Nouvelle Rolls Royce Ghost 🇬🇧 premières images officielles

L’avis des Petits Observateurs !

16 commentaires au sujet de « Nouvelle Rolls Royce Ghost 🇬🇧 premières images officielles »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ju44

    Partagé sur son pare-choc avant en forme de moustaches à crocs d’Hercule Poirot… Mais j’ai bien peur qu’elle ne soit point aussi intemporelle que la Silver Shadow !

    En revanche ce ciel de toit étoilé… Quel bonheur à voir. Quasiment deux décennies plus tard et c’est toujours aussi magique, on ne s’en lasse point…

    Répondre
  2. Georges Piat

    Quand on entre chez Rolls Royce, on peut lire sur le mur de l’accueil : « Take the best that exists and make it better ».
    C’est signé Sir Henry Royce.

    Répondre
  3. Mat Ador

    Est-ce là l’esprit d’extase ?
    La rapidité et le silence, l’absence de vibrations et la sensation de puissance d’une grâce extraordinaire et juste suffisante…
    Où sommes-nous déjà passé à trépas ?
    Voilà que l’on nous affuble d’un Saint-Pierre juste suffisant venu nous vanter fantomatiquement la dernière Flying Lady, pure, loin des sentiers obliques, vêtue de probité candide et de lin blanc.
    Pourquoi s’empresser alors qu’il suffit d’attendre ; Nous irons tous au Paradis.
    In Nomine Patris…

    Répondre
  4. COMMANDANT CHATEL

    Hum… je trouve ce film « particulier »… ce monsieur habillé comme s’il avait 25 ans… qui ne nous regarde pas… alors qu’il s’adresse à nous…
    Il est timide ou quoi ?
    Et ne voir l’auto qu’au bout de 4:30 »… pfui…
    Quant à cette Rolls (un peu comme les Mercedes) il me semble qu’elle a perdu son âme…
    Pour finir, une petite réflexion :
    On trouve des Rolls à pas cher. Un copain à moi a une Silver Spur impeccable qu’il a payée 8000 Euros…
    …mais est-ce facile à assumer ?
    Je ne sais pas.

    Répondre
    1. Jean-François BERTRAND

      On pense que celà va être dur, mais au final, l’égo étant tellement flatté qu’on fini par l’assumer très facilement et ouvertement!…

  5. Pascal LIGER

    On est bien loin du charme de la marque depuis plus de 20 ans. Rolls-Royce fût pendant des décennies synonyme de prestige, de classe et raffinement et ce petit  » je ne sais quoi  » qui a construit son mythe. Cette époque est belle et bien révolue et nous sommes dans une période de vulgarisation épouvantable. La technologie est probablement présente, la fiabilité aussi, mais franchement, quelle horreur : un char d’assaut ? Je suppose qu’il y a désormais une clientèle pour cela, mais ça ne me fait plus rêver. C’est déconcertant et grossier.

    Répondre
  6. Nabuchodonosor

    Voyager sur un tapis volant la tête sous un ciel étoilé au pays des mille et une nuits, tous comptes faits un vieux rêve de Ghost !
    😉
    N-Abu le sapajou

    Répondre
  7. Neufcentdixespada

    Belle évolution de la face avant,par contre l’arrière ne semble pas avoir beaucoup évolué. Quand a l’intérieur « nicht sehr British !!,la maison mère se fait bien ressentir,mais on espère que les matières employées seront un cran au dessus d’une série sept… bon au moins l’écran ne fait pas dire »chauffeur,vous êtes prié de ne pas laisser votre vulgaire tablette sur le tableau de bord « …

    Répondre
    1. CBi

      Je me suis fait la même réflection: je ne doute pas du talent de M. Torsten Müller-Ötvös, PDG de Rolls-Royce Motor Car Ltd. et qui, natif de Munich, en a gardé l’accent.
      Mais était-ce la meilleure personne pour se poser en porte parole de la marque qu’on voudrait encore rêver un peu britannique…?
      Quand à la réalisation = la calandre est très élégante (n’avoir gardé que la grille et avoir placé la Spirit of Ecstasy sur le « bonnet » est très réussi), l’arrière moins à mon goût, en particulier le pilier C médiocre. L’intérieur me fait penser à celui de la Honda e, ou celui d’une Volvo S90 si ce n’est l’absence d’iPad : l’intérieur d’une Bentley me fait rêver davantage.

  8. Elso DE AMORIM E LAGO

    Cela me ferait un daily très sympa! 🙂

    Une Rolls Royce se doit toujours d’être intemporelle. Les lignes sont belles et fluides et les indispensables qui font d’elle une Rolls sont là.

    Par contre l’intérieur, que ce soit le volant ou les commandes de climatisation et le joystick centrale me semble un peu hors du sujet. ils manquent de grâce. pas d’effet « whaou », au moins dans les photos.

    Répondre
  9. Frankreich

    Marrant de voir les calandres BM grossir à vue d’œil et celle-ci diminuer. C’est le même groupe pourtant
    Ça ne doit pas être simple de redéfinir ce qu’est l’avenir d’une vieille dame comme rolls sur un marché et même une société qui n’arrête pas de repousser les limites du luxe

    Répondre
    1. Fabrice

      C’est la différence qu’il y a entre Old Money et New Money. En théorie seulement. Car aujourd’hui, je crains que ce ne soit plus que du New Money… La seule différence est que Rolls Royce tente encore d’échapper à la vulgarité des produits de sa maison mère.