Nouvel Opel MokKa 🇩🇪 premières images officielles

L’avis des Petits Observateurs !

17 commentaires au sujet de « Nouvel Opel MokKa 🇩🇪 premières images officielles »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Mat Ador

    Quand je regarde ce beau bébé, trapu, râblé et baraqué, je me dis qu’il est temps que l’acronyme SUV soit, du moins pour ceux que cela concerne, réinterprété en Sport Urban Véhicle.
    En ville, les zones 30, 50, 70 du périphérique parisien et le 80 dernier né de la loi auto-bashing dite loi mobilités (sic), sont parvenus à tuer l’intérêt des autos à performer par leur aérodynamisme. A l’opposé, les obstacles urbains se multipliant, gendarmes allongés, trottoirs, bordures pavées et autres joyeusetés, ont fini par convaincre les utilisateurs à prendre garde à la garde au sol de leur bagnole.
    Ainsi donc cohabitent aujourd’hui sur le pavé SUV Utilitaires et SUV Urbains dont ce nouveau-né Mokka Opel by PSA, fait partie.
    Aussi paradoxal que cela puisse être, ce Mokka pourrait bien devenir la tasse de thé de nombre de citadins demain.
    Moi, j’adore !

    Répondre
    1. Grégory Lopez

      Analyse très juste. Si on analyse le pourquoi de la mode des SUV, je pense que les pouvoirs publics n’y sont pas pour rien loin de là, à cause de la multiplication des ralentisseurs et obstacles en tous genre et parfois en dépit du bon sens qui ruinent à la fois le bas de la carrosserie de nos autos et aussi nos vertèbres. Les SUV ne sont qu’une réaction logique à cela. A trop vouloir empêcher les voitures de rouler, on a fait apparaître une race de monstres. Dommage parce qu’avec une voiture basse, on consomme moins, on gène moins la vision des autres, et la conduite est plus agréable parce qu’on est placé plus près du centre de roulis.
      Près de chez moi sur une portion de route de environ 1.5km qui traverse un lotissement, j’ai compté pas moins de 14 dispositifs différents pour casser la vitesse. Cet route est très utilisée le matin et le soir car elle permet d’éviter un centre de village pour rejoindre une zone tertiaire. Tout est fait pour décourager les automobilistes de passer par là, mais l’alternative est donc le centre du village qui fait perdre 10 minutes (feux, piétons etc…). Les propriétaires de SUV montent sur les obstacles , les autres essaient de contourner et se retrouvent donc sur la voie opposée, à contresens. Pour dissuader les automobilistes on les envoie se percuter les uns avec les autres.

    2. DavidB

      Le SUV n’est pas la conséquence d’un quelconque besoin du consommateur qui serait lié à un environnement routier toujours plus hostile. L’environnement routier est plus hostile aujourd’hui que dans les années 80, mais moins que dans les années 60 où une DS s’en sortait très bien sur des routes particulièrement délabrées.
      Le concept du SUV est né au début des années 2000 dans les bureaux d’études des constructeurs (je sais, j’y étais.) en réponse aux contraintes d’architecture toujours plus exigeantes à cause de l’obligation de placer des systèmes de dépollution très volumineux sous le plancher des véhicules.
      Surtout pour les diesels où le volume de l’ensemble du système d’échappement placé sous le plancher (Cata, Paf, Filtre à NOx, avec leurs réservoirs associés) est égal au volume du groupe moto propulseur !
      Le problème empire encore avec les hybrides qui reçoivent un pack batterie en plus du système de dépollution !
      Pour l’électrique, c’est carrément une batterie d’un demi-mètre cube qu’il faut placer sous le plancher.
      Et pour les futures piles à combustible, il faudra certainement une remorque.
      Tout ceci a imposé aux architectes de trouver 150 mm minimums supplémentaires sur le Z des véhicules.
      Le problème, c’est que les silhouettes qui en découlaient, étaient plutôt ingrates (portières plus hautes que larges, effet de roulettes à la place des roues, etc.)
      Les constructeurs ont donc décidé d’adapter un concept américain de tout chemin pour la famille et c’est comme ça que le SUV à l’Européenne est née en habillant une architecture ingrate par des styles de petits tout-terrain.
      Au passage, la garde au sol n’a en fait rien d’extra-ordinaire sur les SUV Européens. C’est du bluff !
      Les équipes de marketing n’avaient plus qu’à vendre ce concept aux consommateurs en leur expliquant qu’il s’agissait de l’ultime solution à leurs problèmes (classique). L’exercice avait déjà été réalisé dans les années 90 avec le concept du monospace aujourd’hui sur le déclin. Les constructeurs ont aussi beaucoup joué sur le « fantasme de la grosse voiture » (finalement, je peux en acheter une aussi grosse que mon patron ou mon beau-frère!)
      Et ça a vraiment très bien fonctionné. À un tel point que dans le langage commun, on commence à remplacer le mot voiture ou bagnole par SUV.
      Bon, ceci dit ces SUV restent des inepties environnementales surtout en matière de masse, d’énergie grise et de consommation de matières premières, même pour les électriques.
      Mais il faut avouer qu’il est très beau ce nouveau Mokka.

  2. Pascal DeVillers

    Bonjour,
    Comme quoi il est possible de faire un petit SUV bien sympa au design épuré.
    Opel est un futur VOLVO.
    Pascal

    Répondre
  3. Nabuchodonosor

    Un Mokka goûtu.
    Un café ristretto, paré du grün/schwarz Manta GT/E.
    Waow !
    On n’a qu’une hâte : Le déguster (mit Onkel Pat’)
    😉

    Répondre