens visuellement etroit. L arrière est toujours aussi beau. L intérieur ce n est pas du tout a mon goût, mais il y a clairement une ambiance qu on ne retrouve pas ailleurs.

    Sinon, le 3008 Hybride 4 a pour concurrent le X1 25e, le XC40 T5R. Pas franchement le gabarit du Q5, X3 ou XC60.

    Pour conclure sur l hybride rechargeable, vous devriez jouer un role de lanceur d alerte : la fiscalité ultra favorable (et discutable) de ces hybrides rechargeables est, a mon sens, le meme scandale (sanitaire ?) que la fiscalité favorable du diesel il y a 30 ans ou que l idee de « bonusser » des diesels sans FAP il y a 10 ans. Un hybride rechargeable n est adapte qu a celui qui recharge matin et/ou soir et roule en semaine sur l electrique et qui, le week end, utilise le thermique.

    C est assez scandaleux de voir des SUV de plus de 1800 kilos, de plus de 250cv et de plus de 50.000 euros bénéficier d un avantage fiscal.

    Un article intéressant du journal Le Monde pointait du doigt les utilisateurs d hybrides rechargeables qui roulent majoritairement sans recharger, car ils ont une carte essence de l entreprise, leurs véhicules etant un vehicule de fonction, lesquels ont sans doute remplacer des SUV diesel (non malusses il y a 3 ans) lesquels etaient devenus fiscalement moins avantageux…

    Répondre
    1. damien

      En occasion, les diesels cartonnent en volume.
      Si on utilise un diesel pour rouler vraiment, la perte sur le prix de vente est alors marginale.
      Il y a vraiment un marché des villes et un marché des champs !

    2. Thierry

      En occasion, les diesels cartonnent en volume …

      Je suis en campagne et franchement elles restent sur parc bien longtemps, et nos anciens commencent à se poser des questions, c’est bien d’avoir une diesel en campagne, mais si on ne peut plus venir à la ville pour le médecin ou les courses quel intérêt !

  13. FredG

    C’eût été encore plus intéressant de comparer les 2 finitions à moteur identique, pour mesurer l’intérêt réel de l’équipement, du décor, de l’ameublement …. car on hésite plus souvent entre 2 finitions qu’entre 2 motorisations.
    Euh dites donc messieurs, et les masques en atmosphère confiné ?

    Répondre
    1. Philippe

      A moteur equivalent en gt line ca doit se reduire a 7 ou 8000 euros d ecart.
      Et le diesel est mort que dans la tete des parisiens. Dans tous le reste de la france le diesel est toujours hyper interessant. Conso super basse, poids leger, moins cher a l achat ou en loc, cote soutenue et plus de volume habitable car le coffre n est pas ampute par les batteries.

  14. François P

    Ce ne sont pas mes voitures de prédilection mais il me semble que la version d’entrée de gamme est très interessante et comme Mister Freour je n’aurais pas pensé à ce choix. Après bien sûr le haut de gamme est séduisant au point de dépenser de manière irrationnelle et ç’est bien la force du marketing que l’on retrouve partout. Quand on es5 séduit on ne compte plus…

    Répondre
    1. Philippe

      Dans 15 ans j aimerais bien ce qui marche encore dans ces usines à gaz roulante avec plein d ecrans et d aides electroniques.
      On favorise fiscalement des voitures qui polluent plus a fabriquer et qui seront economiquement irreparables.
      L ecologie a 2 balles