Golf VR6 🇩🇪 mieux qu’une GTI ?

 

Découvrez le petit observateur Pascal qui nous présente sa Volkswagen Golf VR6 de 1992.

Si vous aussi vous avez une voiture moderne ou ancienne, que vous souhaitez venir présenter chez POA à Paris. Pour cela envoyez nous 3 photos de votre auto à et un bref descriptif vous concernant à petitesobservationsautomobiles@gmail.com

 

L’avis des Petits Observateurs !

12 commentaires au sujet de « Golf VR6 🇩🇪 mieux qu’une GTI ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Franck...

    Pascal, elle est au top ta VR6, j’hallucine sur son état pour une voiture de 28 ans, en plus elle pousse fort, pour être monté dedans ce jour….
    Sans parler du gars en scooter qui s’arrête à côté de nous, au feu rouge et qui te félicite du parfait état de ton véhicule, un connaisseur….

    Répondre
  2. San Remo

    Bel exemple d’ingénierie appliquée au Marketing : le 6 cylindres noble dans la caisse la plus populaire d’Europe ! Si seulement Lancia, inventeur du V4 étroit (en 1922 !!!!) avait eu de la suite dans les idées : une Delta VR6 avant VW, cela aurait si bien collé à cette marque…

    Répondre
  3. Mat Ador

    En 92-93, la Golf est déjà installée solidement comme la référence des berlines compact. La GTI est alors un must have. La VR6 fera entrer la Golf dans le clan exclusif des 6, clan dominé alors de la tête et des épaules par les séries 3. Cet anoblissement moteur fera bien-sûr monter le prix contre lequel s’échangera l’objet désiré.
    En 96, Audi, qui appartient à VAG, sort l’A3 qui, petit à petit, va déchoir la Golf de son trône. La bataille Premium contre Généraliste bat son plein…
    Merci Pascal de nous faire revivre tout cela.

    Répondre
    1. Fils de Pub

      … Ironie de l’histoire c’est aujourd’hui Skoda et Seat qui lui taillent des croupières, du moins dans notre vieille Europe s’appauvrissant.
      La Golf est littéralement prise en étau, cannibalisée par ses sœurs de sang.

  4. Nabuchodonosor

    Ah que voilà un bien joli SDA sauvage de notre Premier Ministre adoré, Commandant.
    On lui pardonnera volontiers non parce qu’il s’agit d’une Golf (é)moussée, mais parce que vingt huit ans d’amitié ce n’est pas donné à tous, en tous cas c’est une belle preuve de fidélité.
    Choupo-Moting… Euh Chapeau Messieurs !
    😉
    Nabuendemie

    Répondre
  5. François P

    Moins ludique que la GTI mais une routière au long court au couple bien agréable. Elle seduisant une tranche d’age supérieur que pour la GTI, mais elle n’a pas eu le succès escompté, trop sérieuse et pas assez statutaire peut être, en tout cas une auto intéressante

    Répondre
  6. Theodoric

    J’ai eu neuve une Golf V5, un peu plus de 150 CV, gardée cinq ans, au moteur atypique mais combien onctueux et assez coupleux, au bruit agréable. Je la regrette encore. Mais les réparations, le jour où un ressort de soupape a donné des signes de faiblesse, étaient trop onéreuses.

    Répondre
  7. Thierry

    Rien que par l’anecdote de Cedric le reportage est valorisé !
    Notre petit observateur fait par contre beaucoup trop de « euh » . . . la vision en devient éprouvante.
    C’est vrai que cette auto était sérieuse, la finition solide, mais un peu tristounette.

    Répondre
  8. Neufcentdixespada

    On sent l’émotion de Cedric sur la fin… pour moi (53 ans ,a la base pas la cible du rappeur moyen) ,je pense tout de suite au meilleur groupe de rap français « Cheminées qui fument/  parties de foot improvisées sur le bitume /golf vr6/ pneus qui crissent /silence brisé par les sirènes de la police… » (IAM – l’école du micro d’argent circa 1997/1998))… merci

    Répondre