Nouvelle Audi A3 (1/2) 🇩🇪 Secrets de design

Philip Nemeth, consultant en design indépendant, Ministre du design de POA, décode pour nous le style de la nouvelle Audi A3 2020 qu’il découvre en direct avec Cedric Fréour. Demain vendredi, nous essayerons cette Audi A3 avec le point de vue croisé de Cedric, Julien, Renaud et Celia une petite observatrice qui travaille dans le milieu automobile et qui a accepté de jouer le jeu avec nous.

L’avis des Petits Observateurs !

19 commentaires au sujet de « Nouvelle Audi A3 (1/2) 🇩🇪 Secrets de design »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Olivier

    Trois griffes à l’arrière,
    Un tableau de bord très angulaire, futuriste et avancé vers le pilote.
    Qui copie qui ?
    Peugeot à copier Audi ou Audi copie Peugeot ?
    Et pour être méchant, les flans creusés existent chez Renault (comme Clio ou Mégane) depuis quelques temps déjà, même si ici c’est plus travaillé.
    Malgré tout, pour le tableau de bord elle fait le job pour rattraper sa cible : La class A.
    Et elle fait aussi le job pour accrocher je pense la jeunesse avec sa calandre très agressive. D’ailleurs on voit que BMW fait de même avec sa future série 4.
    Perso, pour l’une comme pour l’autre, je trouve que c’est trop. On a l’impression qu’on surjoue la sportivité !
    Lambo peut se le permettre, Audi et BM, j’ai des doutes ! Mais cela plaira aux jeunes.
    Dommage que Philippe Németh ne soit pas assez critique.

    Répondre
  2. François P

    Comme toujours écouter Philippe Németh est absolument passionnant même lorsqu’il s’agit pour moi d’un véhicule sans intérêt, sans âme.

    Répondre
  3. Ju44

    J’ai regardé cette vidéo non pas parce que je suis un fan d’Audi, mais parce que j’adore cette leçon de design procurée par Philippe Nemeth… Les commentaires m’ont captivé, j’ai appris plein de choses, en revanche mais yeux cherchaient irrémédiablement chaque plan ou l’on pouvait observer la Daimler bordeaux garée derrière! Définitivement c’est l’automobile anglaise qui me captive, malgré-moi !

    D’ailleurs je serai ravi de voir un secret de design comparatif entre une Jaguar XJ Série 3 ou XJ40 et les versions qui ont suivi X300/X308, et qui ont hérité d’un design similaire, mais qui pour autant semble plus déséquilibré dans les ligne, plus lourd et moins intemporel.

    Répondre
  4. Georges Piat

    Formidable explication pour un résultat assez banal. Quant au tableau de bord, c’est un VW avec deux excroissances disgracieuses.
    A force de ne pas vouloir choquer, on avance plus… Mais on installe quand même deux sorties d’échappement pour montrer qui c’est Raoul !

    Répondre
  5. Nabuchodonosor

    Parvenir à fourguer les dessins, au gimmick près, des loupiotes croquées à Sochaux aux comptables d’Ingolstadt… Ce Tavares est vraiment très fort.
    Alors moi, il m’épate, il m’épate, il m’épate, il m’épate !
    😉
    Nabu Sa-sa-Saroyan

    Répondre
    1. Georges Piat

      « Non mais c’est fini oui !! »
      Tu sais, la scène avec le gros balaise sous la douche…

  6. Mat Ador

    Le Premier Ministre nous affirme que le S-Line est le bas de gamme chez Audi.
    Soit, à chacun ses standards. Mais qu’on ne vienne pas montrer du doigt les roturiers qui fuient les strass et les paillettes en remplissant leur t-chèque chez Škoda.
    🙂

    Répondre
  7. Mat Ador

    Les alvéoles de la calandre font très plastoc et quand Philippe Nemeth tapote le tableau de bord, ça fait toc.
    Allô Monsieur Le Premier Ministre, mais où sont donc passés les sacro-saints plastiques moussés ???
    Audi serait-elle atteinte d’Autisme ?
    🙂

    Répondre
  8. Pierre_

    Encore une fois Philippe nous livre les secrets du design avec une générosité et une pédagogie formidables.
    Que d’enseignements sur ce reportage.
    Bravo .

    Répondre
  9. Neufcentdixespada

    Mmmooouais, d’habitude Maitre Nemeth est beaucoup plus volubile à propos de la ligne d’ensemble,des proportions, des autos et s’attarde éventuellement ensuite sur les petits gimmicks et details (c’est mon humble avis) … pour cette Audi ,il semble moins inspiré,au point de ne commenter que les ptits trucs »rigolos »,tels que par exemple la poignée de porte intérieure,au demeurant sympathique ,mais qui ne peut faire oublier l’horrible planche de bord.,digne des pires dessins des années 80 (l’ecran numérique remplaçant les compteurs servant d’argument « moderniste « )… on peut vraiment regretter la fluidité de l’A3 deuxième génération ,en TROIS portes bien évidemment…

    Répondre
  10. Pascal DeVillers

    Bonsoir,
    Philippe NEMETH; ou l’art de rendre intéressante une voiture d’abord insipide.
    Merci Monsieur.
    Pascal

    Répondre
  11. Chapman

    Merci d’essayer de le faire comprendre tout ce qui m’échappe dans le design du groupe VAG.
    Mais mon regard s’est promené et a caressé les formes divines d’icônes du passé…. Quel lieu magique pour un bagnolard !

    Répondre
  12. Thierry

    Toujours aussi agréable d’écouter Philippe.
    Il faut reconnaître qu’il a raison, Audi avance doucement vers un nouveau style.
    Extérieurement je peine, en voyant du Seat, mais intérieurement le tableau de bord et cette bande alu sont superbes.

    Répondre