Nouvelle Citroën C4 électrique⚡️🔌 on l’adore ou on la déteste ?

Premier contact avec la berline compacte de Citroën, la E-C4.

L’avis des Petits Observateurs !

40 commentaires au sujet de « Nouvelle Citroën C4 électrique⚡️🔌 on l’adore ou on la déteste ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Dubby Tatiff

    A la réflexion, ce n’est pas tant le design qui m’interroge ou la supposée parenté de concept avec la GS (je rappelle aux vieux comme moi, que la publicité de la GS à l’époque, montrait un conducteur sur une départementale, éviter des bidons de lait tombés d’un camion de ramassage à la ferme, en activant la suspension hydraulique pour surélever la GS et passer ainsi au dessus des bidons – vous savez, les gros bidons en aluminium. Alors la parenté entre la GS rurale bien pensée et la nouvelle C4 urbaine bien … dessinée, je cherche et ça ne me saute pas aux yeux spontanément), bref comme disait Kyan Khojandi, moi ce qui m’interroge :
    – ce sont les ruptures de style d’une génération à l’autre et que je trouve très déstabilisantes pour le client. Existe t-il des études d’impact à ce sujet pour comparer les effets de cette stratégie pour des marques généralistes, comparée à celle des marques allemandes qui font exactement l’inverse ?
    – Je sais où est Mercos, Audi ou VW dans mon esprit. Ils sont bien rangés à leur place. Peugeot, je vois aussi. Renault également. Citroën, ce n’est pas clair comme positionnement. Le positionnement de la GS était clair à son époque. Où est Citroën aujourd’hui ? C’est flou.
    – Il me semble que les nouvelles orientations stylistiques sont introduites généralement sur un Haut de Gamme, puis déclinées sur les modèles en dessous. L’idée étant que les clients s’achètent un petit morceau du HdG de la marque qui a crédibilisé et rendu désirable le nouveau style. Ici, on fait l’inverse en lançant un nouveau style sur un milieu de gamme et le Directeur Marketing se prend les pieds dans le tapis en expliquant que la Berline (donc le HdG) sort bientôt et que POA l’adore déjà alors que l’entousiasme de POA sur cette C4 est … mesuré.

    Répondre
  2. Pierre

    Je possède une C4 II v2 dont je critique chaque jour la qualité des finitions (plastiques durs mal assemblés qui branlottent), mais dont je loue aussi chaque jour le confort sur la route.
    Certains la disent aseptisée, moi j’aime son classicisme élégant. La version II a juste ce qu’il faut de technologies pour avoir encore le sentiment de conduite sa voiture.
    C’est, comme le disaient certains, la voiture du bon père de famille, avec un coffre à 410 litres! Soit 30 de plus que celle là…
    Je l’ai choisie après avoir essayé le C3 aircross qui m’avait convaincu avant même d’avoir quitté le parking de la concession que je n’avais pas l’esprit SUV! Son coffre de 410 litres
    Ce pseudo-SUV ne me fera pas changer pour lui! Que restera-t-il aux amateurs de compactes non tape-cul et non m’as-tu vu quand Citroën ne fera plus que des faux 4×4?

    Répondre
  3. Henri

    Comme le dit justement Mister President, c’est dans la rue et sur la route que le coup de coeur s’opère… sous les projecteurs et sans comparaison avec d’autres automobiles…il y a de quoi n’être pas encore fixé sur le style de la nouvelle C4…. mais quelques beaux détails déjà apparaissent : la face avant, les projecteurs, les feux arrières, la commande de vitesse des boites auto…
    Mais le discours de M. Belloni, franchement ça devient presque lourd… c’est quoi une voiture dessinée ? ou une voiture très dessinée ? Stop à ces phrases qui si creuses !!!
    Franchement de ce blablabla rapide on ne retient rien, il met à mal la langue française alors qu’il y aurait mille façons de parler du style, de la carrosserie, des volumes, des effets recherchés… Du marketing ce n’est pas (ou plus) nous conter des impressions quasi incompréhensibles.
    Merci à POA pour vos premières impressions car cette C4 semble dégager – enfin – un peu plus d’originalité que les deux C4 précédentes !
    Cheers

    Répondre
    1. philSW

      Oui a voir dans la rue…La pour le coup ca laisse quand meme perplexe.
      D’une part c’est une base de 208/2008 ( qu d’ailleurs à la meme taille a tres peu de chose pres) et non celle d’une 308 . Deja c’est plus une longue « petite » qu’une compact du coup ?
      Ensuite elle est un pez haute ( c’est bien j’ai toujours trouvé qu’un vehicule polyvalent familal devait fair 1,50m de haut) mais pourquoi nous parler de SUV. Merde les marketeux assumer un choix de vehicule Crossover et c’est deja bien . Arretez avec ce desir de faire croire au SUV parce que vendeur ( mais alors pourquoi une Clio se vend …c’est pas un SUV pourtant !) en transfigurant un vehicule au style travaillé ( j’evite le terme Design completement galvaudé et inaproprié pour 90% des vehicules ) .
      Sinon l’interieur est par contre decevant. La encore melange de genre mais c’est sombre et le travail des motifs de revetements bien inutile par rapport a un ensemble sans inspiration.
      Quand je revois un C4 I ( la premiere donc) elle me semble toujours plus originale et inspirée tant pour l’interieur que pour l’exterieur par rapport a cet opus 3 ( ou 4 ? la Catcus c’est une C4 au final ou pas ?).

  4. Fabrice

    Elle me rappelle ces soirées entre amis où chacun écrit la suite de l’histoire de l’autre… Ils ont dû s’amuser à ça en masquant la planche à dessin au fur et à mesure que les designers défilaient. Bref on a tout et donc ça ne ressemble à rien. Si on ajoute à ça l’absence hydropneumatique, des moteurs à trois pattes et une puissance ne dépassant pas 130 CV, je cerne mal ses atouts. Et comme elle ressemble à une japonaise, autant prendre un nippone pour la fiabilité. Bref, non merci sauf si un jour on lui greffe un V8.

    Répondre
  5. Ju44

    Clivante au premier regard, sans aucun doute c’est une Citroën… En revanche que penser de tout cela, j’attends de voire en vrai dans la rue.

    L’extérieur me fait penser à un mélange de styles (Cactus à l’avant, CHR à l’arrière, Arrière fuyant de BX), bref c’est aggloméré de manière étrange. Mais elle ne me provoque pas non plus l’aversion d’une Toyota Prius premier modèle. En revanche le capot avec les deux creux étrange, ça me dérange. On a l’impression qu’un géant a foutu des coups de cuillère à soupe sur l’avant de la bagnole…

    Pour l’intérieur, je suis mitigé entre les fauteuils qui ont l’air confortable, une planche de bord froide et triste car toute de noir habillé, alors que les dernières Citroën avait laissé entrer la couleur… Mais la couleur on la retrouve, sur l’écran de GameBoy qui sert de compteur… Le designer doit être sans aucun doute un fan de rétro-gaming et de la Nintendo…

    Pour moi il y a à boire et à manger, et la première Cactus me paraissait plus réussie, simplement car l’extérieur et l’intérieur étaient en harmonie sur le même thème : l’essentiel… Celle-ci part tellement dans tous les sens que je ne sais quoi en penser !

    Répondre
  6. Nabuchodonosor

    Arnaud Belloni,
    Comment comprendre votre discours sur l’innovation, sur l’optimisation aérodynamique quand le choix de PSA est de partager la carrosserie entre les thermiques finissantes et les électriques branchées ?
    Nous nous réveillons dans ce nouveau monde et vous nous proposez des recettes du passé. A reformuler la face et le profil de la GS, vous faites du néo-rétro sans vouloir le dire. Vos choix sont comptables, clientélistes, assumez ! Désolé de vous le dire, vos explications ne passent pas. La DS n’a jamais fait de clin d’œil à la traction qui n’avait elle-même pas eu un regard pour la Rosalie. Je souhaite bien entendu tous le succès mérité à cette nouvelle C4, mais pour développer votre vision de la pure électrique il vous eut fallu faire table rase et repartir d’une feuille blanche, c’est cela votre histoire, l’histoire Citroën.
    Cordialement.
    😉

    Répondre
    1. Mat Ador

      Vrai que le projet F puis G ne s’appuyait pas sur un modèle référent…
      Vrai aussi que l’architecture d’une pure électrique, compte tenu de son emprise, de son CDG, nécessite sa propre étude pour peu que l’on recherche à optimiser la fluidité de l’auto dans l’espace.
      PSA : SVP laissez vivre l’innovation chez Citroën sans quoi la marque chère à notre passion ne sera plus que l’ombre d’elle même.
      Thank you.

  7. CBi

    Pourquoi diable avoir choisi ce gris terne pour la présentation détaillée, alors qu’à la fin dans le show-room, on voit, brièvement, un bel orange qui par contraste avec le noir des bords de vitres, spoiler et passages de roues, arrive à donner de l’élégance à l’ensemble ?

    Répondre
  8. Pascal DeVillers

    Bonjour,
    Je ne doute pas que cette voiture soit excellente mais malgré tout ce que nous dit le directeur marketing monde ,cette voiture a plus de lien avec une TOYOTA C-HR qu’avec une GS.
    Et puis le lendemain de la diffusion de cette vidéo, je sors sur le parking de l’entreprise ou je travail et je tombe sur la nouvelle 208 avec les mêmes effets de style d’embossage de part et d’autre du capot . Je suis de plus en plus perplexe sur la filiation génétique du style CITROËN dans ce modèle. Je crois qu’une analyse génétique s’impose .
    Et que dire du côté compact; enfin si c’est le directeur marketing qui le dit cela doit être vrai….
    Personnellement je pense que le vrai esprit Citroën était dans le cactus première génération et ce malgré toutes les critiques qu’il a essuyé.
    Je l’ai même sélectionné dans ma short list pour remplacer mon vieux daily car.
    Pascal.

    Répondre
  9. Damgoy

    Euh comment dire… elle est déjà cabossée ? Mais qu’est-ce que c’est compliqué ! Je vois pleins de trucs dans cette voiture mais surtout pas du citroen. Alors dire qu’il y a de l’inspiration GS faut être sacrément gonflé au marketing-amphétamines ! Désolé mais les designers et/ou ceux qui décident de l’esthétique ne savent pas ce qu’est citroen.

    Répondre
    1. Damgoy

      le renouvellement perpétuel ? justement elle est où l’innovation ici ? ce n’est que de la copie de tout ce qui est déjà sur le marché…

  10. Vincent

    Merci pour ce long reportage, c’est toujours un plaisir de passer plus que 3 min 41 s sur un modèle …. et je dois qu’il en aurait fallu plus encore pour apprécier les détails.
    Passé le choc … ( on passe quand même d’un galet lisse, poli par la mer et le sable; à du granite sorti fraichement du feu volcanique d’ailleurs il est orange … RIP les volcanes ) j’apprécie le profil de la cellule de l’habitacle ou l’on retrouve effectivement la rondeur; la douceur de la ligne de fuite des GS. La troisième vitre latérale est de retour et élance la silhouette ! C’est bien mieux que ces autocollants persiennes des C3 AirCross que je trouvais « bas de gamme » .
    L’emboutissage autour des roues vient en écho aux protections des roues et donne l’illusion de roues plus grandes, bref, du nerf. Pour ce qui est U vers l’avant sur la portière, même si je le trouvais superflu et peu cohérent avec l’arche créé autour des roues, ce U projette la voiture vers l’avant, j’y vois une bouche ( je me demande si c’était bien du basilic dans mes pâtes ce soir où si c’était une autre herbe).
    Les feux arrières, les feux de la critique, on retrouve la forme en que vous appelez en Y des feux avant. C’est marrant parce que moi, j’y ai toujours vu des chevrons >> inversés > < un peu comme la pâte de peugeot qui met des griffes à ses lumières. Je n'aimais pas le style japonais goldorak honda toyota mais il faut dire ça marche pour moi, donc les feux de l'amour 😀 Peut être que ce becquet arrière est inutile … j'aimerais bien voir ce que cela donne sans. Un photoshop ?
    Les rétros avec le rappel des clignotants sont superbes, les inserts de couleur dans le pare-chocs avant à oublier.
    La déception, relative, est l'intérieur. L'"écran en face du conducteur est Nintendesque …allez, moche, trop petit, jouet. Pour moi c'est une faute car c'est ce qui est sous les yeux de l'essayeur. Tout comme le volant c'est à soigner. Bon point, L'interface me parait plus réactive que celle de la 208 … non ? Au final; je ne trouve pas de continuité ou de cohérence entre le style extérieur et intérieur.
    J'ai vraiment hâte de la voir en vraie; pour juger des proportions bien qu'il semble que les objectifs grand angle que vous utilisez ne déforment pas trop les lignes.
    j'attends avec une grande impatience les commentaires du ministre du design Philip Nemeth et de Yann Tondu …

    Répondre
  11. Neufcentdixespada

    En vrai .. passé l’effet « whaou ,enfin une voiture qui brise la routine! »,on se ravise quelque peu. Il y a peut-être des éléments de GS:la ligne, en vue laterale ,mais alors une GS réglée‘ en position haute grâce a sa suspension hydropneumatique … et puis ce compteur qui fait penser à celui à rouleau de son « ancêtre «  (surtout celui de la GSA ,enfoncé dans un entonnoir carré).Mais enfin bref, il y a un manque d’unité dans les différents éléments de design ,des détails qui fâchent un peu. A voir en vrai,dans la rue(mais l’automobile sera t elle encore dans les rues d’ici quelque temps?)

    Répondre
  12. Arnaud T

    La C4 II était trop consensuelle, a-t-on entendu à l’envi. Nous voici maintenant avec une sculpture contemporaine. J’aime beaucoup la planche de bord. Quant à l’extérieur, je ne parviens pas à exprimer ce que je ressens, séduit par son audace et agacé par son culturisme outrancier. Attendons de la voir en mouvement dans toutes ses couleurs. Parfois, ça change tout.

    Répondre
  13. Kris

    Ce sont… les citroënistes qui vont en parler le mieux !
    Bien sûr, on ne peut nier la quantité de travail nécessaire pour développer et présenter un nouveau modèle. Donc châpeau les équipes pour avoir une nouvelle fois relevé ce challenge.
    Pour le résultat, j’ai effectivement cru voir un CHR, du. Lexus, de l’Honda… enfin de l’asiatique en somme !
    Maintenant est-ce que cela va se vendre !!??? Les p’tits gars et les filles du marketing vont avoir du boulot ! 🙂
    Pour ma part, serais-je acheteur ? Je crois que non.
    A voir dans la rue, dans la vraie vie quoi !
    En couleur c’est déjà (presque) mieux !!
    Dur dur d’exister chez PSA en dehors du 3008…

    Répondre
  14. MF67

    On reconnait immédiatement l’inspiration GS, par les volumes et la ligne d’une part, et par les feux avant d’autre part. Style vraiment tranché qui ne plaira évidement pas à tout le monde. Je regrette la surélévation façon SUV, mais c’est dans l’air du temps. Le tableau de bord est franchement décevant, mais le reste de l’intérieur correspond bien à l’esprit des Citroën actuelles, et ça n’est pas trop mal.
    Ce qui me plait ici c’est la motorisation électrique, intéressante et pas si fréquente sur un véhicule de ce gabarit.
    Pour le reste, et malgré l’originalité indéniable de cette C4, je crois quand-même que pour l’instant, je préfère garder ma vieille GS…

    Répondre
  15. PhareOuest

    Ah! l’air du temps……Une caisse surélevée pour donner un look SUV et un arrière torturé copié sur sur le C-HR. du constructeur japonais Toyota.
    Moins on est bon dans le design et plus on ajoute des appendices massifs. Elle n’est pas moche, elle est très moche!

    Répondre
  16. ques

    pas de néo-rétro chez citroen actuellement. ça a pourtant été le cas dans un passé pas si lointain avec la C3 première du nom (la néo-deuche) ou la C6 (la néo-CX-DS) avec des succès divers.
    Cette C4 est dans l’air du temps avec son aspect SUV, ses interfaces tactiles, ses plastiques massifs. On verra….

    Répondre
  17. eladso

    une pale copie de la Toyota CHR en partie arrière a feu et toit en forme de coupé (habitabilité arrière attention …) ;

    Du grand n’importe quoi en partie avant où est l’ADN de la marque….tableau de bord à casquette de véhicule utilitaire….. finitions équivalentes à Volkswagen ( dixit Audiman… un trait d’humour ou British understatement….)?

    Bref, la concurrence peut dormir en paix, on va nous expliquer qu’elle va conquérir les marchés émergents LOL……

    Au fait quelle est la cible chez les concurrents???? quelle clientèle B to B; B to C ;B to B to C…

    Répondre
    1. Olivier

      Bonsoir,
      Sûrement une bonne voiture pour aller faire ces courses à l’abris de la pluie et se faire oublier… Autant on retrouvait à sa juste valeur de la DS et de la CX dans la C6, autant là je reste perplexe.
      La seule originalité réside en sa ressemblance avec la Toyota CHR qui représentait ce que le Japon savait faire en style manga imitant un peu le graphisme de leur écriture. Quelle histoire de Citroën peut justifier ce design saillant ?
      Hors mis les feux faits de lignes fendues comme des sabres de samouraï, franchement, trouver de l’aérodynamique GS dans ce bulot de SUV, est bien compliqué pour moi malgré toutes les petites histoires de circus du Monsieur de chez eux en représentation, car un choux fleur ne sera jamais une formule Un, même avec des ailerons à l’arrière. J’ai peur pour Alfa Roméo …
      Autre chose, Monsieur le Président, comment ce fait-il que vous démontiez l’antenne modèle 2012 ? N’y aurait-il pas là une petite moquerie sous jacente ?
      Par contre, j’aime bien les boutons physiques de la clim’ qui semblent pratiques, robustes et assez jolis.
      Pour rester sur une note positive, le prix pourra aussi faire la différence et le design n’est pas laid non plus … pour un SUV. C’est l’histoire qui justifie cela qui me gêne le plus.
      Juste perplexe, car il s’agit d’un véhicule français, j’attends malgré tout l’essai sur route car j’aime Citroën en général.
      Bonne route !

  18. Thierry

    Je viens me poser là pour commenter, je sors tout juste de FaceBook c’est un vomissement de critiques en tout genre … triste ! Je ne sais pas quoi en penser également mais je veux la voir en vrai !

    Répondre
  19. Albert

    Très beau reportage comme toujours…
    Par contre cette C4 est pour moi complètement loupée
    lignes tarabiscotées, fusion d un avant de cactus avec un arrière de Honda CHR plus que chargé avec un semblant de DS4 crossback ?
    Un gloubiboulga stylistique en fait.
    Il y a aussi ce charmant directeur Marketing pour s’ émouvoir en essayant de vendre sa soupe !
    Où sont les Citroen, voitures d’ ingénieurs, dont nous sommes amoureux et qui ont disparu après les dernières C5 et C6 ?
    Espérons que la berline à venir nous rabiboche avec cette marque géniale et actuellement anesthésiée par nos bons amis sochaliens.
    le verdict du marché me donnera peut être tort ?
    Qui vivra verra…

    Répondre
  20. PECHEUR ADRIEN

    Un SUV Coupé de caractère sans les défauts.
    CX bon, poids et prix contenu, habitabilité et confort supérieure. Toutes ces qualités reste à confirmer, mais c’est comme cela que je perçois cette C4;
    Renaud qui étouffait dans le CHR(à qui on la compare souvent) , cen’est pas le cas dans cette C4. Elle à l’air d’en donner beaucoup et cela se voit.
    La cactus avait enlevé tout ce qui est superflu au risque d’être minimaliste.
    Cette C4 mélange tout ce qui marche actuellement et je trouve le résultat assez savoureux, ou pour le moins copieux.

    Répondre
  21. Francois P

    Elle interpelle, donc pour moi c’est bien une Citroën. La ligne ne laisse pas indifférent et ça j’aime bien même si je comprends que ce n’est pas du gout de tous. J’attends de la voir dans la rue et de l’essayer car une Citroën ce doit pas être seulement un look. On nous promet un confort digne de la tradition maison, j’espère que ce n’est pas qu’une promesse. Les qualité routières seront comme toutes les autos d’aujourd’hui, bonnes et rassurantes mais difficilement appréciables avec les limitations et contraintes de notre époque. Coté motorisations c’est pareil, que du politiquement correct pour le moment.
    Il y a eu un vrai travail pour faire une auto différente dans sa catégorie et j’espère qu’il en sera de même pour la prochaine grande berline Citron, histoire que je puisse hésiter avec la DS9 si d’aventure je voulais changer d’auto sans changer de marque.

    Répondre
    1. Thierry

      Je viens me poser là pour commenter, je sors tout juste de FaceBook c’est un vomissement de critiques en tout genre … triste ! Je ne sais pas quoi en penser également mais je veux la voir en vrai !

  22. Bionel

    Elle est franchement chouette. Ca fait plaisir à voir. Grace à son aérodynamique, elle arrive a faire 10km de plus que la 208, ce qui est une prouesse alors qu’elle est sans doute plus lourde que la 208. Donc elle doit gagner sur l’autonomie sur autoroute.

    Répondre
  23. boxster.boy.paris

    Au moins c’est courageux.
    Moi, je la trouve très fidèle à l’ADN Citroën. C’est la nouvelle GS, audacieuse et originale : bravo !

    Répondre
  24. Chapman

    Il va falloir que je m’y fasse. Une chose est sûre, le directeur marketing est à fond.
    J’ai fait la révision annuelle de ma C5 aircross à la grande concession de la préfecture de mon département (qui se trouve être le premier), j’aurais été content de trouver quelqu’un d’aussi réveillé pour m’accueillir.
    J’aimais bien le design un peu rondouillard et non agressif des dernières productions Citroën. Là, encore une fois, il va falloir que je m’y fasse, mais je n’irai pas jusqu’à dire qu’elle me surprend.

    Répondre
  25. Daniel

    Sur les photos elle semblait beaucoup plus grande qu’en video. C’est vraiment très dessiné, beaucoup d’éléments, surtout devant et derrière mais c’est pas moche. Les gros phares avant évoquent ceux (tout aussi surdimensionné) de la GS. Ce qui est certain, c’est bien une Citroën.

    Répondre
  26. Pascal m

    Bonjour sympa ce reportage . Je rejoins Renaud, impossible pour moi de savoir quoi en penser. Je me souviens de la GS de mon grand père et sincèrement cela ne me fait absolument pas rever.

    Le groupe PSA file dans une direction très féline, avec des courbes très tranchées. Je ne suis pas sûr que cela réponde au besoin de douceur dont le monde a besoin en ce moment …

    Après chacun ses gouts

    Répondre