Ferrari 348 TS 🇮🇹 : la porte d’entrée du mythe

Découvrez le petit observateur Augustin qui nous présente sa Ferrari 348 TS. 🚗↓ Si vous aussi vous avez une voiture moderne ou ancienne, que vous souhaitez venir présenter chez POA à Paris. Pour cela envoyez nous 3 photos de votre auto à et un bref descriptif vous concernant à petitesobservationsautomobiles@gmail.com

L’avis des Petits Observateurs !

13 commentaires au sujet de « Ferrari 348 TS 🇮🇹 : la porte d’entrée du mythe »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Mat Ador

    On ne peut que rêver face à tant de charme et de beauté concentrés dans une si petite boîte rouge. La semaine passée l’auto présentée était plus en adéquation de me moyens mais elle ne me faisait pas rêver. Aussi grâce aux économies réalisées, il doit me rester suffisamment pour un cierge ou deux que je vais aller illico faire brûler à l’attention de San Gerardo afin que de son auguste geste il vous protège mon cher Augustin.

    Répondre
  2. Nabuchodonosor

    Un immense merci Augustin pour nous avoir fait partager un peu du mythe par cette porte d’entrée post Enzo, la 348 TS, T pour boîte transversale « motori longitudinale ma cambio Trasversale » et S pour Spider comme vous l’expliquez si bien.
    Et sous la protection de Saint Gerard Majella, « San Gerardo », Rédemptoriste et protecteur des mères en danger.
    Amen
    😉

    Répondre
    1. Fils de Pub

      Elles sont en danger lorsque leurs fils sont irrémédiablement attirés vers le démon qui prend forme ici sous les traits de ce bolide rouge crachant le feu, capable de débouler à tombeau ouvert. Voilà pourquoi il faut l’exorciser pour conjurer le sort et dompter cet engin satanique afin de le dominer d’en faire son esclave et d’en tirer tous les bénéfices.
      La Ferrari est la personnification du diable qui nous attire dans ses filets comme un gosse devant la bêtise inéluctable, la tentation par essence.
      Et putain ce qu’on aime ça, n’est-ce pas Augustin ?

  3. Philippe

    50000 euros on peut avoir une vantage, les premieres en 4,3 L. Pareil. Superbes lignes, super son, super cher a entretenir. Et pareil ca a beaucoup plus de charme qu’une 911.

    Répondre
  4. Pierre_

    Dacia mercredi, Ferrari aujourd’hui !
    Quel plaisir. Nous sommes sur POA, inutile de le repréciser.
    Surprenant l’intérieur très dépouillé de la belle.
    Le bruit du moteur ça oui on ne l’oublie pas. Un reportage hors de la capitale aurait permis d’apprécier davantage
    le son de la machine.

    Répondre
  5. Pascal DeVillers

    Bonsoir,
    Quelle regalade auditive ce son de moteur, ça devrait être remboursé par la sécurité sociale comme traitement antidépresseur.
    Pascal

    Répondre
  6. Chapman

    J’adore le petit détail du Saint ( Bernardo je crois) collé sur le pare brise. C’est tellement italien !
    Pour l’anecdote, je possède un petit avion américain, vendu en kit dans les années 90 que j’ai acheté à un vieil Italien qui a mis dix ans à le construire dans son garage. Ce n’est qu’après plusieurs « pré vol » appuyées que j’ai aperçu, punaisée contre la cloison pare feu, une image pieuse représentant le pape Jean XXIII, sensé veiller sur la sécurité de la machine. Je peux vous dire que même sans être particulièrement superstitieux, jamais je ne la retirerai.
    Mon cœur ne bat pas spécialement pour Ferrari… Quoi que certains modèles plus anciens m’obligent à retirer mon chapeau, mais ce petit détail si peu religieux et tellement fétichiste est, plus encore que la marque mythique, le symbole de l’Italie que j’aime.

    Répondre
    1. Thierry

      Séjour de ma fille en Italie lors de l’échange traditionnel :
       » – – – – Papa je suis allé à la messe c’était obligatoire,
      – – et puis la dame elle mets pas sa ceinture
      – – enfin elle a des boucles coupées sans ceintiure pour pas entendre les bip bip
      – – et aussi elle touche le chapelet au rétroviseur ! – – – –  »
      Ma chérie tu te souviens quand on a visité Maranello, Dieu est Italien il s’appelle roule en Ferrari !

    2. Pierre_

      A propos de bondieuseries,
      la grand mère dun copain italien il y a bien longtemp avait, déposés sur le meuble de son séjour, une photo du pape, forcément. Mais aussi une photo de la Juventus ainsi qu’une photo d’une… Ferrari.
      Unique. J’aime aussi vraiment ce pays les amis!

  7. Fabrice

    Belle voiture, évidemment! Elle a tous les ingrédients du mythe. Mais de grâce Monsieur le Président, ce ne sera jamais une « Féfé ». Aucun diminutif n’est digne d’une icône. À part la Porsche 993, sa concurrente était la Honda NSX. Une voiture tellement parfaite que certains la trouvaient aseptisée. Mais quelle leçon de maîtrise technologique! Ça a marché aux USA, moins en Europe où le blason est déterminant.

    Répondre