La C6 🇫🇷 reprend son envol✈️

 

Incroyable mais vrai, Philip Nemeth le ministre du design l’a fait. Il a réussi à refaire marcher la C6 présidentielle immobilisée depuis que Julien a tenté de faire un drag race avec. Philip s’en est occupé comme une de ses propres voitures, l’a emmenée faire réparer sa pompe haute pression diesel et se refaire une beauté en carrosserie. Mais comme Philip est fou et trop gentil, il l’a nettoyée de fond en comble, a utilisé ses chiffons magiques et ses produits de druide automobile pour la faire briller de mille feux. Toute auto passant entre les mains du ministre du design redevient quoi qu’il arrive aussi belle qu’à sa sortie d’usine, la C6 n’échappe pas à la règle et le Président est le plus heureux des hommes!

Texte et photos Alban de Montchalin

L’avis des Petits Observateurs !

27 commentaires au sujet de « La C6 🇫🇷 reprend son envol✈️ »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    1. Nabuchodonosor

      « Ainsi, toujours poussés vers de nouveaux rivages,
      Dans la nuit éternelle emportés sans retour,
      Ne pourrons-nous jamais sur l’océan des âges
      Jeter l’ancre un seul jour ?

      Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
      Suspendez votre cours :
      Laissez-nous savourer les rapides délices
      Des plus beaux de nos jours !
      … »
      Lamartine, Le Lac (du Bourget).

    2. CBi

      De ma vie de consommateur, j’aurai connu trois produits parfaits. Ces produits je les ai aimés, passionnément j’aurais passé ma vie en leur présence, rachetant régulièrement à mesure de l’usure naturelle, des produits identiques. Une relation parfaite et fidèle s’était établie faisant de moi un consommateur heureux. Je n’étais pas absolument heureux, à tous points de vue, dans la vie, mais au moins j’avais cela : je pouvais, à intervalles réguliers, racheter une paire de mes chaussures préférées. C’est peu mais c’est beaucoup, surtout quand on a une vie intime assez pauvre. Eh bien cette joie, cette joie simple, ne m’a pas été laissée. Mes produits favoris, au bout de quelques années, ont disparu des rayonnages, leur fabrication a purement et simplement été stoppée. C’est brutal, vous savez, terriblement brutal. Alors que les espèces animales les plus insignifiantes mettent des milliers, parfois des millions d’années à disparaître, les produits manufacturés sont rayés de la surface du globe en quelques jours, il ne leur est jamais accordé de seconde chance, ils ne peuvent que subir, impuissants, le diktat irresponsable et fasciste des responsables de lignes de produit qui savent naturellement mieux que tout autre ce que veut le consommateur, qui prétendent capter une attente de nouveauté chez le consommateur, qui ne font en réalité que transformer sa vie en une quête épuisante et désespérée, une errance sans fin entre des linéaires éternellement modifiés.

      Michel Houellebecq – la Carte et le Territoire

    3. Mat Ador

      Houellebecq et Lamartine réunis sur POA.
      C’est du Haut-Vol, Stratosphérique, Concordéen…
      Merci de nous faire partager ça, Messieurs CBi et Nabu,

  1. Jean-François BERTRAND

    Supeeeeer Philip !
    Mais quel travail ! C’est bien, les bons, les vrais, potes tout de même !
    Mon Commandant, vas falloir qu’on prenne des cours avec le professeur Nemeth en detailling !
    Quel plaisir de revoir Emmanuel ! Que deviennent ses 40 belles au bois dormantes ?
    Une petite poade de derrière les fagots serait plus que la bien venues pour avoir de leur nouvelle ! A -t-il trouvé hangar à la mesure de son cheptel ?
    A bon entendeur…

    Répondre
  2. Bertrand

    Bonjour

    Après cet épisode, ne serait-il pas bienvenue que le professeur du design nous fasse un exposé su celui de la C6.

    bien à vous POA

    Bertrand

    Répondre
  3. Thierry

    AAAHHHHHH MAIS JE VOUS AIME !!!!!!

    C’est comme ça que je vous aime,
    c’est beau,
    c’est émouvant,
    c’est de l’amitié,
    c’est de l’amour …
    Oui c’est ça c’est de l’amour et de la vie !!!!!! *

    * la facture est dans la boîte à gants !

    Répondre
    1. Nabuchodonosor

      On croirait tout d’abord à un garage inerte, un coffre fantastique pour la collection personnelle de Monsieur le Ministre du Design.
      Et puis, la dépanneuse, le pont, les travaux sur la mécanique, les services rendus en toute amitié…
      Dans Secret de Design, on retient Design mais on oublie Secret.
      Il s’agit d’une couverture, c’est évident.
      Ce lieu sorti de nulle part me semble être le repaire de la DGSE, je parierais que la C6 est maintenant truffée de micros et de micro-caméras en tous genres…
      La facture est dans la boîte à gants…
      Mmmmh…
      Gardez bonne mémoire Renaud, elle s’autodétruira sans doutes juste après lecture…
      😉

    2. James Bond

      « Je précise, je ne suis pas garagiste, je ne suis pas mécano »
      Ben voyons, et moi je ne travaille pas à l’Argus…
      007

    3. Bébel

      Faut dire que réparer cette C6 était « MISSION IMPOSSIBLE »
      ————————————————————————–

  4. CBi

    Une petite vidéo, comme ça, l’air de rien, mais qui m’a ému presque aux larmes…
    L’appel du début, la porte qui s’ouvre et la calandre qui apparait dans la pénombre, la passion de Philip Nemeth, le bonheur du Président, la beauté de la C6, et l’amitié entre les hommes…
    Longue vie à POA !

    Répondre
  5. Philippe

    Gliptone pour les cuirs president.
    C est top. Un bon nettoyage avec une brosse souple on essuie avec un chiffon doux. Tant que le chiffon est sale on relave. Quand c est propre et sec on applique la lotion et là cuir etat neuf avec une bonne odeur comme en sortie d usine a chaque fois que vous monterez dedans.
    Le cuir de la c6 est du nappa il est de super qualite. Faut juste bien le nettoyet surtout le clair.

    Répondre
  6. Arnaud T

    J’ai testé tout à l’heure le pistolet à air comprimé en station de lavage pour retirer toutes les saletés (brins de paille, insectes, poussière…) incrustés dans les recoins de mon moteur. J’étais content de moi en refermant le capot mais quand je vois l’état du moteur de la C6 présidentielle, je me dis que j’ai encore du boulot. Des nouvelles de la C6, enfin ! Petite frustration néanmoins, la moindre des choses aurait été de nous faire entendre le moteur tourner et de voir l’auto en mouvement. Un six cylindres, quand-même.

    Répondre
  7. ques

    whaouu ! ya même le monsieur du chateau aux 40 belles dormantes, qu’a aussi une vel satis qu’il a présenté dans Youngtimer. Il est venu en classe S ?
    vis Torx Renaud, un basique !
    J’ai eu aussi l’occasion de faire démonter le pare-choc avant de ma C6. Un vrai puzzle !

    Répondre
  8. François P

    La C6 revie et bientôt il ne restera de cette vilaine panne qu’une magnifique histoire ou le magicien s’appelle Philippe Nemeth.
    Dans la grisaille toujours plus sombre de notre quotidien de bagnolard c’est un vrai bonheur de voir Philippe qui sait tout faire efficacement et avec un bonne humeur communicative et malgré ses innombrables talents garde une humilité bienveillante. Je suis véritablement admiratif et le Président a vraiment beaucoup de chance.
    La forme retrouvée de la C6 va lui permettre d’engranger encore quelques centaines de milliers de kilometres je pense et sera sans doute encore au coeur de multiples histoires pour le plaisir de POA

    Répondre
  9. Dubby Tatiff

    Je vais profiter de cette vidéo pour vous parler de ma vie intime et de mes fantasmes inassouvis.

    … je rêve d’un pont élévateur chez moi. Véridique. J’ai passé des heures sur les sites de vente de ponts élévateurs à comparer les mérites de l’électricité et de l’hydraulique, à faire des devis et à me renseigner sur les caractéristiques de la chape de béton à couler pour le recevoir.

    C’est assez inexplicable mais je trouve que c’est l’objet le plus cool qu’un bagnolard puisse posséder. A la limite, je me demande même si j’en ai seulement l’utilité. Mais le posséder me ferai tellement plaisir.

    Répondre
    1. CBi

      Vous n’êtes pas le seul dans ce cas… Mais ma voiture pèse 2 tonnes et je tiens à la vie ! Je crois que je finirai, si j’ai un jour ma propre maison, par adopter la solution inverse = une fosse creusée dans le sol du garage, à l’ancienne.

    2. Dubby Tatiff

      Mon père avait une fosse dans son garage. Évidemment à 7 ou 8 ans, quand je descendais dedans, elle prenait l’allure dans mon imagination d’une douve de chateau-fort à explorer.

    3. touringske

      Oui, il fut un temps où tous les automobilistes étaient des bagnolards, par la force des choses. Avoir une voiture était un privilège, et un choix, qui imposait à son utilistateur de savoir quelque peu mettre la main à la pâte. Heureux propriétaire d’une douillette maison Art-Déco des années 1920, je dispose ainsi d’un garage (chauffé) équipé d’une fosse. Il suffit de retirer le plancher constitué de quelques sections de chevrons de bois et on se glisse dans cette espèce de tranchée maçonnée sous le sol en béton pour inspecter sa voiture par-dessous.
      Mais le pont, évidemment, cela reste un must … si on possède un garage avec un plafond suffisamment élevé.

  10. damien

    Il y a les bagnolards qui aiment les bagnoles.
    Et il y a les bagnolards qui aiment les bagnolent en panne !
    Comment feraient les premiers sans les seconds ?
    Et inversement !!

    Répondre
  11. Mat Ador

    Après « Secret de Design » Saison I, après « Secret de Design » Saison II,
    Le docteur Philipp Nemeth nous revient en saison III dans :
    « P’…scrongneugneu de C6 ! »
    🙂 🙂 🙂

    Répondre