VW Combi T2 🇩🇪 Secrets de design…familiaux

Philip Nemeth, directeur du design POA, décode nous raconte l’histoire du Volkswagen Combi (T2 de 1974) familiale qui a bercée son enfance puisqu’il s’agit du van de ses parents avec lequel ils ont traversé l’Europe.

L’avis des Petits Observateurs !

14 commentaires au sujet de « VW Combi T2 🇩🇪 Secrets de design…familiaux »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Theodoric

    Je vais surenchérir, mais c’est magnifique ! le combi, bien sûr, P. Nemetz passionnant, comme souvent et la petite touche personnelle des photos qui confirme que POA, c’est la vie. On se sent comme en famille.

    Répondre
  2. Phil Verce

    On a tous des souvenirs en Combi. Merci M. le Président pour cet essai. Je suis certain que Volkswagen ferait un tabac avec un Combi au goût du jour, pourquoi pas électrique.

    Répondre
  3. 2rak

    superbe sujet que me rappelle bien des choses.
    Juste un petit point de détails: les bus split windows sont aussi des types 2. Cela fait référence à la classification de VW par le premier chiffre du n° de châssis: type 1, les cox, type : les utilitaires et plus tard les type 3: les notchback, fastback, variant et type 4: les 411,412
    donc, on a là un type 2 avec un moteur de type 4 (j’avais le même avec des carbus dellorto dans mon westy 72)
    oui bon, plus tard VW à sortit le transporter et à commencé ses appellations T3, T4, etc ce qui a lancé la confusion
    voila, voila
    ps: mon petit blog de petits dessins avec plein de petits combis et autres vanlifespirit gribouillis
    https://kar2.blog/

    Répondre
  4. Dubby Tatiff

    RR le 24 juillet à 24:29 : « On n’est pas bien, là ? »
    RR le 26 juillet à 0:05 : « On est bien là, Philippe, non ?

    POA, une chaine existentialiste.

    Répondre
  5. Neufcentdixespada

    Douarnenez ,milieu des années 70,les vacances chez les grands parents , je fus autant enchanté de monter dans le combi orange avec l’intérieur écossais d’un cousin de ma mère qui passait par là,que dans la Sm d’une relation du grand père…

    Répondre
  6. Pascal LIGER

    Formidable rénovation et formidable cadeau pour les parents de Philippe, qui nous régale de ses commentaires. Je me souviens bien de ce véhicule, qui me rappelle mon enfance dans les campings Européens dans les années 70. Les Hollandais adoraient ce genre de véhicule pour les vacances. On en voyait absolument partout ; Allemagne , Autriche Yougoslavie…..et tutti quanti all round the world. je pense que cela est un  » MUST  » pour les Bobos qui ont 40 ans aujourd’hui. Les modes  » sautent  » une génération et reviennent séduire la suivante….C’est chouette !

    Répondre
  7. Chapman

    J’ai travaillé au tout début des années quatre-vingt avec un combi de la même génération en tant que commissionnaire en librairie. La même couleur, un moteur deux litres, boîte auto. Une vrai fusée en ville où je faisais la nique aux petites R5 Alpine (pas turbo hein !) Départ arrêté au feux rouge.
    Je garde le souvenir d’une camionnette extrêmement confortable et performante bien qu’évidemment un peu gourmande en carburant. Le week-end on mettait une 125 XR derrière et on partait faire un peu de tout terrain dans les Yvelines.
    A comparer avec le Toyota HiAce avec lequel il m’arrivait de travailler, le VW était clairement typé confort.
    Merci pour la présentation du réputé système Westfalia….. Et des merveilleuses photo d’enfance.

    Répondre
  8. François P

    Du plaisir à l’Etat pur, super sujet, Philippe Németh intarissable et captivant, il n’y a que POA pour offrir de tels moments.
    Bravo et merci

    Répondre